Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

La première rencontre de S. et son a(i)mant

! Signaler un contenu abusif

J’ai déjà publié ce texte, sous une forme un peu différente, via un site dédié au candaulisme.
Je le publie une nouvelle fois ici ... pour le plaisir !!
Fin 2010, je suis contacté par L., membre d’un forum sur lequel nous sommes inscrits. Il souhaite converser avec S.
Je les met en relation.
Très vite, L. et S. deviennent très complices, échangeant confidences & photos via mails et longues séance de chat. Il était convenu entre nous trois que j’ignorerai le contenu de ces échanges sauf ce qu’ils voudraient bien me dire.
Détail qui a son importance, L. habite dans une autre région que la notre et son épouse n’est pas au courant de la relation qu’il entretien avec S.
Fin février 2011, profitant d’une semaine de vacances qui nous rapprochait de L., nous avons tous deux organisé une rencontre surprise avec S.
L. m’a de suite demandé si il pourrait rester seul avec S. une partie de la journée et j’ai accepté de suite.
Le jour prévu pour la rencontre, S. et moi sommes allés nous promener tous les deux. S. était cul nul sous sa robe et nous avons fait quelques photos d’elle malgré le froid piquant régnant sur cette plage normande !
Bien sur, S. se doutait de quelque chose mais L. avait pris un peu de retard et, le temps passant, S. a commencé à penser que la surprise ... n’aurait pas lieu.
Puis un petit texto .... L. attendait dans un petit restaurant pas très loin de l’endroit où nous nous trouvions.
Première rencontre, tous les trois un peu gênés ... Mais très vite, nous décidons que S. et L. se verrons seuls l’après-midi. Je les attendrais dans notre gîte puis nous passerons la soirée à trois.
Nous rentrons tous les deux pour déjeuner en famille. Je suis très excité et un peu inquiet car je me rend compte que je ne connais L. que depuis une heure !
S. est sur un petit nuage !
Je demande à S. de me donner régulièrement des nouvelles quand elle sera avec L.
Vers 14h30 S. part le rejoindre au bar du casino. Je la sens heureuse et ravie. J’ai une petite boule dans le ventre car je me demande si c’est bien raisonnable. Nous ne connaissons physiquement L. que depuis une heure et S. va passer l’après midi seule avec lui, probablement dans sa chambre d’hôtel.
14h45 : Un petit texto de S. : L. n’est pas encore arrivé.
15h00 : J’appelle S. Pas de réponse. La petite boule gonfle un peu ...
15h10 : S. appelle. Elle n’a pas entendu son téléphone en mode vibreur. Ils se promènent le long de la plage et vont prendre un café. Plus tard, elle écrira à L. comment elle a vécu ce moment intense :
"Je pose nonchalamment ma main sur votre cuisse (et oui il fallait bien le faire, après cette balade, on avait bien dit que l’on commencerai comme cela !), je vous caresse, et ce regard, ouaou, je craque et on s’embrasse. Nos lèvres s’effleurent, nos langues se cherchent, se frôlent, jouent, c’est agréable... Je sens le désir monter en moi, c’est trop excitant... Vous me plaisez vraiment !!! J’ai vraiment envie de sentir votre peau, votre odeur, vos mains sur ma peau... En 4 mots « j’ai envie de vous » ! Je pense que nous sommes tous deux dans le désir de mieux se
connaître, dans le plaisir de l’attente... Nous profitons des quelques heures que nous avons à passer ensemble (...) mais je pense que l’envie de se découvrir plus est très forte et nous quittons le bar pour votre appart.
Tandis que j’envoie un message à mon homme, je sens votre regard sur moi, vous me dite « vous êtes belle », mon sexe se crispe de désir, il est trempé... Vous venez prés de moi, j’ai envie de me blottir contre vous, de vous caresser, de vous embrasser, et vous décidez de calmer ces petits picotements qui me taquinent "
16h30 : S. et L. partent à l’hôtel. Je demande à S. de m’envoyer l’adresse de celui ci.
Je me caresse en pensant à ce qui va se passer mais je ne suis pas complètement tranquille.
17h30 : petit SMS de S. : "Nous sommes nus et L. s’occupe de mes fesses. Il n’a rien d’un tueur psychopate. Je t’aime..."
18h30 : S. se rhabille et m’annonce qu’elle part bientôt.
Quand elle rentre, elle me raconte rapidement son après midi, comment ils ont fait l’amour, comment elle a joui.
Nous retrouvons L. au restaurant vers 20h00. Pendant le repas, nous sommes plus détendus, lui et moi.
Il est assis à coté de S. De temps en temps, nos mains se croisent sur les jambes de S. qui apprécie beaucoup !
Nous terminons la soirée à l’hôtel.
S. et L. sont assis sur un canapé. Nous bavardons de choses et d’autres.
S. ôte ses bottes .
Je regarde L. caresser ma femme, relever doucement sa robe et dévoiler son sexe nu et gonflé d’envie.
Puis il s’enlacent, s’embrassent, se caressent. Je suis debout et je les regarde.
Je suis excité et fasciné par le spectacle mais je ne bande pas. Je suis en fait beaucoup plus excité quand je fais l’amour avec S. en pensant à ces moments là.
S. est presque nue, ne gardant que ses bas.
Je les rejoins. S. est entre nous et profite de ses deux hommes.
Nous allons dans la chambre. et nous allongeons sur le lit.
Comme souvent lors des trios, je reste un peu en retrait. je les observe s’aimer, se caresser, s’embrasser avec beaucoup de tendresse. Je vais prendre un verre d’eau à la cuisine et avec mon téléphone, je les enregistre pendant qu’ils sont tous les deux.
Quand je reviens, S. est allongée sur le dos et je vois le sexe tendu de L. aller et venir dans le sexe lisse de S.
Elle gémit, crie, et puis elle jouit ... fort ... très fort ....
Nous partons vers une heure du matin. Je sais que S. et L. ont très envie de se revoir ...
Deux ans plus tard, leur passion est intacte ; Nos jeux à trois ont évolués. L. est très présent dans notre vie de tous les jours ....
Il est devenu son amant, son Aimant comme elle aime à le surnommer ...

4 Commentaires

  • Très belle histoire et expression du vécu.
    Pour avoir vécu des sensations similaires, j’apprécie la finesse de la description. Un rêve avoué de mon épouse qui aimerait que nous ayons un amant commun et que nos relations évoluent au gré de nos fantasmes communs.
    merci pour ce récit.

  • Cher Christophe
    Tout d’abord je vous remercie pour la qualité de vos récits que j’ai lu avec beaucoup de plaisir et d’excitation.
    Vous vivez une très belle histoire avec votre complice que j’imagine très jolie et fort coquine.
    Continuez à nous régaler ... À quatre mains :-)
    Pour répondre à votre question, un de mes grands plaisir est d’écouter S faire l’amour avec son amant. Il m’arrive de l’appeller au réveil, quand elle passe la nuit avec lui.
    Avec un peu de chance ...il font l’amour. Je me caresse alors en écoutant ma belle gémir sous les caresses, la langue ou les coups de boutoir de L. J’aime quand elle lui demande de la baiser encore et encore.
    J’aime quand ils jouissent ...
    Il arrive également qu’elle m’appelle quand je suis au travail. Je sors alors du bureau pour les écouter tous les deux prendre leur plaisir.
    Lors de leur derniere rencontre S à enregistré sur son mobile leurs ebats .Je les écoute de temps en temps ... Et je bande à chaque fois :-)

  • Très cher maripréteur,
    Avez-vous déjà expérimenté d’entendre votre épouse faire l’amour au téléphone lorsqu’elle est chez son aimant ? Comment restez-vous "ensemble" alors qu’elle part seule chez sont amant ?
    merci de votre réponse
    Bises
    Chris

  • Ce récit est très agréable à lire, il présente bien votre relation de couple et donne envie de vous connaitre.
    Bises à vous deux

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription