Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de complices de couples >

La copine de Madame

! Signaler un contenu abusif

Peut être vous rappelez vous ce couple que j’avais rencontré sur une plage de la costabrava, rencontre relatée dans une précédente contribution, et bien je les ai retrouvé il y a quelques semaines, sur la même plage, accompagné d’une amie. Il faisait encore bon et tous les trois profitaient des derniers rayons du soleil ; ils m’invitaient à me joindre à eux, ce que je fis sans me faire prier.
Très vite Madame venta mes qualités de masseur à son amie, qui tout en restant discrète semblait intéressée. Encore beaucoup de gens sur la plage alors comportement de rigueur pour ne pas avoir d’ennuis.
Le soir j’étais invité à l’apéritif ; j’avais gardé un excellent souvenir du dernier apéro et me demandais si on allait ré-itérer notre dernière soirée. lorsque la porte s’ouvrit, ils n’étaient plus nus mais vêtus de vêtements amples et légers, il est vrai que la température du soir à cette époque n’était pas cette de juin.
Très vite, comme à l’habitude, Madame attaque, et me dit que son amie était très intéressée par le massage, ce qu’elle confirma d’un sourire complice.
OK, pourquoi pas ! en un rien de temps couverture et serviette (apparemment déjà préparées) était étalées sur la table et l’amie invitée a se libérer de son boubou coloré.
Ce qu’elle fit en me tournant le dos comme un peu gênée…"le slip aussi, ce sera mieux…."
A plat ventre sur la table, je posais mes mains sur ses reins et la sentis tendue.
"Tu peux peut être te déshabiller aussi , lança t-elle, ça t’évitera de te mettre de l’huile partout"….sitôt dit sitôt fait !
Le massage débuta normalement (pour les détails, voir les contributions précédentes)
visiblement, ça excitait beaucoup Madame, qui entreprenait de temps en temps le masseur, et je dus, à plusieurs reprises, lui demander un peu de patience.
Monsieur, dans son coin profitait de la scène sans grand enthousiasme, mais toujours avec son éternel sourire approbateur.
"demi tour sur le dos". j’attaquai le massage du ventre puis des cuisses ; comme à l’habitude je progressais lentement et effleurait, à chaque manoeuvre, de plus en plus sa vulve d’ou émergeaient deux magnifiques petites lèvres déjà bien huilées.
En tournant la tête, je surpris Madame en train de masser les seins de la copine, et quelques instants plus tard elles échangeaient des longs et tendres baisers.
je marquais un temps d’arrêt surpris par cette situation : "continue, t’arrête pas" lança Madame tandis que la copine commençait à gigoter sur la table, la main de Madame rejoignit les miennes entre les jambes de la copine, perturbant un instant le massage
quelques instants plus tard, la copine se lâchait dans une série de soupirs et de spasmes encouragée par Madame, qui, tout en égrainant de doux baisers sur sa poitrine, son ventre, son pubis descendit entre ses jambes pour une gatterie supplémentaire …..
Tout ne s’est pas arrêté là : la soirée à continué de plus en plus chaude….
Mais la suite serait trop longue à raconter….alors peut être une autre fois.

1 Commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription