Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de partenaires de candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

La cage aux oiseaux – Chapitre 21, Une nouvelle robe

! Signaler un contenu abusif

Je la tiens ainsi devant moi ! Je vois tout de suite le « tableau » avant de l’enfiler !
J’hésite, je l’avoue ! Voici les premières frontières ! Il va falloir passer la douane !!!
Bon ! Nue je suis, pas besoin de sous-vêtements comme il est écrit et en effet, comme je le vois avec cette « robe »
Je ne vais tout de même pas sortir ainsi !!! Qu’est-ce qu’il m’arrive !
Je l’enfile, elle tombe bien, c’est déjà cela ! Il connaît décidément ma taille !
Comment vous la décrire !
Courte !!! Noire !!! Courte comment ? Milieu des cuisses !!! Je préfère les robes avec au moins 10 cm en plus !!!
J’ai déjà peur d’enfiler les bas !
Donc, nous disions courte pour le bas, milieu des cuisses !
Le dos ? Totale transparence avec un fin voile noir ! Pour les fesses, je me regarde dans le grand miroir de notre chambre ! Un V en voile pour terminer la transparence montre très bien le début du sillon de mes fesses ! On verra donc que je ne porte même pas de string !
C’est très sexy et érotique ! J’ai même l’impression, mais chaque avis est unique, que cela me rend plus sexy avec le voile que sans rien ! Même si le voile ne cache rien !
Pour le devant, du tissu noir partant des épaules forment un très profond décolleté pour venir ainsi rejoindre le bas de la robe. Le décolleté se termine un plus haut que le nombril heureusement ! De quoi cacher ma poitrine qui je vous l’ai déjà dit est en forme de poires, poires un tout petit peu tombante vu les deux grossesses. Mais je le sens, au moindre mouvement brusque : on verra tout mon sein dévoilé ! Un accident pourra vite arriver !
Pas question de me pencher sous peine de tout dévoiler !
Bon Dieu Vincent ! Pourquoi ? Pourquoi ce soir ? Je suis déjà nerveuse !
Les bras sont recouverts de dentelle, mais simplement jusqu’à mi bras !
Une robe qui je pense est de qualité ! Il n’a pas regardé au prix !
Je m’assieds sur le fauteuil de la chambre pour passer les bas !
Je suis là agréablement surprise ! Déjà par le toucher ! Mais ce sont des bas de style dim-up !
Je ne suis pas grande, vous le savez ! Mais voilà, qu’il est difficile pour une femme de trouver des bas dim-up à sa taille ! Quand je dis à ma taille, je vais vous expliquer. Je pense que les femmes me comprendront !!!
Les hommes aiment évidement quand on voit très bien les bas, la chair de la cuisse !
Nous les femmes, nous préférons la subtilité ! Je préfère quand ça remonte très haut, que je n’ai pas toujours peur de l’accident de jupe !
Mais ici, ils remontent plus haut que ceux que j’ai ! Je me sens déjà mieux, même si la robe est courte, trop décolletée et surtout trop transparente dans le dos ! Oooohhhhh mes fesses en plus !
Je me regarde dans la glace ! Quel sentiment mitigé !!! Au premiers abord : je fais classe, sexy…. Mais voilà, ce n’est pas moi !!! Aie aie aie !!!
Je descends au salon où Vincent m’attend ! Ses yeux !!! Un homme, même Vincent, reste un homme : les yeux parlent plus vite que la langue quand il s’agit de regarder une femme sexy !
Je me sens tout d’un coup belle dans ses yeux, je lis l’envie !!!
Vincent : « Tu es magnifique !!! »
Moi : « Je ne peux pas sortir ainsi !!! »
Vincent : « Tu mettras ton long manteau pour l’aéroport !!! Ensuite, tu verras que tu seras parfaite pour le restaurant où nous allons et pour l’hôtel où tu ne garderas pas trop longtemps ta tenue !!! »
Il me rassure, un peu, juste un peu.
Je lui sers un verre de vin blanc, je l’accompagne pour tenter de me calmer !
Je lui demande, curieuse, ce que ces bas ont de particulier !
C’est là qu’il m’explique quelque chose que je n’ai jamais oublié, mais que j’ai ensuite utilisé !
Vincent : « Tu devrais te sentir mieux dedans ! Surtout avec une jupe ou une robe assez courte »
Moi : « En effet, ils remontent haut !!! »
Vincent : « C’est de marque Allemande ! Là-bas, pour une taille équivalente, cela remonte plus haut ! A croire que les Allemandes sont toutes plus grandes !!! »
J’ai donc appris quelque chose au sujet des bas avec Vincent !
Il sera alors temps de partir, le temps de prendre un long manteau pour cacher ma tenue ! Cela ne serait pas convenable !!!
Vincent conduit, je me dis en montant dans sa voiture que je dois faire vraiment attention ! Ses sièges hauts, il faut que je sois vigilante à la montée ! Mais aussi à la descente !
Pas trop de bouchons, nous serons à l’heure pour nous garer !
Vincent me prend la main pour sortir de voiture, il garde ma main pour marcher.
Vincent : « Si tu le veux bien Sylvie, le jeu commence maintenant ! »
Moi : « Oui Vincent, mais qu’entends-tu par jeu ? »
Vincent : « Le but est de jouer à trois ce soir ! J’espère que Pierre a bien suivi les instructions. Tu as reçu une photo avant son voyage retour ? »
Etant à mon boulot, nous ne pouvions pas avoir une séance Facetime, il a donc choisi la photo !
Je la montre à Vincent !
Vincent : « Parfait ! J’aimerais que tu l’embrasses sur la joue, comme si nous venions accueillir un ami ! Toi et moi par contre, main dans la main, nous jouerons au couple ce soir ! A l’aéroport, où nous irons prendre un verre, au restaurant et bien sûr dans la chambre. Jusque que chez vous ! Je vous ramènerez, nous prendrons « un dernier verre » avant que je ne reparte et vous laisse vous aimer !!! Tu es d’accord ? »

Une semaine ainsi sans sexe, une semaine à avoir envie, une semaine que seuls mes doigts ou le vibro tentent de me satisfaire !!! Alors, j’ai envie de Vincent, je bois donc ses paroles !!! Je sens que la soirée risque d’être magnifique !
Moi : « Je suis d’accord Vincent ! »
Vincent : « Tu as également amené la deuxième clé ? On ne sait jamais ? »
Moi : « oui, je l’ai dans mon sac ! »
Vincent : « J’ai également pensé à votre cage ! J’ai une idée pour remonter encore d’un petit cran la frustration de Pierre ! »
Il me tend alors une petite boite !
Je l’ouvre fébrile ! Une magnifique chaine en or !!! Fine, mais pas trop non plus, il doit y avoir des carats ! Une femme, je vous l’assure, sans être spécialiste, remarque ces détails ! Nous non plus, nous n’avons pas besoin de beaucoup de secondes pour remarquer certains détails.
Moi : « Pourquoi cette chaine ? »
Vincent : « Tu vas apprendre à porter des décolletés profonds ! Tu as vraiment le corps pour cela ! Mais en plus, associé à une chaine qui pend jusqu’à ton décolleté, cela rendra fou notre cuck si tu portes la clé du cadenas ainsi au bout de la chaîne, pendant dans ton décolleté ! Je t’assure, c’est un pouvoir cérébral énorme !!! »
Moi : « Tu es fou !!! »
Vincent : « Jouons donc ainsi : une fois que tu as accueilli Pierre, tu lui demandes la clé ! Alors, tu passes toi-même la clé dans la chaîne ! Tu me demandes alors à moi, de te passer la chaîne autour du cou !!! »
Moi : « Tu as décidément pensé à tout !!! »

Nous arrivons donc main dans la main, à attendre que Pierre arrive ! Son vol a atterri, il a seulement un bagage à main, cela ne devrait pas tarder !
Il me fait drôle d’avoir ainsi la main de Vincent qui me prend la main, au milieu de tous ces gens ! Nous sommes un couple à la vue de cette foule qui attend elle aussi un proche ou un ami qui arrive par l’avion.
Je pense également à cet instant que ces personnes me regarderaient autrement si je ne portais pas mon manteau !!! J’ai d’ailleurs peur du moment où je devrai le retirer ! La tête de Pierre également ! Il n’a jamais vu cette robe, il ne m’a jamais vue aussi « déshabillée » en public !
Ah, la porte s’ouvre !!! Des passagers sortent.
Il faudra encore 5 minutes avant de voir enfin Pierre arriver ! Il nous cherche du regard, il nous a trouvé !

8 Commentaires

  • Bonsoir Sylvie
    Surtout ne changer rien ,continuer à écrire .
    On se fait une joie de lire vos prochain chapitre
    Bises

  • Bonsoir tout le monde.

    Je vais tenter de donner quelques réponses ici, mais pas facile de répondre à tout le monde !
    Je vais cependant remercier tout le monde pour les gentils compliments !
    Je ne m’y attendais pas ! Je suis sincère !

    Je reçois aussi beaucoup (trop ?) de mails !
    Merci mais je ne sais pas répondre à tout le monde !
    Peut-être une erreur de ma part d’avoir afficher mon adresse email ? Je ne sais, je débute !
    Mais je vais tenter de répondre au plus grand nombre !
    Ne m’en veuillez pas si j’en oublie ! Ma priorité pour le moment est de continuer à écrire, tant que j’en éprouve l’envie et le courage !
    Me connaissant, l’envie peut s’en aller à tout moment !

    Par contre, je pense que certains m’ont mal comprise !
    Je ne cherche vraiment pas d’amant ici ! Désolé ! Vraiment !
    J’ai ce qu’il me faut à la maison avec Pierre qui est vraiment formidable ! Vraiment !
    Il y a Vincent également et d’autres couples avec qui nous aimons libertiner !

    Je comprends que les récits, surtout ces premiers chapitres, mettent l’accent sur le candaulisme, mais nous restons libertins, échangistes ! Selon les humeurs, les jeux, les expériences, les envies !

    Certains, par leurs mails sont aussi très (trop, vraiment !) insistants !
    Surtout dans les demandes de photos ! Je suis désolée mais je ne dérogerai pas à mon principe de ne partager aucune photos !

    J’ai beau m’être affranchie, surtout dans nos jeux libertins, surtout avec Pierre qui avait des attentes, surtout grâce à mon guide Vincent, mais je reste sensible.
    Alors quand je ne réponds pas à certains mails, ou que je réponds négativement, de manière courte, correcte mais précise, ça me fait toujours mal de recevoir une réponse parfois vulgaire.

    La langue française a cela de beau qu’elle est peuplée de mots ! Que certains mots aiment parfois être habillés ! Comme une femme aime être habillée et déshabillée !
    Alors, le même mot, je prend par exemple le mot "salope" que j’ai lu dans certains mails peut me faire craquer si bien habillé ! Je peux réellement alors sourire, craquer ! Je peut même alors ressentir des émotions à vous lisant ! Mais le même mot, de manière vulgaire, gratuite et donc mal habillé me heurte !
    Je ne devrais pas, je le sais !

    Certains veulent aussi trop savoir de moi, ça fait parfois peur !
    Peur avec envie d’arrêter, car même si je me dévoile par notre histoire de couple, si je nous dévoile par la narration de nos expériences, nous avons le droit à notre jardin secret, nous avons le droit de ne pas vouloir partager certaines choses.
    Enfin, je le pense, même si nous sommes sur internet, sur un site coquin de partage.

    41 chapitres sont écrits à ce jour, pas d’impatience.
    Il me reste surement un certain nombre à écrire ! Combien ? Je ne sais pas si je raconterai tout, ou si je ferai preuve omission.

    Pour répondre une question que j’ai reçue par mail et ici, les bas que j’ai reçu de Vincent (qui m’en offre parfois, un gentleman), que nous achetons aussi parfois est de la marque kunert. Je ne connaissais pas cette marque, mais elle est assez connue m’a-t-on dit.
    Je sais aussi qu’une femme n’est pas une autre, surtout au niveau des jambes pour les bas ! Les hommes pensent qu’il est tellement facile de porter des bas ! Ils ne savent pas ce que c’est !!! Chaque femme est unique, chaque femme se mérite !

    Je vous souhaite à tous et à toutes une excellent soirée.

    Sylvie

  • Encore un très beau récit, votre transformation commence a opérer grâce a cette cage ou a Vincent ?
    En espérant de ne pas oublier l’appareil photo de Pierre, sinon la soirée risque d’être longue Vivement le prochain épisode
    Bises coquines

  • Je viens de terminer de lire d’une traite les 21 épisodes de votre merveilleux récit.
    Je l’ai trouvé remarquable à bien des égards, j’y reviendrai.
    Mais surtout, le rôle de la cage dans cette histoire m’a totalement surpris.
    En effet, sans en avoir vraiment de connaissance particulière, j’avais tendance à ne voir dans cet accessoire qu’un simple sex-toy, un gagdet.
    Votre récit le présente sous un jour totalement nouveau pour moi !
    Je suis fasciné par la transformation opérée par l’apparition de cette cage dans votre couple (devrais-je dire trio), les bouleversements si profonds sur vos rapports sentimentaux, amoureux, sexuels et aussi de domination, que vous décrivez si bien.
    A bien y réfléchir, je me pose la question suivante : de tels bouleversements seraient-t-ils possibles sans l’usage de la cage ? L’arrivée d’un mâle dominateur et expérimenté comme Vincent n’aurait-elle pas été suffisante ? Je serais ravi d’avoir votre opinion à ce sujet.
    Je m’en voudrais de finir ce message sans souligner toutes les qualités que votre narration possède à mes yeux.
    Sur le style d’abord : simple mais pas simpliste, efficace, enjoué (grâce en particulier à la ponctuation originale !), rythmé : on y prend vite goût !
    La construction du récit est également remarquable : d’une cohérence sans faille, elle amène les moments forts par des préparations minutieuses, ménage des effets d’anticipation et de surprise, laisse le lecteur sur sa faim à chaque fin d’épisode pour mieux le faire languir de l’apparition du suivant !
    A propos du fond maintenant, il ne s’agit pas ici d’un simple texte érotique comme on en lit tant. Ce n’est pas que l’érotisme soit absent : bien au contraire il est torride, et ce d’autant plus qu’il s’insère dans un contexte, une analyse psychologique et sentimentale, une introspection qui dévoile beaucoup des émotions et motivations profondes des protagonistes, de Sylvie en particulier.
    Je me fais déjà une joie de déguster votre prochain chapitre. J’espère qu’il en reste beaucoup à venir !!

  • Bonjour Sylvie
    Très très beau récit, je serais également curieuse de connaître la marque de ces bas .
    Personnellement comme je met des tenues très très courtes , j aime bien que les bas montent haut .
    Pour ce faire je prendre une taille supérieure mais ce n est pas le pied, si je puis m exprimer ainsi. LOL
    Bonbe journée à vous deux
    Au plaisir de vous lire
    Bisous

  • Bonjour Sylvie,
    quelle est la marque de ces bas ? Une de mes amies a un problème connexe à celui que vous exposé. Elle est fine et grande : la finesse de ces cuisses ne permettent pas un maintien correct des bas de grandes tailles.

  • Bonjour Sylvie,
    Vous decrivez parfaitement ce que les hommes apprécie le plus chez une femme.
    Une robe classe et sexy, montrant juste ce qu’il faut de la nudité du corps qui ne porte aucun sous vêtements.
    Pour ce qui est de la chaîne avec la clé de la cage de votre mari au bout, Vincent à raison c’est un symbole très érotique pour celui qui porte la cage.
    Amusez vous bien.
    Les amours

  • Bravo pour cette suite. C’est comme si nous étions à la place de votre mari Pierre, nous sommes tellement impatient de connaître la suite. Tout comme Pierre se sera pour nous une explosion de plaisir. Comme votre mari nous sommes dans le suspense.
    Merci à vous.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription