Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

La bisexualité

! Signaler un contenu abusif

Bonjour à tous,
voila une question me taraude, nous somme un couple heureux, très attiré par le candaulisme mais peut on associer la bisexualité masculine avec le causalisme ?
Je précise ma pensée : Voir ma femme avec un homme et moi ensuite les rejoindre.
Appel-t-on ça aussi du candaulisme.

12 Commentaires

  • A vous tous,

    Avant de former un couple dans la vie, j’étais (Marie) une femme seule bi, libertinant au grès du vent selon mes envies. Duo, trio, pluralité masculine, soirée privée, club...j’y ai très vite pris goût après des années de "convents" avec un ex-mari très et trop conventionnel, et une première éducation parentale bien trop stricte !

    Les moments les plus fous, où plus rien n’existait autour de moi, furent sans aucune contestation possible des trios ou quatuors avec des copains -coquins-bi. Ce que j’ai pu vivre pendant ces rares moments étaient magiques. Nos mains, nos bouches et nos sexes étaient sans cesse "titillés" pour atteindre le septième ciel. Chacun d’entre nous prenait l’un est l’autre des sexes sans se poser de questions. Ces orgies où luxure, alcool et amuses bouches qui étaient réunis ont disparu. Personne ne se posait de questions pour prendre l’un et l’autre et n’avait peur de choquer. Quant à moi, voir un homme être pris par un autre homme avec la même sensualité que s’il me prenait moi (femme) me faisait mouiller. Je ne pouvais alors résister ou à sucer l’homme passif ou à goder l’homme actif pour qu’ils puissent avoir tous deux des jouissances extrêmes.

    Pourquoi, les hommes assurant leur bi sexualité sont-ils quasi inexistant ?
    Voilà près d’un an que nous libertinons et petit à petit je deviens la hotwife de mon cher et tendre mari pour nos plaisirs respectifs ; mais je ne trouve pas de vrais hommes bi !

    Aujourd’hui, je me pose une question qui je l’espère trouvera une réponse sur ce site. Je forme un couple candauliste cuckold avec mon mari. L’amour est bien présent, et nous sommes bi tous les deux. Nous avons pour ainsi dire aucun tabou (sauf pour des extrêmes à nos yeux : BDSM hard et uro scacto).

    Alors que je filtre un maximum les vrais bull bisexuel et les "tireur d’un coup-tireur d’un soir", rares sont ceux qui osent le moment voulu jouer leur rôle jusqu’au bout (se faire sucer sur un ton d’insolence, sucer mon mari en l’humiliant, le prendre comme une "femelle"...) ceci étant le summum incontournable de ma recherche. Mon mari ressent le besoin d’être teaser par sa femme et son bull, tels sont certaines des particularités de l’amant BULL.

    Je vous demande donc d’essayer de m’éclairer.

    Pourquoi les hommes ne peuvent-ils affirmer leur bisexualité de façon naturelle, comme dans mes rencontres passées. Pourquoi un homme ne peut sucer un autre mec sans en avoir reçu l’ordre de la hotwife, ou du bull. Pourquoi, a-t-il besoin d’être humilié par le biais de mails ou sms ?

    Par cet écrit j’ai essayé de vous faire partager mes interrogations et je vous en remercie.

    Libertinement, cucklokement... ;)
    Marie59

  • Bonjour, je suis tout a fait d’accord avec Piers39 ...
    Pourquoi mettre ses désirs obligatoirement dans des cases déjà construites et cloisonnées ?
    Certes le candaulisme est ton désir de voir ta compagne dans les bras d’un amant
    ( devant toi ?) ... et tu as également des envies masculines ...
    Mais le candaulisme c’est aussi que ta femme te voies dans les bras de ton amant ...
    ( et de participer ?) ... et a-t-elle cette envie ? ...
    Personnellement, il m’est arrivé, suite à des rencontres, d’être l’amant des deux ensemble et l’amant des deux individuellement .. sans que cela tourne en ’ménage à trois’ et sans me glisser dans l’intimité de ces couples amoureux ...
    Tout est question de feeling et d’envies ...
    Michel

  • je suis entierement d’accord

  • La pratique du candaulisme est bien sûr liée à l’excitation d’un partenaire qui voit son/sa partenaire prendre du plaisir avec une autre personne.

    Dans la mythologie Candaule prend plaisir à dévoiler son épouse Nissya à Gyges.

    Ça c’est pour rappeler l’esprit de notre pratique qui peut être qualifiée de deviance sexuelle (rien de péjoratif) par certains.
    Cela devient une perversion quand c’est l’unique modalité pour accéder au plaisir mais c’est loin d’être la majorité.

    Il n’y a donc rien de surprenant à conjuguer notre pratique avec du trio, de la bisexualitété ou une touche de D/S.

    Car notre sexualité se veut aujourd’hui ludique et l’être humain est d’une nature extrêmement créative, c’est ce qui est le plus génial !

  • Pour ma part, j’aimais par dessus tout voir ma femme avec un autre homme, mais il m’arrivais très souvent de me joindre au couple. Mais cela restait, pour moi, du candaulisme car même en participant, je pouvais continuer à me régaler de la vision que me donnait mon épouse. Et pour moi c’était l’essentiel. Après si on pratique le candaulisme seulement pour voir sa femme avec un autre homme c’est à mon avis la forme primaire du candaulisme. Moi c’était du candaulisme participatif. Par contre, n’étant pas bi, je n’avais pas de contact volontaire avec le complice. Et c’était toujours bien spécifié au départ.

  • oui je suis encore d’accord le "candaulisme "s’ arrête des que qu’il y a contact du mari,,,et deviens un trio qu’il soit bisexuel ou non ,,,,donc pour notre couple le candaulisme est le début d’une excitation pour arrivé a une autre plus corporel,
    et pour répondre franchement , je ne suis pas homosexuel refoulé car je suis complétement un" bisexuel confirmé",j aime autant le vagin d’une femme que le sexe bien raide d’un homme ,,,

  • La question est : viens tu au candaulisme pour réaliser un fantasme de bisexualité ?
    On peut tout associer si tout le monde est d’accord bien sur, toutefois pas mal d’homme attiré par la bisexualité voir l’homosexualité prennent le candaulisme comme "prétexte" pour réaliser leurs fantasmes, le candaulisme est avant tout le plaisir de voir ou d’imaginer Mme avec d’autres et non pas un simple trio mais on peut très bien imaginer de les rejoindre à la demande de Mme, cela se fait plutôt dans le "cuckolding" ou Mr est alors" aux ordres" du couple d’amant ^^

    Définissez bien vos envies et attente en discutant avant et amusez vous

  • je suis d’accord avec le faite que le candaulisme se rapproche beaucoup du voyeurisme ,mais cela veux dire que le mari ne doit ni toucher l’amant ni sa femme je ne pense pas que le pourcentage de mari qui suive cette règle strict soit si gros que ca ,,,donc j’en conclu que le candaulisme a différentes variante

  • je suis d’accord avec le faite que mettre tous le monde dans des cases est néfaste ,mais il est vrais que le candaulisme se rapproche beaucoup du voyeurisme mais il faudrait donc que le mari ne touche ni a l’amant ni a sa femme ,,,,,,,et ne soit que observateur ,,,,je ne pense pas que beaucoup de pourcentage d’homme soit aussi strict dans leur démarche ,,,,,donc il existe donc des variante du candaulisme,,,,et dans ce cas toutes les variante sont possible dans le candaulisme.

  • Bonjour, pour ma part à chaque fois que j’ai eu l’occasion de "baiser" ma femme avec un autre homme, je n’ai jamais considéré ça comme du candaulisme, pour moi ça s’appelle un trio. La vrai définition du candaulisme c’est le plaisir de voir sa femme avec d’autres hommes c’est différent de ce que tu nous dis.

  • Candaulisme et bisexualité sont deux choses différentes… certains maris sont candaulistes mais ils ne toucheraient pour rien au monde à l’amant. Certains, femmes et hommes, sont bisexuel(le)s mais n’éprouvent aucun plaisir à voir leurs conjoint(e)s dans les bras de quelqu’un d’autre. Mais comme la vie ne se résume pas à des cases, il arrive que les maris apprécient de câliner l’amant de leur femme mais ils ne feraient jamais l’amour avec un autre homme. Personnellement, je suis habitué à voir les maris assez joueurs -))))) Je ne trouve pas que ce soit gênant au contraire tant que madame reste au centre de l’activité. Et il se trouve que certaines femmes trouvent très excitant de voir leurs maris taquiner le goujon de l’amant ! La seule bonne question qui vaille à mon avis c’est : pourquoi vouloir tout mettre dans une case ? Et puis il faut bien que le mari prenne du plaisir aussi non ?
    Manu

  • Le candaulisme est le désir de voir son conjoint avec un. C’est ton cas. Ton désir masculin est indépendant. Je pense que beaucoup d’hommes aiment participer aux jeux de l’épouse avec son amant.
    Personnellement, j’aime toucher la queue et l’introduire dans la chatte de mon épouse qui adore cette participation. Je ne résiste pas à la demande du mâle qui me tend sa verge pour la sucer.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription