Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

La visite d’appartement 1

! Signaler un contenu abusif

S et moi étions en couple depuis presque 2 ans et nous avions pas mal tourné autour du sujet d’une soirée à 3, avec un deuxième homme. Lors de nos ébats sexuels S y faisait souvent allusion et elle était extrêmement excitée par la situation, et principalement par le fait d’être prise par deux hommes. De mon côté la situation me plaisait au plus point mais encore plus de la voir se faire prendre devant moi.
S avait un appartement à vendre et faisait donc des visites de cet appartement. J’avais de mon côté rencontré sur un site un potentiel candidat à une soirée..... et avais envoyé ce dernier en visite en potentiel acheteur dudit appartement...
S avait fait la visite, au courant de rien, mais un peu dubitative, un client pas comme les autres, amusée quand même...
Lors du repas nous discutions de cette visite, j’avais du coup son retour sur cet homme, qu’elle avait trouvé plutôt .. à son goût...en tout cas une rencontre était envisageable.....
Je lui dévoile donc mon scenario, elle tombe quand même un peu de haut mais très chamboulée, le visiteur en question est resté dans les parages afin d’être disponible si nous le souhaitons, sur un simple message.
S est très excitée, mais n’ose pas prendre de décision, les verres de vin aidant, oui , non , peut être, c’est grisant, mais pas si simple, trouve dégradant de se lancer dans une aventure si vite, compliqué, mais très envie !! Nous sommes tous les deux très excités, j’en ai très envie mais serait peut être gêné et pas préparé pour la situation au débotté...
Texto du visiteur à S, échanges à mots couverts entre eux, elle me demande que répondre, l’ambiance chauffe, il est tout près et prêt à intervenir...
S est surexcitée !!! Nous sautons sur le lit et nous nous lançons dans de longs et très chauds préliminaires, je la prends, elle est à fond !! Tout à coup elle me dit : Appelle le !!
Euh … finalement là comme ça dans le feu de l’action ?? Pas simple, il faut faire une pause, se re vêtir pour recevoir l’invité. L’ambiance retomberait , compliqué, et JE ne suis pas près !!

Nous continuerons donc cette soirée en duo mais dans un état d’excitation maximal …. et tout n’est que partie remise...
A tête reposée nous reparlons de tout cela et arrêtons une date 15 jours plus tard pour faire connaissance et plus ….

T arrive un doux soir d’aout, une bouteille de champagne à la main .
Nous discutons de tout et de rien, S est un peu stressée par la situation, toujours très facile en fantasmes, le passage à l’acte est toujours beaucoup plus délicat, surtout la première fois.

J’avais mis un code en place avec S afin de savoir si elle était ok au cours de la soirée, et elle l’était ! après quelques coupes, elle commençait à se détendre, mais ne sachant pas comment les choses allaient se dérouler il fallu trouver une entrée en matière.
Je décidais donc de bander les yeux de S, elle était assise dans un fauteuil en face de moi, une robe légère, de très hauts talons, un string sous sa robe, les seins arrogants et libres.
Toujours son verre à la main, elle me fit comprendre que quelques larmes de champagne finiraient de la mettre à l’aise, la discussion continua donc encore un peu sous cette forme, puis m’adressant à notre hôte, je lui dis : « Après avoir visité l’appartement je vous propose de découvrir la propriétaire »
Je me suis alors levé me suis rapproché de S toujours assise, T était presque en face d’elle aussi,
le l’ai embrassée dans le cou, lui ai caressé les épaules puis ses seins libres sous un large décolleté, j’ai sorti ses seins en les caressant lentement... puis descendant j’ai écarté doucement ses cuisses, qu’elle à ouvertes naturellement, T avait une jolie vue sur son entrejambe.....j’écartais alors son string afin d’exhiber sa vulve, elle était trempée, visiblement très excitée par la situation, j’ ôtais alors ce petit triangle de tissus afin de libérer sa chatte, elle s’appuya alors au fond du fauteuil en s’y laissant glisser, elle avança son bassin au bord du fauteuil , je pris ses cuisses et les écartais au maximum afin d’offrir son intimité brûlante à notre invité .

T s’avança et s’agenouilla, puis de ses doigts caressa ses jambes, mes doigts fouillaient sa chatte, T s’en approcha, je lui pris la main et la dirigea vers la chatte de S, je me retirai alors, l’embrassant à plein bouche et caressant ses seins.
S était bien, elle gémissait, elle était belle entre nous deux qui nous occupions d’elle.
J’étais debout, S avait sorti ma queue et me suçait à fond comme elle adore le faire, elle avalait littéralement ma queue, c’était bon : la voir se faire fouiller pendant qu’elle me suçait...
Puis T avait aussi envie de gouter à la bouche de S, il se leva, se déshabilla et s’approcha de S, il bandait fort, une très belle queue, belle et massive, tendue, S s’en saisit à deux main, la branla et l’englouti d’un coup, pourtant d’une belle longueur, notre invité n’en croyait pas ses yeux !
J’étais revenu entre ses cuisses, la léchait tout en regardant S sucer notre invité, c’était magique !
Puis notre invité décida de se mettre à califourchon juste en face de la bouche de S toujours assise dans le fauteuil, afin d’aller et venir à sa guise dans le bouche de S lui baisant littéralement la bouche.
Je remontais et m’approchais de ce gros sexe que S engloutissait avec avidité et application et décidais de branler ce sexe dans la bouche de S, ce fut un grand moment de plaisir et d’excitation, n’étant ni bi, ni notre hôte, personne ne s’est posé de question, le plaisir primait sur les convenances.

S m’avait demandé d’ôter le bandeau, ce que j’avais fait, maintenant que nous étions dans le feu de l’action, rien n’était compliqué, il suffisait juste de se laisser aller au plaisir, rien d’autre.
J’ai fait lever S , l’ai fait mettre à genoux sur les accoudoirs du gros fauteuil club, les mains en appuis sur le dossier, dans cette position elle avait le dos bien cambré et les fesses écartées au maximum, la vue sur sa chatte offerte était splendide, nous utilisions souvent ce fauteuil tous les deux pour cette raison, je la prenais bien à fond dans cette position et elle adorait !
Là elle était offerte, totalement ! J’écartais ses fesses de mes deux mains et offrait ainsi sa chatte languissante à T qui après avoir enfilé un préservatif posa sa queue à l’entrée de son con, puis doucement il poussa et entra, S gémit, puis encore un peu, sa belle queue était entrée jusqu’aux couilles puis il commença à la limer doucement mais profondément, je voyais cette queue aller et venir en elle, excité au plus haut point, je me mis à la tête de S, elle me regarda, elle était terriblement belle et excitante, je l’embrassais à peine bouche, elle criait, je luis demandais si ça allait et elle me répondit : « j ’hallucine tellement c’est jouissif » j’adore » !!
Elle me caressa avec ses mains et me pris dans sa bouche mais et j’éjaculais rapidement ni tenant plus, mais l’excitation était toujours là, plus cérébrale que jamais !
Notre invité continuait de la pilonner régulièrement et inexorablement, a priori très endurant, je tenais la main de S qui avait besoin de me sentir près d’elle, l’image était belle, entièrement offerte elle jouissait sous les coups de boutoirs de T.

1 Commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription