Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de partenaires de candaulistes >

Le ressenti de ma chérie avant le RDV de mardi ....

! Signaler un contenu abusif

Bonsoir,
Je fais suite a la présentation de mon mari ; dans deux jours je rencontre un homme plus jeune que moi. Cela fait quelques jours que l’on s’envoie des sms ; c’est très excitant.
Cette attente est à la fois délicieuse mais aussi douloureuse. Je ne comprends pas pourquoi je suis tellement en attente de ses sms alors que je ne le connais pas. Est ce parfois ainsi pour vous ? Je sens que pour moi ces deux jours vont paraître très longs...
Je vous raconterai peut être la suite...

5 Commentaires

  • - )))) j’adore vos commentaires… et je vous assure que du côté complice, la première fois du couple n’est jamais la plus facile mais c’est sûrement la plus gratifiante. Je ne sais jamais d’où va venir le blocage du dernier moment… madame, monsieur… la dernière fois, le mari était tellement excité que je n’arrivais plus à le gérer… il faisait des bonds partout ! Et dire qu’une demi-heure avant au restau il me demandait avec une voix à peine perceptible qu’est-ce qu’on fait ?

  • La première fois, ah la première fois, j en est été tellement choqué de voir ma femme avec un autre que j ’ai du aller au toilettes pour vomir, eh oui cela peut aller jusque là, complètement d’accord avec GEMINIX , du coté de ma femme et bien je pense que vos sentiments sont tout a fait normal, j ai assisté les jours précédent à la première fois a des écarts d’humeur flagrant allant de l excitation la plus intense à l’irritabilité extreme.

    Effectivement comme dis par Claude, il vas falloir faire un grand saut en avant et effacer en quelques heures des siècles d’asservissement moral et ce n est pas rien d’autant plus qu’il y as évidemment toutes les questions relatives au couple lui même qui sont là et se posent de manière récurrente.

    Pour revenir au chose d’avant le rendez vous, j ai aussi assister à un tas d’essayage d’habits divers et variés, cette robe là, cette jupe ci, etc, etc , avec demande d’avis a chaque fois que je donnais avec condescendance et compliments, mais que je voyais bien n ’était absolument pas pris en compte. et tout cela traduisais bien sur, l énorme doute qui habitait ma femme, j y vais , j y vais pas, je le fais je le fais pas

    Et bien elle y est allé on l as fait, je dis bien on l as fait et toutes ces tensions, toutes ces questions, se sont transformé en une multitude d’orgasme terrible , et selon elle , elle mas avoué qu’elle n avait jamais imaginé qu’une femme puisse jouir ainsi et si moi j en ai été malade, elle elle a pensé un moment quelle allait en mourir, et m’as avoué même avoir appelé sa mère HIC ......

    Et le lendemain nous avions un nouveau couple plus fort, plus soudé, plus complice, j avais une autre femme , plus grande, plus forte sure d’elle même et cela s’est ressenti dans tous les domaines de sa vie, même professionnel.

    Et je vous parle de cela avec maintenant 35 ans de vie commune.

  • Merci de ce partage c’est très intéressant d’avoir le ressenti d’une jolie femme qui se sait désirée et qui se laisse séduire, offerte par son mari...
    Sinon pour les sms, c’est toujours avec plaisir et impatience qu’on les attend de la part de la personne "convoitée"...à vous lire

  • je suis tout a fait d accord , la premiere fois que j ai sus qu une de mes belles me faisait cocul, je l ai suivie et ai observer les baisers, les carresses, et le plaisir qu ils avaient a etre ensemble ; puis les ai vu rentrer dans la chambre d hotel, l exitation etait intense , mais aussi mon coeur et ma tete prets a eclater, un mal de tete atroce , qui etait je crois lié a l exitation extreme ;

  • Sauf erreur, c’est la première fois que vous allez faire l’amour avec un homme seule à seul, de façon autonome, indépendante de votre mari. C’est une transgression forte. Vous allez vous autoriser à le regarder, vous montrer, le prendre, vous donner, hors du regard conjugal. Ce n’est pas rien. Vous allez goûter à l’infidélité (cette forme d’infidélité où le mari sait et sait que vous lui reviendrez), au fruit défendu.
    C’est très intense et comme tout ce qui est intense, aussi douloureux qu’excitant, aussi déstabilisant que stimulant. C’est bien parce qu’il y a cet élément anxieux que désir et plaisir sont deux mots différents. Et dites vous que votre mari vit cela avec une intensité au moins égale à la vôtre.
    Mais tout de même, préparez vous mentalement à prendre du recul, sinon ce que vous appelez douleur et qui n’est que tension impatiente et anxieuse, deviendra souffrance. Ne tombez pas dans ce piège. Mais vous n’êtes pas une gamine.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription