Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Le film.

! Signaler un contenu abusif

Voilà, ça y est, ma femme va s’asseoir sur le sexe de son amant. Elle est allongée sur lui, elle tortille son cul depuis un moment pour faire entrer cette bite bien raide au fond de sa chatte. Je la connais, elle ne veut plus attendre… Nous étions convenus de faire une séance photo. Elle nous avait attendu en culotte et escarpins, rien d’autre. Je n’avais pas le droit de toucher, juste de photographier et de filmer. Il a commencé par la caresser, il a passé un doigt à l’intérieur du string, pour goûter sa chatte, puis il a mis le doigt dans sa bouche à elle. Je suppose qu’elle était trempée. Il a claqué ses fesses, elle a sursauté puis s’est retournée en se cambrant fort, une façon d’en redemander. Il a claqué à nouveau. Elle s’est mise à quatre pattes devant lui en bougeant son cul. J’ai tout filmé. Il a juste regardé, sans toucher, elle se branlait juste en serrant les fesses, et s’est mise à geindre. Elle lui a dit « viens », il a répondu « non » et est allé s’asseoir sur un fauteuil. Elle est allée le rejoindre comme une chienne affamée. Il avait les jambes écartées, il attendait qu’elle vienne lui déboutonner le pantalon. Elle s’est mise à genoux et fébrilement a essayé d’ouvrir la braguette. Sans résultat, elle s’est impatientée. Il ne l’a pas aidé. Elle avait si faim qu’elle s’est mise à le lécher à travers le pantalon. Elle ne léchait plus, elle lapait comme un chat lape son bol de lait avec frénésie. J’ai tout filmé. Elle a réussi à déboutonner le pantalon et a libéré le sexe de l’amant. Bien raide, bien tendu. Elle a léché le bas des couilles, je l’ai vu fermer les yeux et renversé la tête en arrière, il a gémi à son tour. Ça a encouragé ma femme à lécher plus fort. Elle a dit : tu aimes ? Tu veux que je te lèche encore ? Elle a enfoui sa langue pour le sentir encore mieux, entre la base des couilles et l’anus. Il a adoré ça. Puis, il a dit : suce moi fort. J’ai fait un gros plan sur la bite qui disparaissait dans la bouche de ma femme. Puis elle a sucé avec passion, en grognant, en gémissant, en bavant. Parfois, elle reprenait son souffle et regardait son amant pour s’assurer qu’il prenait du plaisir. Il lui attrapait les cheveux pour qu’elle y retourne. J’étais tout près, avec mon appareil photo. Personne ne souciait de moi. Je bandais comme un fou. Puis, il s’est levé, toujours la tenant par les cheveux. Elle a été surprise, un peut effrayée et dégoulinante de désir. Il l’a jetée sur le lit, elle rebondi sur le matelas comme un sac. Une lueur de crainte a traversé son regard, elle a passé sa langue sur sa bouche pour ne rien perdre du goût de sa bite. Il l’a positionnée à quatre pattes, a écarté le string et lui a mangé le cul comme un mort de faim. Elle s’est arc bouté pour ne pas être renversée. Les draps du lit allaient se déchirer. Elle a gémi longuement. Ensuite, l’amant s’est déshabillé entièrement, s’est allongée sur le dos. Elle s’est mise sur lui, et lui a léché le visage comme une chienne lèche son maître. J’entends le son des bouches, des langues, quelle belle musique. Je suis resté derrière, je veux voir le moment où il va la pénétrer. C’est là qu’elle s’est mise à tortiller du cul pour enfin prendre cette bite au fond de sa chatte… Ça y est, elle va s’asseoir sur le sexe de son amant.…

1 Commentaire

  • Beau récit, j’attends la suite avec impatience

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription