Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

L’amant de ma femme 12 - la suite

! Signaler un contenu abusif

(....)
Luc était très embarrassé, à peine osait-il regarder. Cécile s’en est aperçue et lui a dit agacée "si il le fait, tu regardes au moins, il y a 5 minutes, tu étais bien d’accord que je le lui demande".
Cela n’a pas été évident, et bien qu’excité par la perversité de la situation, je n’avais pas une belle érection et ne serais sans doute pas parvenu à éjaculer sans l’intervention de ma femme. Voyant que cela n’allait pas très bien, elle s’est soudain levée et est allée dans la chambre. Elle en est revenue avec un de ses godes et son flacon de lait corporel.
Elle me les a tendus sans rien dire. J’ai de suite compris ce que je devais en faire.
J’ai bien failli arrêter là mais je me suis finalement résolu à achever ce qui avait été commencé. Je me suis donc introduit le gode après l’avoir lubrifié avec le lait.
J’étais parvenu au tiers de sa longueur, quand Cécile, n’étant sans doute pas satisfaite du résultat, est venue s’assoir à mes côtés. J’espérais qu’elle allait me masturber, mais au lieu de cela, elle a empoigné le gode par sa molette rouge de réglage et me la enfoncé jusque la garde. Et non contente de cela, d’une dernière poussée d’un doigt, elle a fait franchir à la molette le sphincter anal.
Elle est ensuite allée se rassoir à coté de Luc et m’a lancé vulgairement : "maintenant que tu l’as bien profond, tu t’achèves...et pas pendant des heures"
Après quelques minutes, je suis parvenu à jouir sous le regard des amants.
Cécile a même trouvé bon de faire remaquer à Luc :" regarde elle se tend, il va venir...".
Après cela, Luc est encore resté certainement une demi-heure à discuter avec Cécile.
Eux discutants dans le canapé, moi le cul nu et le ventre poisseux, les écoutant et n’osant pas trop intervenir dans leur conversation.
Cécile a même poussé le vice de me demander de raccompagner Luc quand il nous a quitté. J’ai rapidement remis mon jeans et mes baskets, et l’ai raccompagné à sa voiture..
Quand je suis revenu, Cécile a éclaté de rire en voyant ma démarche particulière.
Heureusement je n’ai pas eu trop de difficulté à faire ressortir son gode.

Cécile et Gérard

1 Commentaire

  • Alors là on nage dans le top du top...!
    La crème des champagnes, le château Margaux 1929, le caviar des caviars des maris cocus !
    Tu as une femme délicieusement perverse...!
    Un perle à conserver bien précieusement...!

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription