Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Jalousie ?

! Signaler un contenu abusif

Bonjour à tous
Je suis en couple depuis 10 ans. J’ai parlé à ma femme de mon fantasme de candaulisme depuis quelques années. Au début c’était non puis petit à petit l’idée a commencé à faire son chemin.

Récemment elle a rencontré quelqu’un pas du tout dans une démarche candauliste, ils ont eu l’occasion de se revoir 2 fois dans le cadre professionnel. J’essayais de la taquiner un peu sur le physique de cette personne et petit à petit elle m’a dit qu’il était mignon et qu’il lui plaisait.

J’étais tout excité et commençait à la questionner de sorte à savoir si une première expérience candauliste était envisageable. Ça avait l’air d’être plutôt bien partit. Après leur deuxième rencontre j’ai recommencé à la questionner mais là elle s’attardait surtout sur le plaisir de discuter avec lui, que c’était un homme qui lui plaisait énormément psychologiquement, elle m’a dit qu’elle avait eu un coup de foudre.

C’est là que je ne comprends pas mon ressentit. Autant l’idée qu’elle soit attiré physiquement m’excite, autant que je la sente amoureuse et attirée psychologiquement me rend complètement jaloux.

J’ai l’impression qu’elle ne m’aime plus et que nous ne sommes plus complice...

  • Est ce normal cette différence de ressenti entre le corporel et le mental ?
  • Est ce qu’une femme doit avant tout passer par une attirance psychologique pour se laisser approcher physiquement ?
  • Comment ne pas ressentir de jalousie et ne pas me sentir exclu de ma complicité avec ma femme ?

J’hésite entre la crise de jalousie et tout laisser tomber ou trouver un autre comportement mais dont je ne vois pas la sortie.

11 Commentaires

  • Ma femme pose le problème de la façon suivante : comment coucher avec un autre sans me tromper, c’est à dire sans me dévaloriser ? Réponse : en ne se dévalorisant pas elle-même, d’où le choix d’amants qui par leur qualité humaine lui permettent de se respecter (donc de me respecter). Mais sans entrer en concurrence avec les ressorts secrets de notre histoire et de notre intimité. Dosage subtil et difficile.
    Elle s’y tient et vous pouvez en déduire que la jalousie n’est pas de mise. Et pourtant je la ressens d’une façon dédramatisée qui est la plus puissante des stimulations érotiques.
    Certains trouveront cela bien compliqué. Je les approuve. A chacun son rapport à l’amour, au plaisir et à la cérébralité.
    Je ne sais, Tigicoc, si ces confidences font écho aux questions très intéressantes que vous vous posez. Il s’agit en fin de compte d’utiliser la jalousie de façon positive.

  • Ces sentiments sont parfaitement légitimes. Je comprends votre peur, l’ayant moi-même ressenti avec un des amants de ma compagne qu’elle considérait comme un ami, un confident.
    J’avais proposé à ma compagne de rencontrer son amant afin de m’assurer des intentions bienveillantes de celui-ci, et aussi de me rassurer moi.
    peut-être pourriez-vous en faire de même ? Cet homme est-il au courant que votre épouse est mariée ? et qu’elle est amoureuse de VOUS ? peut-être doit elle lui dire et être très claire avec lui. De loin, et de votre point de vue , cette entente entre elle et lui doit vous effrayer mais cet amant n’a sans doute pas l’intention de vous ravir votre épouse. Vous rencontrer tous les trois pourrait permettre de rendre les choses moins ambiguës.

  • Nous avons pu discuter et nous en sommes ressorti grandis. Nous avons tous les 2 mieux cerné ce que nous voulions et ne voulions pas. Je crois aussi avoir compris l’origine de mon candaulisme ; une sorte de mélange entre manque de confiance en moi et altruisme. Ce qui me permet de savoir comment ne pas tomber dans une situation qui pourrait détruire notre couple. Je me souviens de l’article sur ce site qui parlait de la réassurance affective. Effectivement ca me parait un point important pour avancer sereinement et que la cellule du couple ne soit jamais remise en question.

  • On est tous passé par des moments où l’excitation se mèle à la jalousie c’est quasiment obligatoire. Vous (nous) voudriez que votre femme aborde le candaulisme d’après vos envies, vos sensations, vos idées, votre manière de voir les choses mais votre épouse est une personne à part entière qui a surement sa propre vision d’aborder ces jeux et il est bien évident que tout ne peut pas correspondre à 100%.
    Discutez discutez ... mettez vous d’accord et votre femme doit respecter vos limites comme vous devez respecter les siennes. Il faut qu’elle comprenne que le coté sentimental peut engendrer des soucis sérieux et vous devez accepter que votre femme n’ai pas envie de coucher avec le 1er venu, qu’elle ai besoin d’une certaine compatibilité d’esprit.
    Mettez les choses à plat gentiment par exemple en l’invitant au resto ou avec un joli bouquet de fleur en lui disant que vous aimeriez parler des certaines choses ... et les conditions deviendront beaucoup plus propices ... vous savez pour beaucoup de candaulistes il a fallu plusieurs années pour que les choses évoluent et qu’un consensus parfait (ou presque) s’installe entre les deux époux.

  • Bonjour
    Attention : il est fondamental de parler avec votre epouse. Il Faut qu’elle connaisse votre ressenti et que vous le gériez ensemble. Il est parfaitement possible de dériver vers une forme de candaulisme -polyamoureux. Comment partir du principe qu’une personne ne peut en aimer qu’une autre ? Reste que la place du conjoint est particulière et ne doit pas pouvoir être remise en question . Le couple doit rester la priorité et ces principes réaffirmés ensemble et avec l’amant très régulièrement
    Cela nous est arrivé et cela est très subtil mais porteur de grands moments

  • Belle analyse TYROLER.
    Effectivement à la base c’est mon fantasme et ma femme n’étant pas du tout soumise il est normal qu’elle mette en avant son choix. Je ne m’attendais juste pas du tout à ce qu’il se porte sur l’intellect et du coup cet imprévu me remet complètement en question. Je pensais qu’on resterai sur du physique, mais l’aspect intellectuel fait appel pour moi à des sentiments beaucoup plus profonds

  • Merci COUPLE4031 pour la réponse .
    En fait s’envoyer en l’air avec un autre ne l’interresse pas plus que ça. Elle me repete souvent que celui qu’elle veut c’est moi et personne d’autre.
    Par contre elle a eu clairement un flash sur la personnalité de cet homme, qu’elle trouve cultivé drôle etc...
    Du coup la question que je me pose c’est est ce que je dois faire attention car ca ressemble trop à une belle rencontre amoureuse, ou au contraire est ce que je dois pousser dans ce sens car la connaissant s’il n’y a pas attirance psychologique à la base il n’y aura pas forcément attirance physique ?

  • Je pense qu’elle a bien assimilé votre fantasme de candaulisme mais que pour accepter de le réaliser il lui faut ressentir une attirance vers l’homme QU’ELLE A DECIDE DE choisir. Vu le choix "psychologique" qui visiblement prédomine dans SON choix, c’est à vous de savoir si vous vous autorisez à intervenir dans SON choix.Pour satisfaire librement VOTRE fantasme, elle prend la liberté de choisir son complice. Si ce choix ne vous satisfait pas, osez donc lui dire que elle ne pourra choisir que d’après VOTRE sélection. Commencez donc par accepter le fait qu’elle a bien assimilé votre fantasme et donc qu’elle accepte le candaulisme, acceptez SON choix pour lui prouver que vous lui donnez toute liberté dans ce sens, et vous verrez bien APRES si vous pourrez lui demander de vous faire participer dans un choix que vous préférez commun.

  • Que la femme soit attirée par un homme pour son physique ou son intellect, cela est différent.
    En candaulisme tout doit rester sur le côté "sexuel", aucun sentiment ne doit s’incruster entre madame et le partenaire.
    Qu’il lui plaise ou entre dans son choix réservé à ce jeu (candaulisme) est un plus, mais ça doit en rester là. Autrement ça foirera, vous serez uniquement "cocu" et la fin du couple sonnera.
    J’ai la chance que ma coquine (pour des raisons datant de ses débuts de "femme") soit surtout demandeuse d’hommes très mûrs avec , si possible, un surpoids.
    Perso, d’après ce que vous écrivez, je pense qu’elle veut s’envoyer en l’air dans le seul but de se faire plaisir. Et pas de vous en faire profiter.
    J’espère me tromper et vous souhaite de beaux instants candaulistes.

  • Merci pour votre réponse, est ce que lui parler de mon ressenti risque de la fermer ou au contraire pourrait me rassurer et nous permettre d’aller plus loin ?

  • Le chemin semble s’orienter dans la direction voulue au départ je trouve.
    C’est l’impression que ce récit donne en tout cas.

    Alors il est parfois délicat de sauter le pas pour certaines personnes, voir impossible pour d’autres au final.
    Le fantasme est moteur dans cet univers de jeu, il faut le laisser s’exprimer ou effectivement tout arrêter si vous avez peur de vous bruler les ailes.

    Mais vous avez peut être fait prendre conscience à votre épouse d’une ouverture d’esprit intéressante qu’il sera délicat de refermer subitement.

    Quoi qu’il en soit, dans ce domaine de jeu très cérébral, le physique est parfois bien secondaire. Se laisser approcher physiquement se fait très bien dans un club libertin et l’approche du candaulisme est plus subtile que ça. Heureusement d’ailleurs.

    L’idée fait souvent son chemin pour les femmes avant de comprendre les idées de leurs époux, à vous de trouver le votre maintenant.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription