Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

La difficulté de rencontrer des personnes "de qualité"

! Signaler un contenu abusif

Bonjour / bonsoir à tous.
J’avais envie aujourd’hui de vous faire part de ma déception.
Petit rappel des faits, je suis une femme qui souhaite voir son homme dans les bras d’une autre (voir de mes yeux). Après en avoir longuement discuté ensemble, mon compagnon m’accompagne dans mon fantasme, il n’y a plus donc qu’à trouver la ou les bonnes personnes.

Mon réflexe a été de nous inscrire sur un site de rencontres estampillé "candauliste". J’espérais tomber sur des gens intéressants... songeant notamment à trouver un couple dont l’homme candauliste nous aurait "prêté" sa compagne... ben c’est loupé ! Me voici à nouveau en train de parcourir des pages et des pages de gens qui affichent leurs fesses (pour pas dire autre chose) sur internet, et qui ne souhaitent pas discuter DU TOUT. J’en ai connu des sites de rencontres "généralistes" pour adultes, ça parle beaucoup plus ! Bien entendu, est-ce utile de mentionner la flopée de fakes, hommes cachés derrière des fausses pages de couples espérant glaner des photos cochonnes... auxquels il faut ajouter une armée d’hommes qui espèrent initier leur femme au candaulisme sans ce que soit à l’ordre du jour, et qui affichent aussi abusivement une page de couple par la force des choses...
Et ce qui me fait horreur, je ne compte pas le nombre de personnes qui indiquent se ficher éperdument de la personne avec qui ils couchent, les considérant comme des bites sur pattes (ça marche aussi pour la version "trou")...
Mais comment on peut en venir à ça ? Et surtout, quand on ne veut pas ça, quand on considère qu’un homme ou une femme est une personne sensible et sensée, avec son histoire et sa personnalité, et qui peut nous enrichir grâce à la mise en place d’une relation à la fois amicale et coquine... Que fait-on ? Faut-il croiser tous ses doigts et prier tous les dieux pour espérer quelque chose ?

24 Commentaires

  • J’arrive après la guerre (comme souvent ^^), mais j’espère de tout coeur que vous allez pouvoir rencontrer quelqu’un de bien.

    Internet offre beaucoup de possibilité, mais aussi beaucoup de patience, car un écrémage doit souvent être fait. D’expérience, nous pouvons attester que les "bonnes" rencontres internet sont très dures. Je ne compte pas le nombre d’heures passées à tenter de nouer des dialogues un tantinet intelligibles.

    Depuis près d’un an et demi que nous libertinons, nous avons tout connu : des vraies déceptions, de la frustration, et des moments de plaisir hors du commun. Tout vient à point à qui sait attendre, et ne perdez pas de vue que sur le net, il y a aussi des gens capable de penser autrement qu’avec leur sexe, y compris sur des sites coquins ^^.

    Pour notre part, sur l’ensemble des rencontres faites, on peut considérer que trois ont été merveilleuses, le reste soit bon, soit...bin des gens qu’on ne reverra plus lol.

    Bon courage à vous deux, en espérant que vous pourrez vivre votre bonheur et votre plaisir

  • Des Libertins.......ou Libertines.........y en a moi je dis !
    Un nom :Sensuelle
    Sa photo : gros plan, ses trous.........
    Heuuuuuuuuu
    Tu as l’habitude des sites, vous vous etes rencontrer ainsi.
    Aujourd hui, tu ne cherche pas un homme, y en a.........et de tout
    Tu cherche une femme, et la c’est beaucoup plus rare
    Un couple qui prete sa femme c’est encore plus rare
    Je pense que tu devrai chercher autour de vous, mais la il faut veiller a ce que le secret soit bien garder.
    Sinon courage.

  • quel beaux échanges sur le sujet..et que de vérités et autres commentaires permettant de réfléchir !
    Un Grand merci à tous les intervenants...

  • Libertins49 je rebondis sur votre dernier paragraphe (hoplà *boing*). J’aime beaucoup cette vision de la chose et c’est ce que j’imaginais comme "configuration" idéale, mais comme je l’ai écrit dans mon message initial : " (...) auxquels il faut ajouter une armée d’hommes qui espèrent initier leur femme au candaulisme sans ce que soit à l’ordre du jour, et qui affichent aussi abusivement une page de couple par la force des choses..."

    En fait, tous les interlocuteurs que nous avons pu avoir sont dans ce cas. Et nous nous retrouvons à parler avec des hommes qui voudraient que leur femme accepte de tester le candaulisme, mais qui au lieu d’essayer de les impliquer et d’instaurer un échange avec elle pour éventuellement les faire évoluer, ne cherchent qu’à les piéger en montant des plans pour les pousser à passer à l’acte. Nous trouvons ça absolument désolant et inquiétant quant à la façon qu’ont ces hommes de considérer leur femme !

  • Chers Amon & Maatkare ...

    Merci pour ces precisions, et votre venue Amon .... j’espere que vous n’aurez pas pris comme "intrusives" ces # hypothèses que je lançais comme autant de pistes de reflexion et par analogie envers celles qui sont souvent celles des conjoints , femmes pour la plupart tant le desir candauliste est souvent (en tt cas verbalisé, exprimé ...) masculin ... Il va de soi que ne se connaissant pas le moins du monde, je n’avais aucune raison de penser ou douter de quoi que ce soit .... et quand bien meme nous nous serions connu, j’ai aussi une modeste experience pour savoir que personne n’est devin en ce domaine, que ce soit envers les autres que sur soi meme ....

    En tout cas, vous formez un joli couple avec votre belle .... et nul doute que à votre rythme, quand le moment sera venu, l’instant propice, quand La Rencontre sera celle que vous penserez la bonne, alors ... vous vivrez de delicieux moments, avant tout centrés sur la complicité qui vous unit, vous fait vivre ceci, sur son avant, son pendant et son après ....

    Carpe Diem ... et aux plaisirs

    Vous nous raconterez .... LOL
    enfin, je vais me permettre cette petite aparté et dire tout haut ce que bcp doivent penser !! par delà votre couple et sa complicité, dans ce domaine si particulier qu’est le candaulisme de Mme, si rare, vous etes aussi un sacré veinard !! lol ....
    Un peu de derision et de sourires ne sauraient nuire, meme si plus serieusement, je comprends vos "craintes" de derives, de limites à se fixer ...

    et enfin, une idée .... rencontrer un couple candauliste dont la femme vous plairait et inversement, son mari et Maatkare vacant à d’autres occupations, sirotant un mojito en terrasse, decouvrant les alentours, vous regardant amoureusement, ... jouant parfois à vous rejoindre, dans un melange harmonieux .... car in fine, ceci comblerait aussi un autre "standard" assez repandu qui est de constater - bien paradoxalement - que nbre d’epouses de couple dont l homme est candauliste se revelent tigresses et jalouses, elles, de leur Amour .... et n’envisagent pas de le partager ;) ....
    Toute ressemblance à des personnages ..... LOL

  • Etant l’homme qui à la chance de vivre une belle histoire d’amour avec Maatkare. Je me suis dit qu’il était nécessaire que j’intervienne afin de donner quelques précisions, voir répondre à vos interrogations.

    Dans un premier temps, merci pour vos commentaires, souvent plein de sagesse. Pour être un habitué des sites ayant un quelconque lien avec la sexualité, j’ai pu remarquer que l’intelligence et le respect en sont bien trop souvent absent. Visiblement, c’est parce qu’ils se sont tous donnés rendez-vous ici, à la bonne heure :)

    Mais avant de vous apportez les précisions que vous souhaitez, j’aimerais réagir sur ce que vous dites, Libertin49. Il est vrai que, de nos jours, le libertinage n’a plus qu’une connotation sexuelle pour la plupart des gens alors que ce n’était pas le cas lors de son utilisation initiale. Cependant il faut faire la part des choses entre ce que ces hommes (et femmes) disaient publiquement et ce qu’ils faisaient dans l’intimité. Sans vouloir les pointer tous du doigt, je ne pense pas, par exemple, que le respect de l’autre et l’avancée des conventions était l’objectif de toutes ces personnes que l’on considère faire parti "des lumières". Mais on joue tous un rôle dans la société, et certains cachent bien leur jeu ;)

    En fait, cette remarque me représente plutôt bien. J’ai tendance à être méfiant vis à vis de beaucoup de chose. La où ma douce chérie voit le verre à moitié plein, je le vois à moitié vide.

    Trouver une personne qui nous convient à tous les deux (mais aussi a qui nous convenons tous les deux) est sans doute bien plus facile qu’un couple pour des raisons évidentes. Sincèrement, je ne pense pas que ça arrivera un jour. Mais je donnerais tout pour me tromper. L’avenir nous le dira.

    Pour mon pessimiste, il ne faut pas chercher de raisons trop profondes. J’ai une confiance quasi-total envers ma douce Maatkare et jamais je ne penserais à une quelconque manipulation pour que j’accepte en retour qu’elle aille voir ailleurs. Nous sommes extrêmement fusionnel et partageons absolument tout (cela inquiétera peut être certaines personnes qui l’a contactent en privé en pensant que cela restera entre eux deux :p ).

    J’ai accepté le souhait de ma chérie qui est de me voir avec une autre femme car j’ai envie de lui faire ce plaisir et aussi car je suis curieux de voir ce que cela peut donner. Je n’y vais ni a reculons ni contraint et forcé.

    En revanche, je ne peux cacher que j’ai peur des dérives qui peuvent aller autour de tout cela. Lorsque l’on franchi une limite, on revient difficilement en arrière. De plus, la limite suivante devient bien plus proche que précédemment. Qui sait où cela peut s’arrêter ? J’ai des raisons de m’inquiéter à ce sujet, mais je ne pense pas que le candaulisme tel que nous le recherchons soit une menace pour nous. De plus, quelque soit les problèmes que nous pourrions rencontrer, nous sommes assez fort et amoureux pour les surmonter comme nous l’avons fait dans le passé.

    J’aurais sans doute bien plus de choses à dire à ce sujet. Peut être au cours d’une prochaine visite de ce site. Navrez également pour les éventuelles erreurs de syntaxe ou fautes d’orthographes. J’ai écrit ce texte d’un bloc et ne l’ai pas relu pour ne pas diluer ce que le témoignage de ma dulcinée ainsi que vos réponses m’inspiraient. Idem pour la création de mon compte, j’espere que vous m’en excuserez :)

    Au plaisir !

  • Ahhh vaste sujet : vrai(e) libertin(e) ....

    J’entends par là ce en quoi je me reconnais, avant tout et bien au delà (et parfois en deça, coté pratiques .... lol) du raccourci maintenant usité qui voudrait que libertin = échangiste en quelquesorte ... les consommateurs de sexe à gogo aiment sans doute à se draper dans cette appellation, ou plus prosaïquement et sans jugement, est-elle pratique car presque seule ...

    Je me contenterais de plagier votre profil car vous y mettez ce qu’est pour moi le vrai libertinage ....

    "J’adhère à toutes pratiques faites entre adultes consentants et dans le respect mutuel. Je ne fais aucun jugement de valeur, pour moi en matière de sexualité, tout est possible ! ..."

    Ramenons-nous à l’époque des grands Libertins, du Siècle des Lumières, ou refus des dogmes, intelligence pour refuser la pensée unique, respect de l’être humain par delà les morales sclérosantes et restrictives, poids des églises sur les faits et gestes, pensées des citoyens .... Il fallait alors un certain courage pour briser ces dogmes et s’afficher ainsi ...

    Auj, c’est bcp plus accessible, mais le caractère élégant de cette pensée n’est pas forcement plus largement partagé ... quand tant ne sont que des serial fucker finalement bien installé dans un monde consumeriste et ou chacun aime à classer chacun dans une case : voyez (je l’ai pratique moi meme par facilité ....) les classements bi, pas bi, hetero pur (comme aiment à se draper nombre d’hommes .... vade retro Satanas : je veux (impose) que ma femme soit bi, mais moi !!?? vous n’y pensez pas ...) ...
    Les pratiques "obligées", etc .....

    Alors, oui .... de votre reflexion, vos ecrits, votre profil je pense que vous etes (à mes yeux (les votre sont magnifiques !!)) une vraie libertine ...

    Quand à la complice femme, bi ou pas, mais ouverte au partage de votre homme .... pas evident, à la reflexion ...je vous comprend car elle devra elle aussi etre "vraie libertine" et ne pas se poser milles questions du pourquoi, comment, de la "jalousie" reciproque (se comparer ...) que souvent nourrissent les femmes plus souvent que les hommes (la jalousie des hommes est elle bcp plus possessive) ....

    Alors, un couple peut etre .... mais là aussi, de notre maigre experience et par rapport à nos "recherches", pas evident que l’un et l’autre se plaisent reciproquement et ce deux fois, puisque on recrée alors deux binomes .... meme si les deux candaulistes peuvent se contenter du plaisir que leur "offre" leur moitié ....

    ou alors une soirée privée .... ou il se laissera porter (mais il doit le vouloir .... prendre les choses en main ...) et ou vous regarderiez ... en sirotant un mojito ;)

    Pour finir, pessimiste notoire tandis que vous, à l’inverse, seriez une eternelle optimiste ... certes, les contraires s’attirent, et peut etre est-il l’eau qui tempere votre feu ....
    Mais vous (lui ... lui et vous aussi ..) vous etes vous posé la question du pourquoi il serait tel que vous le decrivez ....

    N’y aurait il pas en lui la meme crainte que celle qui habite tant de femmes qui se refuse à cette idée .... pourquoi diable veut elle me partager ? son esprit "libertin" prendrait-il le pas sur l’Amour que nous nous portions (souvent, les esprits pensent à rebours : si il (elle) veut ça, c’est qu’il (elle) ne m’aime pas (plus) .... ils pensent selon leur pensée, et ne peuvent pas se projeter dans celle de l’autre qui leur est "etrangere" ....
    Ne craindrait il pas de vous perdre, vous qui semblez avoir plus d’experience (en ce domaine) .... craignant que ce faisant, en lui permettant / autorisant ceci, vous ne cherchiez qu’à vous aussi revivre ces experiences de votre coté ....
    Bref, un tas d’arguments et de craintes "feminines" quand c’est l’homme qui le souhaite, que peut etre votre homme fait siens dans ce cas ....
    et vous le verriez pessimiste ...

    Que c’est passionnant, non ? .... LOL ...

    Biz

    "Le respect, le partage, la curiosité et l’ouverture d’esprit" .... ça aussi, pris sur votre profil sont des valeurs que partagent les "vrais" libertins .... lol

  • Une "vraie libertine"... plus ça va et plus je m’interroge sur la définition-même de ce terme !

    "Que ne cherchez vous donc pas une amie libertine, bi peut etre, avec laquelle vous auriez une vraie complicité et avec qui vous partegeriez votre homme, en prenant alors parfois le recul et la distance necessaire qui sied au candauliste"

    Ah ça... vraiment ce serait le rêve pour moi. Nous avons déjà connu des femmes, mais n’avons jamais pu instaurer une réelle relation, sincère et durable. Je ne suis pas à proprement parler bi, mais une complice, j’adorerais en avoir une. Si des candidates me lisent, qu’elles se fassent connaître ! :-)

    Mon compagnon est un éternel pessimiste ; moi ce serait plutôt le contraire. On verra bien qui de nous deux a raison ! :-)

  • Tres belles contributions dans ces reponses, en particulier celle de Claude ....

    Mais vous soulignez un point qui est malheureusement inhérent au net, à ses pratiques, à son anonymat qui permet tous les excès, mensonges, veuleries ...

    Pour autant, une demarche de la qualité de la votre ne peut qu’etre couronnée de succès, en s’en donnant le temps et en ecartant sans vergogne et sans hesitations tout ceux et celles que vous ne "sentez" pas ....

    Attendez de trouver la perle rare, cherchez là (par vos annonces, et posts, ici et là ....) mais sans chercher avidemment .... et elle vous apparaitra comme une evidence .... à fortiori vous qui habitez la grande RP et sa très large, diverse, hétéroclite population ...

    Chercher trop immédiatement ne peut que faire naitre cette frustration que vous decrivez .... par ailleurs, vous etes une vraie libertine, dans l’esprit et avec une certaine experience ... ne negligez pas toute la difficulté que represente pour ces femmes libres, audacieuses, ... de s’affranchir de la (pseudo) morale .... vous chercher en elle une amante pour votre mari ! c’est assez rare et peut etre destabilisant .... car c’est - oh combien regrettable - typiquement une demarche d’homme, si souvent !! Peut etre sont elles "timorées" de jouer ce role là, se disant qu’à tout prendre, à vouloir un homme, autant le trouver seul ... il n’en sera que plus attentif (peut etre ...), peut etre craignent elles ne n’etre que des faire valoir de votre amour .... Que ne cherchez vous donc pas une amie libertine, bi peut etre, avec laquelle vous auriez une vraie complicité et avec qui vous partegeriez votre homme, en prenant alors parfois le recul et la distance necessaire qui sied au candauliste ..... que n’est-ce pas lui qui "cherche" une complice libertine, lui faisant comprendre que vous - sa femme - auriez plaisir à savoir ou à voir .... ?

    Bref, bref .... le sujet reste d’actualité, pour vous, comme pour nous .... "La difficulté de rencontrer des personnes "de qualité" !!

  • Bonjour à tous,
    je trouve l’intervention de Claude345 belle et pleine de bienveillance.

    Je ne vous cache pas que j’aimerais que ce site devienne une réponse, un moyen de rencontrer des personnes qui font preuve de profondeur et d’une grande humanité. Partager des émotions et des convictions à travers notre pratique et le regard que nous posons tous sur nos couples respectifs.

    Pouvoir dans le plaisir, le désir et la complicité partager une générosité commune, des valeurs intellectuelles et affectives qui pourront sans nul doute être la démonstration que l’Humanité a un bel avenir.

    Construire ainsi des amitiés sincères et durable.

  • Je profite d’être coincée dans les grèves de transports en commun pour vous remercier tous de vos réponses :-)

  • Claude345

    quelle belle réponse...respect ! Dire mieux serait présomptueux !

    Maatrake : oui, belle réponse de Claude...j’adore aussi correspondre et suis déjà là pour ça...n’hésitez pas !

  • Bonjour
    Votre message suscite en moi une forte sympathie. Il pose un problème difficile, voire aigu auquel nous nous confrontons depuis des années. L’aspiration à une sexualité non pas déviante mais parallèle implique t’elle un renoncement à toutes valeurs et à toute éthique ? Notre réponse (ce nous inclut mon épouse) est clairement non. Votre intervention indique que nous ne serions pas seuls et en toute franchise, je m’en doute bien ainsi qu’en témoignent les multiples réponses à votre questionnement qui disent toutes un vrai souci de qualité humaine. Non, la femme n’est pas un objet. Non le candauliste n’est pas par nature un être veule. Oui sa générosité, ses valeurs intellectuelles et affectives peuvent s’intégrer dans une humanité de haut niveau. Oui "ces gens là" peuvent faire d’excellents amis dignes de la plus haute confiance.
    Je n’ai plus l’âge d’être un naïf ou un idéaliste. Ces propos s’accordent à ma connaissance (profonde sans présomption) des gens. Alors pourquoi ce constat que vous formulez si bien ? le nécessaire anonymat qui prévaut sur internet déresponsabilise ceux aux valeurs les moins assurées, ceux-là peut-être qui s’expriment le plus volontiers.
    Il n’existe pas de site dédié aux gens de qualité (sans aucune connotation bourgeoise ou sociale dans cette expression). Ils se reconnaissent entre eux à travers des codes subtils. Apprenons à décrypter. Ils existent, la discrétion est leur masque.
    Pardonnez moi ce laïus longuet. Peace and love.

  • Jacherino, encore faudrait-il que les gens me parlent... Je mets un point d’honneur à écrire des messages cordiaux et être ouverte au dialogue. J’adore discuter sur internet, par plus plaisir d’échange. Mais quand on ne vous répond juste pas et qu’on se confronte à des murs, ça tourne vite court... Même pas un minimum de politesse...
    Mes amis connaissent ma façon d’aimer et je parle déjà avec eux de tout ça. Je l’ai toujours fait. C’est des échanges agréables également mais ils ne sont pas directement concernés.
    J’ai fait de nombreuses rencontres déjà par le biais d’internet et je sais ce qu’on peut en retirer. Ma seule erreur est de croire en un monde libertin meilleur... :-)

  • Non, ce n’est pas décourageant ! ceci fait partie de la culture, de la culture érotique. L’érotisme ne signifie pas la consommation, mais la découverte. Réjouissez-vous plutôt de toutes les expériences, même très négatives, que vous procurent ceux qui ne vous correspondent pas : ce sont eux qui vous apprennent à mieux vous définir par la différenciation. Mais il ne faut pas que ce soit du rejet, mais vraiment de la différenciation.
    Je suis idéaliste et j’aime les autres. Mais idéaliste ne signifie pas couillon ! Vous pouvez croire en la nature humaine et rester critique quant à leurs aspirations.
    Comme on dit "la chance se crée !" et comme le dit "Kamadeva", le seuil de recherche que vous envisagez est élevé ! et Paris ne s’est pas fait en un jour.
    Prenez votre temps, discutez, dites ce que vous pensez, aimez et en quoi vous aspirez ; chaque réponse, même les plus désagréables, est un facteur de votre évolution et votre érotisme.
    Et surtout, ne recherchez pas simplement des échanges avec des gens qui vous correspondent ; il n’y a rien de plus débilitant et plat ! Il n’y a que dans la confrontation que vous trouverez ce que vous recherchez.
    Je pense que sur le fond, c’est ce dont vous avez besoin.
    Pourquoi voulez-vous que les choses, les personnalités, les désirs et les attentes, soient différentes sur des sites "libertins", par rapport à la vie courante ? C’est comme un crime : une opportunité, une raison et les moyens.
    Pourquoi n’en parlez-vous pas avec vos amis et proches ?
    Pourquoi allez-vous chercher des gens proches dans une relation sensuelle ?
    Posez les questions qui vous gênent et voyez comment vous y répondez, vous comprendrez pourquoi votre recherche est, non pas vaine, mais nécessite plus que de la "naïveté".
    On peut en rediscuter.

  • Bonjour,
    Nous faisons également le même constat
    Pas facile de trouver ne serait-ce qu’un ou des dialogues avec des personnes qui ont d’autres choses à dire que le sexe uniquement.
    Nous pensons qu’une rencontre ne peut se faire que si on partage d’autres choses que le sexe, une alchimie un tout
    En même temps, il ne faut pas désespérer, mais ce dire que peut-être on se trompe en allant pas aux bons endroits.
    Wait&See

  • Pas de soucis Kamadeva :-)
    La rencontre avec mon homme est surtout exceptionnelle parce que je ne cherchais pas ça. Trouver l’amour de ma vie a été totalement fortuit. Mais c’est une autre histoire :-)

  • je vous comprends pour la chance inouïe...Vous avez gagné un temps considérable et cela vous a évité sûrement pas mal de déconvenues...du coup peut -être ce qui explique votre "impatience" ou vos déceptions...?
    Pour ma part, mon chemin me semble beaucoup plus "tortueux" et m’a beaucoup appris sur la nature humaine, la patience, l’"abandon" (non pas la résignation", la confiance en soi à avoir, la frustration et sa gestion, les attentes.......
    Je ne voulais que vous faire part de mon expérience ...pas vous conseiller et encore moins vous "diriger"...
    Au plaisir sincère de vous rencontrer et merci pour ce dial

  • On est bien d’accord Julie_43, c’est aussi ce que je dis, et c’est aller à contre-courant de la masse de gens qu’on trouve sur internet. Il n’y a d’urgence nulle part, juste un amer constat et un brin de frustration de ma part. Je me sens un peu seule dans ce marasme... sauf ici :)

  • chère madame, les femmes ne sont pas de objets sexuels que l’on se prête au grés des envies des uns et des autres, si vous avez envie de voir votre homme avec une autre, est ce que cette autre a envie de votre homme ? et lui qu’a t’il fait pour la conquérir ?
    ce n’est pas parce qu’on est femme de candauliste qu’on couche avec tout le monde.
    qu’apporterai dans un couple une femme qui se prêterai au grés des envies
    l’amour c’est de la chimie, pas seulement un coup de queue.
    sinon il faut aller dans les clubs échangistes, là on trouve rapidement.
    effectivement il y a plein de sites insultants pour les femmes, je n’en ai trouvée qu’un seul où l’on est respectée, c’est candaulisme.com, il y a aussi un peu au féminin .com où l’on peut avoir des discutions avec des femmes, sur plein de sujets y compris le candaulisme sans se faire traiter de "salope", et l’on peut y rencontrer des gens interressants, y compris sur ce site, il faut seulement prendre son temps, pour les urgences il faut s’adresser aux clubs libertins

  • Kamaveda, "malheureusement" la rencontre avec mon homme est un contre-exemple absolu :) Rencontré très rapidement sur un site de rencontres pour adultes à une période où je cherchais des amants, couché le premier soir, avec développement d’un lien affectif très très rapide :) 4 ans après nous sommes toujours là. Une chance inouïe.

    C’est tout à fait ça Jacherino, un super marché. Après, j’ai l’habitude des sites de rencontres, c’est juste que je pensais avoir une chance que ce soit un peu différent. Et c’est pire. Mon homme dit que je suis naïve de croire qu’il y ait des libertins au sens où je l’entends. Je dirais plutôt que je suis idéaliste. Je ne perds pas espoir, je sais qu’il faut de la patience et aussi compter sur le hasard. Mais il y a des soirs où je me dis que c’est furieusement décourageant...

  • Persévérez..!
    Comme dans la vie..!
    .Comment avez-vous rencontré votre compagnon..., l’avez-vous rencontré dès que vous en avez eu envie...tout s’est-il tout de suite mis en place...?
    Oui, hélas mais aussi parfois avec bonheur et chance, comme dans la vie, chaque rencontre, chaque dialogue, peut nous permettre de connaître, d’avancer, de comprendre, d’envisager des relations..
    .Combien de déceptions...même juste en discutant avec des amis ou des relations quotidiennes...Chacun son chemin et quand on à la chance de trouver celle ou celui voire ceux qui errent sur le même alors là oui c’est le bonheur...mais on ne peut empêcher chacun de flâner, de s’arrêter, d’aller plus vite.... Vivons l’instant, espérons et persévérons...
    Au plaisir de vous croiser sur les chemins....

  • Voilà qui est bien désespérant !
    On peut considérer ou déconsidérer les personnes qui "cherchent" sur les sites libertins et/ou candaulistes ; mais tout compte fait, on n’y trouve que ce que l’on veut bien chercher.
    En 15 ans de consultations, de discussions, de rencontres, je et nous n’avons gardé de relations, amicales et/ou sensuelles, qu’avec 3 ou 4 personnes (hommes et femmes) et jamais de couples. Il semble que le couple soit un cercle très fermé qui s’accommode difficilement d’une relation "sex-friend" ou amicalo-sensuelle.
    Qu’il y ait des déconvenues, j’en conviens ! Mais, avec le temps, j’ai appris à cibler ma et notre recherche, en restant ouvert et en posant, de façon positive, non pas les règles, mais l’intérêt de la relation recherchée.
    Qu’il faille être exigeant, je ne suis pas certain de l’opportunité du terme et de la sélectivité qu’il implique. Qu’on sache respecter ses propres attentes et celles des autres, permet de mieux se comprendre.
    Après tout, vous êtes-vous demandé pourquoi tant d’hommes utilisent des fiches couples ?
    Je vois beaucoup trop d’annonces de couples ou de femmes, soit disant "libertins", qui n’affichent que des restrictions et des rejets ("messieurs, si on a besoin de vous, on sait où vous trouver") et n’envisagent la relation libertine que sous l’angle de leur propre satisfaction et sur le principe de l’offre et de la demande.
    Lors d’une émission de télé, un mari expliquait que pour lui et eux, les sites libertins étaient un supermarché dans lequel il venait consommer selon leurs préférences et qu’ils rejetaient tout ce qu’ils considéraient comme "bas de gamme". C’est dire .... !
    Alors "oui", ce n’est pas évident et "non", ce n’est pas impossible ! Il n’est qu’à voir le nombre de contacts que j’ai pu avoir sur ce site ; échanges sympathiques ou strictement invectifs, mais qui restent de la communication, de la découverte et un facteur de connaissance.
    Peut-être faut-il que vous redéfinissiez votre recherche afin de ne pas tomber dans le mouton à cinq pattes. Ce qui aussi une façon indirecte de ne rien trouver.

  • Vous avez hélas raison...
    D’où l’importance d’être exigeante... très exigeante.
    On trouve... pas de soucis.
    Bonne continuation.
    JPB

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription