Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

J’aime raconter des histoires à mon mari pour l’exciter. Mais en vrai, je nous prépare au candaulisme.

! Signaler un contenu abusif

Je l’allonge sur le lit nu et j’abaisse la lumière. L’ambiance est tamisée. Je chuchote, je murmure :
- " Ferme les yeux mon chéri. Je suis ta femme. Nous sommes mariés. Tu es joueur de poker. Je travaille la journée et toi la nuit. Il est 5h du matin. Tu as joué toute la nuit, pris dans un tournoi de 300 joueurs. Tu as finis 5eme. Tu as combattu le stress, la pression, la peur de perdre, la fatigue, les mauvais coups…tu es épuisé mais il te faut jouir pour dormir. Je suis endormie, à ta merci. Tu sais que j’ai le sommeil lourd. Tu retires ma petite culotte de manière brusque, plus de temps à perdre tu veux baiser. "

Tout en racontant ce récit je le caresse lentement, délicatement et sensuellement. Je dépose mes lèvres sur sa peau en commençant par son cou. Je me positionne à califourchon au-dessus de lui et je me cambre puis je colle mon bassin au sien en effectuant un petit mouvement. Il n’a pas le droit d’ouvrir les yeux, je veux qu’il puisse s’imaginer ce que je lui raconte. Je veux éveiller tous ses sens. Je suis habillée de manière sexy. Des bas noirs, et de jolis sous-vêtements. Il le sait. Je ne veux pas qu’il me regarde mais qu’il sente, qu’il touche, qu’il devine, qu’il extrapole….surtout qu’il extrapole !

Je continue à lui murmurer mon récit :
- " Tu es excité car tu me vois allonger et inerte. Tu sais pertinemment que dans ce genre de situation tu peux faire ce dont tu veux. Et tu décides de t’imaginer une de tes amantes. Tu sais que cela ne me pose aucun problème. Tu t’introduis en moi, tu es dur en pensant à celle qui a si bien accueilli ta semence hier après-midi pendant que j’étais au travail. Avec nos deux emplois du temps, et ta profession si stressante, je ne pouvais satisfaire toutes tes pulsions.

Il était hors de question que mon mari ne soit pas comblé. Je veux le mieux pour l’amour de ma vie. Tu es si beau, si fort, si doué que je me devais de te partager. Je souhaite que tu accèdes à ton plaisir ultime. Je veux que les femmes connaissent ce que tu m’offres. Et je veux que tu réalises tous tes fantasmes, que tu sois le plus combler. Et ça tu en es conscient. Tu n’as aucune crainte de laisser libre cours à tes fantasmes. "

Je suis mes gestes à mes paroles. Je le masturbe lentement pour augmenter son excitation tout en le faisant languir. Je l’embrasse, je lui mordille les lobes. Je caresse ses cheveux, son cou, son torse, ses épaules, son ventre, son entrejambe, ses cuisses, ses mollets, ses pieds. Je veux exciter chaque parcelle de son anatomie. Il a toujours les yeux fermés et s’imagine la femme qu’il souhaite (du moins je l’espère).

Je poursuis mon récit :
- " Tu commences à me peloter les seins de manière franches. Je te sens durcir et je me réveille légèrement. Je te surprends avec cet air que je connais si bien : je te vois fantasmer en moi. Je décide de te laisser faire. Je veux être soumise à ce fantasme. Je veux te regarder jouir de ton fantasme.

Tu remarques mon réveil et tu décides de me narrer ce qui s’est passé hier après-midi. Tu me dis qu’elle est venue dans notre appartement pour te libérer de cette pression.

Elle était sexy et d’une douceur incroyable. La façon dont elle dépose ses lèvres sur ton sexe est incroyable. Tu me dis que tu adores quand elle est à genou devant toi. Que tu l’admires, que tu la respectes.

Tu me dis que tu t’es occupé d’elle. Que tu lui as un fait un cuni qu’il l’a mené jusqu’à son orgasme. Tu ne rentres pas dans les détails car tu sais que je connais trop bien cela. Puis tu me narres comment elle s’est occupé de toi et ta façon de la toucher.

Tu me dis qu’elle t’a massé les parties intimes avec sensualité et douceur, qu’elle s’est caressée. Elle a pris ton pénis et l’a avalé avec envie, vigueur et douceur. Tu ne saurais tout expliquer, mais sa façon de te regarder pendant qu’elle t’embrasse le sexe te mets dans tout tes états. "

Entre chaque phrase je joignais mes gestes à mes paroles, le suçant entre chaque bride de phrase pour que mon récit soit synchronisé. Je veux qu’il me touche comme il imagine la touché, je veux qu’il jouisse dans sa bouche au moment même où il jouit dans ma bouche.

15 Commentaires

  • c’est plutôt à nous que tu racontes une histoire... et à toi aussi je crois

  • Je suis entièrement en accord avec vous Amon et vous avez raison de le rappeler. Ce que j’ai voulu évoquer par « plus normal » c’est que je réalise avec ce site que je ne suis pas la seule. Ce que je ressens est humain.
    J’avais tellement souhaité ne plus avoir ses idées lorsque j’étais excitée. Prendre du plaisir en pensant à son mari et une autre femme…j’en éprouvais de la honte et du dégoût de moi-même. Je ne comprenais pas comment je pouvais avoir ses idées là…D’où me venaient ces idées-là ? Je suis pourtant une femme honorable, éduquée, réfléchie…je le vivais mal.
    Alors oui ce site me fait sentir plus normal dans le sens où je suis rassurée car ce que je ressens est humain. Je me sens plus légitime. Et je me sens plus en confiance. Naturellement je ne le banalise pas. Mes peurs sont encore présentes car je comprends les risques que cela peut avoir sur mon couple. Je pense que la société ainsi que mon adorable amour se chargeront de me rappeler combien cette pratique est rare et non banal si je venais à l’oublier par mégardes.

    En tout cas, Merci Amon pour cet important rappel, c’est une adorable attention de nous prévenir car étant « nouvelle » il est effectivement aisé de s’en persuadée avec ce site.

  • Je rebondis juste sur le fait que vous dites que ce site vous fait sentir plus normal. C’est a mes yeux un risque que de banaliser le candaulisme et de croire qu’il se pratique a tous les coins de rue. Cela doit être une expérience inédite. Cette expérience déplairait a 99% des gens. De plus cru qui postent ici ne sont pas ceux qui ont perdu leur conjoint a cause de cette pratique. Pourtant ça doit arriver fréquemment.

    Ce que je veux dire. C’est que le candaulisme reste une démarche risquée. Qu’il ne faut pas la normaliser comme une sortie au cinéma et bien prendre conscience de tous les paramètres. C’est le danger d’un site comme celui ci : ne plus etre conscient de l’enjeu ni des risques.

    Mais bien sur ce n’est que mon point de vu.

  • Ah oui je comprends, c’est pas évident. Enfin ça ne l’est jamais quand c’est la première fois de toute manière !
    Naïve sans doute oui, mais rien n’est impossible ! Moi-même je reste très naïve, et ce après 12 ans de vie de libertine... Mais je dois juste être comme ça je pense ! :-)
    Quant à être maladroite... je suis aussi très nulle avec les femmes ! Alors vous avez tout mon soutien ! lol

  • J’utilise le mot tromper car pour mon homme, ça l’est et ce même en lui expliquant que mon ressenti est totalement différent. Et c’est pour cette raison qu’il est si réticent. Concernant le libertinage en couple c’est délicat. Je ne me vois pas coquiner avec une femme (peut être plus tard qui sait ;-) ). Et mon mari n’accepterait pas que je le sois avec un autre homme que lui. Ce qui m’excite réellement, c’est bien mon mari avec une autre femme. Il n’y aurait que en ce sens qu’un libertinage serait envisageable....mais la encore faut-il que
    1/nous soyons vraiment prêts tous les deux
    2/nous rencontrions une femme qui nous inspirerait confiance

    Nous avons lu quelques premières expériences décrites sur ce site...ça nous aide...mais je me sens tellement maladroite pour rencontrer une femme pour mon mari...j’aimerais que cette rencontre soit naturelle, que notre première expérience se fasse en douceur, avec respect ..suis je trop naïve ?

  • Bien que habitant loin, quel délice serai de vous rencontrer....
    Personnellement, moi, monsieur aimerai être à la place de ton homme.
    Quel plaisir aura t il lorsque maitresse lui aura donné le plaisir mérité, et que, rentrant à la maison il puisse profiter de ton corps en te racontant lentement ses ebats.....j en serai presque jaloux de ne pas etre a sa place......
    Et si tu as d autres contes a nous offrir n hesite pas.
    Bise Libertine a vous deux

  • Oh alors ça... Je considère que la fidélité n’a rien de naturel, ou si peu. Mais c’est un autre débat.
    Par contre pourquoi parler de tromper ici ? Tromper c’est mentir, dissimuler. Et on en est bien loin.
    C’est normal d’avoir de craintes, surtout quand on n’a jamais pratiqué. N’avez vous pas songé à commencer par faire du libertinage en couple d’abord ? Ce n’est sans doute pas votre fantasme initial, mais c’est rassurant de ne pas se séparer physiquement. Enfin, je trouve ! Et ça permet de réagir immédiatement en cas de soucis.

    Amon, mon chéri, tu vois tu n’as pas besoin de préparation, ton cas est bien différent de celui de monsieur ;-)

  • MaatKare,

    Mon mari sait fantasmer sur d’autres femmes. ça ne lui pose pas de soucis. En revanche le passage à l’acte lui est impossible car je suis sa princesse, son amour et ça lui est inconcevable de me tromper. Pour lui, qui n’est pas candauliste, tromper c’est faire du mal à l’autre. ça entre en contradiction avec ces principes, ses ressentis, sa conscience. Il connait mon penchant pour le candaulisme. Il est au courant de tout. Je l’incite même a venir sur ce forum :-)
    Donc oui je pense qu’une "préparation" s’impose,pour lui comme pour moi. Je me mets à sa place et je comprends que ça puisse l’effrayer un peu. Moi même j’ai un peu peur et pourtant je sais que j’éprouverai énormément de plaisir. Pour moi c’est même contre nature de vouloir "envoyé" son mari dans les bras d’une autre...alors je n’imagine pas a quel point ça peut l’être pour mon mari...

    Nous voulons prendre notre temps. Et je pense que le jeu et une bonne communication sont la clé pour faire correctement les choses.

    En tout cas avec ce forum, et je vous remercie TOUS, je parviens a me sentir plus confiante, à l’aise chaque jour depuis mon inscription. Je me sens plus "normal" (c’est bête et pourtant vrai) Alors merci a vous ! et n’hésitez pas a me donner des idées sur des petits jeux :-)

  • Je vais me pendre, je reviens juste après...

  • J’imagine toujours les hommes débordant naturellement de désir, et qu’il n’est pas nécessaire d’en rajouter une couche. Je ne suis peut-être pas assez joueuse...

  • L’homme est comme la femme ma chère. Il aime fantasmer et a une imaginations débordante :) a toi de l’enrichir avec tes envies et fantasmes pour lui indiquer le chemin a suivre ;)

  • En fait... C’est "amusant" parce que je n’ai jamais imaginé qu’il était nécessaire de préparer un homme à ça. Suis-je dans l’erreur ?

  • Un joli texte et une belle façon de lancer le sujet. Ça fait plaisir de croiser une autre femme candauliste

  • Bon sang ça fait du bien de se sentir moins seule ! :-)
    MER-CI

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription