Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Les boulistes tirent et pointent, fin.

! Signaler un contenu abusif

Du séjour, ils passèrent dans une des chambres. Celle-ci comportait un grand lit à baldaquin, mais moderne.
Là, retirant leurs derniers vêtements, Julien et Dimitri se mirent côte à côte et ordonnèrent à Christel de, tout en restant à 4 pattes, leur lécher les testicules. Pris dans le jeu je suis venu derrière elle et je lui caressais les fesses en lui marmonnant qu’elle étais bien brave, que c’était une bonne fille.
Julien l’abandonna et vint me demander à voix basse si nous avions des tabous. Nous n’en n’avons qu’un lui ais-je répondu, la scatologie. Il sembla heureux de ma réponse et se dirigea vers une commode d’où il sortit des menottes, un martinet et une cagoule en cuir avec une ouverture pour la bouche et une pour le nez. Avec la laisse il emmena Christel vers le lit et la fit asseoir. Il lui mit la cagoule, enleva la laisse tout en lui laissant le collier, puis la fit se mettre debout sur le lit. Il passa les menottes par-dessus la barre du haut puis y attacha les poignets de Christel. Il lui demanda de se tenir bien droite tout en écartant les jambes au maximum.
Un jeu plus hard allait commencé.

Dimitri vint se placer devant elle et s’occupa de sa petite chatte avec ses doigts. Julien se mit à genoux derrière elle et lui caressa les fesses avec le martinet. Très vite les caresses se muèrent en petits coups assénés sur un rythme lent, puis s’accélérèrent et devinrent plus puissants. Je vis le fessier rosir, puis rougir, le tout sous les petits cris de Christel. Par moments Julien marquait une pause et lui caressait les fesses.
Etait-ce le martinet, les doigts de Dimitri sur et dans sa chatte, les 2 choses ensemble ? Toujours est-il que de la cyprine s’écoulait le long des cuisses de ma chérie. Cyprine que Dimitri prenait beaucoup de plaisir à lécher.
Ils décidèrent de commuter et Julien vint s’occuper du minou tandis que Dimitri s’empara du martinet. Le jeu dura 5 bonnes minutes puis ils la détachèrent et la firent s’allonger. Dimitri lui demanda de plier les jambes et de bien les écarter puis la pénétra avec le manche du martinet. Pendant qu’il la masturbait à l’aide de l’engin, Julien vint au-dessus d’elle et prit position pour lui offrir sa queue à sucer. Elle était occupée à flatter son gland quand je vis Dimitri retirer le martinet de sa chatte et le placer à l’entrée de son anus. Quelques petits mouvements circulaires qui, rapidement, cessèrent pour permettre au martinet de s’enfoncer. Il y alla avec une extrême délicatesse, l’insérant presque par millimètres. Je pense qu’il dû bien y avoir 12 à 15 cm au final qui s’y trouvèrent. Tout en lui masturbant l’anus il lui pinçait le clitoris, cela avait pour effet de la faire se raidir par petites secousses et elle manqua de s’étrangler avec la queue de Julien qu’elle engloutissait en gorge profonde.
J’avais baissé mon pantalon et mon boxer, ma queue se tenait droite et du sperme s’en écoulait sans que je me touche, rien qu’à voir ce spectacle grandiose !
Julien fut prit de soubresauts puis resta immobile, je compris qu’il venait d’envoyer la sauce préférée de Christel dans sa bouche. Il se retira et s’assit sur le lit pour lui caresser les seins. Dimitri retira le martinet qu’il jeta à terre puis retourna Christel. Il s’empara des 2 coussins et les lui plaça sous le ventre, j’ai compris qu’il allait la sodomiser. Effectivement, sans un mot et d’un mouvement sec et direct il s’est introduit entièrement. Il y allait avec force, presque brutalement. Elle adore ça et le fit comprendre par ses cris rauques et ses paroles qui suppliaient : "plus fort", "plus vite", ...
J’admirais la scène et ne vis pas que Julien s’était approché de moi quand je sentis sa main saisir ma queue puis sa bouche s’en emparer.
Cela arrive parfois qu’un partenaire de soirée me suce et j’avoue que ça ne me déplaît pas. Une bonne fellation tout en regardant ma femme se faire prendre, ce n’est que du plaisir en plus. J’étais tellement excité que j’ai tenu moins longtemps dans la bouche de Julien que Dimitri dans le cul de Christel. J’ai déchargé et Julien a tout avalé. Dimitri a envoyé sa semence et s’est retiré de Christel qui est restée allongée plusieurs minutes afin de récupérer.
Ensuite, je suis allé prendre une douche puis Dimitri a fait de même. Quand ce fut le tour de Christel, Julien l’a accompagnée et c’est lui qui l’a lavée entièrement.
Nus tous les 4 dans le salon, nous avons bu quelques verres avant d’aller nous coucher. Mais pas de manière traditionnelle ! Complètement éreinté, je suis allé dans la seconde chambre où je pensais que Christel allait me rejoindre. Au petit matin, lorsque je me suis réveillé, j’ai constaté que j’étais seul et que l’autre côté du lit ne semblait pas avoir servi.
Christel avait passé la nuit avec les 2 compères, elle m’a raconté que à plusieurs reprises ils l’avaient encore baisée ou, tout au moins, masturbée et caressée. C’est en sandwich qu’ils ont dormi tous 3.
Le matin, au salon, elle les a une nouvelle fois sucé l’un après l’autre. Ensuite nous sommes allés au restaurant puis avons pris le chemin du retour. Là encore, assise derrière avec Dimitri, elle l’a sucé. Comme Julien (en riant) a fait le jaloux, nous nous sommes arrêtés sur une aire d’autoroute et ils se sont rendus (Christel et Julien) derrière des fourrés où elle l’a soulagé.

Depuis, et comme ils avaient été prévenus, nous n’avons jamais recommencé avec eux.
Cela n’a pas empêché que, à quelques occasions où Christel venait me rejoindre au club et quand ils pouvaient se le permettre de part qu’il n’y avait personne près de nous, ils ne glissent une main sous sa jupe (ou robe) et s’amusent un peu. Ils nous avaient donné tellement de plaisir que nous ne pouvions leur refuser cela.

1 Commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription