Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Le candaulisme : La constructions d’une complicité hors pair Partie 2

! Signaler un contenu abusif

l m’a donc toujours poussée à lui raconter mes rencontres et mes ébats dans les moindres détails. Curieux me direz-vous.
J’ai trouvé cela étrange aussi au départ, d’autant plus que moi-même je ne souhaitais pas savoir par crainte d’être encore blessée.

Finalement je me suis rendue compte qu’il y prenait énormément de plaisir, et même et surtout, un plaisir sexuel.

Il s’est toujours défendu et n’a jamais voulu être dépendant de moi.
Il a toujours voulu être maître de sa tête, son corps, ses pulsions.
Donc inévitablement mes aventures qui lui plaisaient de plus en plus l’ont mis face à un dilemme mais aussi une incompréhension totale devant son nouveau fonctionnement.

Il s’en voulait d’être dépendant à tout ça, s’en voulait de pouvoir avoir une aventure et de prendre du plaisir alors en pensant à moi. Il me l’a avoué bien après.

Au fur et à mesure des mois, plus je prenais du plaisir, plus il était heureux et éprouvait un plaisir sexuel incommensurable. Plaisir sexuel, mais aussi mental.

A priori on pourrait penser que ce fonctionnement n’est ni logique, ni sain, ni équilibré.
Eh bien si, pourtant ça l’est oh combien !!
Vous aurez compris que nous n’en sommes pas arrivés à ce stade par un simple claquement de doigts, ni en quelques semaines. Non. Nous avons mis des années à construire cette magnifique complicité que nous vivons depuis plusieurs années.

Plus nous avancions dans notre relation, plus elle devenait forte.

Je suis pour ma part toujours restée officiellement célibataire et je me suis comportée comme une célibataire libérée. J’ai toujours su et je sais toujours profiter d’un homme quand une occasion se présente.

Nous sommes libertins depuis au moins 8 ans et avons pour habitude de fréquenter des clubs ou de nous rendre au cap.
J’avoue que cela nous a beaucoup aidé car non seulement nous nous partageons avec d’autres personnes, mais nous voyons l’autre faire.
C’est à la fois plaisant et excitant, et ça désacralise aussi certaines choses, craintes et amertumes liées au passé.

J’ai compris au fil des années que j’aimais me montrer, plaire, séduire et succomber. Et ce, sans plus le cacher.
Au contraire, c’est devenu un jeu pour moi, pour nous et je me fais un malin plaisir de rendre mon ami fou en lui parlant de mes aventures et en me donnant en spectacle devant lui avec un autre homme.

Cette relation est très intense, très sincère et profonde. Mais elle a cette particularité d’être secrète.
Très peu de personnes de notre entourage le savent.
Et entretenir ce secret est très excitant, même si parfois difficile à entretenir.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription