Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de complices de couples >

La sortie VTT

! Signaler un contenu abusif

Bonjour à vous tous,
depuis mes lectures et commentaires sur votre si beau site où l’on apprends et partage beaucoup, je "vis" comme une introspection qui me fait avancer et me permet de me souvenir d’évènements qui, je pense, me mènent vers l’attrait du candaulisme :

C’était un été, j’étais encore "jeune", la trentaine très sportive, du côté de Collioure (endroit vraiment sympathique s’il en est...!) et j’avais décidé d’aller faire une randonnée vers La Massane proche d’Argelès-sur-Mer.

Parti tôt pour ne pas trop souffrir de la chaleur, j’ai pu tranquillement réalisé le périple prévu. Un peu fatigué lors de la descente je me suis décidé à me reposer à l’abri d’un petit bois de chênes lièges, et parvint même à m’assoupir...!
Mon vélo, tout comme moi couché dans les herbes, ne pouvait réellement révéler ma présence en cet endroit.
Aussi, je fus réveillé par le bruit d’une portière qui claque et des rires féminins sonores.
Tiens...qu’est-ce ?
Deux femmes, jolies au premier abord , en tout cas habillée de manière légère (chemisier, jupe, talons....) riaient et se taquinaient, l’une poursuivant l’autre, essayant de la rattraper...manifestement un jeu entre les deux...
L’homme qui conduisait, s’asseyant sur le capot avant de la voiture et s’amusant stoïquement de cette course... bel homme, chemise ouverte sur short long... il prenait visiblement plaisir à regarder ses deux amies jouer.
La scène se déroulait en fait à une cinquantaine de mètres de l’endroit où je me trouvais...
La première de ces dames après quelques zig-zag et évitements révélant une certaine aisance et souplesse, vint se réfugier vers le monsieur, saisissant ses cuisses
- Chéri..chéri...aides-moi...elle veut m’enlever mon string...!
Cette phrase résonne et vibre encore en moi...Je reste persuadé que je reconnaîtrais la personne à sa voix si le hasard me la faisait rencontrer...!
Il y avait tant de supplique et de jeu dans sa demande que je fus fort intéressé...
- Mais chérie, qu’y a-t-il de mal à cela...ce ne sera pas la première fois que tu ne porteras rien sous ta jupe que je sache....non ? Et, il fait si chaud ...tu sera plus à l’aise !
- Mais chéri...enfin devant Corinne ...là...je ne veux pas l’importuner et la mettre mal à l’aise !
Ce faisant la seconde femme , Corinne donc, avait rejoint le couple et tenait maintenant les hanches de la première, l’empêchant de se dérober.
- Voyons, si Corinne te le demande...c’est qu’elle ne sera pas gênée de cela...d’ailleurs, vois, elle même n’en porte jamais...tu le sais je te l’ai déjà raconté...C’est même à cause de cela ou grâce à cela qu’elle est devenue ma maîtresse...tu le sais !
Ce faisant il attira à lui d’un bras cette Corinne qui vint se placer comme lui, assisse sur le capot à ses côtés...Il pris également le bas de la jupe et la remonte jusqu’au hanches de la belle qui se laissait faire !

Waoouu ..chaud ! Je n’en croyais pas mes yeux et retenais instinctivement mon souffle, de peur d’être repéré mais aussi devant ce spectacle aussi imprévu qu’excitant...!

- Regardes...regardes comme elle est belle...et sa petite chatte et son ticket de métro...je suis sûr qu’elle est toute trempée, humide , chaude...Rien que de t’avoir couru après ...elle doit être toute excitée...!
Ce faisant il enfonça deux de ses doigts dans le sexe de cette femme qui déjà renversait sa tête en arrière
Et si tu inversais les rôles...regardes, je t’offre la chatte de maitresse...bouffes-là ma chérie...tu verras combien j’ai de plaisir à la dévorer...!
J’étais médusé...tremblant de désir et d’émotion...Ce n’était pas que dans les films et là, ça se déroulait à quelques mètres de moi...!
La femme s’exécuta....elle semblait assez experte pour donner rapidement du plaisir à son amie et je pouvais entendre qui des gémissements de la femme sur le capot , qu i des succions celle qui lui pratiquait le cuni.
L’homme ne tarda pas à se défaire de son panta.court...pour faire apparaître un engin aux dimensions respectables et déjà bandant.
Il se masturba lentement, caressant en même temps les deux corps à portée de ses mains. Il se débarrassa de tout vêtement puis se mis à tourner autour des deux protagonistes tout en se frappant le dard contre les chairs qui pouvaient le réclamer ou celles qu’il pouvait "attraper" de temps à autres : les épaules de sa femme...le cou....la tête...les cuisses de sa maîtresse...les jambes...
Il n’arrêtait pas de leur parler...de les encourager....de les flatter...Ils étaient magnifiques tous les trois....!
Rapidement la femme se releva tout en continuant à pratiquer le cunnilingus qui emmenait sa partenaire aux anges...!
L’homme se plaça derrière elle, remonta la jupe, écarta le string et vint se planter...d’un coup..d’un seul entre les hanches de sa belle en la "besognant" furieusement !
Oui, qu’ils étaient beau...
Il y eu de nombreuses variations dont je ne perdis aucune miette. J’avais eu la chance de ne pas être repéré ...j’en profitais au maximum !
Je me souviens d’ avoir bandé comme un âne et mon seul regret fût de ne pas pouvoir(?) sur l’instant me masturber...
Vingt ans après...j’en ai encore en mémoire les images défilant seconde par seconde
Dieu que c’est encore bon !

Cette histoire est donc une de celle qui m’interpelle le plus sur le candaulisme et qui me fait écrire et lire ici de beaux articles et commentaires., j’en suis sûr !!!!!

3 Commentaires

  • Une histoire qui fait rêver ... Surtout que je connais très bien le petit coin d’Argelès-sur-Mer et de Collioure. J’étais au collège là-bas et y ai passé tous mes étés. Malheureusement je n’ai pas eu la chance faire partie de l’intimité d’une telle scène.
    Ces deux demoiselles étaient chanceuses ! Et vous aussi.
    Très bel écrit également, Merci :)

  • L’histoire est belle ! Les strings ne se sont répandus que durant les années 90....vous étiez un des premiers.....chanceux !

  • belle histoire et belle expérience... merci de l’avoir partagée !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription