Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Le Yahtzee

! Signaler un contenu abusif

Bruno et Véro m’invitèrent à l’hôtel en cette belle soirée de novembre. Après de brèves politesses, nous étions tous impatients de rentrer dans le vif du sujet.

Pour cela, nous décidèrent de jouer au Yahtzee. Oui, cinq dés jetés au hasard orientèrent notre futur proche. En fonction des combinaisons des chiffres, nous nous découvrîmes progressivement. Dans un premier temps, nos habits s’entrouvèrent et tombèrent au sol un à un. C’est ainsi que j’ai dégrafé avec émerveillement la chemise de Véro, une poitrine généreuse, des tétons larges comme des sucres de table s’offrirent à ma vue. Bientôt c’est elle qui s’extasia en ouvrant ma braguette devant ce fier soldat au garde à vous. Bruno prenait un malin plaisir à nous observer dans notre approche. D’une main, Véro lançait les dés, de l’autre elle me caressait le bas des couilles pour m’empêcher de débander. Opération réussie.
Ma main n’était pas en reste, je passais ma paume sur ses cuisses, sur ses fesses, un doigt se perdait tout naturellement dans sa raie. L’excitation était sur une pente ascendante. Survint ensuite la seconde étape du périple : la pratique. c’est là que Véro me montra son tempérament de feu.
Nous délaissèrent peu à peu les dés, la glace était brisée, plus rien ne nous retenait. Véro s’agenouilla devant moi et avala mon sexe en érection, elle le voulut tout entier dans sa bouche mais ne put le gober totalement, je lui conseilla dès lors de se concentrer sur le gland turgescent. Quelle frénésie, ses mains potelées me branlait quand sa langue me léchait l’extrémité du sexe. Ma main fouillait dans sa vulve déjà bien humide. Tout en restant assis, je lui pris les hanches et délicatement les orientèrent vers cette belle verge recouverte pour la bonne cause de caoutchouc. Sécurité oblige. Elle s’empala et me prouva qu’elle possédait encore une admirable souplesse. Bruno appréciait la scène, il n’arrêtait pas de filmer nos ébats.
C’est vers le grand lit de soie que nous nous dirigèrent alors pour réviser toutes les positions qu’il nous est possible de tenter. Bruno, son mari, qui resta en retrait un long moment, vint nous rejoindre. Véro n’avait jamais tenté la double pénétration. Nous nous fîmes un plaisir de lui faire découvrir ce délice. Je me rendis vite compte que la sodomie ne lui était pas étrangère tant son anus dilaté était facile, mais être pris par deux hommes en même temps la combla de bonheur. Et Bruno était ravi de voir sa femme aux anges.
Repus, fatigués, satisfaits, nous nous endormîmes tous les trois jusqu’au lendemain dans ce grand lit, le devoir accompli.
Qui de vous veut jouer au Yahtzee avec moi. Vous, peut-être ?

1 Commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription