Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

L’envie d’essayer...

! Signaler un contenu abusif

Bonjour,
Je viens de découvrir ce site après avoir découvert en cherchant sur le net que mon ami aimait le candaulisme, Je suis nouvelle sur ce site, et en lisant les post je suis rassurée, je me posais des questions et je comprends mieux ce que ressente les hommes qui aime partager leurs femmes. Je décide de m’adresser à vous, car je ne sais comment faire...

Voilà mon souci.
Je suis avec mon petit ami depuis 3 ans maintenant et on est très heureux et fou amoureux l’un de l’autre, il m’a même dit hier qu’il aimerait faire sa vie avec moi. On a eu des bas comme tout le monde et on a toujours réussi à tout surmonter. Il ne m’a jamais caché qu’il n’était pas jaloux. Bon, au début ça m’a un peu froissé, et puis je me suis dit que je l’aime donc je ferai avec...

Il m’a fait changer sexuellement je pratique et apprécie la sodomie la fellation que je ne faisais pas avant lui, je suis beaucoup plus coquine au lit, plus sexy aussi, je lui fais souvent plaisir j’aime me laisser guider, je trouve excitant de lui obéir, j’aime cette soumission choisie.

Mon désir de faire l’amour a beaucoup augmenté avec lui. Nos relations sexuelles sont quasi quotidiennes vu son appétit sexuel, chose que je ne faisais pas si régulièrement auparavant.

Il me demande, (surtout par ce temps) de ne rien porter sous mes robes ou jupes qui sont très courtes et que je peux me permettre de porter car je suis plutôt bien faite.
Quand nous faisons les magasins, il m’oblige à ne pas mettre de sous-vêtements sachant très bien que les vendeurs ou clients s’en apercevront car il laisse très souvent les rideaux entrouvert ; dernièrement il a volontairement dit à la vendeuse que j’avais besoin d’elle dans la cabine d’essayage au moment où j’étais complètement nue ; elle a été très surprise et moi aussi. Chez le marchand de chaussure il choisit toujours ou il y a un vendeur homme pour lui demander de lui mètre la chaussure à mon pied.

Nous avons choisi ensemble un œuf vibrant qu’il me demande de garder quand nous allons chez des amis dîner, ce qui arrive assez souvent ; ça lui fait plaisir de le faire vibrer quand il veut et moi ça m’excite aussi. Au restaurant il me demande d’aller enlever mon string aux toilettes et de le rapporter pour le lui donner même si le serveur ou serveuse est là ou de me servir de mon string comme chouchou à cheveux. Je suis un peu exhibitionniste dans l’âme. je le fais parce que cela me plait mais surtout pour lui faire plaisir.

Et puis, il m’a dit dernièrement qu’il voulait que je fasse l’amour régulièrement avec un ou plusieurs hommes (qui seraient un peu comme des "joujoux sexuels" pour moi), sans m’attacher sentimentalement, juste pour avoir du plaisir sexuel. De plus il voudrait que je le fasse devant lui, car il "adorai me voir prendre du plaisir"...

Et c’est là que tout se complique dans ma tête. Je n’arrive pas à concevoir de faire l’amour avec d’autres personnes que celui que j’aime ! Même si j’avoue que dans mes fantasmes, j’aimerais bien vivre l’expérience. Mais bon, je lui ai dit que cette idée ne me déplaisait pas, par amour sans doute (je l’aime si fort...)

Et puis il m’en parle sans arrêt, il a même déjà voulu que nous fassions l’amour en imaginant qu’il était quelqu’un d’autre... Puis au téléphone, il nous arrive très souvent de nous caresser mutuellement, mais il veut la plupart du temps que je m’imagine le faire avec d’autres, et lui me regarder... J’acquiesce, mais j’ai du mal avec cette obsession qu’il a à vouloir que je le fasse avec un autre.

Je ne sais pas ce qui peut se passer dans sa tête pour préférer me regarder le faire avec d’autres, plutôt que de le faire avec lui seulement... lorsqu’on fait l’amour il me donne confiance en moi, il est attentif, Il a un corps physiquement qui m’attire, il a de l’expérience, il maîtrise parfaitement le cunnilingus. Il sait exactement comment me faire jouir.

Puis, en y repensant, je me suis dit que cela pourrait être une solution pour remettre du piment dans notre couple. Le faite de le faire avec un autre pourquoi pas mais j’ai peur de ne pas retrouver le même plaisir.

Même si il m’arrive parfois de fantasmer sur le viol, de faire l’amour avec d’autre, d’être offerte, asservie et stimule beaucoup mon érotisme... mais de là à le faire en vrai même si dans ces fantasme j’éprouve ce désir de sexualité avec plusieurs hommes sublime ma libido, le problème c’est que je ne sais pas si j’oserai et ou faire ça, comment si prendre.

J’ai peur de ne pas réussir trop préoccupé psychologiquement parlant à mon homme... Il me dit bien de ne pas laisser ma culpabilité, m’empêcher de partager cette expérience érotique avec lui… (Plus facile à dire qu’à faire. Même si je suis curieuse de savoir ce que cela fait de coucher avec deux hommes.)

Peut-on, dissocier sexe et sentiments ? J’ai toujours eu besoin d’avoir des sentiments pour faire l’amour. Avez-vous déjà eu ce sentiment ? Comment faire pour ne pas être paralysée pendant l’acte ? Pour ne pas craindre d’être bloquer ? Car je pense qu’il faudrait que je sois réellement détendu pour complètement apprécier. Je ne veux pas le décevoir, je veux lui faire plaisir et me faire plaisir aussi.

C’est un pas à franchir pour moi qui n’est pas facile à faire. Au fond de moi je voudrais tellement pouvoir lui faire plaisir et me faire plaisir.

J’ai besoin de conseils !!!!!!

6 Commentaires

  • Bonjour

    du precedent message je retiendrais ....

    ".../... Ma compagne a pris confiance en elle grâce à cette relation et j’ai adoré la voir prendre autant de plaisir.
    Nous avons beaucoup parlé avant et après cette soirée pour être au clair de nos envies et que chacun ne fasse que ce qu’il voulait VRAIMENT."

    On le partage pleinement .... et la confiance est un des parametres essentiels .... quand au plaisir amoureux que peut ressentir le conjoint, par delà sa pointe de jalousie, il signe là toute l’attention et le respect qu’il a pour l’autre ....

    en meme temps, soyez convaincue, soyez prete, ne vous laissez rien ou quiconque imposer .... vous devez etre charmée, libre, lacher-prise, et sinon, il est mille fois preferable de surseoir, de remettre, de dire non meme si ca crée un mini clash .... il sera tjrs preferable à la miserable impression d’avoir peut-etre fait ce qui ne vous correspondait pas ou auquel vous n’etiez pas prete, pas "mure" ....

    Carpe Diem ... et amusez bien !!

  • Bonjour chouquette,

    Je suis dans la situation de ton homme, c’est moi qui ai proposé à ma compagne une relation avec un autre homme.
    Nous avions eu quelques expériences dans le libertinage en couple précédemment mais rien qui ne la satisfasse réellement. C’est la raison pour laquelle j’ai envisagé le candaulisme - triolisme. Le moteur principal étant de la voir prendre du plaisir et de la sentir vraiment très excitée. Je dois dire que je ne suis pas un homme jaloux à la base. Ma compagne a été très intéressée et nous avons sauté le pas, elle a adoré. Je dois admettre avoir eu plus de mal et m’être découvert un peu jaloux de voir cet homme lui donner du plaisir. Ensuite j’ai constaté l’intensité de son plaisir et qu’elle était toute orientée vers moi, dans ses yeux brûlait un amour fou et ses attentions étaient vers moi. Pendant toute la relation nous avons été très proche même quand elle n’était qu’avec l’autre et ce dernier n’avait qu’un rôle secondaire. Notre relation était bien la plus forte et guidait cette soirée. Nous sommes ressortis encore plus proches et encore plus libérés. Ma compagne a pris confiance en elle grâce à cette relation et j’ai adoré la voir prendre autant de plaisir.
    Nous avons beaucoup parlé avant et après cette soirée pour être au clair de nos envies et que chacun ne fasse que ce qu’il voulait VRAIMENT.
    Je dois admettre qu’il ne s’agissait pas d’une relation purement candauliste car teintée de triolisme, mais j’espère t’avoir un peu aidé.

  • oui, bien sûr pour faire l’amour il faut des sentiments. Autour d’une histoire de sexe, il faut une histoire. La question est de savoir quelle est la nature de ces sentiments, et si votre mari doit en prendre ombrage. A vous de réguler. Attrait, attirance, n’est pas amour. Si vous n’êtes pas simplette, midinette, vous pouvez faire la part des choses. Et puis le candaulisme est une histoire en soi.

  • C’est comme cela pour chacun et chacune de nous. On voudrait bien essayer mais :
    1/Que va penser l’autre si je dis oui ?
    2/Vais oser le faire devant lui ?
    3/Vais-je être à la hauteur de ses envies ?
    En fait, ou est le problème à vos questions ?
    1/Il vous a posé une question, répondez lui franchement. Si votre réponse lui déplait c’est de sa responsabilité, il ne fallait pas qu’il vous la pose.
    2/Faite tout pour être très excitée sur le moment et demandez lui de vous y aider.
    3/Si l’excitation engendrée par les préliminaires est à la bonne hauteur, bien sûr que vous serez à la hauteur. Si l’excitation n’est pas à la hauteur, C’EST DE LEURS FAUTES.
    Maintenant si vous êtes, VOUS, INTERIEUREMENT, envieuse d’essayer cette aventure, pourquoi ne pas sauter sur l’occasion. Pas beaucoup de femmes ont la chance qu’une telle proposition leur soit donné.
    Dans quel état psychologique était mon épouse lorsqu’elle s’est trouvée dans cette situation ? Dans le même état que vous. Elle a accepté, ça à marché, nous avons vécus 15 ans de bonheur et de jouissance.
    Ce genre de pratique comporte automatiquement des risques. En vous le proposant, il prend un petit risque : c’est oui ou c’est non. En acceptant sa proposition : vous prenez un petit risque : il est satisfait ou mécontent. Et si un éventuel essai est mit en route : vous prenez tous les deux le même risque, c’est réussi ou c’est loupé. Il faudra prévoir vos réactions si c’est loupé.
    Et maintenant : in challa !
    f.tyroler2@orange.fr

  • bonjour,
    oui, parler, dialoguer, prendre le temps...laisser faire le feeling...et vous aimer comme des fous pour accepter et respecter les décisions de l’autre...toujours que l’un ou l’autre soit capable de dire Stop sans que cela remette en question l’amour que vous avez l’un de l’autre...

    Bon chemin

  • Bonjour Chouquette (joli pseudo :-) )
    Ah c’est compliqué les sentiments... n’est ce pas ? Je ne peux pas trop t’aider en ce qui concerne la gestion de tes sentiments personnels, ou du moins je ne peux pas partager avec toi. Je suis une femme mais je suis de l’autre côté du miroir : c’est moi qui souhaite "partager" mon homme, et non l’inverse.
    Le seul conseil qui reste valable en toutes occasions, et on le dit assez souvent ici, c’est PARLER. Dialoguer avec ton conjoint, échanger vos points de vue et poser les questions que vous voulez poser, sans retenue. C’est essentiel pour une bonne compréhension mutuelle, et une compréhension de la situation.
    Je te souhaite beaucoup de courage, ton message m’a inspiré beaucoup de sympathie. Je te fais des bisous, tiens ! :)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription