Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

La vie à trois chez le couple candauliste

! Signaler un contenu abusif

Alors certains amis ou amies me demandent souvent si la vie à 3 est difficile chez le couple candauliste, les barriéres à franchir leurs parraissent insurmontables, je dirai pour mon expérience, que la vie à 3 est beaucoup plus facile que la vie à 2, en effet dans une relation banale à 2 personnes, au bout de quelques mois ou années, les 2 personnes concernées, passent à coté l’une de l’autre sans même se voir, le désir disparait, et les couples deviennent des amis, parfois même des ennemis et n’arrettent pas de s’engueuler, je l’ai vue souvent chez d’autres personnes que je connais, et dans mon couple, nous étions devenus assez indifférent à ce que devenait l’autre, on se croisaient à la maison sans se voir, on se parlaient de banalités, on partaient en vacances sans grand enthousiasme, mon mari n’osait pas me parler de ses fantasmes surtout candaulistes, et s’il m’en avait parlé, j’aurai trouver cela complétement pervers et vicieux, nous étions prisonniers de nos préjugés, je dirai plutôt de notre bétise, et puis est arrivé mon 1er amant dont je raconte mon expérience dans mes récits précédents, et cela c’est fait tout simplement vers la quarantaine, j’avais exactement 38 ans et mon mari 40. Les choses se sont faites comme ça, sans rien d’extraordinaire, juste une rencontre, des regards qui se croisent, des mots qui se disent, de l’énergie qui se libére et qui se transforme en amour, en désir de l’autre, en désir d’être pénétrée, de donner du plaisir, de se sentir femme. Et mon mari, au lieu de faire la gueule, de crier, de menacer, a poussé vers l’aboutissement de cette relation, il tenait enfin son fantasme caudauliste, il m’a donc précipitée dans les bras de ce jeune homme de 17 ans, mon jeune voisin, il a de suite senti que j’avais besoin d’être une maman, il a senti aussi que le jeune homme allait être à la hauteur de ses espérances, que mon jeune voisin aussi avait besoin d’une maman, douce et caline, qui le masturbe le soir dans son lit, pour qu’il s’endorme paisiblement. Il y a eu les premiers regards, puis les premiéres paroles, et mon minou qui s’est mit a sécreter une belle cyprine trés onctueuse. Mon mari a bien senti que ça y était, et il a poussé, poussé sa femme, jusqu’au 1er baiser, jusqu’à la 1ere caresse, jusqu’à la 1ere tétée, il a su être intelligent. et puis la discution s’est installée dans notre couple , tout de suite trés fructueuse, où il a parlé, où j’ai écoutée, sans le prendre pour un fou, en fait, un couple qui marche, ce n’est que de l’échange, et puis il y a eu ma 1ere pénétration extra conjuguale, mon premier vrai orgasme, mon 1er minou plein de sperme d’une autre personne que de mon mari, et j’ai compris que la vie était plus douce qu’on ne pouvait l’imaginer, il suffisait simplement de se laisser guider par son mari, de se laisser féconder par son amant.
Tout ce la peut paraitre complétement débile, mais c’est ce qui fait l’essence même du couple, l’échange, et la discution, le tout mélangé à une bonne dose d’amour.
pour mon cas je suis du signe zodiacal du cancer, en plus cancer ascendant cancer, et donc ma maison, et tout ce qui gravite autour sont trés important pour moi. Les femmes ne sont pas candaulistes, ce sont les hommes qui le sont dans une majorité écrasante. Pourquoi ? difficile à analyser, peut être la peur de voir partir leur compagne avec un autre, peut être le besoin d’avoir une vie plus érotique, peut être le besoin de sentir leur femme s’épanouir, probablement tout cela à la fois, mais le fait est que si une femme à la chance de tomber sur un homme candauliste, il faut qu’elle l’accepte pour son plus grand bonheur.
Et puis un an aprés Pierre il y a eu le grand mâle noir, cela fait 6 ans que je le connais que je dors toutes les nuits avec lui, et je dois dire que c’est un grand bonheur, c’est mon mari qui en a eu l’idée, qui m’y a poussée, qui a tout calculé. Au début je pensais que ce ne serai pas possible, iil y avait le fossé de la culture, des origines, mais mon grand mâle noir par sa tendresse , son amour, son humour a su me convaincre, sa tendresse a su m’épanouir, en fait les femme blanche sont faites pour aller avec les hommes noirs, je le pense sincérement, les contraire s’attirent comme des aimants, et tout au long de la journée il est collé à moi, il faut qu’il soit à mon contacte, qu’il me touche, me caresse , m’embrasse, je n’ai jamais vue un autre homme qui a un tel besoin de calins, même mes copines, ne sont pas avec un homme aussi enveloppant, aussi pénétrant, même aprés 6 ans de vie commune, il passe des heures dans mon vagin sans se lasser le moins du monde. N’importe quelle femme pourrai trouver cela, trop invasif, trop collant, mais il est tellment doux, canaille et tendre à la fois , que les accouplements coulent de source, et je pense qu’aucune femme ne pourrai dire non à un tel homme, je pense que beaucoup d’amour ne nuis pas à l’amour, bien au contraire, au fur et a mesure des années cela devient fusionnel. Dans son village d’Afrique, qui était prés d’un club med, les hommes qui avaient touchés à une femme blanche, lui avaient dit " tu verras les blanches c’est que du bonheur, elles ont le minou trés serré et les orgasmes sont plus forts", et avec sa logique enfantine africaine où tout est possible, il a fait son balluchon, et il est parti pour la france, épouser une femme blanche, il a mit 5 ans pour y arriver, mais il m’a touvée sur son passage, et il est resté chez moi. Comme quoi c’est trés bizarre l’amour, ça tient à peu de chose, et c’est vrai que j’ai le minou trés serré, cela fait comme une fine membrane qui entoure fortement son sexe, le serre et l’emprisonne, et ça rend mon vagin hermétique, un peu comme un ballon qu’on gonfle avec la bouche, la base est fortement serrée, et l’air se répand à l’intérieur et dilate le ballon, sauf que dans mon cas c’est le sperme qui dilate mon vagin et ne peut pas ressortir car la membrane est fermée hermétiquement par le pénis bandé. La nuit je suis allongée dos à mon amant qui me pénétre et me féconde tendrement plusieurs fois, son sperme s’accumule donc dans le vagin, le dilatant comme un ballon, l’empéchant de sortir par la base, et je sents mon utérus se dilater petit à petit dans la nuit, au fur et à mesure des saccades, si bien qu’on peut m’entendre gémir doucement et le floc, floc, floc du sexe de mon amant qui va et vient doucement baigné par son sperme, mon utérus est entouré d’un lac de sperme, et je sents mon col qui s’ouvre laissant la semence enter jusqu’à mes ovaires qui eux aussi se noient dans la laitance, et toute la nuit tout ce petit monde s’aime ’une tendresse infinie, fermé par un sexe noir bien bandé qui l’empe^che de sortir, souvent le grand mâle noir, dans la nuit m’embrasse sur le cou, les épaules, la bouche tout en tenant fermemant mes seins à pleines mains, on entends seulement les flocs , flocs flocs des aller retour, pendant que mon vagin se dilate progressivement au grés des saccades de sperme. Au petit matin, vers 6h30 le réveil sonnes et je l’éteind avec une main, puis je tourne la tête vers mon amant qui m’embrasse sur la bouche, et lui demande s’il veut me féconder une derniére fois avant de se lever déjeuner, bien sur il dit que oui il a besoin, il a sa bandaison du matin, encore plus forte encore plus grosse que celle de la nuit, et mon mari qui a entendu la sonnerie dans la chambre à coté vient rapidement voir ma fécondation du matin, il se mets à genoux au sur le sol et commence à me téter, pendant que le mâle noir a commencé ses aller retour, je gémie de plaisir et de dilatation, mon mari m’embrasse sur la bouche tout en me demandant si ça se passe bien, je lui réponds en suffocant qu’elle est trés trés grosse, et que je suiis complétement dilatée, c’est une tradition , c’est un code entre nous deux, il aime me savoir bien prise.
Mon vagin fait une membrane autour du sexe du mâle noir et empéche le sperme de la nuit de sortir, l’emprisonnant, faisant baigner mon utérus et mes ovules dans un lac de sperme, puis a lieu une nouvelle et derniére éjaculation de la nuit, augmentant encore le volume de mon vagin, le gonflant comme un ballon de baudruche, m’envoyant dans le monde merveilleux de l’orgasme. tandis que mon mari continu à m’embrasser sur la bouche .
Une fois la fécondation terminée, et que tout le monde recouvre petit à petit ses esprits, mon mari tout en continuant à m’embrasser sur la bouche, me demande de me mettre sur le ventre, car le grand mâle noir va devoir sortir son sexe de mon minou , s’il veut aller travailler..... il enléve son sexe lentement, pendant que mon mari regarde en m’écartant la raie des fesses, tandis que je suis allongée sur le ventre. au bout d’un assez long moment, le grand mâle noir arrive quand même à sortir son sexe, et en écartant bien l’entrée de mon vagin, mon mari peut voir un lac de sperme blanc baigner mon ventre de sa laitance blanchâtre, il me fait encore quelques bises sur la bouche, tout en s’emerveillant des capacités de mon amant, et me dit de rester comme ça, afin de me laisser féconder par le sperme, pendant qu’il va préparer le petit déjeuner pour tout le monde. voilà comment se passe le début de ma journée.
je vous le dis et vous le certifie, la vie à 3 mesdames, ce n’est que du bonheur à l’état pur, et vous messieurs qui hésitez à préter vos épouses, ne vous posez plus de questions, passez à l’acte .

3 Commentaires

  • curieuse...où as tu appris le français... si tu l’as appris

  • ou est la place de votre EPOUX ?? mon mari est tous pour moins et meme si j"aime etre prise par un autre que nous choisissons mon mari est mon mari !! mon lit conjugale est mon lit conjugale !! la je me demande ou est ça place ? un partenaire de jeu ne peut évinçait mon époux et vas vers ça

  • moi je crois que la vie a trois doit au bout d’un certain temps devenir aussi... monotone qu’une vie a deux
    en revanche vivre a 3 (ou plus) en couple ouvert, recevant un ou plusieurs amants soit régulièrement soit de temps à autre, fait rester en bonne forme y compris sentimentale car il y a renouvellement de partenaires pour la femme et plaisir des yeux pour le mari, il n’y a plus de monotonie
    dans ce sens la vie a 3 peut être effectivement une bonne solution, à trois, oui mais pas en continu... amener un 3è ds le couple c’est y apporter la fantaisie qui fait durer mais vivre en permanence a trois...NON
    enfin c’est mon avis mais chacun voit midi a sa porte

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription