Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Le cocu et les coucous

! Signaler un contenu abusif

Beaucoup d’hommes seuls (ou mariés qui pratiquent à l’insu de l’épouse) se disent candaulistes et ouverts d’esprit. En réalité, ils ont une fâcheuse tendance à vouloir s’accaparer la femme du cocu et ne souhaitent absolument pas partager leur intimité. Beaucoup de types qui ont couché avec ma femme n’ont par exemple jamais désiré faire ma connaissance ou encore la baiser en ma présence. Point de complicité sexuelle, donc. Cette exclusivité possessive est souvent très frustrante pour moi. Me savoir trompé est très jouissif, mais il semblerait que la jalousie masculine soit l’obstacle le plus répandu en matière de pratiques de cette sorte. Au fond, les meilleurs amants du couple sont les hommes bisexuels pour un candaulisme digne de ce nom. Sinon, c’est toujours le vieux schéma classique du trio de comédie : le mari, la femme, l’amant. Rien de nouveau sous le soleil !

15 Commentaires

  • Oui difficile parfois de trouver des vrais complice candauliste nous si un mec demande d etre seul avec moi on refuse catégoriquement nos somme candauliste donc c est jeux se font avec le couple.
    Mais il arrive que si notre partenaire a ete correcte avec mon mari qu il la fait participer durant le sexe et bien mon mari lui propose de rester seul avec moi, il quitte la chambre et me laisse seul avec mon amant, et je doit dire que oui la l amant se comporte plus du tout de la même manière il devien plus hard et plus tendre et Calin a la fois comme si ils voulaient me posséder .
    Parfois certain de me demande si c est mieu qu avec mon mari ou si mon mari me fait ca il veule souvant se sentir supérieur a lui .
    Depuis un moment mon mari a instaler une petite caméra cacher dans la chambre pour pouvoir me regarder sur la Tv quand il me laisse seul dans la chambre avec un amant, et j y prend encore plus de plaisire de savoir qu il me regarde et qu il y prend du plaisir car pour moi impossible de le tromper sans qu’il le sache.
    Mes amants c est juste des partenaire sexuelles mais mon mari ca n’a rien a voir c est mon homme mon mal dominant il est celui qui me fait le plus jouir car il me connait et il sait quoi faire pour me faire décoller, la seul choce qu il ne peut plus me procurer c est le plaisir de la découverte du corp d un nouvelle amant, ce plaisir de se donner pour la 1er fois a un homme.
    Mon mari lui en plus du sexe il a droit à beaucoup plus, je suis ca femme c est le seul que j aime, je m occupe de son linge, lui fait son ménage, lui prépare c est repas,je m inquiète toujours pour lui, il me manque toute la journée, des que je le vois je suis rassurer et mon vagin mouille toute suite juste en le regardant ou à entendre ca voix.
    C est pour c est raison que c est lui l homme de ma vie et aucun coucou ne nous séparera pour etre candauliste et faut vraiment être amoureux .

  • Je suis d’accord avec amant35 c’est incroyable d’avoir laissé cette situation s’installer .... fallait le foutre dehors direct mais bref ... on est peut être pas au courant de tout.
    Pour ce qui est de l’amant régulier tout dépend de quel coté on se trouve en fait !! si on est l’amant on peut apprécier le coté régulier mais du coté du couple je suis navré mais j’ai 20 ans d’expériences dans ce domaine et moi je sais qu’à termes ce sont des problèmes qui arriveront et puis moi ma femme c’est MA femme ce n’est pas celle d’un autre, je la prête si je veux et si elle en a envie mais en dehors de ces "galipettes" on ne fait pas ménage à 3 !!! La complicité , la "profondeur" etc ... moi je veux bien si certains y trouvent leur compte ok pas de souci mais nous on revendique des rencontres pour le cul et le coté sentimental, dentelles et champagne on s’en fiche on a nos repères , ce sont ceux de notre couple et on ne mélange pas avec les collègues les amis etc ... attention je ne critique pas ceux qui préfèrent le coté régulier je donne juste mon avis qui est loin d’être dénué de bon sens et puis franchement l’intensité d’une relation sexuelle est bien plus forte quand vous découvrez quelqu’un, quand vous avez l’adrénaline d’une 1ère rencontre .. Non ? L’amant régulier c’est quoi ? Un deuxième mari ? Si une femme prend toujours autant de plaisir avec un amant régulier au bout de 6 mois ou d’un an ... désolé de le dire mais c’est qu’elle a des sentiments forts pour lui, et la on commence à tout mélanger et un jour ou l’autre peut être qu’elle choisira entre les deux !!!

  • Voilà un témoignage qui ne me surprends pas… oui certains hommes veulent profiter de la "bonne occase" sans faire l’effort de s’occuper du mari… mais tous les complices ne sont pas à mettre dans le même sac ! On pourrait aussi dire beaucoup de ces couples qui considèrent l’amant comme un sex-toy… Pour ma part, j’aime les couples candaulistes aussi pour le mari même si, bien évidemment, madame reste le centre du triangle amoureux… Mais j’apprécie la complicité qui s’instaure avec le mari. Quoi de plus beau qu’un homme qui vous dit : "elle est belle ma femme" alors que vous êtes en train de faire l’amour à madame. Par ailleurs, je suis un amant régulier et respectueux du couple. Les relations que j’ai pu vivre ont souvent duré plusieurs années sans que je ne cherche jamais à partir avec madame. Je suis d’abord et avant tout un complice… si j’avais voulu me marier ce serait fait depuis longtemps je pense. Mais les relations régulières ont l’avantage de permettre une plus grande complicité avec madame comme avec monsieur. Il permet aussi au couple d’explorer vraiment sa sexualité. Avec le temps, la confiance s’instaure et donne l’occasion de vivre des moments vraiment uniques, forts, magiques…
    Manu

  • Bonjour,
    Je ne partage pas ton point de vue, tomasini. J’ai moi même été initié (comme complice) au candauslisme par la femme d’un couple, qui m’avait initialement approché sous l’angle d’une relation coquine.
    Elle m’a progressivement amené à une relation candau en me présentant son compagnon, qui de cocu "informé" de nos ébats est devenu progressivement spectateur, puis participant...
    Cette belle aventure à 3 dure depuis un an, pour notre plus grand bonheur à tous : une vrai complicité s’est installée entre nous. Et je ne crois pas que ma bisexualité ait pour quelque chose à voir dans cette relation de confiance et le respect mutuel qui a ainsi pu s’établir.
    Depuis, j’ai expérimenté des rencontres à 3, soi disant candau, dans le genre dont tu parles. Pour moi, ça se limite à un coup de baise : l’amant arrive, il donne (et prends) son plaisir, et il repart. AUcune recherche, aucune complicité, aucune profondeur dans la relation. Plutôt frustrant car superficiel, pour le couple, comme pour l’amant...
    De mon point de vue, afin d’éviter des dérives conflictuelles, il faut avoir un minimum de psychologie pour discerner le vrai complice (celui qui se préoccupe du plaisir de Madame ET de celui de Monsieur, celui qui respecte ses partenaires et sait garder sa place), du coucou dont vous parlez, baiseur sans scrupule, consommateur de sexe facile aux dépens de couples imprudents, et qui n’a rien à voir avec l’esprit candauliste.
    A ce sujet, ce qui m’interpelle dans le témoignage de Gothalonia, c’est comment il a pu laisser entrer cette crapule de JFD dans le lit de sa femme, sans se rendre compte à qui il avait à faire ?...Assez incroyable en fait...

  • On en reviens à ce que je dis toujours, pour éviter ces situations conflictuelles ne pas avoir d’amants réguliers reste la règle absolue. L’amant régulier est synonyme de problème à long terme c’est quasi inévitable. Dans le cas de Gothalonia il est manifeste que l’individu est très particulier mais pour éviter ces situations l’amant régulier est à exclure.
    Personnellement je ne suis pas pour ce genre de procédé mais ce JFD se serait prit une branlée qui l’aurait dissuadée d’approcher ma femme à moins de 10 km ... mais si celle ci ne joue pas le jeu alors la c’est une autre histoire et la apparemment c’est le cas !!

  • bonjour

    en effet il semblerait que l homme cocu ne puisse meme pas savourer son plaisir dans une relation candauliste sans voir une absence d interet de l etalon pour le cocu et son fantasme.
    une fois l affaire classee monsieur rentre chez lui aux bras de sa femme
    j en profite aussi pour m etonner d un glissement dans l idee que je me faisait du candaulisme le cocu l epouse et l amant qui epousaient un scenario ou se melait sexe envie une part de psychologie et de respect
    au vue des differents articles lus depuis des mois je constate que ce site glisse doucement dans l esprit site de cul tout court
    pour exemple d un jeune couple de la region de saint omer qui me demande une participation dans un scenario candauliste c etait îl y a 1 mois j attends encore lol et maintenant on peut lire qu ils sont å la recherche d un gangbang
    y a meme plus de respect mes pauvres gens ......

  • Un peu de vin rouge de qualité est recommandé par les cardiologues, beaucoup de vin de n’importe quelle qualité détruit le foie et tue.

    Les traces de cyanure des pommes sont excellentes pour la santé, quelques grammes de cyanure tuent en moins de cinq minutes.

    Un peu de digitaline soigne les cardiaques, un peu plus de digitaline tue raide en quelques instants.

    Ainsi il y a des limites à tout. Un peu de candaulisme chez des gens intelligents ne fait aucun mal aux couples et pimente leur vie, mais beaucoup trop de candaulisme détruit les couples et engendre une vie de bâton de chaise qui vire petit à petit au n’importe quoi et se termine en catastrophe.

    Ces caudaulistes qui tirent leur plaisir d’obéir à l’amant dans leur propre lit conjugal et admettent qu’il ne mette pas de capote, donc que de temps en temps ils engrossent leur épouse, c’est quand même dur à avaler ! c’est dégradant, humiliant, le mari tire plaisir de son propre abaissement en tant qu’être humain de sexe masculin. On en arrive là à un masochisme malsain carrément pathologique. L’homme qui en arrive là jouit de sa propre humiliation, jouit d’être méprisé à la fois du coucou et de sa propre épouse, etc, il devient une carpette volontaire, donc se renie lui-même, on côtoie la haine de soi, le renoncement à toute fierté, l’attitude négative devant l’existence. Comment avoir l’esprit positif dans des conditions pareilles ?comment affronter les obstacles de l’existence, comment lutter courageusement quand c’est nécessaire ? sans s’aimer soi-même et en abdiquant toute fierté, où peut-on aller ? quelle ambition professionnelle ou personnelle peut-on entretenir et faira aboutir ? quand on n’a plus à ses propres yeux aucune valeur, que ce soit dans le domaine sexuel ou dans tout autre domaine, on se ratatine l’esprit et on devient petit à petit ’’L’Esprit qui nie’’ de Faust !

  • tu as raison ces gens sont des viandard sans respect pour personne ni le leur encore moins celui de ces femmes qui ne voient pas plus loin que le bout de la bite oui vous avez raison de tenir bon mieux vaut la chasser que d’être humilier ,des femmes intelligente ne manque pas , ces mecs il met arriver de casser leurs tronche pour deux amis libertins dans l’âme, ce que je peu dire que ces deux était des gonzesse il ont filés sans demander leurs leurs reste et bien sur sans tenir leur promesses de mettre les maris a leurs pied , il ont changés de ville ce son des manipulateur d’opérette vous les maris faite appel à des hommes qui non pas peur de ses petite M...e

  • Tout le monde n’est pas candauliste et seul un candauliste peut vraiment comprendre le désir d’un candauliste de voir sa campagne prendre du plaisir devant lui.
    Mais j’ai aussi le sentiment que tu cherches aussi un mec pour assouvir ta bisexualité et cela se complique il est vrai
    Oui, je comprends ta frustration. Je suis moi-même bi mais j’ai tendance a plus être attiré par le corps de la femme que celui de l’homme

  • J’oubliais, il y a encore mieux.Ce JFD avait une maîtresse attitrée, unique, légèrement plus âgée que lui. A notre demande de nous la présenter, il a opposé un refus glaciel, brutal, définitif, mauvais, méchant. Elle s’appelait Christiane. Il nous a dit et écrit ’’Ah non alors, Christiane reste en dehors de tout ça, il faut que a soit bien clair, n’en parlons plus jamais jamais, vu ?’’.

    Cette Christiane était mariée, et ce JFD avait réussi à extorquer au mari, plus âgé et un peu plus fatigué que lui, la permission de partager carrément l’année en deux (par morceaux non connexes) : le temps passé par Christiane avec lui et celui passé auprès de son mari.

    Il avait exposé au mari ’’voyez monpauvre Monsieur, vous ne pouvez plus la satisfaire à vous tout seul !’’. Le pauvre homme s’était résigné, préférant ce marché de dupes à rien dut tout car perde sa femme et compagne de cette façon-là à plus de 70 ans, c’est un malheur dont on ne se relève pas. Donc cet homme s’était renfermé sur lui-même, ne parlait plus à personne, et s’était résigné à une moitié de sa compagne de toujours plutôt que rien. Je précise que Christiane et lui avaient plus de quarante ans de mariage sans histoire avant que JFD séduise Christiane.

    Avec nous, il s’est comporte de la même manière et commençait à nous tenir ce genre de discours, désirant en arriver à un partage de fait de même acabit. . J’ai opposé un refus violent à ces prétentions,

    Ma compagne l’a mal pris car il avait bien refermé ses rets sur elle. J’ai pris le risque de la perdre 100 % plutôt qu’accepter cette humiliation totale. Ma compagne l’a eu sec, elle aimerait bien le beurre et l’argent du beurre mais avec un prédateur de métier de cette trempe, pour moi c’est niet, niet et reniet. Ma compagne n’ose pas rompre avec moi mais si elle me trahit une seule fois, je la jetterai sans état d’âme. Je vdx bien m’amuser et goûter des plaisirs raffinés mais en aucune façon me faire humilier. Je préfère ouvrir la crise tout de suite que vivre le mouroir qu’est entrain de vivre le mari de cetteChristiane. La plaisir oui, mais partagé dans la sonorité et l’égalité de respect de tous, alors l’humiliation honteuse jamais !

  • Parfaitement d’accord avec CEREBROX. Moi-même ’j’ai vécu cela. Le partage avec ’lamant JFD de ma compagne ne me dérangeait pas du tout mais exactement comme CEREBROX le décrit, ce dernier ne tenait pas du tout à ma présence, la refusait même avec une certaine brutalité voire méchanceté, m’accusant d’égoïsme (un comble !).

    Le pire de tout c’est qu’il se faisait passer pour bisexuel avec préférence homo, ce qui ne gênait pas du fou bien au contraire, mais en réalité il préférait cent fois la femme. Il s’est donc conduit non pas en complice de jouissance raffinée mais en COUCOU. Ces gens-là sont des aventuriers, des destructeurs de couples qui cherchent leur pitance féminine de cette manière dégueulasse au plus haut point. Ce ne sont que des prédateurs qui préfèrent cette pêche assez ignoble àa ,la drague courageuse et finalement sincère. Ceux qui se cherchent des aventures féminines ne sont pas des traîtres, on sait ce qu’ils veulent, la proposition est claire, le marché est généralement honnête (même s’il y a rémunération au bout, c’est la liberté de celui ou celle qui se laisse draguer et cette liberté est affaire personnelle où il n’y a rien à redire socialement). Mais prétexter un gout caudauliste pour se faire des conquêtes féminines desquelles le vrai compagnon sera souhaité exclu et exclu totalement, est moralement une traîtrise sans nom qui appelle vengeance et sentiments négatifs, générateurs de malheur. Ce n’est pas un des moindres dangers du candaulisme quand des personnes de bonne foi un peu naïves (comme moi) s’y laissent prendre.

  • Je partage moi aussi l’avis de Tomasini et de cerebrox, les hommes qui postulent au statut de complice d’un couple candauliste n’ont que rarement l’expérience et l’esprit libertin.

    Quand je discute avec certains hommes qui se disent libertins et désirent être complices d’un couple, ils se considèrent comme libertins car ils sont allés en clubs ou sauna libertins mais le plus souvent non accompagnés de leurs partenaires !

    Mais comme le dit Petitou c’est à la partenaire du candauliste de faire le tri car c’est pas le choix qui manque !!!

  • pour une fois je suis d accord avec Tomasini,l’amant de notre femme se lache davantage quand il est seul avec notre femme mais c’est pareil pour notre femme
    j’ai eu l’occasion de voir ma femme avec un amant sans qu’elle sache que je les voyais et elle était complètement différente que lorsqu’elle fait l’amour sciemment devant moi
    et c’est normal, il y a une retenue instinctive devant le père de ses enfants etc
    il faut beaucoup de temps pour se lâcher complètement, nous aussi les mecs on a cette réserve tout au moins au début
    un reste de pudeur, un peu de honte à se dévoiler

  • Le "coucou" est l’amant qui vient baiser la femme dans le lit conjugal et s’y installe régulièrement...Le vrai "coucou", se fera un plaisir de laisser le cocu regarder voir participer. mais, toujours, il exigera le "no capote" et les meilleurs d’entre eux expriment l’exigence que madame n’utilise pas de contraception. Personnellement, j’ai eu recours à des "coucous" il y a longtemps, avant d’en devenir un. J’adore les 2 !!!

  • Quand tu dis que souvent les mecs veulent bien ta femme mais sans ta présence c’est une réalité mais ces mecs là ne sont pas libertins et leur état d’esprit n’a rien à voir avec le nôtre !! Mais y a quand même pas mal de mecs qui acceptent très bien la présence ainsi que la complicité du mari et je parle en connaissance de cause.
    Tu sais ce n’est pas compliqué, et pas besoin de chercher des mecs bi, il suffit que ta femme disent aux mecs je veux que mon mari soit la, si tel est son désir, et si le mec n’est pas d’accord elle en trouve un autre ... ce ne sont pas les mecs qui manque.
    Par contre j’ai remarqué et ma femme aussi que le comportement du mec est bien différent devant le mari que quand il est seul avec l’épouse ... il se lâche bien plus quand il est seul.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription