Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

J’offre ma femme... Chap. 1

! Signaler un contenu abusif

Il est 13:15. Valérie a un rendez vous avec un homme rencontré sur internet. Tout ce que je sais c’est qu’il a 36 ans et qu’elle le trouve pas mal. Même si elle a un doute sur les photos reçues. À plusieurs reprises hier, elle m’a dit sa crainte d’être déçu par cet homme. En effet, elle a passé pas mal de temps à bavarder avec lui par mail et chat ces dernières semaines, alors je peux comprendre sa déception si il ne correspond pas à ses critères : un bel homme avec un beau visage et de belles mains...

Plus que jamais, elle est motivée et excitée de se faire baiser par un homme sans moi. Elle est devenue tout aussi impatiente que moi la dessus ! Il faut dire que nous en avons maintes et maintes fois parlé ces derniers temps ! Oh ce que j’aimerais que ce rendez vous soit concluant et débouche sur une autre rencontre la semaine prochaine, mais cette fois ci, beaucoup plus coquine.

Il est toujours bien prévu que Valérie se fasse baiser dans une chambre d’hôtel et qu’elle me raconte tout juste après. Il est surtout prévu d’immortaliser cette scène sur une vidéo grâce à notre camescope qu’elle laissera sur son trépied. Hier soir, je lui ai même dit des attitudes et positons que j’aimerais qu’il fasse durant cette fameuse après-midi, juste pour s’exciter encore un peu...Oh ce que j’aimerais que ça marche, qu’il la prenne très fort comme elle aime, qu’il la respecte mais qu’il abuse d’elle. Je dis cela car elle adore ça. Elle me dit souvent en baisant :
- "putain plus fort, j’aime quand va claque !"
Valérie m’aime très fort. Elle me répète souvent qu’elle n’a jamais aimé un homme autant que moi. Elle est très amoureuse ce qui n’est pas incompatible selon nous, à baiser avec d’autres hommes. Car dans ce "geste", il y aussi de l’amour, n’en déplaise à certain.

Elle aime baiser et ne m’appartient pas. Je ne souhaite donc pas la brider ou lui interdire de faire des choses. Du moment que nous les partageons et que ça se passe dans un respect mutuel. C’est aussi cela notre conception du couple : vouloir vivre et vieillir ensemble sans jamais plus se quitter. Avoir une exclusivité amoureuse bien sur. Mais pas de propriété vis à vis du corps et du sexe.

Il est 13:40, et elle doit être au café avec son amant potentiel désormais. Je n’ai pas de sms d’elle mais je la laisse tranquille. Je croise juste les doigts pour que ce premier rendez vous soit concluant. J’ai mon cœur qui s’impatiente en battant la chamade....

15:10 elle m’appelle enfin. Elle me dit par téléphone tout de suite :
- " C’est bon mon amour ! Il est très très bien ! "
Elle continue sa description et bien entendu, une once de jalousie et de crainte commencent à poindre. A priori, il me ressemble et ça lui va parfaitement. Seul un truc l’embête. Il semble un peu timide et sensible. Ce n’est donc peut être pas le baiseur recherché. Mais elle m’a dit aussi :
- " méfions nous de l’eau qui dort. Regarde toi par exemple avec ton coté sensible et gendre idéal, tu baises comme un dieu ! "
Flatteur certes, même si j’ai toujours du mal à prendre en considération ses compliments. Je baise bien peut être oui. Mais il y a toujours meilleur...

Elle me dit qu’elle allait le chauffer un peu par texto car ils se sont donné leur portable.
J’aimerais et elle aussi que leur après-midi en vidéo ait lieu la semaine prochaine, mais il est très pris. Zut ! Tant pis pour lui ! Valérie m’a dit que si il n’était pas disponible du tout, ce sera peut être un signe concernant sa motivation à la baiser...

Pourtant hier soir, elle m’a montré des échanges de sms dans lequel il dit que ses partenaires n’ont pas eu à se plaindre de ses performances. Et qu’il était capable de jouir plusieurs fois en 3 heures. Enfin, Valérie lu la demandé de jouir sur sa langue car elle adore le sperme. Et bien sa réaction à été assez froide finalement. Il a juste dit :
- " j’adore vous m’excite et je bande rien qu’à vous lire. À très vite ! "

Il n’a pas surrencheri et Valérie a été déçu.
Elle lui a proposé vendredi de 14:00 à 17:00 dans notre appartement. Il lui a dit qu’il ferait son maximum.
Voilà pour les nouvelles. Le second homme potentiel s’est décommandé ce matin deux heures avant. Encore un fantasmeur du web qui écrit bien mais qui rêve sa vie plutôt que de la vivre. Enfin...

À très vite pour de prochaines nouvelles de cette expérience candauliste...

3 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription