Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

L’amant de ma femme 6

! Signaler un contenu abusif

Voici la suite de nos aventures au domicile conjugal.
Comme je vous l’ai dit, dès que nous nous sommes retrouvés sans enfant à la maison, nous avons pu y recevoir Luc sans avoir à nous rendre dans cet hôtel sommes toute assez glauque. Les choses sont restées assez identiques.Les rapports sexuels de ma femme et de son amant se passait dans le salon ou dans la chambre. Je les regardais baiser dans le canapé 3 places alors que j’étais assis face à eux dans le 2 places. Luc passait le plus souvent en soirée le vendredi. On prenait un verre en discutant de choses et d’autres, jamais de sexe. Il pouvait aussi dîner avec nous.
Après nous passions au salon et rapidement après quelques discussions, les choses prenaient une autre tournure. Quelques caresses sur les cuisses de Cécile, un baiser sur la bouche et c’était parti. Une certaine routine s’était installée.
Cela a durer un petit temps sans rien de neuf, jusqu’à ce que le leur propose de se voir seuls. Mes conditions étaient que je sois mis au courant et que rien ne se passe dans mon dos. Les choses étaient bien claires entre nous, mais au bout de quelques semaines aucune rencontre n’avait eu lieu entre eux, excepté bien sûr les rencontres habituelles du vendredi. En accompagnant Luc à sa voiture, j’ai abordé le sujet. Il m’a dit avoir téléphoné à plusieurs reprises à Cécile pour la voir pendant que j’étais au boulot, Cécile rentre beaucoup plus tôt que moi à la maison, mais que manifestement elle n’était pas prête à franchir le pas.
J’en ai discuté ensuite avec elle. Elle m’a effectivement confirmé que bien que les choses aient été mises au point à 3, c’était contre ses principes et qu’elle voulait bien le faire mais à la condition que je sois présent dans la maison mais sans assister. Que je les laisse seuls dans l’intimité de notre chambre. La visite suivante de Luc, ce fut fait. C’était en été, nous prenions un verre sur la terrasse et Cécile s’est soudain levée, à pris Luc par la main et lui a dit "viens".
Elle l’a entraîné dans la chambre et ils s’y sont enfermés pendant certainement 2 heures. J’étais fou de jalousie mais aussi très excité, ou peut-être un peu stressé par cette nouvelle donne dans notre couple. J’avais rejoint le salon et je tendais l’oreille pour percevoir les gémissements de ma femme sous les caresses et coups de butoir de son amant.
Je ne voyais rien mais je m’imaginais ce qui se passait.
C’est sans doute la première fois que j’ai eu vraiment le sentiment d’être cocu. À la fois jaloux et inquiet quelque part mais aussi très excité et heureux. C’est finalement avec un certain soulagement que je les ai vu redescendre dans le salon, ils s’étaient bien sûr revêtu. En accompagnant Luc à sa voiture, je lui ai demandé si cela avait été. Il m’a répondu que Cécile s’était donnée vraiment à fond, qu’elle avait vraiment fait l’amour avec lui et que c’était tout à fait différent qu’avant, même après toutes ces années. Ce n’était pas pareil que si j’avais été présent, elle s’était montrée à la fois très sexuelle mais aussi très câline avec de nombreux baisers très tendres et des caresses inhabituelles.
J’ai de suite compris que Luc n’était pas seulement un amant de sexe pour Cécile mais aussi un amant de coeur.
Je m’en doutais un peu, une femme ne sait pas avoir des renations sexuelles avec un homme sans sentiment.
J’ai osé aborder le sujet avec Cécile qui m’a effectivement avoué avoir quelques sentiments pour Luc mais qu’elle n’en était pas amoureuse. C’était peut-être son meilleur ami mais sans plus, qu’elle m’aimait et que si elle avait dû tomber amoureuse de Luc et me quitter cela aurait été fait depuis longtemps.
Cécile et Gérard

2 Commentaires

  • bonjour à tous les deux,

    juste vous dire car j’ai du mal avec ce mot "cocu" que pour moi et sans aucun jugement (si cela vous plait d’être qualifié de cocu tant mieux pour vous) vous n’êtes en rien cocu à mes yeux...mais plutôt un homme heureux , infiniment heureux et qui sait rendre sa femme heureuse.
    Peut être un "refus" de voir une réalité et de mieux l’accepter...ou une idéalisation du candaulisme ? Mais je préfère l’homme heureux à l’expression cocu qui reste nimbée de fausseté et de mépris de l’autre.
    Mais ce n’est que mon opinion...Soyez un homme heureux même en étant cocu !

  • J’adoooorrre...!
    T’a encore une suite ou bien c’est la situation actuelle ?
    Ont ils finis par se voir seuls sans toi ?
    Quel suspens !
    Ma femme rencontre son amant souvent sans moi, mais pas assez souvent à mon goût (en moyenne tous les 15 jours mais c’est un maximum...parfois moins...)
    On part à l’ascension (enfin, elle part avec lui et je les rejoins le lendemain une fois que j’aurai été cocu une fois de plus...!)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription