Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

La possibilité d’un rendez-vous

! Signaler un contenu abusif

Nous nous donnerons rendez-vous dans des thermes où nous avons nos habitudes. Ce ne sont pas des thermes libertins mais nous y avons toujours trouvé le moyen d’y prendre beaucoup de plaisir. Les saunas sont souvent déserts et j’adore laisser aller ma langue fraîche sur son sexe quand l’air est chaud. Le bassin d’eau chaude n’est pas énorme, mais il donne sur l’extérieur et, dans la pénombre légèrement illuminée de bleu, alors que nous sommes enlacés, mon homme n’hésite jamais à me pénétrer avec sa queue dure dans la tiédeur de l’eau.

J’adore faire l’amour dans des lieux publics, discrètement, à l’insu de tous. J’adore faire l’amour quand on en a envie, là où on en a envie, indépendamment de ce qui nous entoure. C’est vraiment ça. Nous laisser aller à notre plaisir quelles que soient les circonstances mais rester assez discrets pour que ça ne dérange personne. Le truc, ce n’est pas l’exhibitionnisme. C’est la liberté.

Il faudra trouver une façon de nous reconnaitre. Ce ne sera pas compliqué. Nous commencerons par rester à distance et prendre contact visuellement. Je n’ai pas besoin d’en connaître beaucoup sur vous. Pas besoin de savoir si vous êtes charpentier ou prof d’université. Tout ce que je veux c’est un mélange d’intelligence et d’animalité. Nous parlerons peu et nos corps devront pouvoir s’exprimer et échanger naturellement, sans le secours de la langue. Parce que nos langues auront trop à faire pour se perdre en bavardages inutiles.

Vous avez déjà passé la première étape. Vous m’avez épargné les « bisoux bisoux » et autres questions sur les positions que je préfère. Il va de soi qu’il n’y a pas de position qui vaille en soi. Tout est question de situation. D’échange de fluides et d’émissions non-verbales. Avec moi c’est comme ça en tout cas.

J’apprécie le ton de vos messages. Il y règne la distance juste suffisante, comme une promesse d’intimité qui ne sera jamais imposée.

Si nos regards se touchent, si l’envie de se respirer apparaît, je m’approcherai de vous. Et alors tout sera possible. Là ou dans une chambre, aux étages – les thermes sont toujours opportunément complétés d’un hôtel -, je caresserai votre peau, je goûterai votre sève. Et nous serons trois à en profiter.

Je mouille déjà à l’idée de sucer, l’une après l’autre, vos deux queues prêtes à gicler.

http://blogdunesalope.over-blog.com/2014/11/la-possibilite-d-un-rendez-vous.html

2 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription