Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de partenaires de candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

La vie est faite d’une bonne dose de compromis

! Signaler un contenu abusif

Bonjour,

Après avoir surfé sur le net pendant plusieurs jours et lu beaucoup de témoignages forts intéressants, il est temps pour moi de me lancer... en souhaitant pouvoir être toute aussi passionnée à la lecture des messages qui me seront adressés...

Je suis une jeune femme de 37 ans je suis une femme assez jolie et très excitante enfin c’est ce qu’on me dit souvent, vivant avec une enfant et un mari d’un remariage. Je suis issue d’une famille dite "riche et bourgeoise" avec tout le "gratin" qui va avec : éducation stricte, "valeurs" catholique ...

Vraiment pas douée pour les études je l’avoue, j’ai été dès l’adolescence attirée rapidement par les garçons. Puis à 18 ans, j’ai essayé de trouver du boulot en tant que danseuse (seul chose que je savais bien faire) car j’ai commencé la danse à 5ans et j’ai toujours adorée ça. Comme je ne trouvais rien dans ma région, je suis venue chercher du travail à Paris. J’ai commencé par du "gogo dancing", pour pouvoir payer mon loyer. Je n’avais pas de diplôme et pas d’autres compétences que la danse et mon physique. C’était le seul moyen que j’avais trouvé pour gagner ma vie.

Mes parents savaient que je dansais, mais ils pensaient que c’était dans un cabaret plus traditionnel. Que j’étais habillée. Ils ne savent pas que je m’effeuillais pour finir presque nue devant plusieurs hommes.

J’ai eu mon premier rapport sexuel vers 17ans 1/2 dont je garde un souvenir insignifiant. Les années se sont écoulées avec la multiplication de rapports sexuels et de partenaires sans pour autant éprouver la moindre jouissance. Avec du recul, il m’est même arrivée souvent d’avoir des rapports pas vraiment désirer mais je m’y suis pliée quand le garçon était vraiment trop insistant pour m’en débarrasser....Beaucoup ont profité de ma naïveté pour avoir des relations sexuelles avec moi. On m’a même une fois proposé de l’argent pour coucher.

A 28 ans, j’ai rencontré celui qui allait rapidement devenir mon mari, sans n’avoir jamais auparavant vécue avec quiconque ni même avec lui. Sacré paris !!! Un an à peine après notre mariage, une magnifique petite fille est née. Trois ans après, je désertais le foyer familial avec ma fille pour harcèlement moral et violences conjugale... (Rien à voir avec la violence physique, il me harcelait, continuellement était jaloux compulsif ne supportant pas mon travail. J’étais tombée sur un manipulateur, il voulait que j’arrête la danse que je m’habille moins provocatrice, mais l’envie de séduire d’autres hommes à toujours été plus forte que moi. Il ne voulait pas que j’ai des amis hommes et il s’énervait tout le temps.)

Aidée financièrement par ma famille j’ai quitté Paris et j’ai petit à petit repris confiance en moi après de longs mois et j’ai rencontré plusieurs hommes comme il y avait ma fille il ne voulait pas s’engager avec moi et c’était donc que pour le sexe et j’ai finalement rencontré celui qui est mon mari actuel. Il a 15 ans de plus que moi.

C’est un homme très brillant, belles études, excellent job aujourd’hui très, très bien rémunéré ce qui me permet de ne pas travailler. Il a accepté ma fille comme sa propre fille il n’a pas d’enfant.

Dès notre rencontre, il m’a vite mise au parfum en me parlant de candaulisme. Divorcé depuis plusieurs années car son ex-femme était partie vivre avec un autre homme, aimant plus que tout le sexe et me voir être sexy, il m’a très vite tenu de longs discours sur le sujet.

Intriguée, curieuse à la fois, je me suis laissée porter...Il m’a acheté des vêtements très sexy très féminin sans être trop vulgaire. J’en ai pas mal maintenant, qu’il renouvelle souvent, en fonction de ses humeurs. Il m’achète beaucoup de petites robes et d’ensembles coquin sur Internet.

Et c’est ainsi que nous avons rencontrés un homme sur internet qu’il avait choisi. Chaussée de talons hauts et de bas couture (of course !!!) d’une jupe courte et d’un chemisier transparent une vraie call-girl.... Mais ma première expérience fût une vraie catastrophe. Cette vision de me voir caressée pénétrée par un autre homme devant mon mari en train de se masturber m’a rendu bien triste et j’étais horriblement gênée. Nous en avons discutés bien évidement ensemble, le discours était : " tu vas et dois apprendre à faire la différence entre le sexe pur et bestial et les sentiments que tu me porte...Cela n’a rien à voir ! " "La fidélité n’existe pas, j’en sais quelque chose, c’est pour cela que ma femme a divorcé et pratiquer le candaulisme ensemble et le moyen de ne pas plonger dans l’adultère dans la monotonie... " "Si tu ne libertine pas, avec d’autres hommes ça ne sera pas possible..."

Nous avons multiplié les expériences et je me suis mise dans un autre état d’esprit, celui qui allait dans son sens...
A chaque expérience, je n’éprouve pas spécialement de plaisir, je ne jouis pas trop avec les pénétration.
Puis, il m’a demandé d’avoir un amant sans sa présence. Soit disant que cela l’excitait énormément que je lui raconte ce qu’il me faisait sexuellement. C’est ainsi que j’ai rencontré plusieurs hommes seul. Je crois que cela ne m’a rien apporté personnellement j’aime surtout être avec un homme plutôt que le côté sexuel. Par contre, ça l’excitait beaucoup que je lui raconte, il aime me faire l’amour après...

Aujourd’hui, cela va plus loin... Je me fais sodomiser devant lui alors que je ne le faisais qu’avec lui occasionnellement pour son plaisir. Lors de nos rapports, il aime que l’on me domine totalement, je suis devenue "sa petite chienne, sa salope, sa pute, qu’il veut faire baiser par des grosses queues....etc, etc...." comme il aime me le dire, cette idée l’excite beaucoup. Il me demande toujours plus comme maintenant d’avaler alors que ça aussi je ne le faisais qu’avec lui. Il me demande de provoquer, plaire, séduire et m’exhiber dans des clubs libertin. Et selon les demandes de mon mari je m’exécute et tous ce que je fais est dans le seul but de lui faire plaisir même si j’ai toujours aimer attirer l’attention. Il demande à certains des tests de dépistage pour qu’ils n’aient plus à utiliser de préservatifs et qu’ils puissent jouir en moi.

Malgré mon éducation, et mes mauvaises expériences, je me suis ouverte et j’ai tout essayé même avec des femmes des personnes noir maghrébines ou asiatiques...par curiosité mais surtout par amour pour mon mari pour son plus grand plaisir. Aujourd’hui je suis face à moi-même, je sens que je vais le perdre car une relation de la sorte va finir par le rendre fou, je pense. De me voir ou de m’imaginer en train de faire l’amour avec tous ses gens.

Je n’ose pas dire NON, je n’ose pas encore dire Stop et je ne suis même pas sur de vouloir dire stop, je n’ose pas lui en parler...c’est vrai que parfois il m’arrive de prendre du plaisir. J’aime qu’il me dirige le plaisir que j’ai quand je suis avec ses hommes c’est que je sais que mon mari est très excité de me voir ou de me savoir dans cette situation.

Est ce qu’il y a un remède au candaulisme de mon mari ou à ma débauche ?

Comment puis-je réussir à lâcher prise quand je suis avec d’autres hommes pour prendre un plaisir d’être avec ses hommes et pour jouir de cette situation ? Comment réussir à m’offrir un droit au plaisir ? Je ne pense pas être frigide.

Je n’ai aucun problème avec le sexe et ses relations sexuelles que j’ai avec d’autres personnes pour faire plaisir à mon mari ça ne me dérange pas spécialement. Je ne veux pas d’un nouvel échec de mon couple. Je ne sais pas pourquoi j’ai comme cette sorte d’indifférence, de froideur vis-à-vis de la stimulation sexuelles. Alors que j’aime séduire faire plaisir en donnant du plaisir sexuel, je crois que Je préfère donner du plaisir que de le recevoir !!je préfère faire une fellation que de me faire, faire un cunni.

J’essaie aussi de prendre soin de moi, d’avoir un teint uniforme avec des UV. Et d’être toujours "nickel" côté épilation, je vais très régulièrement chez l’esthéticienne. j’ai fait une épilation définitive au laser de mon pubis il ne reste plus aucun poil ni devant, ni derrière ni entre, pour mon mari tout doit être propre et lisse...
Je fais attention pour garder un beau corps et éviter les petits bourrelets. Je fais attention à ce que je mange, mais sans trop me priver. J’élimine beaucoup en faisant du sport.

Par contre, mon mari s’est être d’une attention extrême, avec ma fille et moi-même et nous gâte comme des princesses. Nous passons des moments merveilleux ensemble. Avec ma fille c’est un papa gâteau il est avec elle comme un vrai père, financièrement comme pour son éducation ou pour jouer avec elle il est très présent pour nous. En sa présence il ne me demande jamais d’être provocante ou d’être exhibe avec d’autres personnes il est très respectueux et discret. Nous pratiquons nos frasques sexuelles seulement quand ma fille est chez son père biologique il en a la garde un week-end sur deux et quelques vacances.

Il ne cesse de me dire qu’il a besoin de nous, qu’il m’aime comme un fou que ma fille est comme la sienne... Mais j’ai peur qu’il devienne comme le docteur Jekyll et Mister Hyde. Que soirée candauliste après soirée candauliste, ça prennent finalement le dessus et le transformera en un monstrueux Monsieur Hyde en m’en demandant toujours plus même si j’ai été sexuellement déjà très loin pour lui comme avoir essayée la pluralité masculine. Et le pire c’est qu’il m’arrive dans avoir envie.
Serais-je tombée sur un autre manipulateur mais cette fois ci pervers, sexuel ????Je tiens à préciser que par rapport à ma fille il n’a aucun geste déplacé. Que les relations sexuelles qu’il me demande d’avoir avec ses hommes ne sont pas si désagréable car j’ai toujours aimé le contact avec les hommes même si dans l’acte sexuel en lui-même ça n’a jamais été l’extase ce que je préfère c’est le côté séduction préparatifs, sortie... je suis excitée quand je m’imagine faire l’amour avec ses hommes mais quand je suis avec eux je ne le suis plus trop. Je suis obligée de me toucher pendant que je fais l’amour pour avoir un orgasme. Car en revanche, je peux avoir des organes inouïs, par les caresses ou la masturbation, pas trop par la pénétration.

Je ne sais même pas pourquoi j’écris tout cela sur ce forum, mais je me dis que, de partager mon vécu et mon expérience, enfin, je ne sais pas trop (...)

Désolé pour la confusion de mes propos, mais tout est si flou !!!!!

Je vais m’arrêter là, désolée d’avoir été si longue.

Au revoir, et merci à ceux qui auront eu le courage de me lire jusqu’au bout, et peut être à ceux qui pourront m’apporter conseil.

Qu’en pensez-vous ?......

Merci...

6 Commentaires

  • Chère Elisabeth,
    Si ton mari est comme tu le décris, tu n’as aucune raison d’avoir peur d’un échec de ton couple. Penses aussi à toi et à ton bonheur.
    Parles franchement à ton mari, dis lui la vérité sur ce que tu ressens, sur tes inquiétudes, tes peurs, ton manque de plaisir et de ton envie de faire une pause pour apprécier les moments que tu passes avec tes amants et les jeux que tu fais pour lui.
    Il va comprendre et cela vous aidera tous les deux. Tu ne refuses pas mais tu veux juste voir clair et avoir le temps de réfléchir avec lui. Rassures lui sur ton amour et ton envie de continuer ta vie avec lui.
    Tiens nous au courant

  • Cette confession démontre les risques d’addiction...
    Le candaulisme doit rester un libre jeu consenti du couple avec des règles fixées par l’un et l’autre, comme dans tous les jeux.
    A mon avis, vous ne jouez plus et la situation relève effectivement d’une aide psychologique qui devrait vous permettre de rompre ce cercle infernal.
    Vos interrogations, qui n’ont rien de confuses, montrent que vous êtes capable et mûre pour le faire.

  • Je suis aussi très triste en lisant votre histoire et votre impasse pour dire non à une dictature qui ne vous convient pas. Je pense que beaucoup de femmes sont hésitantes, sur ce site aussi, mais acceptent pour certaines d’essayer "pour voir", pour "sentir" si cela leur plait. Certaines, pas toutes, renoncent car elles on souvent rencontré beaucoup de vulgarité et de "profiteurs" à bon compte et ne veulent plus recommencer. Alors elles disent STOP en effet et l’amour de leur mari ou compagnon fait qu’ils comprennent et renoncent ( avec regret certes, mais ce n’est pas dramatique ) à d’autres réalisations. Par contre, je pense que quand un homme est addict à ce fantasme, ils en sera tenté et excité pour toujours...Mais entre avoir un fantasme très fort, avoir le scénario dans la tête et le réaliser, en principe, il y a de la marge....
    Bon courage,
    Jean

  • Bonjour,

    Quand j’ai écrits docteur jekyll et mr hyde c’était une image...« Je me suis peut être mal exprimée »

    Mon mari est attentifs, doux, chaleureux, amoureux, un vrai prince charmant ! Je vie des moments superbes où vraiment je me sens aimée, il me montre souvent que je suis très chère à ses yeux. Il me le dit très souvent, qu’il m’aime, que je suis sa plus belle réussite, il a énormément d’attentions pour moi... en même temps je ne comprends pas ce plaisir de me partager sexuellement alors qu’il m’aime autant, j’ai peur qu’il finissent un jour de me le reprocher, je culpabilise parfois quand je suis avec ses hommes qui me font l’amour c’est peut-être pour ça que je m’interdit ce plaisir sexuel ; même si je sais que c’est pour son plaisir plus que le mien. J’ai l’impression d’être condamnée à échouer dans cette relation.

    J’ai aussi beaucoup de mal à imaginer que ça contribue à la construction d’un couple stable, sain et solide. Je l’aime à la folie et je suis prête à tout pour le garder. Je veux juste le chérir pouvoir l’aimer, le garder prêt de moi. Je suis prête à tout surmonter, à me surpasser (pour le garder) je suis à lui, et si il veut m’offrir je me laisserai donner, je suis prête à faire n’importe quoi pour conserver mon couple, prête à tout pour le lui prouver.

    Et je ne peux pas m’empêcher de penser quand même aux bons moments que je passe dans la relation candauliste, nos sorties, les attentions, la séduction, la douceur des caresses de ses inconnus, les nouvelles rencontres, avoir tous ces hommes autour de moi des hommes prêts à tout pour me faire plaisir, j’ai toujours aimée plaire et qu’on s’intéresse à moi plus que l’acte sexuel en lui-même.

    Merci à tous vraiment. C’est la première fois que j’écris sur un forum, et c’est vraiment bien de pouvoir écrire, raconter son histoire.

    Merci pour vos messages, c’est avec plaisir que je vais échanger en privé avec certain qui par leur mail m’ont donné l’envie.

    Bises.

  • hum.. il me semble que votre mari ne s’arrêtera pas de lui même dans l’escalade de ses désirs à votre encontre, essayez de lui faire consulter un psy (un bon) qui l’aidera à se désintoxiquer de son addiction
    et de votre coté consultez également pour démêler vos motivations profondes, je pense que ce que vous cherchez c’est l’amour sentimental, pas que sexuel

    je ne suis pas psy et ne peux vous donner d’autres conseils, mais réfléchissez..tous les deux
    bonne chance

  • difficile d’y voir clair dans votre cas pourtant vous semblez déstabilisée et même malheureuse de cette situation ? n’y a t il pas danger ? On est en droit de s’interroger après lecture ?le coté dr jekill mr hyde après c’est qu’un avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription