Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de complices de couples >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Les papillons dans le ventre

! Signaler un contenu abusif

Merci a tous ceux qui vont me lire.

Je suis un homme bi-leger de 47 ans. J’ai une vie libertine qui est très occasionnelle. Et je l’aime comme ca. Alors, il y a eu une amante libertine adepte de la pluralité masculine. Une femme fantastiquement fort et belle de l’intérieur. Je ne savais pas regarder assez bien :-D

Il y a eu des moments drôles (sur le moment, cette notion est toute relative), surtout quand sa compagne du moment vient de satisfaire une demi douzaine d’homme, consent a s’enfermer avec vous pour un trio... et la, la fameuse flat line !

Découvrir cette sensation du désir candauliste lorsqu’il part. Et l’érection est quasi instantané... Et la douche froide du refus parce qu’une femme a ses limites physiques. Le non fait partie du jeu. Comme au poker. Si on aime pas perdre, c’est un plaisir a éviter.

Cette femme m’a beaucoup fait découvrir de moi-même. Elle m’a aussi appris a comprendre mes envies bi.

Il y a eu cet autre essai avec un couple illégitime. Qui vous apprends que l’art du cordage ne s’improvise pas. Et a nouveau une flat line en DP... Bah, oui ! Et cette envie irrationnelle de l’aider a le sucer. Mais qui ne faisait pas partie du jeu.
Alors on respecte. Pour ne pas briser la magie du plaisir de ses compagnons de jeu.

Un massage tantrique d’un homme "normalement" hetero qui a dérapé. Nous voulions juste sentir le plaisir du massage, moi de le donner, lui de le recevoir. Nous nous sommes mis nus, et je me suis appliqué à le masser avec tout mon savoir faire de l’époque.

Il était en bon début d’érection lorsqu’il s’est retourne... Et ma technique a eu vent de sa résistance. Passer ma joue et mes avants bras du haut de son coup, par son torse, ses pectoraux, son ventre, contourner ce vit qui commence a durcir et palpiter avec chaque effleurement supplémentaire. Se rattacher a une discipline du travail bien fait.

Replonger lorsque le massage doit se concentrer sur le lingam. Moi aussi, je me suis pris au piège. De lui masser sensuellement se sexe gonfle par les attouchements les plus subtils... J’ai plongé quand pour le faire bander un peu plus, j’ai approché mon visage de ce que je touchais. Juste le faire vibrer par le souffle. Puis encore masser ce vit si long. Et finalement plonger pour le gouter dans ma bouche. Mesdames, j’ai compris sur cet instant ce plaisir que vous aimez (tous les goûts sont dans la nature mais...).

Pour moi s’était de sentir cette queue se remplir de plus en plus de sang par l’excitation. Et sentir son cœur battre a travers la trique. Je l’ai excité au maximum. Mais sa jouissance n’est pas venue ou oups, j’ai fait une erreur de débutant, j’ai "oublie" d’extraire sa sève...

Le personnage a été odieux. Et intérieurement, j’ai beaucoup ri de cette mésaventure heureuse.

Le couple suivant, les deux bi, qui m’ont appris que la patience est la plus belle des vertus. Ils sont venus me rencontrer a Amsterdam. Nous avons dîné. Je les ai invité a le salon de mon café préféré...

Quasi débâcle parce que comme pour beaucoup de plaisir, le cannabis a aussi un posologie. Leur servir de guide pour revenir a l’Hotel le plus directement. Et sentir leur appréhension de se confier a un étranger. Et le soulagement d’arriver a l’hôtel. 3 mois plus tard, je suis resté toute la nuit chez eux.

C’est un souvenir impérissable, celui de nous mettre a nous dévorer l’un l’autre quand nous sommes arrivés dans la chambre a coucher... Une femme, deux hommes, trois combinaisons... mmmm Je suis bi light pour ça.

J’aime partager ce plaisir du jeu du sexe entre adultes avec les deux. Et une entité, le couple. Des jeux temporaires, qui créé une solide amitié qui ne s’est pas démentie quand nous n’avons plus renouvelle l’expérience. Pour cause d’éloignement. Pour cause d’agendas. Mais cette petite envie de peut-être s’y abandonner a nouveau.

J’ai des papillons au ventre parce que mon envie de coquiner se réveille intensément. Ce dialogue avec un couple illégitime avec une demande dont j’ai envie. Nous partageons le gout de la sensualité dans les préliminaires. Les caresses et les massages tantriques. Massages du sexe et autorisation d’utiliser les doigts avec savoir faire.

Et aucun de nous aura droit a la pénétration. Lui est hétéro mais rêve de partager des plaisirs bi oraux pour l’excitation de sa partenaire. Nous nous retrouverons dans une chambre d’un bel hôtel.

J’espère que ce scenario trouvera de nouveaux mots. La réalité peut-être une fantastique source d’inspiration. :-)

2 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription