Accueil > Articles candaulistes >

Le sexe et l’amour dans une aventure candauliste

Il y a souvent beaucoup de confusion entre sexe et amour. Cette confusion est d’autant plus lourde de conséquences qu’elle a lieu lors d’une aventure candauliste avec un complice.

C’est une des raisons pour lesquelles nous pouvons rencontrer deux types d’aventures candaulistes :
- les aventures d’un soir où Madame rencontre un complice dans une soirée, au sauna ou dans un club. Dans ce cas-là, Madame s’en ira sans laisser plus de coordonnées au complice rencontré.
- Les aventures suivies où Madame rencontre de façon régulière le complice du couple avec l’assentiment de son mari.

Généralement, une aventure candauliste commence par une rencontre sexuelle mais peut évoluer vers une complicité entre l’épouse et le complice du couple avant de parvenir à une relation emplie de sentiments.

Pourquoi le couple candauliste s’autorise-t-il plus facilement une relation sexuelle avec un complice qu’une relation amoureuse ?

Rappelons que fondamentalement, le sexe est quelque chose qui vient très naturellement car il s’agit avant tout d’une programmation biologique. Comme chaque être sur Terre, nous sommes amenés à transmettre nos gènes ce qui veut dire que le désir sexuel est inscrit dans notre ADN le plus profond.

L’épouse d’un candauliste et son complice peuvent donc avoir beaucoup de plaisir à profiter d’une sexualité qui fait partie d’une forme de pulsion et de besoin comme la faim, la soif, le besoin de dormir….

Rappelons que deux principes fondamentaux guident chaque être humain :
- le principe de survie
- le principe de reproduction

Dès lors que l’on survit, la priorité du corps est de se reproduire du point de vue de la programmation génétique. Cela passe donc par la sexualité et comme nous sommes dotés de conscience et d’intelligence, nous allons pouvoir biaiser cette programmation pour profiter du plaisir que nous apporte la sexualité.

Et qu’en est-il de l’amour dans une relation candauliste ?

Pour un mari candauliste, le plus souvent, l’amour c’est ce qui vient quand justement le désir sexuel est frustré. C’est ce qu’il ressent à l’égard de son épouse, cette pointe de frustration que certains nommerait jalousie et qui fait parfois son apparition alors qu’il la contemple dans les bras de leurs complices. Cette pointe de frustration conduit le mari à cristalliser toute son attention sur elle, sur son désir et son plaisir.

Dès lors, plus rien d’autre n’aura d’importance à ses yeux, elle deviendra sa reine, l’amour de sa vie, la seule et l’unique.

La pratique du Candaulisme éveille alors chez Monsieur comme un renouveau passionnel qui conduit bien souvent le couple à se retrouver avec fougue dans l’intimité après une aventure candauliste.

Pour certaines épouses de candaulistes, les sentiments et l’amour peuvent venir comme des déclencheurs d’une sexualité candauliste avec un complice du couple.
C’est souvent ce que l’on retrouve au début d’une complicité candauliste où Madame aura besoin d’éprouver certains sentiments pour s’autoriser à se livrer à un complice.

Pour les personnes qui auraient du mal à vivre une première expérience candauliste, qui auraient du mal à avoir des relations sexuelles sans amour, je dirais presque que c’est une forme de paraphilie. Certaines sont excitées par des jeux de domination/soumission et d’autres auront besoin par exemple d’avoir ce plaisir par la passion amoureuse. Une multitude de sources d’excitation sont possibles.

Peut-on séparer sexe et amour ?

C’est au choix de chacun des couples candaulistes. Il n’y a théoriquement aucun souci à prendre du plaisir à travers une relation sexuelle sans qu’il y ait au préalable de sentiments amoureux.
Ensuite, il est certain qu’en termes de ressenti, lorsque vous cumulez le sentiment amoureux et la relation sexuelle, le désir et le plaisir sont souvent encore plus forts. L’amour est comme une forme d’érotisme mais qui nécessite cependant une très grande confiance entre les partenaires.

En Conclusion

Une fois que le couple candauliste a apprivoisé ce type de fantasme (où Monsieur joue avec ce qui pourrait paraître dangereux) et qu’il s’est mis d’accord sur les modalités de fonctionnement, il peut s’orienter vers ce qui fait tout l’intérêt de la vie qui est le plaisir d’une sexualité ouverte au candaulisme.
Il est tout à fait possible pour un couple de vivre une sexualité indépendante de l’amour avec un complice sachant que l’amour peut toujours pimenter cette sexualité. L’amour peut ainsi devenir comme une forme d’érotisme et un moteur d’excitation dans la relation de couple.

9 Commentaires

  • D’après les réponses, nombreux sont ceux qui ont pu constater que leur femme pouvait aimer plusieurs hommes y compris leur mari ou compagnon.
    Lorsque j’ai eu envie de partager ma femme, elle ne voulait pas, comme beaucoup de femmes, j’étais le seul à qui elle voulait offrir son sexe.
    Nous avons rencontré un couple et j’ai vu que l’homme lui plaisait bien. Ils sont devenus nos amis. Au bout de quelques mois, j’ai eu le plaisir de la voir accepter une soirée coquine.
    Pour moi, il ne s’agissait que de sexe, uniquement un partage sexuel, rien de plus.
    Quelques années plus tard, elle m’a dit que si elle avait fait l’amour avec cet homme ce soir-là, ce n’était pas pour le sexe, mais parce qu’elle avait ressenti une attirance forte pour lui, elle s’est alors sentie capable de s’unir à lui... de ne faire qu’un en recevant sa semence en toute confiance, ce qui pour elle était indissociable de l’acte d’amour.
    Le sexe est venu après, l’émotion de se faire prendre pour la première fois par un autre homme que moi avait été si forte qu’elle avait eu un orgasme extrêmement puissant, et si elle a évidemment souhaité recommencer, c’était alors autant pour le plaisir d’être dans ses bras que pour la jouissance.
    Elle m’a dit qu’elle nous avait aimé tous les deux, différemment, mais tous les deux... et qu’elle avait autant envie de s’accoupler avec moi qu’avec lui... même si sa jouissance était plus forte avec lui, émotion et nouveauté oblige.
    Nous étions jeunes alors, elle avait compris que pour moi, ce n’était qu’une soirée sexe et que je n’aurais pas compris à l’époque qu’elle puisse être amoureuse d’un autre. Elle a refait l’amour avec lui une dernière fois, le faisant venir dans notre lit en mon absence... elle a voulu être « sa femme » une dernière fois dans le lit conjugal, ce qui était pour elle une grande preuve d’amour pour lui.
    Je l’ai très bien compris et accepté plus tard, j’avais muri et je me suis senti capable de partager et son sexe et son cœur. Si j’avais eu ce sentiment à cette époque de jeunesse, j’aurais beaucoup aimé que nous la prenions tous les deux à la fois dans nos bras pour qu’elle se sente entourée de l’amour de « ses » deux hommes et si elle l’avait voulu, l’aimer aussi physiquement ensemble tous les deux... ou chacun son tour... ou ce qu’elle aurait voulu... mais on ne peut pas retourner en arrière.

  • Bonjour, suite à la question de TOM 78 du 4 JUIN 2017 :
    "Faire l’amour et non plus juste baiser n’est il pas le paroxisme du candaulisme pour les 3 grands acteurs de ce fantasme ?..." je répondrais que oui, personnellement nous recherchons à ce que mon épouse fasse l’amour et ne soit pas juste une opportunité pour remplir le tableau de chasse d’un tiers :-). Mais il est pas toujours facile de trouver des partenaires qui comprennent l’intérêt d’un avant et d’un après lors d’une relation sexuelle ! Beaucoup sont trop rapides et beaucoup partent tout aussi rapidement.....Du moins au gout de mon épouse !

  • la femme peut elle aimer plusieurs hommes ? Sans doute que oui. Mais pour que cela soit possible il faut en exclure toute jalousie. Quand on a débuté notre relation candauliste avec l’un de mes amis, ma femme en avait envie mais n’était pas amoureuse. Puis est venu celui qui a partager notre intimité pendant plus de 15 ans. Il était célibataire et il faisait la cour a ma femme alors qu’il savait qu’elle était mariée. Nous en avons discuté ensemble ma femme et moi et avons décidé de l’inviter chez nous pour une soirée. Cette soirée s’est terminée dans le lit conjugal avec l’ami non l’amant et moi dans la chambre d’ami. Puis par la suite il a pris un appartement juste au dessus de chez nous et donc souvent il passait ses soirées et parfois ses nuits dans le lit conjugal. Ma femme était heureuse et comblée sexuellement. Puis l’amant et moi même on a partagée ma femme avec d’autres hommes. Jamais de relation d’une seule nuit mais des relations suivies. Car pour moi pour qu’une relation soit complète cela doit se faire sans aucune protection. Voila pour mon témoignage, oui le candaulisme admet les relations amoureuses

  • Partager le corps de sa femme avec d’autres hommes est un plaisir immense mais bien moindre que de partager l’amour qu’elle a à donner. J’aime toujours l’offrir a des inconnus de passage mais je préfère de loin la voir embrasser tendrement un complice régulier pour qui elle a des sentiments affectifs ou amoureux. J’aime me réveiller en pleine nuit et la trouver en train d’échanger de tendres baisers avec celui qui partage notre lit, puis la voir se retourner, le visage éclairé et m’embrasser à mon tour avec le même amour. Partager son amour est pour moi le stade ultime du candaulisme. Je ne me suis jamais senti en danger et le partage de l’amour de ma femme a toujours renforcé le notre. Il reste ainsi toujours supérieur.

  • Article très intéressant.

  • Faire l’amour et non plus juste baiser n’est il pas le paroxisme du candaulisme pour les 3 grands acteurs de ce fantasme ?...

  • Oui trois fois oui une femme peut aimer deux hommes à la fois comme elle aime tous ses enfants, différemment mais avec la même force !

  • Tous les couples que j’ai connu et qui ont pratiqué le candaulisme avec des relations suivies et des sentiments amoureux entre le complice et l’épouse ont tous finit de la même manière à savoir la séparation.

  • Bel article qui me conforte dans ma réflexion que oui, une femme peut aimer deux hommes à la fois ! Nous avons vécu une expérience similaire où mon épouse s’est partagée pendant 3 ans entre son amant et moi sans aucune ambiguïté...Ce fut une belle aventure qui restera gravée dans nos mémoires très longtemps !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription