Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Un Jordanien et ma femme

! Signaler un contenu abusif

A Amman en Jordanie je « dirigeais » un hôtel assez important et ma femme Sylvia vivait avec moi. Nous sommes divorcées maintenant. Sylvia était une très belle blonde avec un visage d’ange. J’avais noté son attirance pour les hommes du sud que ce soit des arabes, des turcs, ect.

Durant nos 10 années de vies communes, elle m’a souvent fait cocu, mais sans mon consentement avoué. Par contre il est vrai que petit à petit, le doute, puis la certitude, la honte de la découverte de ces infidélités ont été remplacé par du plaisir.

Près de mon hôtel, il y avait un bar restaurant mal fréquenté, le patron un type grand et maigre, moustachu, et moi n’étions pas véritablement amis, un truc physique entre nous.

Un jour il y avait un repas d’hôtelier restaurateur et nous étions assis à la même table, ma femme moi, le voisin, et 5 autres hommes d’origine arabe.

La soirée était bien arrosée et le voisin, Saïd de son prénom et ma femme sympathisaient. Tous ces hommes regardaient ma femme avec envie et sans scrupules, il faut préciser que pour eux toutes les Européennes sont des femmes faciles.

La soirée se termina et nous rentrâmes, alors que ma femme prenait sa douche, un message sonna sur son portable, je m’approchais et le lu :
" Tu es si belle mon ange je voudrais te revoir - Saïd "
Ce message me troubla et je décidais de ne rien dire.

A mon tour je pris ma douche et quand je revins, Sylvia était au lit et lisait, elle ne me dit rien concernant le SMS.
Le lendemain soir alors qu’elle se douchait, je repris son portable : 17 messages, tous de Saïd :
" Je pense à toi ", " Tu es mon ange ", " Viens, j’ai envie de toi " etc. C’était un véritable harcèlement que vivait mon épouse sans qu’elle ne dise un mot.

Le lendemain alors que je faisais le tour de l’hôtel, Saïd était au bar de mon hôtel à prendre un café avec un ami à lui, par politesse je les saluais.

Puis pris d’une rage soudaine je pris Saïd par le bras et le sortit du bar sur la terrasse, et lui dis je sais que tu tournes autour de ma femme alors fais gaffe, je peux me vanter d’être assez costaud et bagarreur et je pense que sur le coup, il a eu peur et il a quitté le bar tout de suite.

Le soir même les messages avaient recommencé, mais cette fois plus cru :
" Je veux vraiment baiser ta chatte, te prendre et te faire jouir ".
Jusque-là elle ne répondait pas.

Je racontais innocemment l’incident du matin à ma femme sans lui préciser que c’était par jalousie que j’avais agi ainsi, et là, surprise, elle prit sa défense me déclarant qu’il était très gentil avec elle et que je devrais m’excuser.
Le lendemain elle envoya un SMS à Saïd lui disant qu’elle était désolée de mon attitude et qu’elle voulait s’excuser.

La réponse fut rapide, vient me voir demain à 16 h
Cela ne loupa pas, j’étais au bureau quand elle me téléphona qu’elle sortait avec une autre amie hongroise et qu’elle reviendrait pour dîner.

De mon bureau je voyais la rue et la vie partir en robe blanche légère et courte et talons hauts, je notai que ses longs cheveux blonds étaient dénoués, chose qu’elle ne faisait pas d’habitude pour ne pas se faire embêtée.

Je me précipitais dans une chambre de l’hôtel dont les fenêtres faisaient face au restaurant de Saïd. Il était assis entouré de ses voyous quand elle arriva comme une princesse.

Elle était si belle et pure au milieu d’eux, mal rase, pas trop propre et gras, sauf Saïd qui était maigre, mais avec quand même avec sa fine moustache et ses cheveux mi-longs gominés une sale tête de Mac.

Il la fit s’asseoir à ses côtés et tous ses amis la regardaient avec envie et ils désignèrent l’hôtel du menton et j’en suis sur parlaient de moi en rigolant.

Saïd l’enlaça devant les autres elle se devait un peu, mais il la reprit et en lui chuchotant lui caressait les jambes, j’étais fou ! sa sale main sur ses jambes.....
Il se leva lui pris la main et elle le suivit. Elle revint pour le dîner comme prévu, je posais des questions sur son après-midi, mais rien.

Le soir je réussis à lire un seul SMS :
" merci mon ange c’était très bon "
et la réponse de Sylvia
" c’est moi qui te remercie mon chéri " ;

Je suis sorti de l’appart et je me suis rendu dans mon bureau. je fermais la porte et je me masturbait furieusement. Ce soir-là je fis l’amour à ma femme et pris bien soin de lécher sa chatte ;

Une ou deux fois par semaine elle allait voir Saïd, j’épiais et regardait leur rencontre au bar ou elle montait directement chez lui et ils passaient une ou deux heures ensemble et moi à son retour je léchais ses culottes sales au gout, j’imaginais de leurs jus mêlés.

Je savais que tout le personnel savait que Saïd baisait ma femme et rigolait dans mon dos. Ça, ce n’était pas facile à vivre, mais le reste était exquis.

Un jour les SMS on arrêtés et leur relation a cessé.

Un jour quelques mois plus tard pendant une scène je lui ai dit que je savais et je lui ai fait tout avoué, et elle me jeta avec mépris qu’elle n’avait aucun sentiment pour lui, mais qu’il était son maître au lit, qui il avait un sexe plus gros que le mien et qu’elle adorait le sucer.

Aux questions que je posais elle répondait oui elle l’avalait, oui elle lui avait donner son anus (à moi une seule fois) oui elle jouissait beaucoup, et ce que je n’avais pas demandé, un jour il avait invité mon directeur des ventes et lui aussi l’avait baisé....

Ceci était excitant et humiliant, mais je décidais, puisque mon contrat finissait de ne pas renouveler.

Elle m’en fit d’autres, donc à suivre

4 Commentaires

  • Concernant ma femme, Sylvia, elle ne savait pas que ca m exitait , mais comme de mon coté je faisais des ecarts , elle a choisit de se lasser aller, le plus exitant c est que c etais la pluspart du temps avec mes employés, arabe, turc , roumain.

    Ma copine anglaise Kate savait que ca me faisait souffrir mais aimait cela, et elle savait que ca m exitait car quant nous faision l amour j evoquais souvent des hommes noirs et elle adorait.

    Ma copine bretonne Nolwenn, le savait et je la poussait , mais elle ne la pas fait devant moi .

    Ma copine Sue , autrichiene , venait en vacance dans mon hotel , couchait avec moi et le avait une tournée d amant a voir , tous arabes , j etais le seul europeens, mais cela m exitais mais nous n en avons jamais parlé.

    Ma copine Birgitt , allemande , savait que cela m exitais.

    Ma femme actuelle , russe , sait que cela m exite .

  • Raconte nous comment elle a pris plaisir avec un autre.

    Il semble que vous ayez parler de son plaisir à voir d’autres hommes et toi à la savoir avec eux, je me trompe ?

    Comment a t elle su que cela t’excitait ?
    A très vite et merci encore pour ce témoignage.

  • merci de votre message, j en ai encore quelques une

  • merci pour votre témoignage

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription