Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

La suite comme promis, ou comment nous sommes allé encore un peu plus loin, vous devriez aimer.

! Signaler un contenu abusif

Confirmation.

La dernière fois je vous ai raconté la découverte de mon « candaulisme ». Cette expérience en club au cap, m’avait bouleversé. Nous avons continué nos vacance quelques jours en sortant le soir, mais jamais plus que quelques exhibs de Véro parce qu’elle aime ça et se laisse facilement aller et puis nous faisions l’amour seul dans les petits salons sous les regards, mais rien de plus.
Nous avions reparlé de cela, je lui ai expliqué ce que j’avais ressenti ce soir-là en la voyant avec un autre homme prendre du plaisir. Lorsque jours faisions l’amour, je lui chuchotais que j’aimerai la voir prendre un autre homme dans sa bouche ou la baiser pendant que je la regarde, cela l’existait et en général Véro finissait elle-même l’histoire en me racontait comme elle se faisait prendre devant moi, par d’autres hommes et nous partagions tous les deux notre jouissance dans ce fantasme de plus en plus prégnant.
L’année suivante nous avons changé de destination, nous sommes allés à l’ile du levant, une des iles d’Hyères avec Porquerolle et Port Cros.
L’Ile du levant est la plus ancienne « base » naturiste de France, très sauvage, une partie (côté nord de l’île face à la cote) est entièrement dédiée au naturisme tandis que l’autre partie est une base militaire inaccessible.
Le libertinage si il existe est très discret, il se pratique plutôt dans les Villas, ou dans les hôtels avec des codes pour se repérer.
La seule vraie plage de sable côté ouest est dédiée aux familles, tandis que le long du sentier littoral se trouvent des calanques eu facile d’accès ou l’on peut s’étendre sur de grandes dalles de granit avant de plonger dans l’eau turquoise. Bref c’est un endroit paradisiaque, pas trop de monde, vraiment dépaysant.
Nous avions entamé notre séjour, la nudité propice aux câlins dès que le soir tombe, un seul club libertin ou s’exhiber….Très vite les gens se connaissent et partage un verre en terrasse, ce qui permet de remarquer les regards appuyés.
A la plage nous avions repéré un gars, largement la cinquantaine mais entretenu, visiblement sportif et surtout doté d’un sexe énorme, tellement impressionnant que c’était un motif de débat sur la plage. Evidement cela ne nous avait pas échappé, et Véro m’avait elle-même fait remarquer que l’engin était « grandiose », me demandant, si, vu la taille il était fonctionnel ? Je lui avais répondu sur le ton de la plaisanterie :

1 Commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription