Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de complices de couples >

L’atelier

! Signaler un contenu abusif

Mon mari m’a fait découvrir ce site où il a déposé une contribution hier et il m’a encouragé à faire de même, c’est à dire vous narrer une de nos aventures ce que je fais aujourd’hui avec plaisir.
Il y a quelques mois alors que mes envies étaient florissantes et ma libido au beau fixe, mon homme m’avait organisé une petite soirée dont je me souviens encore.
- " Ce soir tu te prépares pour un plan bien sexe comme tu aimes et tu mets ta combinaison en résille sans rien en dessous " m’a-t-il dit
- "... ouhaa ... sans rien en dessous ??? "
- "Oui oui sans rien en dessous pour que l’on puisse tout voir sans être nue !! "

Je réfléchie un peu car je n’aime pas trop être exposée aux regards des autres en étant aussi peu vétue mais bon , je finie par accepter.

On se prépare donc et nous voilà en voiture direction A42 puis pas très loin de Lyon nous arrivons dans une zone industrielle et Thomas gare la voiture dans le parking d’un entrepot apparemment fermé mais rassure toi me dit-il on nous attend.

Je me sens un peu stressée je l’avoue car ne sachant pas ce qui m’attend et vu la tenue que je porte sous mon manteau je commence à me poser des tas de questions mais Thomas me rassure tout de suite en me disant qu’il serait à coté de moi, que je ne serai pas la seule fille et que je n’avais rien à craindre. Un peu moins stressée je lui donne la main et nous entrons dans cet entrepot dont la porte s’ouvre à notre approche. Un homme grand et apparemment très beau nous a ouvert la porte, il est masqué et en me disant bonjour il me prend la main et m’emmène avec lui à l’intérieur. Mon coeur bat très fort, je me retourne et Thomas n’est plus la !! Oupss , petit moment de panique mais mon hôte me rassure aussi en me disant « n’ai aucune crainte ton mari n’est pas loin » et il me fait rentrer dans un immense hangard sombre mais parsemé d’une multitude de petites bougies qui forment un chemin jusqu’au centre où se trouve déjà une dizaine d’hommes tous masqués et vétus de noir. Ils forment un cercle autour d’une espèce d’estrade habillée de couvertures et de coussins sur lesquels une très jolie jeune femme brune se fait prendre à quatre pattes tout en suçant une belle queue apparemment bien dure. Elle prend énormément de plaisir et ne se gène pas pour le dire avec des mots crus comme « continu, baise moi encore » et cette athmosphère porno commence à me mettre dans un état second. C’est à ce moment la que mon accompagnateur me lache la main, m’enlève mon manteau et je me retrouve en combinaison résilles complètement transparente devant tous ces hommes car le monsieur m’a conduit devant l’estrade où l’autre demoiselle crie son plaisir. Quelques types, masqués, s’approchent alors de moi et commence à poser leurs mains sur mon corps et je sens une main serrer la mienne très fort, je me retourne , c’est Thomas ... ouf je suis soulagée, rassurée, maintenant je vais me lâcher. Je répond aux caresses en attrapant des queues sorties de leurs pantalons et je constate qu’elles sont toutes bien tendues vers moi. Quelqu’un attrape ma combinaison derrière et la déchire laissant l’accès libre a des doigts qui m’écartent les fesses et s’introduisent en moi.
Je mouille terriblement, je coule devrais-je dire et j’apperçois certains de ces hommes enfiler des capotes tandis qu’un d’entre-eux me plaque le buste sur l’estrade me forçant à poser mes seins à plat pour lui offrir mon cul cambré par mes haut talons.
C’est le commencement d’une interminable baise car une dizaine d’hommes se relaient derrière mes fesses pour me baiser chacun leur tour en alternant mon sexe et mon petit trou et je hurle mon plaisir aussi fort que je peux car je prend mon pied comme jamais.
Cela dure, dure , tantôt debout, tantôt sur le ventre ou bien les jambes en l’air ou à quatre pattes et je me fais baiser, enculer comme une véritable pute .... pour mon plus grand plaisir et celui de mon homme que j’apperçois de temps en temps et qui lui aussi a sorti sa verge et se masturbe en me regardant. Au bout d’une bonne heure de ce traitement je crie STOP .... une petite pause s’il vous plait et tout le monde se met à rire.
On se retrouve devant un petit buffet avec des boissons et tout les masques sont tombés, les discutions vont bon train, tout le monde rigole et l’ambiance est super décontractée. L’autre jeune femme, très jolie , avec un corps sublime vient me parler et tout naturellement commence à poser sa bouche aux lèvres pulpeuses sur la mienne pour me rouler une pelle magistrale en passant une main entre mes cuisses pour me caresser le clitoris. L’effet ne se fait pas attendre, excitée comme je le suis je trouve l’orgasme en deux minutes à peine et par la même occasion je redéclenche les hostilités car les messieurs revigorés par le spectacle que nous leur avons donné ont retrouvé un « tonus » visible à l’oeil nu. Ils décident de nous remettre sur l’estrade, à quatre pattes toutes les deux cote à cote et pendant que deux d’entre eux nous pilonnent par derrière deux autres sont devant nos visages pour introduire leurs verges dans nos bouches.
Nous nous retrouvons toutes les deux face à face montées chacune sur un type pendant que deux autres nous prennent en double et je peux la voir et l’entendre hurler son plaisir tandis que je n’arrête pas de jouir aussi. Nous finissons toutes les deux allongées l’une à coté de l’autre et les hommes autour en train de se masturber avant que leur sperme ne nous innonde copieusement. Je sens, tout comme elle , ce liquide visqueux couler partout sur mon corps, ma peau et s’insinuer entre mes jambes , mes lèvres pendant que mes doigts se crispent sur mon clitoris dans un orgasme dévastateur, je me cambre, décolle mes fesses de l’estrade et je crie en jouissant !!!
Point final , je veux prendre une douche et rentrer chez moi, je n’en peux plus, je suis éreintée et mon homme m’aide à rassembler les affaires de rechange que j’ai amené avant de m’accompagner vers la douche sous laquelle je reste un moment sans bouger.
Je dis à Thomas que je désire rentrer tout de suite, je ne veux plus qu’un homme pose un doigt sur moi je veux rentrer ...
Thomas me laisse m’habiller, m’aide à passer mon manteau et nous partons sans dire au revoir et tandis que la porte se referme derrière moi j’entend les cris de l’autre jeune femme qui se fait encore baiser et je me dis qu’elle est sacrément endurante ... ou qu’elle rentre d’une ile deserte ... peut -être ! Je monte dans la voiture Thomas démarre et je sens la voiture bouger tandis que je parts dans les mymbes d’un sommeil profond....

6 Commentaires

  • C’est marrant de lire les commentaires des commentaires. Lorsqu’on soumet un texte, un fantasme ou autre à l’appréciation de tous il ne faut pas refuser les critiques sinon à quoi cela sert de les faire publier ?

  • Témoignage assez sidérant. Mais vraiment chapeau d’avoir osé. C’est encourageant pour ceux qui comme moi n’ont pas encore franchi le pas.
    PS - pourquoi vous décourager avec des gens critiques... on en rencontre partout dans la vie. Mais c’est vrai que quelque part vous vous êtes déshabillée une deuxième fois en public... devant des lecteurs et cette fois tous ceux qui vous ont vue nue à travers vos mots lascifs et enivrants ont gardé leur masque. En tout cas , pour ce qui me concerne, je vous ai crue et vous m’avez fait bander.

  • Réflexion d’une nullité affligeante venant de la part de quelqu’un qui se permet de donner un avis qui repose sur quoi ? Sur rien ou peut être sur ses propre frustrations.
    Oui c’est un fantasme masculin, c’est vrai, c’était celui de mon mari et au risque de te déplaire oui j’en ai profité et aimé ça, maintenant je l’ai fais et c’est une chose qui ne m’attire plus !!
    Mon mari m’a demandé de laisser un témoignage sur nos "aventures" ici et je l’ai fais, ça sera le seul et l’unique parce que si je dois être confrontée à ce type de message débile ça sera sans moi car je n’ai aucunement besoin d’étaler mes amusements sur un site. Je fais partie des gens qui préfèrent "faire" que commenter ... surtout pour être critiquée.
    Ceci est le dernier commentaire que je fais sur ce site, mon mari fera ce qu’il voudra s’il en éprouve l’envie ou le besoin.
    Cordialement, bonne continuation à vous tous.

  • Très beau fantasme bien écrit.

  • Je suis convaincu qu’il s’agit d’un fantasme masculin et non pas d’un témoignage féminin !

  • superbe narration et jolie situation

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription