Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Les boulistes tirent et pointent, épisode 3

! Signaler un contenu abusif

Elle se tenait là, debout sur la table, belle et désirable. J’avais envie de ne pas être son mari mais de me nommer Dimitri ou Julien et de la découvrir en sachant que j’allais me repaître de ce corps dessiné pour tous les plaisirs.
Ce n’était pas la première fois qu’une telle situation avait lieu, elle savait que faire sur une table. Elle commença en bougeant sensuellement son bassin un peu à la manière de Shakira, mais plus lentement. Son petit cul ondulait tandis qu’elle se caressait les seins et en pinçait les tétons qui grandissaient et raidissaient. Puis elle s’accroupit, écarta les cuisses et se toucha la chatte. Ses doigts allaient et venaient sur son clitoris et ses petites lèvres avant que deux d’entre eux ne s’introduisent dans cet antre de volupté appelé vagin.
Elle se masturbait, s’arrêtant de temps en temps pour les porter à sa bouche et se régaler de sa cyprine.

Julien fut le premier à se lever et venir près d’elle. Il promena ses mains sur les seins et les fesses, je pense même qu’un de ses doigts alla titiller le petit trou de ma chérie.
2 minutes plus tard Dimitri les rejoignit et je m’aperçut qu’une bosse énorme déformait son pantalon. Dans ma tête je me suis dit qu’il devait être membré comme un cheval, il fallait voir comment c’était proéminent.
Les brigands avaient l’habitude de "jouer" ensemble avec les femmes, j’en eut vite la preuve.
Julien la fit s’allonger le dos sur la petite table puis lui releva les jambes en les lui écartant. Dimitri se dirigea vers un meuble d’où il sortit un flacon de lubrifiant (j’ai vu par la suite qu’il était aromatisé à la fraise) dont il versa quelques gouttes entre les fesses de ma douce. Après s’en être oint également quelques doigts, il en inséra un dans le cul offert à sa merci. Il allait et venait, procurant un plaisir immense à ma chérie qui s’écriait : "encore, plus vite, c’est bon,...". Plein d’excitation et encouragé par ces propos, il retira son doigt pour y joindre un second tout en massant le clito. Elle n’en pouvait plus et ne put retenir un jet de cyprine qui inonda la main et l’avant bras de Dimitri. Ma coquine est très sensible de l’anus, elle adore toute pénétration de ce côté.
Ensuite les 2 compères permutèrent et ce fut Julien qui joua en elle, mais dans le vagin. Tout en maintenant les jambes levées d’une seule main, Dimitri détacha son pantalon et le fit glisser à terre, ainsi que son slip. Il approcha son sexe près de la bouche de ma chérie qui s’en saisit et l’engouffra avec gourmandise. D’où j’étais (à moins d’un mètre) je voyais sa langue qui flattait le gland de Dimitri. Le coquin faisait de petits mouvements d’avant en arrière, enfonçant son membre de plus en plus loin. Mais il était énorme, long et gros, malgré sa bonne volonté ma chérie ne pouvait le recevoir en entier.
Ca va vous paraître idiot, mais à ce moment là j’ai eu une pensée : "si il la sodomise elle va souffrir".
Julien cessa son occupation masturbatoire et se dirigea vers le meuble d’où Dimitri avait sorti le lubrifiant pour y prendre un collier et une laisse. Il revint près de Christel qu’il affubla de ce matériel puis lui demanda de se mettre à 4 pattes sur le sol. Une fois ainsi, il la promena dans la pièce puis l’entraîna dans la cuisine. Dimitri me fit signe de les suivre, ce que j’ai fait. Julien a conduit ma femme jusqu’à une gamelle posée à terre et remplie d’eau. Il l’a rassurée quand au fait qu’elle était propre et lui a dit de laper comme une chienne. Elle s’est exécutée sans la moindre hésitation, utilisant sa langue pour s’abreuver. On n’avait jamais pratiqué tel jeu, mais je reconnais qu’il m’a plu (et à elle aussi). Ensuite il l’a encore promenée dans la cuisine et le séjour tout en la félicitant d’être une brave fille et en lui donnant de petites caresses.

A suivre ... si vous le désirez

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription