Accueil > Articles candaulistes >

Le sexe à trois : fantasme de mecs ?

Si l’on en croit le discours de bien des sexologues, le sexe à trois serait principalement une « affaire de gars », créée pour assouvir leur besoin de polygamie en toute légitimité et les femmes, quant à elles, seraient contraintes de subir les pressions de leur amoureux et de se livrer au triolisme afin de ne pas le perdre.

La femme, victime des trip-à-trois ? s’il vous plait ! Nous sommes en 2016 !

La femme n’a-t-elle pas droit, elle aussi, de concrétiser ses fantasmes et ses désirs ? Et même si en général, les hommes sont plus enclins à passer à l’acte, n’est-il pas temps pour les femmes mettre en avant de nouvelles pratiques sexuelles au sein du couple qui les favorisent elles aussi ? Point trio sans plaisir partagé !

Lili Boisvert, dans une excellente chronique intitulée : " Pour en finir avec les préliminaires " remet en question le diktat selon lequel il faut passer par de longs échanges préliminaires pour avoir droit à la pénétration. Je soupçonne quelques féministes d’avoir répandu cette " bonne " pratique sexuelle afin que des hommes, un peu trop pressés, se préoccupent davantage du clitoris de ces dames plutôt que leur chère queue.

http://urbania.ca/219292/pour-en-finir-avec-les-preliminaires/

J’ai connu plusieurs femmes qui avait horreur des préliminaires et chez qui, au bout de quelques minutes, " bon ça fait, viens en moi maintenant ", ne tardait pas à se faire entendre.

Les femmes sont de plus en plus au fait de leur plaisir et de la façon d’y parvenir et elles sont davantage capables de prendre le chemin qui leur plait pour atteindre l’orgasme. Il en va de même pour les fantasmes.

Lors de divers sondages (plus ou moins exhaustifs trouvés ici et là sur des sites Web à vocation féminine), il s’avère que la femme aussi préfère le contact avec une autre femme dans le triolisme. Une affaire de gars donc, vraiment ?

Personnellement, je crois que la génération des Y est de moins en moins emprisonnée dans les tabous sexuels qui ont régi la vie des X, une génération plus conservatrice que leurs hippies de parents.

Esther Perel, sexologue américaine (d’origine belge) parle du trip-à-trois comme d’une valeur ajoutée à la sexualité d’un couple, mais ne doit être le fruit d’une compensation face à un manque. Cette façon non-monogame et consensuelle de vivre son plaisir peut s’avérer un atout pour certains couples dans leur exploration.

Réduire la pratique du sexe à trois au simple désir des hommes, c’est enlever un grand pouvoir aux femmes. Celui de dire " Moi je veux ça ". Ne pas tenir compte des femmes en vient à condamner ce fantasme à demeurer tabou et en faire une question de pouvoir au lieu d’en faire un terrain fertile au plaisir !

Attribuer le " triolisme " à un fantasme masculin revient à dire que les femmes ne peuvent pas être aussi ludiques et lubriques que les hommes. Ce qui à mon avis est faux. Et encore plus chez les Y.

Selon moi, il n’y a pas plus féministe et égalitaire qu’outre le droit de refuser d’adhérer à une telle pratique, les femmes décident d’y aller, mais cette fois avec deux hommes ! Ce qui est bon pour pitou l’est pour minou, non ? Et si c’est avec une autre femme, elles peuvent s’approprier le fantasme afin d’en déterminer règles et contenus.

Dans mes livres érotiques Osé, j’aborde largement ce thème. Spécialement dans Osé à trois publié en 2013 dont les histoires sont composées exclusivement de trois acteurs. Certaines sont cocasses, d’autres touchantes et finalement, il y a des trios qui se terminent moins bien qu’on ne l’aurait souhaité.

Ce qui peut arriver dans la réalité. Les femmes y prennent part activement autant dans le processus de décision que dans la participation. Le plaisir de celles-ci est fondamental. Quel intérêt sinon ?

Avant de penser au sexe à trois, un peu de lecture sur le sujet peut favoriser une bonne discussion et aider à définir votre projet.

Car bien que ce fantasme possède beaucoup d’attraits, il n’en demeure pas moins risqué. L’ajout d’une personne dans l’intimité d’un couple comporte sa part de dérangement. Ce ce qui peut enflammer le désir pour plusieurs, mais il peut toucher aux bases mêmes des fondations d’un couple.

D’où l’extrême nécessité d’en parler et d’éviter de dire à son amoureux(se) « Suprise !, je te présente Simon ou Simone »

À moins d’être trois électrons libres en quête de plaisir charnel sans attache, le trio sexuel touche directement au cœur des liens qui unissent le couple… La jalousie, la perte de contrôle sur l’autre, l’éloignement.

Voir sa conjointe pénétrée par un autre homme et constater qu’elle y prend un plaisir fou peut s’avérer déstabilisant. Au même titre s’apercevoir que la copine d’un soir fait des bien meilleures pipes que soi peut porter un dur coup à l’estime.

Le plaisir n’a pas à être douloureux… à moins de verser dans le BDSM, bien sûr.

La troisième personne est une variable qui ne se contrôle pas aisément. Celle-ci peut nous amener sur un terrain qui possède sa part d’inconnu. C’est un aspect très excitant pour les uns, mais angoissant pour les autres.

Il faut être prêt à y faire face, ou encore à baliser l’espace afin d’éviter les mauvaises surprises. " Pour moi, pas d’anal " en est un bon exemple. " Je ne veux pas qu’il te pénètre " en est un autre. Il s’agit dès lors de se concentrer sur le plaisir, sachant que des règles sont en place pour éviter des dérapages malheureux.
Pour tripler le plaisir

La bisexualité devient presque un incontournable afin de maximiser le plaisir lors de la réalisation d’une expérience à trois. Madame, vous pouvez exiger de votre chéri qu’il participe activement au plaisir de votre amant d’un soir.

C’est en brisant les fantasmes établis et en imposant une nouvelle vision des trip-à-trois que les femmes participeront davantage à l’émancipation sexuelle du couple autant qu’à la leur.

Alors, messieurs, la prochaine fois que vous aurez envie de faire l’amour avec deux femmes, demandez donc à votre chérie si l’ajout d’un autre homme ne lui plairait pas davantage. Vous serez obligés de tenir compte de la réponse.

Bon fantasme !

Vous pouvez me retrouver sur mon site : http://erotisemoi.net

6 Commentaires

  • Pour ma part je pense que que la majorité
    des hommes qui aime leur femmes souhaitent
    La voir avec un autre homme
    La vue du sexe d’un autre homme entré
    Dans le sexe de sa femme doit être le plaisir
    Ultime il doit y avoir une identification sur son propre plaisir

  • je prefere un autre homme avec nous plutôt q une femme. L’exitation est plus forte avec un autre homme. Nous avons pratiqué l’échangisme plusieurs fois et autres. Je prefere voir ma femme avec un homme ?

  • Je peux personnellement témoigner que ce fantasme n’est pas l’exclusivité de la gente masculine : j’apprécie beaucoup, de mon côté, de voir mon mari en compagnie d’une autre femme et nos trios ne sont pas nécessairement du type "une femme-deux hommes" ...

  • Mon témoignage : du candaulisme simple ma femme et son amant, on en est arrivé au trio ma femme son amant et moi. Ma femme avec ses deux hommes pour la prendre en même temps. Puis un jour en ayant parlé ensemble aussi, l’idée d’une femme est apparue. Une femme seule pour ma femme qui n’était pas bi ; mais qui l’est devenue. Puis de la femme seule avec elle, ce fut comme avec son amant elle et nous deux. Ce fut pareil et ma femme m’a partagé avec son amie. Des femmes complices entre elles et qui savaient jouir entre elles aussi. Donc oui le candaulisme peut mener a toutes autre possibilité de rencontre, pourvu simplement qu’elle soient consenties librement.

  • Je suis en accord parfait avec le post precedent de Dymond :
    Le trio parfait reste pour moi, une femme et deux hommes...

  • Effectivement un homme peut facilement se voir avec deux femmes mais par amour pour sa belle, par envie de performance pour elle, par délie de paresse pour lui, par fantasme de voyeurisme, par envie de partager son plaisir et être aider dans sa puissance, l’homme peut alors se faire aider et vouloir un partenaire masculin pour combler madame ... Le trio parfait reste pour moi, une femme et deux hommes...
    Excellent article by The way !!!

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription