Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

La surprise de juillet

! Signaler un contenu abusif

Comme je vous l’avais dit voici ma deuxième et dernière expérience candauliste.
Cela s’est passé en juillet dernier. Comme chaque année nous avons emmenés notre fille passer une quinzaine de jours chez mes parents près de la côte basque. C’était un samedi et nous devions faire l’aller retour dans la journée. Ces périodes sont aussi des vacances et nous en profitons bien.

En prévision de la soirée que je pressentais chaude, j’avais mis des sous-vêtements sexy : une petite culotte avec des petites fleurs et si transparente qu’elle ne cachait rien de ma petite touffe intime.
Après déjeuner nous avons pris la route pour le retour, et Pierre m’a proposé de nous arrêter à la plage avant de rentrer.
- "Je n’ai pas pris de maillot ! "
- " Ca ne fait rien nous allons à la plage des caserne ( c’est une plage nudiste près de Seignosse). Tu te rappelles l’année dernière tu avais aimé ".

Effectivement nous nous y étions arrêtés aux dernières vacances et cela nous avait bien excité tous les deux. Dès le déshabillage, j’ai senti des regards appuyés sur ma petite culotte. Pierre était aux anges. Nous nous sommes allongés sur le sable, moi sur le dos et Pierre sur le ventre (devinez pourquoi !).
De temps en temps il me glissait des petites réflexions genre :
- " Regarde celui-là. Il a une belle queue, tu aimerais bien l’avoir dans ta petite chatte "
ou encore
- " L’autre là-bas n’arrête pas de te reluquer, je suis sur qu’il va se branler ce soir en pensant à ton minou " etc..
Vers 17h, nous apprêtions à partir quand le tél de Pierre a sonné. C’était Patrick. Patrick et sa femme Valérie son de très bons amis de longue date. Il était à Mimizan, où ils possède un studio, mais Valérie, qui est architecte et avait un projet à terminer, n’arriverait qu’en milieu de semaine. Dès qu’il sut que nous passions à proximité il nous invita à passer lui dire un petit bonjour.

Arrivés sur place nous sommes descendus près de la plage prendre un verre. L’ambiance était détendue et j’étais encore toute émoustillée par notre séjour à la plage. Le temps passant Patrick nous proposa de dîner avec lui dans un petit resto sympa, avant de repartir. Nous nous sommes laissés tentés. Durant le repas Pierre lui a dévoilé notre arrêt à la plage et son sourire laissé entendre que la nuit serait chaude quand nous rentrerions à la maison.

C’est alors que Patrick nous dit qu’il n’était peut-être pas très raisonnable de prendre la route après avoir bu une bière, deux apéros et quelques verres de rosé.
- " Vous allez dormir ici, vous repartirez demain ".
- " pourquoi pas rétorque Pierre, dont l’œil s’allumait d’une drôle de lueur. Tu es d’accord ? "

Bien sûr j’était d’accord, même si je regrettais un peu que nous ne puissions nous retrouver en tête à tête chez nous. Bof, ce sera pour demain me dis-je.
Arrivés dans le studio Patrick ouvrit une bouteille de champagne.
- " Je l’avais mis au frais pour l’arrivée de Valérie, mais j’en mettrais une autre. Il n’y a que ce canapé-lit comme couchage, mais on va va s’arranger entre nous. On se serrera un peu. Cela ne vous dérange pas ? "
- " Non, non... " s’empresse de répondre Pierre.
- " Mais je n’ai pas pris de chemise nuit ! "
- " Ce n’est pas grave, tu couchera en sous-vêtements " me rétorque Pierre dont l’œil brille de plus en plus.

Soudain le rouge me monte aux joues. Et oui mes sous-vêtements c’est pas vraiment top pour la circonstance. Patrick m’invite à passer à la salle de bain la première. Quand je reviens, le canapé est déplié, et Patrick me reluque ostensiblement, ce qui me remet le rouge au front. Je me glisse rapidement sous le drap pendant que Pierre passe à la salle d’eau.

Patrick s’approche et me complimente sur ma beauté que mes sous-vêtements :
- " très seyants, ils te mettent en valeur".
- " Même en maillot de bain je ne t’ai jamais vue si belle ".
Pierre sort de la salle de bains lui aussi en sous vêtements. Est-ce mon imagination, mais son slip me semble assez ...volumineux. Tandis que Patrick va à la salle de bain, Pierre me pousse un peu pour prendre place au bord du lit, et je me retrouve au milieu du lit. Je commence à me poser des questions, et en même temps des fourmillements commencent à m’envahir le bas-ventre.
La plage, plus cette situation inhabituelle, je commence à être sérieusement excitée.

Patrick revient éteint la lumière et s’allonge près de moi. Je n’ose pas bouger. Soudain je sens la main de Pierre sur ma cuisse et sa bouche sur mes lèvres. Je tente de le repousser mes il résiste. C’est alors que je sens une deuxième main sur mon autre cuisse, et ce n’est pas celle de Pierre. Instinctivement je resserre mes jambes et bien sûr les deux mains se rencontrent.

Aussitôt je sens Pierre qui saisit la main de son copain et la place directement sur mon petit minou. Il se penche vers moi pour m’embrasser et me glisse à l’oreille :
- " Je suis sûr que tu vas adorer ".
Puis ils se pousse et à voir dans la pénombre, l’agitation du drap au-dessus de son entrejambe, je comprend qu’il "s’est pris en main" et se fait plaisir tout seul pendant que la main de Patrick commence à fouiller ma petite chatte.

Patrick pose ses lèvres sur les miennes et m’embrasse fougueusement, pendant que sa main continue son exploration. Sa bouche descend ensuite sur mes seins, le ventre puis enfin sur mon minou tout trempé. Il finit par ôter ma culotte et me dévorer généreusement, je commence à remuer le bassin, j’ai très envie de lui.

Il doit le comprendre car petit à petit sa bouche revient vers la mienne et bien calé entre mes jambes, je sens sa bite qui effleure d’abord puis envahit ma chatte et s’enfonce jusqu’au fond. c’est merveilleux. Je reluque mon mari qui a repoussé le drap et se branle comme un fou en nous matant. J’enserre Patrick dans mes jambes et à grand coup de bassin, je précipite sa jouissance dont il ne tarde pas à m’inonder.

Il reste quelques minutes en moi, et me fait plein de petits bisous sur le visage.
Quand enfin il se retire et bascule sur le côté, je sens Pierre qui prend aussi tôt sa place, me passe quelques coup de langue sur la chatte et aussitôt s’introduit pour me baiser comme un forcené. Evidemment en moins d’une minute il explose à son tour en moi. C’est divin.

Après quelques minutes, est allé cherché nos verres et nous avons fini le champagne, avant de recommencer notre partie de plaisir. Un vrai régal.
Le lendemain matin, quand j’ai ouvert un œil Pierre finissait de s’habiller :
- " Je descend chercher des croissant, et je prendrai un café devant la plage. Tu as tout le temps de dormir encore un peu ".
Un bisou, il se dirige vers la porte, se retourne et lance un peu plus fort :
- " Et n’en profitez pas pour faire des bêtises, hein ! "

Sitôt la porte fermée, je sens le bras de Patrick qui m’enserre la taille, et nous avons refais l’amour, cette fois plus doucement, très tendrement.
Je vous avoue que quand nous sommes rentrés le soir, nous étions vannés et nous nous sommes rapidement endormis.
C’était ma deuxième expérience. Il me tarde d’en connaître une troisième.

2 Commentaires

  • merci pour votre récit

  • Précision
    Comme vous avez pu le constater, pris dans le feu de l’action, dans cette situation totalement inattendue, du moins pour moi (je me demande si Pierre n’avait pas plus ou moins organisé ça, mais je n’en sais rien et je ne veux pas l’interroger préférant garder le mystère), nous n’avons à aucun moment pensé à nous protéger. Et même si nous avons totalement confiance en Patrick, et je pense que c’est réciproque, ce n’est pas bien, et je vous engage à ne pas suivre cet exemple.
    Sur le chemin du retour nous en avons parlé et décidé de faire un test de dépistage sida, qui s’est heureusement révélé négatif.
    Pierre s’en est ouvert à Patrick il y a quelques semaines. Il était serein, ayant subi lui-même et sa femme un test au mois mai et ayant totalement confiance en nous.
    A bien bientôt si d’aventure une nouvelle aventure se présente. Il y a bien un autre stage programmé en décembre, mais même si j’en profite un peu, ça n’aura certainement plus le même goût que la première fois. Wait and see !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription