Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

La femme du président -1ère partie-

! Signaler un contenu abusif

Jeune et assez talentueux joueur de football, mon « incorporation » dans l’équipe première de mon club fut pour moi le souvenir d’une défaite mémorable (5 à 0… !) mais aussi l’occasion d’une évocation du monde candauliste.
A l’issue d’un match sans trop de réussite, déçus et, un peu, beaucoup, le moral dans les chaussettes, mon Président vint à mes côtés tandis que je m’apprêtais à me doucher :
- " Allez gamin, il y aura d’autres jours plus drôles…Le succès ou la défaite sont deux menteurs…Ne te tracasses pas tu sais ! Si tu veux ce soir, viens à la maison, on reparle de tout ça… Ma femme sait remonter le moral. "
Un peu naïf, je pensais me retrouver chez lui avec d’autres joueurs, que l’on allait refaire le match…
Non, le propos était tout autre !
Je fus tout d’abord assez surpris de me retrouver seul dans la voiture avec lui :
- " Montes gamin ! "
- " Et les autres ? " osais-je
- " Non, ils ne viennent pas, ils vont au Macumba Club…tu connais… ? Ils vont se « picher » pour oublier tout ça…se tirer quelques grosses…et demain tu verras ça ira tout seul à l’entrainement ! "

Un peu surpris et de ces confidences et de cette trivialité, je regardais mes chaussures et ne savais trop quoi dire… !
Demain, moi, j’avais école et ne souhaitais pas rentrer trop tard.
- " Oh, mais c’est qu’il est timide…T’inquiètes pas, gamin, ma femme va nous faire un petit repas …tu vas voir tu vas te régaler ! "
- " Merci, monsieur !
- " Monsieur…appelles-moi Lucien ou Lulu comme les autres…tu sais c’est souvent, et même après chaque match que je fais venir un joueur à la maison…Tu vas voir, elle est super sympa et saura y faire pour te décontracter. "

Un peu dans mes pensées, j’avoue ne plus trop bien me souvenir de la suite de notre conversation…
Mon Président me fit m’installer sur le grand canapé du salon cosy de sa maison bourgeoise :
- " Une bière…champagne…alcool… ? Ma femme ne boit que du champagne…on en donne au mourant tu sais " dit-il, partant d’un rire sonore !
- " Chéri…tu es déjà rentré…, je ne t’attendais pas sitôt…tu sais que j’aime me préparer ! Oh mais qui voilà…ah, c’est le petit jeune dont tu m’as tant parlé…celui qui est doué pour son âge et aussi bien pourvu par la nature d’après ce que tu m’as dit.. "
- " Chérie, allons…oui mais laisses-moi d’abord te le présenter…allez, viens nous rejoindre ! "
- " Non…je ne suis pas habillée…j’arrive…je passe une robe et je suis à vous ! "
- " Ne t’inquiètes pas gamin, tu sais, elle est nature…elle va te plaire et tu vas lui plaire j’en suis sûr ! "

Effectivement, elle était magnifique…Imaginez un gamin de dix-sept devant une femme belle, élégante, un peu le genre Anne Sinclair…waoouu, je rougissais et n’osais la regarder ! Il ne lui avait fallut que quelques secondes pour mettre sa robe et nous rejoindre au salon !
Elle s’assit à mes côtés, face à son mari et dit :
- " Alors c’est lui… ? Ce qui immanquablement me fit encore plus rougir !
- " Oh…mais oui, il est timide…tu m’as dit que c’était peut-être même cela qui l’empêcherait d’aller plus haut dans le foot…Mais il ne faut pas…allez petit tu vas voir on est bien chez le Président…et la Présidente "
Dit-elle adressant un clin d’œil complice à son mari.
- " Mets-toi à l’aise…tu sais, ils sont tous venus à la maison et ça c’est super passé…tu pourras leur demander ! Il y en a même qui demandent à revenir… " dit-elle en riant…
- " et alors les soirs de victoire…je te raconte pas… ! Ils viennent à plusieurs…hein mon Lulu ? Détends-toi, je suis là pour toi…rien que pour toi…demandes-moi ce que tu veux ! Toi aussi mon Lulu…tu le sais que la Présidente est généreuse, hein mon Lulu d’amour ! "
- " Oh oui ma chérie… ! C’est pour ça…soignes le bien tu sais j’ai vu qu’il n’avait pas le moral…tu vas me le requinquer ce gamin…allez, je vous laisse quelques minutes …faut que je téléphone aux autres clubs pour savoir les résultats et voir si on n’est pas trop descendus… Occupes-toi bien de lui ! Je reviens ! "

Alors qu’il venait à peine de tourner le dos, la Présidente mis sa main sur mon genou… :
- " allez, parles-moi de toi petit…tes études…ta vie…tes projets … tes copines… Je suis curieuse et aime tout savoir des hommes de l’équipe de mon chéri ! Ce sont un peu mes enfants…mes fils…mes amis…mes amants… ! "

Ce faisant, je me livrais petit à petit et l’effet du champagne qu’elle me servait commençait à se ressentir…Je me sentais de plus en plus détendu…sa main caressait ma cuisse…ou me la tapotait…suivant ce que je lui narrait.

Je me sentais moins rougir…Elle me resservit …une quatrième coupe… ! (ceux qui font du sport comprendrons les effets…rires…)

Pour cela elle se leva et tandis que je me redressais en avant du canapé après ces premières confidences, ses fesses admirablement galbées vinrent à hauteur de mes yeux…presque sous mon nez !

Elle se rassit…mais l’image de son cul magnifique restait comme gravé dans mes yeux…Je sentais immédiatement une érection poindre…J’étais à la fois gêné et aux anges… Je ne savais comment me mettre…que dire…que faire… !
Manifestement, elle était experte…elle !

Elle fit glisser sa main tout en me regardant au plus profond des yeux jusqu’à la turgescence naissante de mon sexe et me caressa par-dessus mon jean moulant de l’époque…. !

Waoouaauuou Imaginez mes pensées du haut de mes dix-sept ans !

Fin de la première partie

2 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription