Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de complices de couples >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

La rose et la tige 2

! Signaler un contenu abusif

Le soleil avait cessé de caresser nos corps qui s’en chargeaient bien tous seuls. Valérie était étendue sur la méridienne. Ma langue butinait son bouton de rose pendant que sa bouche pompait le dard d’Eric.
Notre plaisir commençait à être bruyant, il n’allait pas tarder à devenir polyphonique. C’est Eric qui monta le premier à l’assaut de sa petite femme. Il était du genre bien doté et Valérie semblait apprécier cette vague qui déferlait en elle. Pendant ce temps, je luis caressais les seins, pinçait ses mamelons qui durcissaient à vue d’œil. Eric ne faiblissait pas, bien au contraire. les râles de Valërie prenaient du volume. J’aime regarder, mais j’aime plus encore écouter une femme qui prend son plaisir. Quand Eric se retira, il bandait toujours. Il me fit un clin d’œil, en disant “vas y prends là cette petite salope”. Valérie était inondée, c’était la mousson en corse au mois de juin. Je me suis emboité en elle comme si je l’avais toujours fait, nos corps ont rapidement trouvé leur accord. Comme je l’ai déjà dit, Valérie vocalisait beaucoup et cela décuplait mon ardeur. Quand je me retirais, Valérie avait les jambes totalement écartées, écartelées devrais je dire. Eric qui nous avait maté jusqu’alors bandait comme un beau diable. Tout comme lui, je n’avais pas joui, et comme un seul homme nous entreprîmes de nous branler au dessus de Valérie. De chaque côté de la méridienne, deux drones survolaient le corps de Valérie, nous n’allions pas tarder à la bombarder de sperme. Insatiable, la jolie petite garce continuait de pénétrer sa fente de ses doigts trempés. Nous avons éjaculé presque en même temps, répandant le merveilleux napalm sur le ventre et les seins de Valérie. Elle commença à s’enduire le corps avec notre foutre, comme si c’était une crème de beauté.
Puis Valérie partit se rafraîchir. Nous sommes restés un petit moment à bavarder entre hommes en attendant son retour. Elle revint en nous apportant du champagne avec son éternel sourire aux lèvres.
Après deux ou trois coupes, les hostilités n’allaient pas tarder à reprendre. Nous nous étions appuyés à la rampe de la terrasse. Valérie restait là bien cambrée et je ne pouvais m’empêcher de penser, mais quelle bombe, quelle bombe ! je ne mis pas très longtemps à lui caresser les fesses. Eric me souriait d’un air entendu. Puis sa main à lui devint plus attentionnée, plus intentionnée, plus possessive. Valérie ne tarda pas elle non plus à empoigner nos queues. Son regard allait de l’un à l’autre. Allait -elle prendre une nouvelle douche de sperme ? La réponse à cette question ne se fit pas attendre. Eric s’empara du cul de son épouse , il lui écarta les fesses et commença de dilater son anus. Valérie lâcha prise, m’entourant de ses bras, elle s’agrippa à la rambarde. Sa tête appuyait sur mon ventre. Eric l’attira à lui et commença à la pénétrer. Je pouvais voir son sexe cogner dans le cul de Valérie. “ C’est bon dans le cul c’est bon c’est bon ! répétait Valërie. “Allez suce le”, lui intima Eric et je sentis une bouche volcanique s’emparer de ma queue pour ne plus la lâcher.
Nous étions Eric et moi à la fois acteur et spectateur de la possession
de Valérie. C’était une situation très excitante pour nous mais aussi pour Valérie dont le corps était secoué de spasmes. J’éjaculais le premier, le sperme jaillissait de sa bouche, Valërie en était toute barbouillée comme une enfant avec de la confiture. Eric termina sa chevauchée fantastique par un cri animal.
Nous avons terminé la bouteille de champagne, en nous promettant de remettre ça lors de leur prochain séjour. On revient presque tous les ans me dit Valérie en souriant.

1 Commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription