Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Lâcher prise et complicité

! Signaler un contenu abusif

Voici un texte qui m’a été transmit en 2010 par B le mari de Laura.

Laura âgée de 37 ans est une très belle femme, elle est ma compagne depuis 12 ans déjà .. belle brune aux cheveux mis longs , ses formes trop bien proportionnées et sa croupe dominant un fessier généreux attirent bien souvent le regard d’autres hommes , à mon plus grand plaisir je dois dire ..

J’ai toujours aussi loin que je me souvienne cultivé ce phantasme ou je reste spectateur de ma femme offerte et soumise à un autre homme .
C’est donc tout naturellement, pendant nos soirées d’amoureux et complices que j’emmenai doucement Laura sur mes envies bien avouables et secrètes...

Cela dura plusieurs mois , pendant lesquels Laura dans ses cris et ses étreintes, m’avoua avoir aussi envie de tenter une expérience avec un homme inconnu et moi . Je devais être le seul décideur, le seul metteur en scène...

Je lui promettais alors d’organiser une soirée prochainement.
J’avais de mon coté et bien avant son accord, cherché et trouvé un inconnu sur internet, il devait simplement attendre mon coup de téléphone ...

Je décidais alors d’une date , en soirée , nous étions en septembre et la douceur des jours enveloppait notre duplex d’un doux manteau d’envies et d’attentes ....

J’avais seulement demandé à Laura d’être prête pour 20 h précise ce vendredi .. elle devait se présenter à moi en bas , lingerie fine, talons , jupe et chemisier, je lui ordonnais aussi d’avoir les lèvres épilées...

Elle reçut ses ordres avec fébrilité et je senti monter en elle cette peur angoissante que nous connaissons tous un jour ou l’autre ....
Elle ne savait pas encore a cet instant précis que j’avais décidé de lui bander les yeux et de l’offrir les bras attachés, suspendue a une poutre de notre mezzanine ...
Tout était préparé .

Le scénario était planté, et ce vendredi arriva. Je vis Laura se préparer sans un mot et très détendue a ma grande surprise.
A 20 h elle se présenta et m’enlaça dans un long baiser...

Sans un mot je lui bandais les yeux et elle se laissa faire , comme abandonnée dans sa soumission.
Lorsque la sonnette retenti, elle sursauta .
L’homme , la quarantaine, déposa ses clefs et ses affaires sans un mot et sans la quitter des yeux , je pris Laura par la main et la guida au premier étage , l’homme emboitant nos pas , sans un mot je lui proposais les liens pour suspendre par les poignets Laura qui se laissait faire..!

Ainsi suspendue et livrée , je sentait mon cœur s’emballait comme après une apnée de 15 minutes.
L’homme savait pourquoi il était venu , je devenais a cet instant spectateur de mon théâtre...Laura soumise et offerte les bras en croix .

Il s’agenouilla devant Laura, me regarda pour avoir mon accord et lui écarta les jambes, .. le spectacle était fascinant...

Il remonta le long de ses cuisses gainées de bas noirs , s’attardant sur ses fesses , lui pétrissant sa croupe, ses reins , tournant autour d’elle, pour finir sur ses seins et redescendre encore et recommencer , insistant sur l’intérieur des cuisses , éfleurant ses lèvres...

Laura était déjà abandonnée , gémissant doucement .
L’homme commença à la déshabiller lentement en lui ouvrant son chemisier, découvrant une poitrine ferme et généreuse qu’il dénuda entièrement pour commencer à lui mordiller les tétons, tirant au passage un long gémissement de Laura, je me tenais debout derrière elle, la poussant en avant, comme pour mieux l’offrir.

La jupe tomba aussi lentement, nous offrant des cuisses gainées et ouvertes, il se mit alors à la caresser a travers son slip, m’assurant par un regard et un geste de la tête de l’état déjà bien mouillé de Laura, qui, dans son abandon écarta encore ses cuisses, comme pour mieux montrer son envie... l’homme encouragé par ce geste, fit glisser son slip, découvrant des lèvres gonflées et lisses ...

Il resta un instant immobile a regarder ce spectacle , levant son pousse vers moi comme pour me féliciter d’un telle beauté.. il la dénuda lentement, mais entièrement, laissant uniquement ses bas et ses talons.

Il commença alors a lui ouvrir son sexe, découvrant un clitoris enflé, l’examinant longuement pour enfin la pénétrer d’un doigt , puis deux, Laura gémissant de plus en plus fort, jusqu’à un premier cris.

Il s’attarda particulièrement sur son clitoris, qu’il examina et lécha longtemps, écartant des deux deux pousses ses lèvres enflées, tirant ainsi des cris plus appuyé de Laura, particulièrement sensible a cet endroit ....

Je me tenais derrière elle, les mains lui ouvrant ses fesses, la poussant en avant, l’offrant a cet inconnu qu’elle ne verra jamais.

L’homme continua ainsi,... la doigtant longuement , passant de son anus à son sexe , Laura, toujours les bras en croix, soumise, l’homme lui ouvrant les fesses pour mieux lui lécher et mieux doigtée l’intérieur de ce cul , pétale rose ouverte et offerte , puis revenir devant et l’ouvrir encore et encore ... Le spectacle était irréel... Laura ne finissait pas de gémir demandant de continuer... ou ponctuer par des... " encore, encore".

Au bout de vingt bonnes minutes, nous décidâmes de la détacher, afin qu’elle puisse nous offrir sa bouche, ce qu’elle fit sans se laisser prier , dévorant un membre inconnu, long et plus épais que le mien.

Laura nous montra ainsi une dextérité qui ne laissa pas indifférent l’homme qui après quelques minutes, son sexe dressé, fit mettre Laura à genoux, devant moi, j’étais au première loge , voulant arrêter le temps , et profiter de l’instant magique...

Laura soumise se laissait guider pendant que l’inconnu lui ouvrait les cuisses et les fesses , moi, je tenais Laura par les reins pour la présenter et l’offrir le sexe haut , ce qu’il appréciât car il put la pénétrer sans hésiter, lentement devant mes yeux, tirant à Laura un long râle de plaisir , puis des gémissements réguliers lorsque l’inconnu commença un vas et vient de plus en plus rapide, puis revenir à un rythme plus lent, sortir son gland et revenir lentement pour aller frapper jusqu’à la garde les fesses de Laura qui devant moi et sans attendre m’avait pris dans sa bouche , alternant ses cris, ses mains agrippées à mes hanches, ses cris, ses gémissements, ne laissant aucun doute sur l’intensité de son plaisir... Elle était ainsi prise par deux hommes en même temps, soumise et râlant de jouissance.

L’inconnu la pris ainsi longtemps, très longtemps, alternant son mouvement, resserrant par moment les cuisses de Laura pour mieux les ouvrir ou s’immobilisant entièrement, pour la reprendre plus profond, encore et encore...

La séance dura ainsi longtemps, presque une heure et demie ou Laura fut prise et reprise chacun notre tour et dans différentes positions. Laura m’avoua, après, qu’elle n’avait jamais pris autant de plaisir. Nos bras et nos caresses ensuite furent notre meilleur récompense et un instant de bonheur immense ...

Notre complicité n’a jamais faillit et de temps a autre, je demande à Laura si elle ne veut pas se faire attacher ... se quoi elle me réponds, découvrant un sourire complice : "Pourquoi pas" ...

1 Commentaire

  • J’aimerais fournir des précisions par rapport à votre énoncé, même s’il est fort argumenté. J’espère recevoir de vos nouvelles.

    Mélou (du portail internet de banque en ligne)
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription