Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Je suis cocu

! Signaler un contenu abusif

J’ai découvert que ma femme me faisait cocu depuis trois mois. Au début, j’étais en rage, puis désespéré et bizarrement par la suite, je commençais à trouver cela excitant. Le fait de la voir s’apprêter avant d’aller le rejoindre. Elle qui était si prude, elle s’habillait de façon provocante, bas, porte jarretelles, mini-jupe en cuir, décolleté plongeant.

Un jour, je me risquais à lui avouer que cela m’excitait de savoir ce qu’il lui faisait, à ma grande surprise, elle me dit tout dans les moindres détails : comment elle le suçait, leurs jeux de bondage et de soumissions. Elle lui avait fait l’honneur de lui offrir son trou sacré pour qu’il s’y répande et lui remplisse les entrailles.

A son prochain rendez-vous, je lui proposais de m’occuper d’elle, elle accepta. Je lui ai donc rasé sa minette entièrement. Je vis qu’elle mouillait et lui fit remarquer, elle me répondit que cela l’excitait que je la prépare en vue d’aller se faire baiser. Une fois terminé, je contemplais sa petite chatte devenue toute lisse. Je ne pus m’empêcher de me pencher sur elle pour la lécher.

Après quelques minutes, elle me repoussait en me disant que je pourrais le faire mais après. Je n’insistais pas et je l’emmenai dans la chambre pour lui choisir sa tenue. Je lui tendais une robe noire assez courte et dont le décolleté qui baillait, descendait jusqu’en dessous de la poitrine. Elle l’enfila sans sous-vêtements, elle était divinement excitante. Puis elle mit ses escarpins rouges qui s’accordaient avec son rouge à lèvre, elle m’embrassait, et parti.

Elle revenait trois heures plus tard, elle me remerciait et m’embrassait, je lui passais ma main entre les jambes, elle se laissait faire, mieux elle m’entraînait sur le canapé s’asseyait les jambes écartées et me laissait regarder sa chatte encore collante. J’y enfonçais un doigt, un liquide poisseux s’en échappait, mélange de cyprine et du sperme de son amant.

Elle posait ses mains sur ma tête et m’attirait à elle. Je plongeais entre ses cuisses et j’entrepris de la nettoyer délicatement avec ma langue. Elle se mit à gémir sous mes caresses. En même temps, je lui disais que je la trouvais exquise, que j’aimais qu’elle se fasse baiser comme une salope. Alors elle se mit à jouir en poussant un cri.

Depuis, elle continue à le voir régulièrement, à chaque fois c’est moi qui m’occupe d’elle, qui l’épile, la maquille et lui choisit ses tenues.

5 Commentaires

  • superbe narration et moment intense

  • félicitations, tu es parvenu tres vite au graal des cocus : pouvoir se delecter du sperme de l’amant mélé a la cyprine de sa femme - beaucoup aimeraient etre à ta place - savoure ces moments uniques !!

  • félicitations, tu es parvenu tres vite au graal des cocus : pouvoir se delecter du sperme de l’amant mélé a la cyprine de sa femme - beaucoup aimeraient etre à ta place - savoure ces moments uniques !!

  • Très jolie histoire

  • Super..il m’arrive que mon mari fasse la même chose..Cela nous excite beaucoup..

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription