Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Je suis une femme et j’aime ça

! Signaler un contenu abusif

Voilà comment j’ai assouvi sans le savoir le fantasme « candauliste » de mon mari.
Nous étions dans un bon restaurant de notre petite ville et le diner en amoureux était assez sympathique. Je venais, pour l’exciter un peu, de soutirer mon string humide (dans les wc) et lui avait offert à table, plier le plus discrètement possible afin de ne pas attirer l’œil des autres clients. Ce soir là je ne mettais pas reconnu, d’habitude coincer et timide, plutôt vieille fille et pas coquine, ce fût une révélation pour moi de découvrir à quel point cet acte avait pu rendre mon homme bien raide (il me l’avoua après)
Ce que je ne savais pas, à croire que se soir là nous étions connectés, c’est qu’il avait prévu une soirée coquine et pleine de nouveautés et de découverte pour moi. Tout d’abord à la fin du repas il me demanda si j’aimais jouer et les jeux de rôle en particulier. Surprise et ne m’attendant pas à cette question à ce moment là je me suis laissé dire « OUI » en restant vraiment interrogative sur une question pareil, dans un lieu comme ça lors d’une soirée en amoureux.
C’est à ce moment là qu’il me laissa, me demandant de lui faire confiance. Surprise, et oui, encore une fois je ne comprenais rien, ni ce que je devais faire jusqu’au moment ou le serveur vint me déposer une enveloppe rose. Inscrit dessus « Pour ma chérie que j’aime »
J’ouvris avec curiosité et découvrit à l’intérieur une petite lettre. Celle-ci était pleine d’amour, d’émotions, de sentiments, de gratitude et aussi deux autres enveloppes plus petites.
« Ma chéri, je t’offre la possibilité de commencer un jeu de rôle qui peut mettre un peu de piment dans notre vie. Je t’offre le choix de prendre l’enveloppe bleu qui te guidera vers moi pour continuer notre vie de couple comme nous le faisons depuis 9 ans. Tu as le choix de prendre l’enveloppe rouge, qui, elle, te conduira vers un autre chemin avec moi, la découverte, le lâcher prise, des plaisirs inconnu et une aventure les yeux bandés.
Le choix a ce moment là était compliqué pour pleins de raisons. J’avais peur de l’inconnu, peur d’être déçu, peur de le décevoir et pleins d’autres choses. Après une bonne dizaine de minutes de réflexion je me décidais à ouvrir l’enveloppe rouge, laissant comme indiqué dans le 1er message, l’enveloppe bleu bien fermé. Le message était simple
« hôtel du parc, chambre 212 »
L’hôtel était à 50m du restaurant, à 1minute de moi et pourtant j’ai mis 15 minutes pour être devant la porte de celui-ci. La peur tutoyait ma curiosité, l’angoisse l’envie d’aller plus loin e de découvrir la suite de cette soirée. Je demandais à l’accueil la clé de la chambre, j’entrais à l’intérieur quelques minutes pus tard et pus découvrir, posé sur le lit, une tenue sexy, des bas, un porte jarretelle et un bandeau que je supposait devoir mettre sur mes yeux une fois fini. Il y avait aussi un petit mot
« tu peux encore faire demi-tour ou me faire confiance et lâcher prise »
Pas question de faire demi-tour maintenant, j’étais trop excité et curieuse.
Le reste du message était le suivant
« Je veux que tu t’habilles avec ce qui st sur le lit, prends le temps de te faire jolie, prends une douche si tu le désires, maquilles toi, couche toi sur le lit, caresse toi et lorsque tu sera excité envois moi un sms, bande toi les yeux et attend debout devant le lit. »
« Et confiance, lâche prise, profite, découvre »
Je vous épargne les détails de la préparation, mais j’étais super excité en anxieuse.
J’ai envoyé le sms depuis 3 minutes lorsque j’entends la porte de la chambre s’ouvrir. Mon cœur bat à 300 à l’heure, j’ai peur et j’ai hâte, je suis tremblante, inquiète. J’entends des pas qui viennent vers moi, je suis tétanisé lorsqu’une main se pose sur mon épaule. Une bouche embrasse mon cou, l’odeur n’est pas celle de mon homme, cela est déroutant, dérangeant mais très …..
Je suis toute humide…… je mouille est cela n’est pas habituelle…… aussi trempé que ça et surtout si vite…... Ses mains se baladent sur mon corps me procurant des frissons, des sensations exquises, nouvelles. Je me décoince et de détend doucement….. Les caresses s’affirment et se déplacent le long de mes courbes gracieuses, et oui je ne suis pas un top modèle, mes fesses rondes découvre la chaleur de sa paume qui effleure doucement la gauche puis la droite. Sa main droite, elle, se déplace sur mon ventre, descendant délicatement vers mon entre-jambe, remontant vers ma poitrine et mes tétons déjà bien raide.

Sa bouche humide se rapproche de la mienne, l’excitation me pousse vers lui, mais à l’intérieur de moi, une certaine morale et fidélité me l’interdit. Soudain je revois ce que mon mari avait écrit sur sa seconde lettre « lâche prise »

Je l’embrasse, l’explosion dans ma culotte est énorme, je jouis sans qu’il ne me masturbe ou me pénètre. Je sens ma culote qui est tout humide pendant que sa bouche caresse la mienne, sans langue pénètre en moi, ses doigts glisse sous ma jupe, il écarte mon string et entre en moi sans difficulté. Je mouille comme une « salope » et c’est assez intéressant de découvrir ces nouvelles sensations. A mon tour je caresse son corps, découvrant des muscles imposant, un torse et des pectoraux sculpté et dur. J’ouvre sa chemise et je titille ses tétons avec ma langue. Son corps est imberbe, son parfum enivrant, ses doigts profond en moi. Ma main descend le long de son corps pour arriver au niveau de son sexe que je sens déjà très raide à travers son jeans. Je défais ses boutons les uns après les autres et passe ma main le long de son sexe qui me semble large et élancé.

D’un coup sec je me sens plaqué contre le mur qui se trouve devant moi, avec un de ses pieds il écarte mes cuisses, baisse mon string jusqu’à mes genoux et commence à me lécher par derrière. Sa langue chaude descend de mon anus a mon vagin, sa langue vient maintenant en moi, il me pénètre et goute à mon intimité la plus profonde. Je prends beaucoup de plaisir, je gémis comme jamais (je suis plutôt muette d’habitude), mais petit cris et hurlement donne encore plus d’impacte a ces préliminaires.

C’est a ce moment là que j’ai eu envie de le sucer, de prendre sa bite en moi, profondément, sentir le gout de son gland, avaler ses couilles les unes après les autres et le masturber avec entrain. Ma tête et mon corps était à bout, j’avais envie de ma faire baiser alors qu’il n’était qu’au début des premiers échanges.

Il me retourna contre ce mur, levant une de mes jambes pour poser mon pied sur la chaise qui était à coté de nous. Il enleva ma robe, dégrafa mon soutif et commença à mordillé mes tétons. Ses doigts étaient en moi, profondément en moi, je le sentais au fond de mon vagin humide, trempé, dégoulinant. Il me doigta jusqu’à me faire gicler à plusieurs reprise, mouillant certainement son jeans, le sol et la chaise de cet chambre d’hôtel. C’est à ce moment là que j’ai eu une pensée pour mon mari, celui qui m’avait poussé vers ce moment extrême d’extase et de plaisir. Plaisir que je découvrais, qu’il m’était impossible d’imaginer, moi la petite fille à papa et maman, la coincé sexuelle, la femme super névrosé avec des règles et des principes parentaux, religieux et sociétales. Dans mes plus grand fantasmes et envie, jamais mon imagination aurai pu croire à un tel moment. Je t’aime mon chéri et malgré ce moment sexuel que je vis en ce moment je t’aime comme une folle.

Revenons à mes plaisir et à ce jour qui à changé ma vie et mon couple…

J’etais maintenant accroupi devant lui et je baisser son slip pour attraper en bouche l’objet tant attendu. Son sexe était assez large, pour le sucer ma bouche devait etre bien ouverte. Ce n’était pas dans mon habitude d’ouvrir autant, mon mari ayant un sexe « normal ». La longueur aussi était imposante, il était au fond de ma bouche que j’avais encore une main sur le reste de son sexe, c’était une 1ere pour moi de sucer une homme très bien monté. Ces vas et vient était envahissant, profond, puissant. De temps en temps il tapait sa queue contre mes joues et ma bouche, c’était une sensation nouvelle et violente mais l’état d’esprit dans lequel j’étais à ce moment là me permettait d’en éprouver du plaisir et même de la demande. J’avais qu’une envie …..Qu’il me baise.

Ma timidité m’empêcher de lui demander, mais j’avais que cet envie en tête, qu’il prenne ma chatte, qu’il ouvre et vienne dans mon intimité la plus profonde, son membre imposant devait venir frotté contre mes lèvres et prendre mon vagin détrempé. Je prenais l’intuitive par moi-même de me relever et tâtonnant (j’ai les yeux bandés je vous rappel) autour de moi pour trouver le lit et je m’allonger dessus, jambe bien ouverte, cuisse en l’air, la main sur les lèvres pour les écartés et l’invités à me prendre.

Plutôt que sentir son gland ce fut sa langue agile, habile et chaude qui parcourait mon sexe en entier et plus. Il monter sur mon clitoris puis descendait jusqu’au plus profond de mon anus, remonter par l’extérieur de mes lèvres et redescendant, faisant ce schéma érotique à plusieurs reprise. Ma main été posé sur sa tête pour qu’il soit bien appuyé afin de bien le sentir. Il remonta vers moi, léchant mon ventre, mon nombril, mordillant mes tétons pendant un bon moment pendant qu’une de ses mains pénétrer ma chate et maintenant mon cul. Un doigt dans chaque troues, une sensation unique, indescriptible à ce moment là de la soirée. Je n’étais pas une fan de sodomie, pas que je ne trouvais de plaisir là dedans mais encore et à causes de ces principes idiots……

Sa bouche venait à la rencontre de la mienne, j’étais exciter au point de jouir une seconde fois, je gémissais et hurler de plaisir comme jamais je ne l’avais fait. Ses doigts en moi et sa bouche m’embrassant, c’était vraiment bon.

Il me baisa dans tous les sens, toutes les positions, assise, debout, à 4 pattes, contre le mur, la fenêtre. Son sexe était toujours raide et il venait en moi très profondément. Parfois brutal, parfois plus doux, j’en prenais pour mon grade, j’hurlais de bonheur, je jouissais comme une folle et même si la fatigue commençait à se faire sentir, j’avais encore et encore envie de lui, envide de son sexe, sa bouche, son odeur. Il était mon 1er amant, ma 1ere relation extra-conjugale consentie. Il était mon fantasme, mes plaisirs cachés.

Il s’approcha de mon oreille, me murmura une question auquel j’ai eu du mal à répondre sur le coup. La magie allait-elle continuer, le plaisir serait-il aussi intense, est-ce que je prendrais tout autant mon pied ? Tant de question à cette question…

« Veux-tu que j’enlève ton bandeau ? »

9 Commentaires

  • "Je l’embrasse, l’explosion dans ma culotte est énorme, je jouis"

    "Je sens ma culote qui est toute humide pendant que sa bouche caresse la mienne, sa langue pénètre en moi, ses doigts glissent sous ma jupe, il écarte mon string et entre en moi sans difficulté."

    "il écarte mes cuisses, baisse mon string jusqu’à mes genoux et commence à me lécher"

    "il me pénètre et goute à mon intimité la plus profonde."

    "Ses doigts étaient en moi, profondément en moi, je le sentais au fond de mon vagin humide, trempé, dégoulinant. Il me doigta"

    "qu’il prenne ma chatte, qu’il ouvre et vienne dans mon intimité la plus profonde"

    "jambes bien ouvertes, lèvres écartées"

    "Ses doigts en moi"

  • Magnifique récit, surtout les propos suivants qui me font tout simplement tourner la tête quand je pense à une si belle femme mariée qui prend autant de plaisir physique, les yeux bandés pour oser aimer écarter son intimité avec un parfait inconnu ! Superbe !

    "
    Je l’embrasse, l’explosion dans ma culotte est énorme, je jouis sans qu’il ne me masturbe ou me pénètre. Je sens ma culote qui est tout humide pendant que sa bouche caresse la mienne, sa langue pénètre en moi, ses doigts glissent sous ma jupe, il écarte mon string et entre en moi sans difficulté. Je mouille comme une « salope » et c’est assez intéressant de découvrir ces nouvelles sensations.

    ...plaquée contre le mur... il écarte mes cuisses, baisse mon string jusqu’à mes genoux et commence à me lécher... sa langue vient maintenant en moi, il me pénètre et goute à mon intimité la plus profonde. Je prends beaucoup de plaisir, je gémis comme jamais (je suis plutôt muette d’habitude). ...j’avais envie de ma faire baiser !

    Il me retourna contre ce mur... Ses doigts étaient en moi, profondément en moi, je le sentais au fond de mon vagin humide, trempé, dégoulinant. Il me doigta jusqu’à me faire gicler à plusieurs reprise, mouillant certainement son jeans... C’est à ce moment là que j’ai eu une pensée pour mon mari, celui qui m’avait poussé vers ce moment extrême d’extase et de plaisir.

    ...qu’il prenne ma chatte, qu’il ouvre et vienne dans mon intimité la plus profonde, son membre imposant devait venir frotter contre mes lèvres et prendre mon vagin détrempé. ...trouver le lit et je m’allonger dessus, jambes bien ouvertes, cuisses en l’air, la main sur les lèvres pour les écarter et l’inviter à me prendre.

    Plutôt que sentir son gland ce fut sa langue agile, habile et chaude qui parcourait mon sexe en entier... Ma main était posée sur sa tête pour qu’il soit bien appuyé afin de bien le sentir.

    Sa bouche venait à la rencontre de la mienne, j’étais excitée au point de jouir une seconde fois, je gémissais et hurlais de plaisir comme jamais je ne l’avais fait.

    Ses doigts en moi et sa bouche m’embrassant, c’était vraiment bon !!!
    "

    MERCI !

  • Magnifique récit, surtout les propos suivants qui me font tout simplement tourner la tête quand je pense à une si belle femme mariée qui prend autant de plaisir physique, les yeux bandés pour oser aimer se laisser toucher intimement avec un parfait inconnu ! Superbe !

    "
    Je l’embrasse, l’explosion dans ma culotte est énorme, je jouis sans qu’il ne me masturbe ou me pénètre. Je sens ma culote qui est tout humide pendant que sa bouche caresse la mienne, sa langue pénètre en moi, ses doigts glissent sous ma jupe, il écarte mon string et entre en moi sans difficulté. Je mouille comme une « salope » et c’est assez intéressant de découvrir ces nouvelles sensations.

    ...plaquée contre le mur... il écarte mes cuisses, baisse mon string jusqu’à mes genoux et commence à me lécher... sa langue vient maintenant en moi, il me pénètre et goute à mon intimité la plus profonde. Je prends beaucoup de plaisir, je gémis comme jamais (je suis plutôt muette d’habitude). ...j’avais envie de ma faire baiser !

    Il me retourna contre ce mur... Ses doigts étaient en moi, profondément en moi, je le sentais au fond de mon vagin humide, trempé, dégoulinant. Il me doigta jusqu’à me faire gicler à plusieurs reprise, mouillant certainement son jeans... C’est à ce moment là que j’ai eu une pensée pour mon mari, celui qui m’avait poussé vers ce moment extrême d’extase et de plaisir.

    ...qu’il prenne ma chatte, qu’il ouvre et vienne dans mon intimité la plus profonde, son membre imposant devait venir frotter contre mes lèvres et prendre mon vagin détrempé. ...trouver le lit et je m’allonger dessus, jambes bien ouvertes, cuisses en l’air, la main sur les lèvres pour les écarter et l’inviter à me prendre.

    Plutôt que sentir son gland ce fut sa langue agile, habile et chaude qui parcourait mon sexe en entier... Ma main était posée sur sa tête pour qu’il soit bien appuyé afin de bien le sentir.

    Sa bouche venait à la rencontre de la mienne, j’étais excitée au point de jouir une seconde fois, je gémissais et hurlais de plaisir comme jamais je ne l’avais fait.

    Ses doigts en moi et sa bouche m’embrassant, c’était vraiment bon !!!
    "

    MERCI !

  • Magnifique histoire ! J adore ! J espère que ma moitié franchira le cap ;)

  • Hummmmm super bandant ! :)

  • Quelle belle aventure !!

  • oh oui..superbe..vite la suite..

  • C est se qu on apel un lacher prise.tres belle histoire j espere vivre la meme chose bientot

  • Argh mon Dieu ... ne nous laisse pas au milieu de ce merveilleux récit ..

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription