Accueil > Témoigner le candaulisme >Actualités candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

La belle bourgeoise et les maraudeurs

! Signaler un contenu abusif

Jeudi 20 décembre 2012, nous pressentions Lorenzo et moi que nous allions passer une soirée extraordinaire... Le contact spontané et fiable de dernière minute, la photo d’une femme à la beauté irréelle, enfin un scénario d’une formidable sobriété, élaboré par Sven le compagnon suédois, et peaufiné par votre serviteur, en étaient les évidentes raisons.

Elle : 39 ans, 1 mètre 68 pour 53 kilos, blonde aux yeux verts, ignorait encore à l’heure du déjeuner qu’elle pourrait enfin réaliser son fantasme de prostitution quelques heures plus tard, dans ce lieu parisien de débauche et perversion qui fait fantasmer et peur à la fois : le bois de Boulogne. 22h30, nous étions en avance afin de repérer les lieux, mais surtout de décourager les rôdeurs... Aidé en cela par son mètre 83 pour 81 kilos, vêtu de son long manteau en cuir noir, et coiffé de son bonnet, Lorenzo impressionnait et jouait des coudes. Le seul qui restait encore en place était ce travesti en porte-jarretelles, à 30 mètres de nous, rassuré finalement par notre présence, afin de pouvoir faire ses passes en toute tranquillité.

Minuit, le puissant break Allemand, immatriculé en Suède fit un premier passage, afin sans doute d’en rassurer ses occupants et de constater que nous étions en place, puis vint le moment magique, extraordinaire, antagonique même de la sortie de la belle bourgeoise, tout en délicatesse et grâce. Chaussée de magnifiques escarpins blancs, nue sous un manteau en fourrure, sous lequel nous devinions de magnifiques jambes galbées de bas Cervin, maintenus par un porte-jarretelles. Une subtile fragrance envahit le bois, cette femme sentait bon de partout.

Lorenzo, point timoré, s’approcha de son compagnon, et d’un prompt clin d’oeil le rassura sur son identité. Pour ma part je me dirigeai vers elle, d’un pas ferme et décidé, puis commença à la complimenter sur sa tenue. Après cette première tirade, le ton se durcit, devint plus familier et cru : "je parie que tu ne portes pas de culotte sous ton manteau espèce de salope !?". Le geste compléta la parole, et ma main baladeuse parcourut ses fesses, puis son sexe ruisselant de désir... Ingrid était très excitée. Lorenzo me rejoignit aussitôt, puis sortit son sexe sans se faire prier, lequel était déjà fièrement dressé vers le ciel. Je plaçai ma main sur la nuque de la jeune femme et lui ordonnai de se baisser afin de nous sucer, puis me retournai vers le mari en me fendant d’un :"tu aimes ça sucer des queues devant ton connard de mari !". Cette phrase rendit folle la divine suèdoise, qui ne revait que d’une chose : humilier le mètre 90 de Sven. Puis je sortis mon sexe et baisai sans ménagement la bouche d’Ingrid, qui gémissait littéralement sous les puissants va-et-vient ...

La salive coula abondamment, je demandai à Ingrid de se relever et plier ses genoux, afin de placer les majeurs de mes deux mains, simultanément, dans sa chatte et son séant. Je la fistai sans discontinuer pendant qu’elle suçait goulûment Lorenzo. Prise par un bras, je lui demandai de se cambrer, afin de nous présenter ses fesses... Agrippée au grillage, j’ enfilai un préservatif, pris vigoureusement son sexe, pendant qu’elle se faisait insulter copieusement par mon complice. Ce petit jeu dura presque une heure, à son tour Lorenzo la prit sans oublier de lui claquer les fesses. Puis vint le moment où n’en pouvant plus de retenir son excitation, déversa son abondante semence sur le délicat visage, semence qu’elle nettoya avec sa langue jusqu’à la dernière goutte. J’en fis de même... Elle repartit vers sa voiture, sans même prendre le soin de s’essuyer, pour "garder un souvenir de la France" déclara t elle...

Sven était ravi : son scénario avait été respecté à la lettre, Ingrid aussi... Et dire que beaucoup annonçaient la fin du monde pour le lendemain, peu nous importait finalement, après cette fabuleuse soirée, nous pouvions enfin mourir...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription