Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

je suis enfin passée à l’acte

! Signaler un contenu abusif

Mon mari et moi sommes très complices et très branchés sexe, un jour en surfant sur le net, nous avons découvert les sites candauliste.
nous avons de suite été très intéressés mais je ne me voyais pas franchir le pas.
devant l’insistance de mon mari un soir de fête avec des amis nous décidons de finir en boîte de nuit.
Mon mari qui n’est pas un grand danseur me matte de sa place.
Un homme d’une quarantaine d’année ne tarde pas à venir tourner autour de moi, malgré la présence de nos amis j’ai décidé de me lâcher et d’exciter mon petit mari.
la tension est à son comble lorsque arrive un zouk. J’avais l’impression que nous étions seuls sur la piste je me moquais de se qu’on pouvait penser de moi, j’avais l’impression de faire l’amour sur le dance flor.
A la fin de la chanson je retourne vers mon mari pour vérifier s’il était bien chaud mais mon cavalier me prend par le bras pour me proposer un verre, et là, du tac ô tac je lui réponds que je préfère le sucer dans sa voiture !
En se dirigeant dehors je passe devant mon chéri et je lui dis que l’homme derrière moi, je vais le sucer.
mes mains étaient moites et j’avais une grosse boule dans le ventre, un étrange mélange entre peur panique et excitation intense.
Arrivé à sa voiture mon bel inconnue me renversa sur le capot et m’embrassa fougueusement.
sa grosse langue fouillant ma bouche tandis que sa main remontait le long de mes cuisses sous ma jupe.
Son visage cachait mes yeux mais j’entendais les gens qui s agglutinés autour de nous
j’étais affreusement excitė et honteuse à la fois j’imaginais mon mari avec ces autres hommes me regarder,ses doigts écartent ma culotte et me pénétré délicatement, j’essayais de le repousser mais j’avais trop envie qu’il continue.
Les bourdonnement s’accentuent il relève sa tête et je peux enfin voir quatre peut être cinq jeunes à quelques mètres me regardant me faire prendre de la sorte j’ai voulu arrêter mais une décharge m’envahit, j’étais en train de jouir, devant des inconnus, je mordais mes lèvres pour ne pas crier, juste des petits gémissements sortaient de ma bouche
Il se rapproche de moi pour me dire je veux te baiser, il me releva me pris par la main pour m’amener un peu plus loin, c’est à se moment que je croise le regard de mon mari, à ses yeux j’ai compris qu’il prenait du plaisir, alors j’ai suivi mon amant au fond du parking.
Malgré son insistance je n’ai pas voulu qu’il me prenne ici comme ça, j’avais trop envie de jouir, de crier, et là, ce n’était pas possible.
je l’ai donc pris en bouche, son sexe pas très long mais un gland énorme que j’avais du mal à prendre.
il était déjà tout mouillé et après quelques aller retour il sorti abondamment en moi . Je ne pu tout avaler et j’ai tout recrachė dans son caleçon.
je suis retournée auprès de mon chéri pour finir la soirée et au moment de rentrer il est retourné voir mon amant pour l’inviter à finir la nuit à la maison...
peut être que je vous raconterai la fin de cette soirée qui fut inoubliable.
fany

10 Commentaires

  • si des fois l’envie vous reprends de vivre une parenthèse coquine n’hésitez pas à me contacter j’en serais plus qu’honoré ! A très bientôt j’espère

  • Excellent !
    Merci pour ce témoignage !
    Manu

  • Bien lui en a pris,femme d une force ,j espérant qu elle recomancera. Pas assez de femmes comme elle ,merci encore pour son recit

  • Magnifique récit !je suis au travail et je bande dure en imaginant la scène !!!! Que j’aurais aimé être à sa place.....si des fois l’envie vous reprends de vivre une parenthèse coquine n’hésitez pas à me contacter j’en serais plus qu’honoré ! A très bientôt j’espère.

  • Vous m’ avait fait trop excité je vous remercie fany !!!

  • Merci pour ces messages c’est un réel plaisir que de vous avoir fait partager cette fabuleuse soirée, et mon mari fut très excitė de lire mon récit, car même si on en a beaucoup parlé, le fait de l’écrire et d’être lu, le rend plus intense.
    fany

  • superbe pour un 1° pas ! vivement la suite

  • ça me rappelle de bons souvenirs en boite et a l’extérieur du Roi René à Ville d’Avray
    mais il y a longtemps
    ma femme adossée a un arbre ds le petit bois pres de la boite et bien remplie pr plusieurs hommes a la file
    a cette époque où le sida commençait mais n’était pas encore connu on baisait toujours à cru, c’était une nuit où ma f et moi ressortions du club après une partouze pour rentrer a la maison, ce fut un petit intermède tres jouissif

  • bonjour,
    Fantasme ou réalité ?
    Cela reste très excitant à la lecture
    C’est super, un excellent début.
    Et puis si vous ne vivez pas une expérience candauliste , vous prenez beaucoup de plaisirs et c’est bien là le plus important.
    Bises à vous deux

  • Merci Fany !!! J’aime beaucoup ces histoires en boite de nuit. Et après qu’est-ce qui c’est passé ? Cordialement

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription