Accueil > Découvrir le candaulisme >Pratiquer le candaulisme >Séduire un(e) complice >

La tenue : à l’image de l’importance accordée à votre amant

Votre complice comme de nombreuses personnes a une sensibilité visuelle : il aime avoir un bout de votre anatomie qui le fait fantasmer sur le reste.

Vous lui montrez une épaule, et il imagine un sein, vous lui montrez le genou, il remonte en pensée le long de la cuisse. L’aspect extérieur de votre personnalité est un élément à ne pas négliger, bien sûr, même s’il n’est pas le seul.

Pour connaitre votre atout maitre(si ce n’est déjà fait) il suffit de vous poser vous-même la question ou de demander à vos amies ce qui fait l’essentiel de votre charme physique.

Ce peut être vos yeux, que vous avez maquillé avec le plus grand soin, comprenant éventuellement conseil dans un institut de beauté, ou votre poitrine que vous n’hésitez pas à découvrir un peu avec des décolletés suggestifs.

N’hésitez pas non plus à mettre en valeur vos jambes. En effet, une étude menée par Piotr Sorokowski et ses collègues, de l’Université de Varsovie, ont levé le voile sur cette question essentielle.

Au moyen d’une expérience très simple, ils ont présenté à une centaine d’hommes des silhouettes féminines dotées de jambes de longueurs variables, et ont constaté que les volontaires étaient particulièrement attirés par la silhouette ayant des jambes cinq pour cent plus longues (et pas davantage) que la moyenne de la population.

Vous demandez-vous encore pourquoi de nombreuses femmes portent des chaussures à talons ? Pour donner l’illusion de jambes plus grandes et être ainsi bien plus convoitées.

N’hésitez pas non plus à vous faire offrir par votre mari de la lingerie qui met en valeur les lignes de votre corps tout en étant très confortables. La lingerie est un accessoire indispensable à toute entreprise de séduction.

Elle est essentiellement faite en premier lieu pour que la femme qui la porte se sente désirable. En effet, avant de séduire quelqu’un, encore faut-il être séduite par l’image que nous renvoie notre miroir.

Et puis, la lingerie, c’est un peu l’écrin de notre désir, et cela marque l’importance que l’on porte à notre amant. Lors de la première rencontre tout est une question de dosage, car il faut laisser le plaisir à notre amant de deviner notre corps, le corps de cette femme qui lui plaît.

Il doit donc avoir le sentiment qu’il existe encore une petite conquête à réaliser, bien que vous lui facilitiez considérablement la tâche.
Libre à vous de le surprendre aussi par l’absence de sous-vêtement. Mais tous les hommes n’apprécient pas forcément cette démarche…

Inscription