Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

La soirée avec Céline

! Signaler un contenu abusif

Un texte proposé par Christophe

Céline attendait cette soirée avec impatience, mais aussi avec un peu de crainte.
Même si elle avait déjà vécu cette soirée dans les moindres détails dans ses fantasmes, ce n’était plus de l’imagination.

Le décor est le suivant, Céline avait invité Arnaud un de ses amants pour passer la soirée chez elle, sans l’avoir prévenu que Philippe devait arriver un peu plus tard.
Elle connaissait Arnaud depuis longtemps, mais elle voulait réaliser un fantasme en s’offrant à ces deux hommes.

Même si elle n’avait pas encore rencontré Philippe, il y avait un lien entre eux, ils se comprenaient, avaient les mêmes envies, et ce fut une évidence pour elle de proposer à Philippe de se voir, elle le désirait sûrement tout autant qu’il avait envie d’elle.
Céline entendit sonner à la porte, elle alla ouvrir et fut surprise de voir Philippe avec deux heures d’avance, ce qui en réalité lui donna le sourire, car ils pourraient faire connaissance et se détendre avant l’arrivée d’Arnaud.

Ils se jetèrent dans les bras l’un de l’autre, et s’embrassèrent longuement, leurs langues dansaient et jouaient, il savouraient enfin leur premier baiser, il était à la fois tendre et sauvage, au delà de l’espérance de Céline.

Ils se regardèrent et on pouvait lire le plaisir de se rencontrer et l’envie dans leur regard.
Philippe la prit par la main et l’emmena dans le salon, et ils s’installèrent dans le canapé pour s’enlacer, leurs mains partant à la découverte du corps de l’autre.
Elle en mourrait d’envie, mais elle savait qu’ils devaient patienter encore un peu, alors elle ouvrit une bouteille de rosé et ils discutèrent, alors qu’elle se serra contre lui et qu’il la prit dans ses bras, ils étaient bien ensemble.

Il la trouvait si belle et désirable avec ses rondeurs qui lui allait très bien, et son sourire le faisait craquer, presque autant que son regard coquin.
Ils réussirent à retenir leurs envies et patientèrent jusqu’à l’arrivée d’Arnaud.
Ils entendirent enfin la sonnerie de la porte et Céline se dépêcha d’aller ouvrir.
Elle embrassa Arnaud et l’emmena dans le salon, où il fut un peu étonné de voir Philippe, mais ne fit aucune remarque, se doutant bien du déroulement coquin de la soirée.

Ils burent un verre tous ensemble, juste avant que Céline ne se décide à lancer les hostilités. Elle les quitta un instant afin d’enfiler une tenue qui ne laissait planer aucun doute sur ses désirs : elle portait une jupe courte qui laissait apparaître une porte jarretelle et à travers laquelle on pouvait très distinctement apercevoir un boxer string en dentelle noire.

Son haut était très décolleté et laissait quasiment libre sa poitrine généreuse et appétissante. Quand elle apparut, ses deux hommes restèrent en admiration et leurs yeux s’illuminaient, elle mit de la musique et se plaça devant eux et commença à danser lascivement, se penchant, tantôt pour laisser entrevoir sa poitrine, tantôt pour laisser entrevoir le haut de ses cuisses.

Elle voulait les exciter, sa jupe remontait lentement le long de ses cuisses, elle pouvait déjà apercevoir le résultat de son exhibition, à travers les bosses qui déformaient les pantalons de ses amants.

Céline : « hum vous bandez déjà on dirait »
Philippe : « comment veux tu ne pas être excité par un spectacle aussi bandant, tu es merveilleuse »
Céline : « Sortez vos queues et branlez vous devant moi ! »

Ils enlevèrent leurs pantalons et leurs boxers pour se retrouver avec leurs sexes en érection, assis dans le canapé.
Elle passa sa langue sur sa lèvre, elle aurait aimé les prendre en bouche tout de suite, ils étaient là assis devant elle en train de se masturber.
Elle ondulait son corps devant eux telle une danseuse du ventre orientale, ils se levèrent à l’initiative de Philippe et allèrent se frotter à Céline, leurs queues caressant les cuisses au niveau des jarretelles.

Philippe embrassa Céline à pleine bouche, passant sa main dans ses cheveux, puis caressant son cou du bout des lèvres, alors que son autre main caressait la poitrine à travers le tissu, il lui murmura à l’oreille qu’il la désirait.

Arnaud lui caressait les fesses et l’intérieur des cuisses, et fit glisser la jupe aux pieds de Céline qui se retrouva vite nue ne portant plus que ses bas.
Elle était couverte de baisers et de caresses par Philippe qui léchait le bout de ses seins et les prenant dans sa bouche.

Céline prit une queue dans chaque main et commença à les caresser, puit se mit à genoux et se retrouva avec ces deux belles queues près de son visage.
Elle passa sa langue sur le gland de Philippe puis sur celui d’Arnaud ; elle suçait les deux queues l’une après l’autre et jouaient avec, essayant même de sucer les deux en même temps.

Elle adorait les avoir au fond de la gorge, en entier dans la bouche, ça l’excitait terriblement et eux aussi apparemment.
Elle était déjà trempée et elle sentait son excitation qui commençait à couler en haut de ses cuisses, Philippe la prit par la main, la fit se relever et l’emmena vers la table, il l’embrassa et la fit s’asseoir sur le bord, il descendit et lui embrassa la poitrine, léchant les pointes durcies, puis embrassa son ventre.

Elle s’allongea sur la table, écartant les cuisses, pour s’abandonner aux caresses de Philippe qu’elle attendait depuis si longtemps
Philippe embrassa l’intérieur de ses cuisses remontant vers son sexe et passa sa langue entre les lèvres mouillées et savoura enfin le goût de Céline.

Et il adorait son goût, écartant les lèvres pour plonger dans son sexe, la léchant partout, et remontant pour aspirer son clito et le lécher.
Arnaud lui se caressait devant la scène, et Céline lui dit de s’approcher pour qu’elle puisse lui prodiguer une nouvelle caresse buccale dont elle était friande et surtout très appréciée.

Céline se faisait bouffer le sexe par Philippe pendant qu’elle suçait Arnaud, elle était comblée, elle s’employait sur la queue d’Arnaud en poussant des soupirs de plaisir.
Philippe lui léchait le bouton et lui mit un doigt puis rapidement deux dans la chatte, ce qui fit sursauter Céline.

C’est au moment Où Philippe lui introduisit un troisième doigt en la léchant et en aspirant son clito, que Céline eut son premier orgasme sous les coups de langue.
Elle plaqua la tête de Philippe contre son sexe et inonda le visage de Philippe de sa jouissance.

Elle se redressa et embrassa Philippe amoureusement pour le remercier et lui murmura :
Céline : « prends moi, je veux te sentir au fond de moi ».
Philippe : « Attends encore un petit peu, tournes toi. »

Elle se tourna face à la table et il la fit se pencher en avant, les seins contre la table, offerte à ses caprices. Arnaud en profita pour remettre aussitôt sa queue dans la bouche de Céline qui ne se fit pas prier pour s’occuper de lui.

Philippe écarta les fesses de Céline, et vint poser sa langue sur le petit trou de Céline, et commença une feuille de rose, léchant et enfonçant le bout de sa langue.
Elle se faisait bouffer le cul par Philippe et ça l’excitait terriblement, elle tendait son cul en arrière, pour en réclamer plus.

Tout en lui léchant l’anus, Philippe, lui remit deux doigts dans la chatte, elle n’en pouvait plus et voulait sentir la queue de son amant en elle.

Comme s’il avait compris son envie, Philippe se redressa et posa son gland à l’entrée de sa chatte trempée et tendue vers sa queue, mais au lieu de la prendre, il se servait de sa queue pour caresser les lèvres et le clito de Céline, il faisait semblant de s’enfoncer en elle et recommençait.

Céline : « baises moi mon chéri, je te veux »
Philippe attendait ces mots comme un signe de soumission et il s’enfonça en elle lentement pour être entièrement en elle, il resta quelques instant au fond ‘elle (il avait tellement rêvé cet instant) et commença ses va et viens, lentement pour commencer.

Céline ondulait son bassin pour aller au devant de cette queue qui lui faisait tellement de bien. Philippe la prit par les hanches et accéléra ses mouvements, il la baisait littéralement et elle adorait.

Arnaud excité par le spectacle de voir Céline se faire prendre devant lui, et ne pouvant plus tenir se retira de la bouche de Céline pour jouir sur la table.
Philippe se retira au regret de Céline et il l’emmena dans la chambre, il l’embrassa et l’allongea sur le lit et se glissa sur elle, elle écartait les jambes pour mieux l’accueillir entre ses cuisses.

Il s’introduisit en elle et elle serra ses jambes autour de lui pour le garder en elle, puis relâcha son étreinte pour permettre à Philippe de lui faire l’amour.
Philippe lui faisait l’amour en l’embrassant, et elle eut un deuxième orgasme aussi fort que le premier.

Elle voulait remercier Philippe, elle lui demanda de se relever, et vint s’asseoir au bord du lit devant Philippe. Elle prit le sexe de Philippe dans sa bouche et le suça comme jamais elle n’avait fait auparavant, elle le prit entièrement dans sa bouche, elle allait vite puis lentement, le léchait, l’avalait.

Philippe commençait à sentir le plaisir monter, et le dit à Céline qui ralentissait le mouvement et releva ses seins pour caler la queue de Philippe entre les deux.
Et elle lui fit une masturbation avec ses seins, elle frottait ses gros seins sur la queue de Philippe de plus en plus vite.

Il allait jouir et Céline le reprit dans sa bouche, et le suça à nouveau, très vite, et Philippe versa son plaisir dans la bouche de Céline qui avala avec un grand sourire et en fixant son amant dans les yeux. Il la releva, l’embrassa avec passion et la remercia pour le plaisir qu’elle lui avait donné.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription