Accueil > Articles candaulistes >

L’homme candauliste : transcender sa jalousie pour mieux jouir

Amis Candaulistes, j’ai besoin de vous !
Vous êtes un homme, vivant en couple avec une femme depuis plus de six mois ?
Vous éprouvez du plaisir à partager celui de votre compagne, même -et surtout- si elle le vit avec un autre partenaire ?
Vous habitez de préférence Toulouse, Paris ou Lyon ?
Vous êtes mon homme !
Dans le cadre d’un mémoire en sexologie, je cherche à mieux comprendre cette pratique érotique forte et intense, notamment grâce aux entretiens approfondis que j’aurai avec vous.
Bien sur, l’anonymat est garanti...
Au grand plaisir d’échanger avec vous et/ou de vous rencontrer !
Capucine

Contact :
moreau_capucine@yahoo.fr
Facebook : Capucine Moreau
(n’hésitez pas à me demander davantage d’informations dans un premier temps)

30 Commentaires

  • moi j’aime sucer des belles queues de toutes tailles ! et avec ma femme qui elle, aime les gros calibres ! je me régale de la voir au sauna sucer toutes les queues qui se dressent devant elle ! jadore les voir jouir pour elle sur elle dans elle pour elle ! ne soyez pas jaloux ! c’est tellement bandant de voir sa femme prendre du plaisir et en donner ! moi ca mexcite ! hummm

  • bonjour Capucine,
    homme marié de Toulouse, candauliste dans l’âme, dont l’épouse refuse (pour l’instant la pratique....mais je ne désespère jamais...) .
    Avide de partage et d’échanges, de connaissances...
    Au plaisir de vous lire ;
    merci

  • Je suis un homme âgé de 44 ans. J’habite à Montréal. Désolé si c’est plus loin que vous le vouliez mais je tenais à vous parler de mon expérience avec ma femme Josée qui a 53 ans. C’est un peu délicat et même risqué quand on décide de réaliser ce fantasme la première fois. Mais je dois avouer que ça me faisais bandé depuis tellement longtemps que Josée et moi ne pouvions plus résister à l’envie de réaliser ça. J’avais peur que ça me rende jaloux moi aussi. Ça prend beaucoup de complicité entre les deux. Et beaucoup d’amour aussi. C’est tellement excitant de voir ma femme chérie être baisee par un inconnu. De la voir jouir devant moi fût la meilleure expérience que j’ai vécu. Il est important de bien choisir le genre de gars avec qui on va vivre cette expérience. Josée et moi avons décidé de choisir de le faire avec des jeunes.

  • Bonjour

    Merci capucine pour avoir lancer ce débat
    Pour fixer les chose j ai 62 ans, nous ne pratiquons plus de candaulisme depuis bien 15 ans, ma femme dit ^êtres passé a autre chose et ne désire plus en parler, nous avons pratiqué pendent une bonne douzaine d’année entre 30 et 45 ans a peu près.
    je ne sais pas si je rentre dans le sujet, mais pour ce qui est la jalousie, je ne saurai exprimer ce sentiment par rapport au candaulisme. Car étant jeune d’un caractère relativement jaloux, mais finalement après auto-analyse, plus jaloux par peur de perdre la personne avec qui j étais , que de d’être trompé.

    J ’ai eu l énorme chance , eh oui , finalement comme je suis assez optimiste, pas mal d’expériences amères se sont transformée en chance dans mon esprit, en ce sens que j ai compris qu’elle avaient été là , pour me former, me faire grandir, me faire comprendre le sens d’une vie.

    Donc je reviens sur cette chance, une histoire d’amour d’un an et demi avec une italienne, absolument dévastatrice, dans laquelle j ai perdu toute mes plumes, et qui m’as mis plus bas que terre, et au fond du volcan , un jour je me suis dit stop, cette histoire se termine là maintenant.

    L’amour d’une personne , que je pratique depuis l’adolescence, est une voie a sens unique qui fini toujours en queue de poisson, donc a partir de maintenant mon amour seras pour tous égal, et de ce fait ce jour là le sentiment de jalousie a complètement disparu de ma personne, aussi bien en terme de relation avec la gente féminine, que dans tous les aspect de la vie sociale, réussite financière, sportive, etc, etc. ma foi je vis avec cela depuis 40 ans maintenant, et cela ne se passe pas trop mal.

    Pour revenir au candaulisme, je me suis finalement trouvé vivre avec une femme, dans une relation très harmonieuse, nous avons eu 2 enfants, nous n avons jamais eu a nous faire de grandes déclarations, d’amour, nous avons toujours et encore maintenant toujours vécu avec une grande estime, un grand respect l’ un envers l autre et beaucoup d’attention, c’est surement de l’amour, mais nous n avons jamais eu besoin de le dire de le déclarer.

    Et puis elle m’as trompé, une fois, deux fois, très franchement en me le disant, cela ne m’as pas choqué outre mesure, car le fait d’en parler, nous avons très vite convenu , qu’il y avait le socle inamovible, indestructible , la famille , les enfants et que ma foi le sexe existait à l intérieur de ce socle , mais aussi à l extérieur, et de là il n as fallu que quelques petites années , et la chance car je vous parle de cela dans les années 85 86, pas d’internet, le début du minitel le seul moyen fiable était les annonces de Libération, pour basculer dans le candaulisme pur, je dis pur car nous ne sommes jamais aller en club, et avons toujours pratiqué le candaulisme , nous plus un voir plusieurs hommes....

    Quand a la jalousie dans tout cela , je pense que la manifestation ultime de la jalousie que l’on peut connaitre est le moment ou un autre homme prend votre femme devant vous et la transformation de cette jalousie en jouissance.

    Mais je développerai cet aspect un autre fois ayant assez écrit pour aujourd,hui

    Je vous remercie de votre lecture

  • J’ai pratiqué des années durant le candaulisme avec ma femme et son amant…Nous nous sommes jamais autant aimés !!!

  • bonjour,
    nous sommes un couple est nous débutons dans le candaulisme....
    marié et ensemble depuis 8 ans.
    au plaisir de vous lire et de discuter ensemble

  • Merci "ElleetLui" :)

  • Bonsoir
    je fais suite au thème du sujet et "débat", je viens de finir un entretien avec Capucine sur le sujet cité et je rejoins "candauhereux" vous devriez prendre le temps de l’écouter et d’échanger avec elle.
    la discussion fut de qualité et les questions très pertinentes. un bon moment "d’échange" sur un sujet ou l’occasion de l’évoquer très simplement reste trop rare.
    merci a elle et au modérateur du site d’avoir proposé ce thème .........

    bonne soirée a tous.

    ElleetLui76

  • Merci à tous pour votre participation, ce serait bien de clore cet échange et de se recentrer sur la demande de Capucine.
    Prenez la peine de la contacter et faire ainsi avancer son étude.
    Bises à tous
    Candaule

  • Dombie :
    Mais !! Qui essaye d’imposer son point de vue ???
    On parle de candaulisme, oui, avec les difficultés des uns et des autres et je rappelle que le sujet de la discussion est la jalousie, être jaloux ne fait pas de moi un "médiocre" ! Quel conception du dialogue ! Qui est le dictateur ? Vous traitez ceux qui ne sont pas d’accord avec vous de médiocre et vous leur reprochez de dire des mots qu’ils n’ont absolument pas prononcés. Je ne vous ai jamais traité de "paria" ou de "connard", à aucun moment !!
    Vous voulez qu’on se taise parce qu’on exprime un point de vue différent du votre.
    Le dictateur c’est qui ???
    Quand on vous parle de sensibilité, vous comprenez qu’on vous insulte !!! Etonnant, on ne doit pas parler la même langue...
    Pourquoi autant de mépris ?
    Et oui, la femme qui vit avec moi depuis 40 ans, n’est pas "MA FEMME", mais MA COMPAGNE ! Ce n’est pas ma chose, ni mon objet sexuel ! Ne vous en déplaise
    Je trouve très dommageable de rabaisser cette conversation à des propos aussi déplacés, insultants et méprisants.
    Je comprends très bien maintenant pourquoi vous pensez que les autres peuvent être un objet sexuel pour vous...
    Signé : Le gars avec sa compagne et qui est fier d’être amoureux et jaloux.

  • C’est bien dommage d’utiliser ce site pour autre chose que de parler de candaulisme (et tout ce qui va avec). Mais bon, depuis que je connais internet je sais qu’il y a des gens bien médiocres sur terre, critiquant constamment, donnant leur avis qu’ils pensent être LA vérité et si quelqu’un essaye de les contredire ou du moins donner leur avis personnel, alors là on devient un paria ou un connard ! Qui êtes vous pour être si prétentieux ? Pour qui vous prenez vous ? LA référence en matière de sexe, de candaulisme ? Vos propos sont ceux d’un dictateur ! Vous écrivez mais on ne peut pas développer si ce n’est pas dans le sens de vos idées.
    Je parle bien du gars avec sa "compagne" et celui qui ne pratique pas !

  • Domibe, c’est bien de se sentir parfait et de penser que l’on détient la vérité absolue mais il me semble que ce n’est pas non plus ce qui fait avancer les sujets. Il me semble que ni Mccando ni moi n’avons critiqué les candaulistes qui ne sont pas jaloux. Nous avons exprimé notre sentiments (propre) quant à l’approche de cette pratique. Cela vous heurte les gens qui ne sont pas comme vous ?
    La jalousie, c’est un manque de confiance en soi ? Certes, et ?... Savez vous que le monde est rempli d’humains tous différents ? "Évolue"

  • Au risque de me répéter, effectivement, pour nous un homme n’est pas un objet sexuel, on ne vivra pas une aventure candauliste avec n’importe quel homme, il faut un minimum de connivences, de convergences d’idée, de charme..
    Bien sûr que je dis ce que j’aime entendre !!! Je suis, je le pense, candauliste, mais pas maso... Evoluer pour considérer les autres comme un simple objet sexuel ?? Non, j’ai pas envie.
    Je respecte nos partenaires et je sais qu’il en ait de même pour eux... Et c’est mon droit, et c’est aussi le point de vue de ma compagne (Je ne dis pas "ma femme", ce n’est pas anodin), elle ne fera jamais l’amour avec un gars qui n’a pas un minimum de convergences avec elle !!!
    Quant à la, ma, jalousie, elle m’apporte bien plus que vous ne le pensez. D’ailleurs, cela me choque qu’un homme puisse dire qu’il n’est jamais jaloux en voyant, ou sachant, sa compagne jouir avec un partenaire ! Ce n’est pas un sentiment inférieur, d’ailleurs, nous sommes les seuls dans les espèces animales, les femmes et les hommes, à connaître ce sentiment !
    Maintenant, je ne dis pas que ma façon de voir la chose est la meilleure, elle me convient, c’est déjà pas mal, vous avez un autre point de vue, c’est parfait, mais ne l’imposez pas comme une vérité universelle, surtout pas !

  • TOM 78 ou MCCANDO aiment entendre uniquement ce qu’ils aimes entendre. Ça ne fait pas avancer les choses un tel état d’esprit. Pour nous un partenaire de jeux n’est pas notre copain mais, on le répète, un objet sexuel (pas au sens dégradant bien entendu). Si TOM 78, certains hommes peuvent être jaloux s’il savaient que leur femme utilise des sextoys. Il y a des tordus sur terre ! Quand on dit que la jalousie est une faiblesse, on ne dit pas MCCANDO est un faible !!! Vous prenez mal les choses et c’est bien dommage de ne pas comprendre ça. Je ne crois que tu puisses prendre du plaisir à être jaloux, tu es content de voir ce que tu vois mais ta jalousie vient te gâcher un peu ces plaisirs. Mieux, on dira que la jalousie est un manque de confiance en soi. Evolue...

  • Merci pour vos commentaires et vous témoignages, grâce à vous j’avance :)
    Des toulousains parmi vous qui accepteraient un entretien de visu en toute discrétion ?!
    Bon week-end à tous

  • Un sentiment d’infériorité par rapport à qui, ou à quoi ?
    Que ma compagne préfère la cuisine d’un bon resto à la mienne n’a rien à voir avec le fait qu’elle préfère jouir avec un autre homme !!!
    Faire l’amour, à mon sens, est d’un tout autre niveau que la dégustation d’un plat, ou l’utilisation d’un jouet sexe...
    Il me semble que pour beaucoup de femmes l’amant n’est pas qu’un objet sexuel, c’est aussi un être humain doué de sensibilité, d’idées, de sentiments...
    Je suis peut-être faible, ou et inférieur, mais tant pis, je revendique ma jalousie, je suis profondément amoureux de ma compagne et très sensible au plaisir qu’elle prend avec d’autres, même si je désire profondément qu’elle jouisse avec un amant.
    C’est peut-être justement parce que je suis jaloux ( un peu.. ; beaucoup..) que je prends autant de plaisir au candaulisme.

  • Le sexe pour le sexe, peu de femmes en sont capables ou alors peu de femme l’avouent. Et c’est peut-être ici les femmes qui sont "aptes" à une relation candauliste.
    Être jaloux d’un sex toy, bien sûr que non. Un homme n’est pas un jouet et offrir son corps n’est pas anodin et peut voire doit, pour certaines impliquer des sentiments. Ce risque de sentiment pour l’autre implique pour moi de la jalousie car on peut contrôler bcp de choses mais pas les sentiments.

  • La jalousie est pour nous un sentiment d’infériorité, de faiblesse. Mais elle existe et il faut faire avec. Je me concentre uniquement sur le plaisir de ma femme. Qui pourrait-être jaloux que son épouse soit contente et jouisse ? Bien sûr c’est facile à dire et l’on peut toujours penser que "l’autre" est meilleur, supérieur à nous-même. Et puis quoi ? Même si c’est le cas, vous offrirez à votre amour des expériences qu’elle aimera, grâce à son mari. J’adore faire de la bonne cuisine à ma femme et quand on va dans un bon resto je ne suis pas jaloux du cuisinier de voir ma chérie se régaler de ses plats. Aimer son conjoint c’est ça aussi, lui offrir le plus de plaisir, de bonheur. Forcément, pratiquer le candaulisme n’est pas à la portée de tous les couples. On ne fait pas ça par manque d’amour mais plutôt le contraire. C’est une façon d’avoir du plaisir, l’amant n’est qu’un objet sexuel, tel un sextoy. Seriez-vous jaloux d’un gode ?

  • Lorsque "j’admirais" mon épouse avec son amant, lorsque je l’entendais gémir, jouir, je ne ressentais aucune jalousie. J’étais trop absorbé par le plaisir que je recevais. C’était comme si je regardais le tableau d’un grand maître ou si j’écoutais du Mozart ou chanter Pavaroti. Mais, comme McCando, quelques jours après, lorsque les images et les notes de musique s’estompaient, je ressentais de l’envie ou peut être de la jalousie. Oui, j’aurais voulu être à la place de ce complice qui recevait et donnait toute cette jouissance à la femme que j’adorais. Mais, très rapidement, nous élaborions un plan nouveau et tout recommençait. Si je n’avais jamais ressenti ces pincements de jalousie, cela aurait, à mes yeux, voulu dire que les ébats extraconjugaux de mon épouse me laissaient totalement indifférent. Et ça, CE N’ETAIT PAS POSSIBLE.

  • Par contre elle m’a bien pris pour un détraqué... ça oui... :)

  • Je ne suis pas pratiquant, juste fantasmant, et dans cet état je reconnais bien mon fantasme dans ces mots "transcender sa jalousie". Je suis assez possessif et pourtant je fantasme la dessus. Et en effet, je m’aperçois que c’est, peut-être seulement en partie, ce sentiment qui se transcende pour devenir exitation. Comme passer une barrière psychologique qui fait passer du déplaisir au plaisir.
    Pour preuve, lorsqu’une situation du type elle se fait draguer commence d’abord par être de la jalousie de ma part, puis, en y repensant devient exitante en imaginant et pour l’instant seulement en imaginant plus tard qu’elle se laisse faire et passe à l’acte avec l’autre.
    Peut-être que le candaulisme tire ses sources de plusieurs origines et peut se montrer sous différentes formes en tout cas pour ma part et dans ma situation, cette jalousie transcendée est bien un moteur de ce fantasme...
    Lorsque je lui ai avoué, je n’ai pas senti cependant qu’elle pensait que je ne l aimais plus ou moins mais elle avait pltôt l air d’ avoir peur de tomber amoureuse de l’autre et ainsi peur de risquer une rupture dans notre couple. Et la dessus.... pas possible de la rassurer.... je ne suis pas elle.... alors je n’ai pas insisté...parce que moi non plus je ne veux pas risquer mon couple...

  • Finalement, je me demande si la jalousie n’est pas nécessaire pour mieux jouir du plaisir de voir, ou de savoir, sa compagne chérie avec un amant, on le sait, qui va la faire décoller magnifiquement.
    Jaloux, je le suis, mais, aussi super comblé...
    Ne pas être jaloux et renoncer au plaisir immense procuré par ces relations d’amour, ou accepter la jalousie et pourvoir se faire plaisir.
    Notre ami devrait bientôt revenir, on se prépare, on écrit des mails chauds, on imagine des scénarios plus sexy les uns que les autres, on en parle en faisant l’amour et...que c’est bon !
    Qu’allons nous faire ? Le recevoir tous les deux, elle toute seule, serais-je participant passif, actif ou pas du tout présent ? Des fois, oui, des fois non...
    Elle le veut pour elle toute seule, mais elle craint ma jalousie, elle veut que je sois là, tout en se disant que ce serait bien de passer une nuit, seule, avec lui ....
    Toutes ces interrogations, ces pensées nous excitent follement, l’une comme l’autre.
    Et on se dit qu’on a qu’une vie, que quand on sera mort, on ne sera plus jaloux, mais ça ne sera pas terrible ! (je ne crois pas au paradis, ni aux 20 000 vierges, ni aux anges, ni à l’enfer...) Le seul rendez-vous qu’on ne manquera pas sera avec les vers de terre...

  • Merci Jérôme !!

  • Moi je le trouve très bien votre titre ...

    on a parlé au téléphone et je conseille à tous d’apporter son expérience à Capucine.

    Jérôme

  • Je ne vois rien non plus de pathologique, je ne vois que du "banal" !
    Pour donner une touche d’humour, l’idée d’un contact de "visu plus approfondi" me plaît beaucoup...

  • Bonjour à vous tous,
    Votre message 976SWINg est intéressant... et me fait hésiter à modifier le titre (qui n’est qu’un titre provisoire).
    Ceci dit, j’ai souvent relevé dans vos témoignages et dans la pratique une jalousie qui n’est jamais loin, mais qui est finalement travaillée, dépassée, transcendée. Ce qui va à l’encontre de ce que pense généralement le "tout-venant" (et ce que corrobore le commentaire de Mccando").
    Par ailleurs, après mûre réflexion, je ne vois pas en quoi le premier titre sous-entend davantage quelque chose de pathologique, au contraire ...
    L’un et l’autre, n’hésitez pas à me contacter par mail pour un échange téléphonique ou de visu plus approfondi !
    Merci en tous cas de votre intérêt.
    Capucine

  • Le candaulisme reste un jeu érotique, c’est vrai, mais tout de même, la jalousie n’est jamais bien loin.
    Personnellement, lorsque qu’avec ma compagne, on imagine, on prépare, une soirée sexe avec un homme, je n’ai absolument aucun sentiment de jalousie.
    La dernière fois, je n’étais pas présent avec eux, sur le moment cela était extrêmement jouissif.
    Mais ensuite, dans les jours qui ont suivi, la jalousie est sortie du fond de mes méninges, ça fait mal, c’est énervant, je me demande ce qui m’a pris de la laisser seule avec son amant, que j’aurais du être là, participer, voir, entendre...
    Puis le temps passe, et le désir de savoir ma compagne faire l’amour avec un amant revient à la charge, il s’accroche dans mon esprit, et... je fais tout pour renouveler l’aventure en me disant que cette fois ci, je ne serais pas jaloux...
    Bref, c’est une ambivalence, jouir et être jaloux ! Peut-être que la jalousie est le moteur de l’excitation et du plaisir intense que l’on ressent sur le moment ? Mais après, le temps de la souffrance est ... long !
    Je ne sais pas comment font ceux qui ne sont jamais jaloux ? Apprenez-moi ! En ce qui me concerne, c’est un sentiment qui peut me submerger et, franchement, j’aimerais mieux ne plus me laisser engloutir par la jalousie !

  • Non pas jaloux et j’aime terriblement ma femme
    Pour nous il s’agit d’une activité annexe, comme un hobbies.

    Je ne suis pas jaloux qu’elle aime le chocolat , la musique classique, ou qu’elle veille passer du temps à lire ou faire une activité sans moi, qu’elle se masturbe seule ou après que nous ayons fait l’amour, qu’elle apprécie de voir un beau mec ou une jolie femme. Elle a le d’avoir d’autres gouts ou envies et de les vivre dans le respect du conjoint. Elle ne m’appartient pas.
    Je ne me place pas en position de compétition avec son amant ni avec le plaisir rechercher de ma femme. Le candaulisme est une distraction comme une autre que nous vivons en complicité.

  • Bonjour cher 976swing,
    Merci pour votre commentaire,
    je comprends votre désaccord mais sans vouloir faire de sémantique et entretenir une quelconque polémique avec vous, je précise que dans mon introduction j’ai employé le terme "souvent" et je n’ai pas dis toujours.
    Bref, j’aurais juste une question :
    éprouvez-vous ou avez-vous éprouvez de la jalousie lors des aventures de votre partenaire ?
    Cordialement

  • Bon alors je ne suis pas ´d’accord avec le postulat "Souvent l’épouse d’un candauliste a le sentiment de ne pas être aimée par son conjoint lorsqu’elle apprend son fantasme."

    Ensuite je l’intitulerai plutôt
    "L’Homme candauliste ou comment jouir autrement en transcendant sa jalousie" qui sort du cadre pathologique du titre précédent

    Le candaulisme est et reste bien un jeu érotique

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription