Accueil > Découvrir le candaulisme >Culture et candaulisme >Cinéma & Candaulisme >

La grande amoureuse

« Pourquoi faudrait-il, quand il est question d’amour, tout détruire à chaque fois pour tout recommencer avec une autre personne ? ». La jeune réalisatrice Martine Asselin tente de trouver des réponses à travers le témoignage de Françoise Simpère, grande fidèle des amours plurielles. Journaliste, écrivain, maman et épouse, cette femme étonnante a réussi à construire son couple en dehors des modèles établis en partant de cette simple question : « Pourquoi serait-on plus heureux avec un seul partenaire dans sa vie, plutôt que plusieurs ? ».

Synopsis- « La grande amoureuse »

« Pourquoi serait-il mieux d’aimer une seule personne que plusieurs ? »

C’est la question que pose Françoise Simpère, celle que je me posais également et qui m’a donné le goût d’aller à sa rencontre.

Au fil du temps, je découvre son parcours. Mariée depuis plus de 30 ans, mère de deux enfants, elle a décidé qu’il était possible d’aimer au pluriel. Résolument hors-normes, mais « tout à fait normale », cette femme authentique poursuit sa route avec conviction sur un chemin pas toujours facile mais définitivement plein de surprises.

« La grande amoureuse », c’est une histoire d’amour avec la vie. »

Martine Asselin, scénariste-réalisatrice
Pauline Voisard, productrice

Lien : http://videofemmes.org/index.php?id=13&fid=334

Inscription