Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de complices de couples >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Le filet - jour J

! Signaler un contenu abusif

Nous voici donc mercredi
Toute la journée j’eus des difficultés à me concentrer sans laisser mon esprit divaguer aux jeux prévus ce soir.
M. avait été très précis dans ses attentes, et le scénario que nous avions brodé ensemble, s’il me laissait une part de liberté quant à la manière de découvrir puis faire plaisir à sa belle, était bordé d’étapes auxquelles il souhaitait assister.

La journée se déroula avec une extrême lenteur. J’étais prêt, tenue sobre mais chic, une bouteille de champagne, plus très frais malheureusement prêté dans la voiture, ne restait plus qu’à honorer ce dernier rendez vous pro et l’attente prendrait fin.

20h30 me voilà libéré de mes obligations professionnelles.
Un SMS à M. pour le prévenir de mon arrivée prochaine et lui permettre de dire à sa belle de se changer pour qu’elle soit telle qu’il le désire lors qu’il m’accueillera.

Me voilà devant la porte... Il m’accueille, décontracté, la quarantaine au look sportif. Nous sommes de suite plongés dans une ambiance club.
La pénombre est percée de flash multicolores provenant d’une installation de jeux de lumières digne d’une boîte de nuit. Et la sono n’est pas en reste diffusant les derniers tubes à la mode en discothèque.
Assurément, mes hôtes aiment faire la fête et recevoir.

Nous nous installons chacun dans un des profonds fauteuils disposés de part et d’autre du canapé. Au milieu une table basse, massive, servant de bar.

Nous trinquons ensemble à cette rencontre, il me briefe sur les derniers détails le temps que sa belle finisse de se préparer.

La discussion est fluide, mais il n’arrête pas de lorgner l’horloge. Je sens son impatience de me faire découvrir l’objet de notre surprise. Puisqu’il m’explique que sa femme n’a été informée de ma venue que lorsque j’ai envoyé le SMS prévenant de mon arrivée.

N’y tenant plus, il me quitte quelques minutes pour aider N. dans son habillage et monte l’escalier qui nous sépare des chambres.

Quelques minutes d’attente, et j’entends leurs pas.
À l’oreille je sais déjà qu’elle porte des talons, leur tintement sur le carrelage s’approchant.
Quelques pas, et leur démarche se fait moins rapide.
Je comprends mieux pourquoi lorsque je la découvre appuyée sur le bras de son homme, descendant les escaliers ainsi accompagnée car elle a les yeux bandés.
Décidément, les photos ne mentaient pas : elle est aussi sexy que j’ai pu le voir sur les photos de leur profil sur internet.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription