Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de partenaires de candaulistes >

La séance photo

! Signaler un contenu abusif

Libertin et photographe amateur, je n’ai qu’à une reprise mêlé ces 2 domaines.
J’adore les femmes et je leurs voue une grande passion. Pour cette raison, j’ai fait le choix un jour de vouloir photographier des femmes, tout type de femmes. Loin de moi une quelconque démarche voyeuriste, bien au contraire. Mon souhait étant de photographier des femmes qui font notre quotidien et de les surprendre en leur montrant combien elles peuvent être belle si le photographe pose le bon regard sur elles.... Ensuite, la grande difficulté pour un photographe amateur est de trouver des modèles et de surcroit qui posent gratuitement. E t c’est là que tout commence.
Ma démarche est avant tout artistique, je vous explique. Donc je pars en quête de modèles féminins non professionnels parfois débutants ou expérimentés. Pour cela, je dépose des annonces sur des sites de photographie. Ils faut savoir que nombreuses sont les femmes qui souhaiteraient poser, avoir de belles photos d’elle. D’une part pour se rassurer et parfois pour faire un cadeau à leur cher et tendre époux. mais souvent le doute et la crainte persiste alors mon travail consiste à mettre en confiance la personne, apprendre à la connaitre, et lui proposer un projet. Il s’avère que j’ai de la chance, puisque j’ai pu multiplier le nombre de séance avec des femmes de tout âge, de toute catégorie et vous serez surpris, elles osent quand elle sont en confiance poser en lingerie et souvent nues....
Libre à elles de choisir. Face à l’objectif, à mes conseils, à ma façon de les mettre en confiance et au résultat, elles osent se mettre à nu et se lâcher pour fixer des moments immortels.
C’est ainsi qu’un jour, un couple répond à mon annonce. Le mari rêvait d’avoir des photos de charme de son épouse, et comme souvent elle ne voulait pas ou n’osait pas. la démarche est semblable à celle de la recherche d’un couple coquin. N’étant pas un collectionneur de trophée (j’ai trop de respect pour ces dames), je cherche des modèles avec qui je peux réellement créer une complicité afin de rendre la séance magique. Avec Marion et Jean se fut le cas. Nous nous étions rencontrer à la terrasse d’un café parisien afin de faire connaissance dans un premier temps, connaitre leur motivation et leur envie. Puis je devais aussi les rassurer sur ma démarche, évoquer ce que Marion me suggérait, montrer mon book. Tout simplement les rassurer et rassurer Madame...
Après une quinzaine de jours Marion m’envoya un mail pour me dire qu’elle se sentait prête pour poser pour moi pour une séance , mais qu’elle ne ferait pas de nu.Ceci n’était pas une fin en soi.Je lui transmis mes consignes forts simples, ne pas mettre de sous vêtement ou de dim-up pour éviter toutes marques sur la peau .
Le jour J, je venais chez eux. Ils furent surpris pas la quantité de matériel dont je disposais, flash, fond, éclairages divers, etc... Curieux Jean m’observais et afin de le mettre à l’aise je lui demandais d’être mon assistant, pendant ce temps je sentais Marion anxieuse. Il fallait vite briser la glace, la rassurer. Je la complimentais sur sa tenue, elle s’était mise sur son 31. Il fallait l’occuper pour qu’elle en change pas d’avis et surtout qu’elle gagne confiance en elle et surtout en moi. Pendant que nous installions le tout, je demandais à Marion de préparer ses tenues, de penser à des poses qui lui feraient plaisir, de se mettre dans la peau d’un modèle qui devait jouer un rôle selon les envies et souhaits du photographe amateur que je suis.
Elle commençait à se sentir rassurée, rigolait. C’est à ce moment que la séance commence, on fait le tri des tenues car je lui explique qu’une séances est assez éprouvantes et qu’elle ne doit pas durer plus d’une heure. Marion est une femme enfant, le visage juvénile mais aux formes généreuses. Une poitrine assez opulente d’une jeune mère, je remarquais que ses seins étaient libres de toutes entraves, ils tressautaient à chacun de ses pas ou à chacun de ses rires, et le frottement de sa robe exerçait un début d’excitation sur ses tétons déjà dressés. Elle avait de belles hanches qui se dessinaient sous sa robe. Elle me donne enfin le Go et la séance commence. le flash crépite et on commence à tester les éclairages, Jean lui observe la scène. Je fais attention car souvent les maris quand ils assistent à la séance, ils bloquent l’élan et le naturel de la femme. Et se fut évidement ce qu’il se passa. Marion manquait de naturel, elle semblait gênée par la présence de Jean. Je demandais à Marion de se détendre, rien n’y faisait. Afin qu’elle gagne une grande confiance en elle, je lui montrais parfois le résultat de quelques clichés. Marion avait compris que la séance prenait une mauvaise tournure et demanda à Jean de sortir faire un tour. Elle lui fit comprendre qu’elle se sentait à l’aise et en sécurité et qu’elle lui ferait la surprise plus tard en lui montrant le résultat.
Les tenues se succédaient les unes après les autres, Marion était totalement prise dans son rôle de modèle. Au début, elle allait dans la salle de bain pour se changer et rapidement elle n’avait aucune crainte à se changer devant moi afin d’être plus rapidement devant l’objectif. Je ne pouvais que la voir nue devant moi , se changer, elle me demandait des conseils, parfois même de l’aider à enfiler des vêtements. Son corps était très sensuel, de magnifiques seins gonflés avec des belles aréoles larges et foncées, magnifiques pour la photo de nu. Un magnifique ticket de métro et un sexe aux lèvres gonflés. Je me devais de rester concentré sur ma séance. Les tenues etaient de plus en plus sensuelles, et sexy. Je la faisais jouer devant mon objectif, elle se lachait en etant de plus en plus femme et féline. Nous avion osé quelques poses un peu plus sensuelles voire même sexuelles. Notamment celle ou elle se trouve avec sa robe transparente ouverte devant laissant voir ses seins tendus et son joli ticket de métro.
la séance touchait à sa fin et comme prévu nous ne fîmes pas de nu, pourtant elle me lança la perche à plusieurs reprises. Je repoussais l’invitation disant que je n’avait plus le temps et que peut être si elle etait contente du resultat nous pourrions refaire une séance.
Marion était sur sa faim... Elle appela Jean sur son portable, afin qu’il revienne.
Elle etait a demi nu, quand Jean arriva. Je vis son trouble et son excitation. J’imaginais ce qu’il pouvait penser. Mais il aurait été déçu si il avait su. Nous nous séparâmes afin de vaquer les uns les autres à nos occupations.
Après quelques jours, rendez-vous fut pris pour donner le résultats de la séances. Entre temps , j’avais envoyé à Marion 3 photos d’elle. Elle était magnifique, ça allait de la femme sage à la femme fatale... son mari devait être fou en voyant cela. rendez-vous fut pris pour le samedi
Je me rendais donc de nouveau chez eux. Je fus reçu par Jean. Marion etait dans le salon. En me voyant, elle me fit un grand sourire. Je fut surpris par sa tenue qui etait tellement différente de la première fois. Ce n’était plus la femme enfant, un changement était passé par là, à croire que la séance l’avait metamorphosée. Elle portait un mini-jupe noire mi cuisse qui mettait ses longues jambes en valeurs et un simple chemisier qui etait à demi transparent, en tout cas je remaquais de suite qu’elle ne portait pas de soutien gorge, sa poitrine dansait devant moi à chacun de ses pas et l’éclairage accentuait parfois la transparence de son chemisier laisssant voir ses belles areoles.... Je devais rougir tellement j’etais troublé par la situation. Marion me fit la bise, elle se frottait à moi comme un chatte. Jean lui etait impatient de voir les photos, et d’ailleurs il me complimenta à la vue des photos envoyées par mail....
Nous etions installé sur le canapé, Marion entre Jean et moi.... sa jupe remontait haut, je devoilais les photos les unes après les autres, et Jean etait aux anges, on distinguait son excitation ? Quant à Marion, ses yeux brillait , elle me regardait et me félicita de mon travail. Elle ne pensait pas que le résultat serait aussi troublant, elle ne se reconnaissait pas. D’ailleurs Jean dit que depuis Marion a changer sa garde robe et qu’elle etait devenu une vraie chatte en chaleur. Marion rougit, Jean ajouta que leur libido n’avait jamais été aussi forte....
J’en profitais pour regarder Marion, je la complimentais et la chauffais un peu par des mots sympathiques et valorisants. Elle rayonnait de beauté et de grâce.
Marion ajouta que cela etait grâce à moi, à mon oil et surtout à mon grand respect pour elle.
Les tourtereaux étaient heureux et pour cette occasion Jean ouvrit une bouteille de champagne.
Après 2 coupes Marion se lachait et Jean entre le mélange d’alcool et de d’excitation commença à se livrer à moi. Il me dit que cette séance avait changé sa femme et que sur l’oreiller elle lui confia avoir envie de poser nue pour moi, qu’elle se sentait à l’aise et en confiance. Je lui répondis que cela pouvait se faire car i aussi je me sentais en confiance avec elle et lui.
Marion capta notre conversation et rougis, Jean profita de son trouble pour me dire qu’elle avait même été très excitée durant la séance, le fait d’être sans dessous et de se dévoiler comme cela devant un inconnu, qu’elle découvrait un certain côté exhibitionniste. jean dit, d’ailleurs elle n’a pas mis ni culotte, ni soutien gorge aujourd’hui.
la perche était trop grand et je commençais aussi à être excité par cette situation et cette charmante femme. Alors je dis à Marion qu’elle pouvait se le permettre et que j’étais fier d’avoir libéré la femme qui était en elle, et mieux encore qu’elle sente aussi chatte et désirable et que je n’etais pas insensible à sa beauté..... Jean ouvrit une seconde bouteille de Champagne, Marion se servit 2 fois de suite une coupe. Elle commençait à se lâcher en me demandant si j’avais déjà eu des aventures avec un modèle, si voir des femmes nues m’excitait durant la séance. Je lui répondis par la négative. Elle semblait déçue. Alors elle me demanda si elle m’excitait... Je ne savais pas quoi répondre de peur de briser cet instant, Jean me regardait et me fit signe de me lancer. Alors je lui dis que pendant la séance je restais de marbre et que je mettais des filtres pour que l’émotion ne vienne pas gâcher la séance et le regard posé, mais qu’ensuite en retouchant les photos j’etais parfois troublé et qu’à l’instant même j’étais excité par elle, par l’ambiance et la situation. Je lui dis que j’étais très cérébral, mais que cependant je restais être le photographe avec tout le respect que je lui dois. Elle semblait déçue et s’approcha de moi, s’assit sur mes genoux, me pris par le cou et m’embrassa sur la bouche de longues secondes devant son mari qui ne dit mot.... elle sentit rapidement la bosse sur sa cuisse. Elle se leva me pris par la main et m’emmena dans sa chambre. Là elle se mit nue devant moi, baissa son pantalon et mon caleçon et pris mon sexe tendu dans sa bouche...... j’etais aux anges, les yeux fermés, je les entrouvris et vis Jean qui nous regardais du pas de la porte, le sexe en main et train de se masturber.....
La suite si vous le souhaitez....

5 Commentaires

  • wow quel merveilleux temoignage,

    nous avons aussi experimente avec des photos prises par un tierce, voir ma femme mise en valeur, qui se prend au jeu et sexy a souhait prise en photo par quelquun est merveilleux,

    dommage que vous soyez loin :)

  • Voilà une belle rencontre !

  • bonjour,
    très beau texte et très belle histoire,, qui demande à connaître la suite.
    Les photos doivent être très belles.
    Et remplie d’imagination .
    Bonne journée
    bonne continuation et encore bravo

  • Oui, très beau texte où l’on ressent réellement l’amour de la femme, du métier et du plaisir...Un grand OUI pour la suite !

  • Très beau texte, nous avons eu un peu la même histoire. Pourquoi pas une séance un jour...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription