Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de complices de couples >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

J’étais un peu triste...

! Signaler un contenu abusif

Pierre me voyant triste m’a dit : "Appelle Arnault et invite-le à passer le week-end avec nous à Deauville..."
Je l’ai appelé aussitôt, nous ne l’avions pas vu depuis quelques mois, il était heureux de m’avoir au téléphone et a accepté notre invitation.
Nous sommes partis de chez nous vendredi matin.
En début d’après-midi j’ai préparé la chambre d’amis et la notre.
Quand Arnault est arrivé vendredi soir, il a appelé pour nous dire qu’il était devant notre résidence,
Je suis descendu aussitôt, je suis monté dans sa voiture pour le faire entrer dans notre garage.
Dès que sa voiture a été dans notre boxe, j’ai refermé la porte derrière nous avec la télécommande, je lui ai sauté au cou, nous nous sommes embrassés, il caressait mes petits seins, sa main est descendu sur mon ventre, puis est passé sous ma jupe entre mes cuisses, il caressait ma fente d’un doigt au travers de ma culotte avant de l’écarter pour me caresser plus intimement.
Après quelques minutes de ce flirt un peu poussé, j’ai actionné la télécommande pour rouvrire le garage, nous sommes sortis de la voiture car nous avions très chaud, nous avons pris l’ascenseur pour monter à l’appartement.
Pierre à saluer Arnault, m’a regardé et a dit : "Vous n’avez pas dû être très sage dans la voiture, ma petite femme à le feu aux joues et peut-être bien ailleurs aussi...".
Je suis allée à la salle de bain me rafraîchir pendant que Arnault s’installait dans la chambre d’amis.
Nous avons pris l’apéritif tous les trois sur la terrasse avant d’aller dîner en ville.
Vers 23 heures nous sommes rentrés à la maison, je suis allée à la salle de bain pendant que les hommes prenait un digestif sur la terrasse.
Je suis venue les retrouver toute fraîche avec sur moi, juste une petite nuisette blanche très courte et une petite culotte flottante assortie
Je me suis assise sur les genoux de mon mari et j’ai trempé mes lèvres dans son verre de vielle prune, j’ai fait la grimace tellement c’était fort...
Pierre me caressait doucement tout en parlant avec Arnault.
Au bout d’un moment, je me suis levée et j’ai dit : "Je vais me coucher, qui m’aime me suive..."
Pierre est venu le premier me rejoindre dans le lit, il m’a dit : "Ce soir, Arnault ne couchera pas dans la petite chambre, mets-toi au milieu du lit, après sa douche il viendra nous rejoindre, tu dormiras entre nous deux, on va s’occuper de toi tous les deux, Arnault à fait faire un test HIV jeudi, comme je lui ai demandé, il est négatif, donc ce week-end tu auras le droit à son sexe et a son sperme dans ton corps sans préservatif..."
J’ai passé la nuit entre mes deux hommes qui m’ont beaucoup caresser avant de me faire l’amour et d’éjaculer chacun leur tour au fond de moi...
C’est Arnault qui m’a prise le premier, j’étais sur lui, il me faisait monter et descendre sur son sexe dur pendant que mon mari caressait et embrassait mes petite fesses, il avait fait couler de la salive sur mon petit trou et il y enfonçait un doigt, il a dit qu’il touchait le sexe le sexe de Arnault au travers de la fine membrane qui sépare mon vagin de mon fondement..
Arnault s’est contracter, puis s’est cambré pour s’enfoncer le plus loin possible dans mon corps pour joui dans moi, à ce moment, de sentir les spasmes de son sexe à chaque éjaculation j’ai eu un orgasme qui m’a fait geindre et crier de plaisir.
Quand mon orgasme est redescendu, j’ai collé ma bouche à celle d’Arnault et nos langues se sont mêlait dans un baiser profond, Pierre masturbait toujours mon petit cul mais, maintenant, avec deux doigt enfoncés dans mon rectum.
Quand Arnault s’est retiré de moi, je me suis allongé sur le dos, Pierre a dit en souriant : "Chérie, moi je vais prendre maintenant tes petites fesses, je ne vais pas mélanger mon sperme à celui de Arnault, on ne saurait pas qui t’a fait un bébé ce soir..."
Il a relevé mes jambes pour les poser sur ses épaule, a plongé son sexe dans mon vagin d’où s’écoulait le sperme de mon amant pour le lubrifier, quand il a ressorti son sexe, il a entraîné du sperme qui a coulé entre mes fesses, il a présenté son sexe contre mon anus et à poussé pour s’enfoncer d’un coup dans mon ventre, j’ai eu très mal et j’ai hurlé quand son gland est passé, il a dit : "Que je suis serré dans ton petit cul ma chéri, Arnault va t’embrasser et caresser tes petits seins pendant que je t’encule mon amour, je vais jouir au fond de ton petit cul, au fond de ton ventre de petite coquine".
Pierre a commencé ses va et vient dans mon fondement,
Arnault suçait mes petits bouts de seins, il les pinçait et les aspirait entre ses lèvres...
J’avais mal, je haletais, je gémissais, et mon mari continuait à pourfendre mon petit cul...
Soudain, il s’est enfonçait le plus possible et a criait : "Je jouis ! Je jouis chérie ! Je jouis dans tes entrailles ma petite salope chérie ! Que c’est booooooon ! Je suis serré dans ton petit cul ma cochonne ! Tu aimmes-ça ma petite salope ! Tu aimes que deux hommes jouissent dans toi ma petite femme chérie !..."
Quand Pierre s’est retiré de mes fesses, j’étais épuisée, je me suis rallongée, mon mari a caressait ma petite chatte poisseuse avant de m’embrasser.
Je me suis reposée quelques minutes avec des kleenex sous mes fesses et entre mes cuisses avant de me lever pour aller aux toilettes car j’avais l’impression que mon mari m’avait fait un lavement puis je me suis lavée avant de revenir me recoucher entre mes deux hommes
Je me suis endormie dans les bras de mon mari. Samedi matin, vers 10 heures, c’est Arnault qui m’a réveillée en me faisant plein de petits bisous, il m’a caressée avant de venir sur moi et me pénétrer de son sexe raide, mon mari était déjà levé. Arnault a mis un peu de temps à éjaculer dans moi, j’étais bien, j’avais du plaisir, j’avais le sexe d’un jeune homme de 36 ans dans moi, nos langue s’entremêlaient, son index caressait doucement mon anus, mais je n’ai pas réussi à jouir.
Nous nous sommes levé vers 11 heures moins le quart, je suis allée à la salle de bain prendre une douche bien méritée, me coiffer et me maquiller car cette nuit d’amour avait marquée un peu mes traits.
Arnault est allé se doucher dans l’autre cabinet de toilette, il voulait venir avec moi prendre sa douche dans ma salle de bain mais je n’ai pas voulu.
J’ai retrouvé mon mari vers midi sur la terrasse, je l’ai embrassé, il a passé sa main entre mes cuisses pour caresser mes fesses en me demandant si je n’avais pas mon petit anus trop sensible.
Il m’a dit : "Chérie, ton week-end d’amour ne fait que commencer, s’il veut bien, c’est Arnault, ce soir, qui s’occupera de ton petit cul..."
Je lui ai souri et j’ai posé chastement, mes lèvres sur les siennes pour un petit bisous... J’ai juste répondu : "On verra !..."

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription