Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de partenaires de candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

la st valentin 2018

! Signaler un contenu abusif

Pour la st valentin, nous profitons d’un repas dansant avec la présence d’un ami mais aussi son amant ; et je le sais. C’est pour lui faire plaisir que je l’ai convié. Pour elle, c’est le bonheur car elle a ainsi deux hommes pour elle, d’autant plus que nous avons prévu la fin de soirée à la maison.
Bien entendu nous la faisons danser à tour de rôle et le plus discrètement possible, nous en profitons. Alors qu’une série de slow commence, un homme de belle taille, métisse, vient l’inviter, ce qu’elle accepte rapidement, sous le regard un peu dépité de son amant (Philippe, son kiné) et avec le sourire de ma part ; je connais son attirance pour ce type d’homme et je sais que s’il la drague, elle va accepter sans aucun problème. En effet, au fur et à mesure de la danse, leurs corps sont de plus en plus proches et alors que les lumières baissent, ils en profitent pour s’embrasser et nini accepte un baiser sur les lèvres, ce qui est très étonnant car ce n’est pas son habitude, ni la mienne quand nous ne connaissons pas la personne.

Je m’amuse car Marc a le regard fixé sur le couple et il a raison, car maintenant l’homme caresse carrément les fesses et elle ne se dérobe pas e ; en rigolant, je dis à Marc « je crois que tu vas avoir un concurrent ce soir et je ne vais pas être le seul ‘cocu’ ». j’aime voir nini se faire draguer, surtout si je sais qu’ensuite , elle va se faire prendre devant moi ; et ce soir très certainement, elle va être satisfaite , sans doute plus vite que prévu, car je m’aperçois qu’ils ne sont plus sur la piste. Marc lui semble plus énervé, d’autant que leur absence dure. Les slows sont finis depuis longtemps, quand enfin , elle est de retour, tenant par la main son métisse et tout sourire, elle dépose sur la table une petite boule. Très vite je reconnais son string. « c’était bon ? » à ma question, marc me regarde le regard dur et j’enfonce le clou « et oui , elle vient de se faire sauter, j’ai l’habitude et si tu veux la garder, il faudra t’y faire, et m’adressant à Nini et si tu nous le présentais » »
« Michel est mon amant depuis plus de huit jours, et c‘est un mâle très ,très bien monté et divin en amour. Tu me connais mon amour, je ne veux rien te cacher et j’ai profité de ce bal, pour que tu le connaisses. Il est d’accord pour être un partenaire de nos jeux et comme tu aimes le constater , mon ventre est plein de sperme ; il vient de me baiser et son chibre a rempli ma chatte pour mon plus grand plaisir » ce faisant elle dévisage Marc et déposant un baiser sur les lèvres de Michel elle lui dit « il me baise bien, toi aussi, je veux vous garder tous les deux, à toi de savoir si cela te gène ; mon homme, celui que j’aime , lui ,je le sais ,sera ok, à toi de décider, même si ainsi je vous fais cocu tous les trois.
Afin de clore la discussion, elle m’entraine sur la piste, se blottissant dans mes bras et déposant des petits bisous dans le cou, puis aussi discrètement que possible, elle me dit « il a un vrai braquenard bien plus gros que vous deux et il sait s’en servir. Dehors, il m’a fait jouir deux fois avant de me féconder. Sortons , j’ai envie que tu le sentes, je sais que tu aimes le vérifier ». Une sortie rapide, et nous isolant, je lui plante mes doigts dans la chatte ; non seulement ses cuisses sont enduites de sperme, mais mes doigts nagent dans la semence ;m’accroupissant, je lui relève une jambe et ma bouche se pose sur sa chatte baveuse et je lui nettoie la moule pleine de jute ,léchant le sperme ; c’est une de nos pratiques : à chaque fois qu’elle se fait baiser, elle m’offre ensuite sa chatte à lécher.
A notre retour, nous retrouvons les deux compères ; Michel très détendu, Marc, un peu plus souriant. Jean propose alors de rentrer, tous les quatre, et s’adressant à eux « vous avez nini à votre disposition toute la nuit , avec comme condition ma présence. Vous pourrez abuser d’elle à votre convenance et je l’espère en bonne concertation. »
Michel a laissé sa voiture sur place, et c’est encadré de ses deux amants, que nous avons fait le chemin du retour. A l’arrivée , elle était totalement nue, livrée à leur envie, fouillée par des doigts agiles et fureteurs. La nuit ne faisait que commencer ; mais aussi une période très agitée. A suivre

1 Commentaire

  • Tres beau récit pour une merveilleuse soirée de St VALENTIN
    Belle et bonne continuation a vous deux

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription