Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

La prochaine fois ……

! Signaler un contenu abusif

sans l’avoir prémédité, nous avons foulé les sentiers de l’exhibitionnisme et y avons fait nos "premiers pas"
Nous n’etions pas sortis depuis longtemps. Aussi, vendredi, nous avons décidé d’aller en club mais n’y avons pas trouvé l’ambiance coquine que nous espérions.
Sur le retour, un peu déçus mais sans arrières pensées, je proposais à Anaïs de repasser par un lieu, connu pour des exhibitions d’hommes donc inévitablement aussi, fréquenté par des voyeurs.
Cet endroit se situe le long d’un cours d’eau, sous une allée de grands arbres. La météo n’est pas trop mauvaise, l’endroit est sombre et effectivement plusieurs véhicules stationnés en épi semblent vides et feux éteints....
Quelques véhicules ça et là sont occupés. ... un homme seul sous un arbre parait attendre.
Le site est toujours aussi fréquenté.
Nous nous garons en bordure de route, la voiture prête à repartir à la première alerte, ça fait rire Anaïs....Notre attention se porte sur une voiture à quelques mètres de nous dont les feux sont allumés. Mais que peut-il se passer en ces lieux ?,....
Furtivement, deux individus sortis de nulle part, commencent à tourner autour de notre voiture. Anaïs et moi échangeons un petit sourire gêné passant vite à la franche rigolade. Nous observons leur manège et là,... à ma grande surprise, Anaïs bloque les portes de l’intérieur ....
Les deux compères commencent à se rapprocher et à “inspecter l’intérieur de la voiture, je sens mon cœur s’emballer, et une drôle d’émotion m’envahir, Anaïs me dit avoir un instant été “paumée”. Nous avions pourtant parlé de ce que nous risquions de découvrir ....mais là....nous y sommes et la situation est des plus réelles. Anaïs est blottie dans son siège, couverte d’un grand manteau noir qui la protège des regards indiscrets quand elle porte une tenue ....légère (string soutien gorge dentelles noires, jupe plissée très courte, bas noirs, bottes, et voile noir) ... nos compères n’en finissent pas de tourner. Surtout un qui vient de mon côté comme pour me solliciter....je feing de ne pas comprendre les intentions qui s’inscrivent pourtant clairement dans ses yeux. A vrai dire je ne suis dupe mais ne peux dire que j’établi un contact positif avec lui tant son physique ne m’inspire aucune “confiance”. L’autre semble moins demandeur et moins pressant ses mains restées dans ses poches, il attend....
Me prêtant pourtant au jeu je décide de pousser un peu plus loin et commençe à caresser les genoux de ma femme. M’enhardissant, je remonte ma main sur ses cuisses ne quittant pas son regard qui ne semble en aucune façon “désapprobateur”....ne sentant pas de résistance je décide d’exposer mon geste en descendant la fermeture de son grand manteau. Dehors, l’un des deux individus a sorti son sexe et commençe à se caresser. Je demande à Anaïs si elle voit le mateur...La fermeture de son manteau défaite laisse voir son corps magnifique . Je m’enhardis un peu plus encore et remonte sa micro jupe plissée faisant apparaître son string. Ma main est montée entre ses cuisses et mes doigts commençent à jouer avec ses lèvres chaudes et humides. Un vrai bonheur. Me demandant jusque’où elle me suivrai à ce petit jeu je lui demande d’ôter elle-même ce dernier rempart à son sexe entrouvert, ce qu’elle fait avec dextérité envoyant son string sur le tableau de bord. Autant dire que mon rythme cardiaque est à son niveau le plus haut...mais il me faut contrôler la situation.
Le plus hardi des deux me faisait voir son sexe tendu comme une invitation ...il n’en est pas question.
Je caresse le doux sexe de ma femme et cette caresse me plait énormément sous les yeux de nos deux voyeurs, je leur offre déjà la vue de ce que j’ai de plus précieux : l’intimité de mon amour. Peu de temps, après je fais sortir de leur bonnets les deux superbes seins de ma douce qui accepte cette exhibition avec un petit sourire qui lui est propre ... mi complice mi coupable .... Mais qui lui va si bien.
Tout cela n’à duré qu’une quinzaine de minutes et chaque seconde reste gravée dans notre tête. Après cette première expérience et premier pas dans l’exhibitionnisme nous sommes repartis sagement rejoindre un endroit plus discret…Notre lit. Anaïs m’a avouer après coup que ça ne lui avait pas déplu, sachant qu’elle se trouvait à l’abri bien enfermée dans la voiture.
De cette soirée je retiens la complicité de ma femme que je découvre dans une situation totalement nouvelle. Et ce que j’ai le plus aimé c’est quand au cours de la discussion qui s’en suivi elle me dit ….
LA PROCHAINE FOIS ......

3 Commentaires

  • C’est un début très prometteur surtout avec une promesse de madame "la prochaine fois". Vivement que cela se produise. Beaucoup de nous sont en attente. On adore la progression des débutants.

  • Bonne mise en jambe !

  • Vivement la prochaine sortie ,si vous venez sur Paris faites moi signe..j’ai vraiment apprécier votre récit.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription