Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

L’ami de l’oncle à André

! Signaler un contenu abusif

Certains racontent des histoires (vraies ou fantasmées) avec un plombier, un électricien, un livreur, .... que sais-je encore.
Moi je vais vous écrire une après-midi avec l’ami de l’oncle à André.
André à un oncle que nous voyons 2 ou 3 fois par an. Cet homme est très gentil, mais également assez coquin.
Nous étions mariés de peu quand il eut son premier geste déplacé envers moi, c’était à l’occasion d’une communion dans la famille. Ce jour-là, par hasard je vous le jure, je me suis trouvée à l’accompagner pour aller chercher la grand-mère du communiant.
Sur le chemin il m’a fait de nombreux compliments et s’est dit heureux qu’André sois marié avec une aussi jolie femme que moi. Je l’ai remercié sans penser à mal, mais il a continué en ponctuant que j’avais les plus belles jambes de la famille.
Mon réflexe a été de prendre attention à ma pose et au spectacle qu’offrait ma jupe.
Assise comme je l’étais elle dévoilait plus qu’il n’aurait fallu et j’ai tenté de la réajuster.
Mal m’en a pris car mon geste a été perçu avec l’effet contraire à ce que je voulais. Ou tout du moins c’est l’interprétation choisie par tonton (je ne citerais pas de prénom pour ne prendre aucun risque familial).
Voyant mon geste il m’a dit : "Tu la remontes pour que je puisse mieux voir ?".
J’étais franchement perturbée, jamais je n’aurais imaginé que il avait de telles idées.
Joignant le geste à la parole il a déposé sa main sur moi, très haut sur ma cuisse.
Je lui ai demandé ce qu’il faisait (bien sûr que je le savais !) et il a exprimé bien des choses crues.
Là je lui ai dit qu’il ne se passerait jamais rien entre lui et moi et il a ôté sa main.
Revenus à la fête j’ai oublié l’incident, mais vite il s’est rappelé à moi.
A chaque fois que tonton passait derrière moi il me caressait les fesses, avec discrétion mais fermement. Et quand il en a eu l’occasion il s’est approché de mon oreille et m’a chuchoté que il me peloterait chaque fois qu’il le pourrait.
Cela fait maintenant quelques années que ce jeu dure et je reconnais que ça ne me déplaît pas même si JAMAIS cela n’ira plus loin.
Mais il a un ami !
Un jour, tonton a téléphoné chez nous pour demander à mon chéri si il voulait bien l’accompagner le samedi afin d’aller chercher un nouveau meuble de salle de bain. André lui a répondu que bien volontiers et tonton a ajouté que je vienne avec, qu’il prendrait une tarte et que nous goûterions ensemble.
Je me doutais que cette invitation à me joindre à eux n’était que prétexte pour pouvoir me "toucher". Mais ça ne me dérange pas et pour m’amuser j’avais mis une petite jupe toute légère, de celle qui s’envole au moindre vent.
Sauf que ...
Sauf que lorsque nous sommes arrivés chez lui il n’était pas seul, un de ses amis était présent.
Quand il s’est s’agit d’aller chercher le meuble tonton m’a demandé si je voulais bien rester avec son ami durant ce temps. Cela ne m’a pas dérangé, aller chez X (le magasin suédois) n’est pas ma tasse de thé.
Seule avec T (l’ami), nous avons bavardé un instant. Je voyais bien qu’il avait le regard constamment posé à un endroit bien précis de ma personne et, comme toujours, j’en étais flattée.
Flattée, et même émoustillée. T devait avoir approximativement entre 65 et 70 ans, l’idéal masculin de ma coquinerie.
Et c’est sans détour qu’il m’a dit textuellement : "Je comprends tonton, il faudrait être aveugle pour ne pas être ébloui par tes (et oui, directement il m’a tutoyée) cuisses".
Je l’ai regardé en souriant tout en pensant que tonton avait vraiment une grande langue.
Il s’est levé, s’est approché de moi et m’a dit : "moi aussi je peux les caresser" ?
Je n’ai pas répondu, mais j’ai décroisé les jambes et remonté ma jupe de quelques centimètres en signe d’acceptation.
T s’est mis à genoux et a commencé ses caresses. D’abord assez gentiment, mais son excitation l’a vite entraîné vers et dans ma culotte.
Tandis que je m’affalais de plus en plus dans le fauteuil il me masturbait frénétiquement.
J’ai joui à deux reprises !
Mise en appétit je lui ai proposé de se redresser et j’ai détaché son pantalon. J’ai sorti son sexe et l’ai branlé, donnant parfois un délicat coup de langue sur le gland.
Je pense que tout était prévu car celui-ci avait un goût très parfumé, il l’avait certainement oint d’une crème aromatisée. Je l’ai sucé jusqu’à son éjaculation, avalant avec délice sa semence.
Il s’est absenté pour aller rincer son kiki et j’ai remis un peu d’ordre dans ma tenue.
Lorsqu’il est revenu il m’a demandé si nous pourrions nous revoir afin de faire l’amour (sauf que je ne fais pas "l’amour" avec mes amants, "je baise" (excusez le mot)).
Encore sous le coup de l’excitation j’ai répondu que oui, mais qu’il fallait que j’en parle avec André.
Sa première réaction fut craintive, il ne connaissait pas notre candaulisme (et ne savait même pas ce que le mot veut dire).
J’ai pris son numéro de téléphone et lui ai dit que je le contacterais si André était d’accord. Juste je lui demandais de n’en rien dire à tonton, en-dehors qu’il m’avait caressée puisque c’était prévu entre eux.
La suite pour bientôt (si vous appréciez).
Bisouss à tous et toutes ainsi qu’à Oursgris
Christel

4 Commentaires

  • Pour ne pas changer, un récit haletant et terriblement excitant

  • Je me doutais bien que tu as encore sous le coude de nombreuses aventures à nous raconter... enfin, quand je dis « sous le coude »... !!!
    Je ne suis pas surpris que l’ami du Tonton te tutoie (mince, moi aussi du coup...), à notre âge nous sommes un peu plus libérés et nous nous permettons parfois d’être un peu plus directes que nous aurions pu l’être il y a quelques années...
    Comme tu m’as cité, et je t’en remercie, je ne pouvais pas faire autrement que de te répondre... Je ne mets pas mon prénom, sinon les lecteurs n’y comprendraient plus rien... lol...
    Il est bien évident que je vais surveiller de près les parutions, en attente de la suite, comme Tasproc et Fun67... à très bientôt sur les mêmes ondes...

  • Hummmm c’est très bon de te lire et ouverte à ce type de proposition. vivement la suite...

  • Toujours désirable à vous lire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription