Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

J’ai découvert le plaisir du libertinage et du sexe en groupe d’homme…

! Signaler un contenu abusif

Bonjour à tous,
Voilà c’est la première fois que j’écris sur un forum, j’ai 43 ans
Jamais je n’aurais pensé avoir du plaisir avec du sexe avec un autre homme que mon mari ou encore moins en groupe…

Quand j’ai rencontré mon mari, j’étais très sentimentale. Je me suis dit :
- " C’est l’homme de ma vie. C’est avec lui que j’aurai des enfants."
Il correspondait parfaitement à mes attentes.

Passionné de littérature et de musique, je l’idéalise, je le mets toujours sur un piédestal. Mes copines me répètent sans cesse que j’ai beaucoup de chance. Nous partageons les mêmes goûts. Nous recevons pas mal. Il est responsable de trois entreprises et je suis assistante de direction.
Nous sommes d’institution assez bourgeoise.

J’ai tendance à manquer de confiance en moi, on me dit souvent que je suis jolie, gentille, mais trop timide, que je devrais avoir plus confiance en moi.
Malgré les compliments je reste toujours réservée.

mon mari m’apporte énormément ; il est tendre affectueux, démonstratif, il me fait me sentir belle et désirée, c’est très valorisant. Je cherche toujours à lui plaire. Je ne veux jamais le décevoir. Mon mari a du mal à me satisfaire sexuellement dû à la petite taille de son pénis (environ dix centimètre en érection) et très mince.

J’ai du mal à ressentir des sensations quand on fait l’amour et je gémis alors que je ne ressens rien, et sincèrement c’est l’un des plus petits que j’ai vu, mes anciens petits amis avaient des pénis plus longs et plus gros. Le pénis de mon mari ne fait que sortir de mon vagin ça le frustre énormément et il est très complexé de cette situation.

J’aime mon mari de tout mon cœur, j’aime les caresses et les préliminaires qu’il me fait, mon mari est très doué pour ça.

Nous avons deux enfants. J’étais sur le point de fêter mes 40 ans. Un ami m’a draguée. Au début je ne m’en suis pas rendu compte c’est mon mari qui me l’a fait remarquer. Il aurait voulu que j’ai une relation sexuelle avec cet homme franchement ce n’était pas mon truc. J’avais décidé d’être une femme fidèle.

Avec moi, mon mari peut exprimer tous ses désirs, ses envies je suis très ouverte d’esprit. Il peut me parler de ses fantasmes librement. Pour lui, j’ai découvert la sodomie et la fellation même à avaler sa liqueur, mais son grand désire était surtout de me voir faire l’amour avec un autre homme, il me disait souvent qu’il aimerait me regarder prendre du plaisir. A force qu’il m’en parle j’ai eu envie de lui faire ce plaisir.
Je lui ai dit :
- " Pourquoi pas ? "

Nous avons répondu à une annonce sur Internet. Curieusement, je n’étais pas trop intimidée. L’homme qui nous a accueillis l’était davantage. Nous nous sommes installés autour d’un café. Mon mari a senti que rien ne démarrerait s’il n’intervenait pas.

Il a proposé de jouer une partie de strip-poker. Nous nous sommes donc retrouvés nus. Nous avons commencé à nous embrasser et à nous caresser c’était très agréable. Cet homme était probablement bisexuel. Il semblait plus attiré par mon mari que par moi, mon mari s’est parfois laissé caresser, mais ce n’est pas son truc.

Mon mari c’est surtout mis en retrait il voulait juste être spectateur sans participer à nos ébats. J’ai été un peu prise de cours, déconcentrée car j’avais très envie qu’il participe à ce petit jeu et j’étais assez gênée qu’il m’observe en train de me faire caressée par un autre que lui.

C’était resté très doux, très soft, juste des caresses et une fellation sous le regard émerveillé de mon mari et finalement je dois bien l’avouer ça a été un peu frustrant de ne pas avoir eu de pénétration autre qu’avec ses doigts.
Et cela m’a donné envie de passer à l’étape supérieure.

Mon mari avait entendu parler d’un club libertin à 60 km de chez nous. Je craignais que les hommes n’y soient un peu malsains, mais j’étais curieuse et il voulait tellement m’y emmener. J’avais aussi envie de découvrir mais avec beaucoup de réticences. Cela pouvait sembler stupide.

Le club était également un sauna. Son idée était d’y passer quelques heures de détente, sans forcément aller plus loin. A l’entrée, nous avons payé 35€ pour un couple. C’est plus cher pour les hommes seuls. On nous a proposé un peignoir et les clés d’un vestiaire. Le bar était sombre et servait gratuitement des boissons non alcoolisées.

Curieusement, alors que ce n’était quand même pas un lieu anodin, je me suis sentie immédiatement très à l’aise.

Dans le jacuzzi, hommes et femmes s’embrassaient. Nous sommes restés dans notre coin. Naïvement, je pensais qu’ils se connaissaient.

Nous sommes sortis du jacuzzi pour jeter un œil dans les chambres. Il y en avait une dizaine. Chacune avec une déco différente. Plutôt cosy et pas de mauvais goût. Une seule évoquait une salle de torture sadomasochisme, mais nous n’y avons jamais mis les pieds.

Dans certaines, il y avait juste un couple, dans d’autres plus de monde. Nous avons choisi un lit dans une chambre vide. Un très bel homme, style Polynésien, avec de longs cheveux noirs et très musclé, s’est arrêté à notre porte. Mon mari lui a fait signe d’entrer, j’ai eu le cœur qui battait fort quand mon mari lui a demandé d’entré. Il nous a souri et nous a rejoints.

La première chose que j’ai faite : agenouillée face à cet homme sur le lit, je l’ai embrassée en caressant sa peau incroyablement douce, son torse je lui ai fait une fellation. C’était très excitant. C’était notre première fois, ce n’était que du plaisir, c’était très léger et ludique. Puis cet homme m’a fait jouir intensément quand il me pénétrait, il me remplissait bien.

Mon mari me regardait amoureusement me pâmer et me cambrer sous les coups de mon bel amant et m’encourageait à me lâcher par de petits mots doux et des regards appuyés en restant près de moi, habillé de son peignoir, spectateur moi en train de me faire prendre par un autre, et lui restait là sans vouloir intervenir.

C’était aussi très chaud et tendre à la fois. Surtout très joyeux. Après nous être longuement "amusés", nous lui avons avoué que nous n’étions jamais venus avant. Il ne s’en était pas douté.

Il y a dans ce club une chambre toute noire, avec juste des étoiles lumineuses au plafond. Nous nous y sommes retrouvés à trois, avec un autre homme. Nous y avons passé plus d’une heure. Nous avons fermé la porte à clé.

Il n’était pas très beau beaucoup moins que le premier, très rond avec quelques kilos de trop, mais il était extrêmement émouvant et il me rappelait un employé de mon mari qui avait alimenté quelques fantasme, donc ça ne me gênait pas. Nous avions un sentiment d’authenticité avec son sexe en demi-érection.

Il y avait même de l’amour qui passait dans ses gestes et dans ses baisers. Nous ne l’avons jamais revu depuis, mais j’ai découvert un plaisir fou à embrasser et caresser cet homme surtout à l’embrasser avec la langue, d’ailleurs. Résultat un moment de pur bonheur, plein de complicité et de charme en compagnie de ce petit bonhomme rondelet.

Nous avons quitté l’établissement avec l’impression d’avoir vécu un moment très fort, et très loin de ce que peuvent imaginer les gens quand ils évoquent ce genre d’endroit.
C’est devenu pour nous une activité excitante depuis quelque mois maintenant. Nous y sommes allés plusieurs fois. Même si le plaisir n’est pas toujours au rendez-vous, cela dépend des gens qu’on rencontre. Ce qui est certain, c’est que nous y passons des moments extraordinaires.

Habillée BCBG, je me sens une femme plutôt banale malgré que l’on me dise très mignonne, mais je ne me trouve pas spécialement sexy. Dans le club, nu ou habillée en tenue très sexy, je suis une autre femme, audacieuse, et je fais l’amour avec des hommes qui je pense ne me regarderaient pas forcement dans la rue.

Dans cet endroit c’est éphémère, c’est sombre, je ne reconnaîtrais pas la personne dans le couloir, mais je sens souvent de l’amour. Et aussi, chez les hommes, un besoin de tendresse.

Mon mari peut se contenter de nous regarder, ou de venir donner un coup de main en me caressant pour prendre soins de moi.

Ma pièce préférée dans le club pour faire l’amour est grande, elle ne ferme pas à clé et offre de multiples possibilités. Personnellement, j’adore passer d’un partenaire à l’autre, butiner, que ce soit avec n’importe quel homme dans la mesure qu’il plaise à mon mari.

J’ai fait l’amour avec tout type d’homme un qui avait l’âge de mon père ou comme avec un black ou un magrébin je n’avais jamais vu de sexe circoncit.

C’est un peu madame et monsieur Tout-le-Monde qui vienne dans ce club. Ce n’est pas du tout glauque, comme beaucoup de gens pourraient le penser. On y rencontre toutes sortes de personnes, de toutes les catégories sociales et de tous les âges, de 20 à 70 ans, avec quand même une moyenne d’une quarantaine d’années.

Les adeptes ne viennent pas là pour résoudre des problèmes de couple. On les sent plutôt très complices. Il faut vraiment avoir confiance en l’autre et en ses sentiments.

Pour nous, c’est devenu un loisir, un mode de double vie. Ce n’est jamais la même chose d’une fois sur l’autre. On ne sait jamais d’avance ce qui va se passer. C’est l’inconnu. C’est très excitant. Nous ne pourrions plus nous en passer.

Nous nous sommes même fait des relations que nous revoyons à l’extérieur nous faisons un test VIH pour ne pas avoir à mètre de préservatifs mon mari adore me faire l’amour après que l’on mais éjaculée dans le vagin ou dans l’anus ou nettoyer avec sa bouche le sperme laissées par mon amant il aime aussi m’embrasser avec la langue quand on m’a jouit dans la bouche.

Il met arriver également, suite à une rencontre au club avec un homme qui a voulu que l’on se revoit en extérieur il a voulu que je passe la soirée et la nuit seul avec lui dans un cadre de relations tarifées il a versé une certaine sommes pour être seul avec moi, pour le plus grand bonheur de mon mari...alors que nous n’avons vraiment pas besoin d’argent.

Il voudrait que je couche avec une femme, il voudrait être là mais ne voudrait pas la toucher il voudrait vraiment que ça soit moi. Il me dit que c’est beau deux femmes ensemble c’est vrai je pense que ça doit être très doux et sensuel. Je ne serais pas contre mais je n’ai aucune expérience et je pense que j’ai un peu peur aussi.

C’est vrai que dans le club presque toutes les femmes sont bisexuelles. Il me dit que pour les femmes, c’est plus naturel. Dans ce genre d’endroit, les hommes prennent aussi beaucoup de plaisir à voir deux femmes ensemble, c’est leur grand fantasme. J’aimerais pouvoir le faire et multiplier par deux mes plaisirs ça serai une très grande liberté pour moi d’avoir le choix entre les deux sexes.

Moi qui suis plutôt complexée et timide du certainement à une éducation stricte, je me sens complètement à l’aise dans ce club. Nous avons essayé aussi sur Internet. C’est moins bien que le club, où nous sommes à peu près sûrs qu’il se passera quelque chose. Avoir rendez-vous avec un homme rencontré sur Internet, c’est moins évident et moins naturel.

C’est difficile d’aller chez quelqu’un qu’on ne connaît pas. Il ne se passe pas forcément quelque chose, et quand ça se passe c’est souvent moins bien. Dans un club, une femme peut aussi rester à discuter au bar en tenue sexy sans être jugée, et se faire des amis. C’est beaucoup moins dangereux que de suivre un inconnu rencontré sur le Net…

Personne ne pourrait imaginer que je suis libertine je suis très timide. Je trouve dommage de ne pas pouvoir en parler autour de moi. Quand on se retrouve le lundi matin à la pause où l’on se retrouve autour d’un café ou d’un thé et où l’on partage avec les collègues des sujets personnels comme notre weekend, ou ils parlent de leur soirée, leurs exploits et moi je ne peut raconter à personne le plaisir sexuel que j’ai eu avec un ou plusieurs hommes que mon mari, alors que je rêverais d’intervenir pour leurs dire, ça, mais je ne peut pas leur dire… et c’est bien dommage… mais je ne comprends toujours pas pourquoi notre style de vie est si mal vu du point de vue de la stabilité sociale… Après tout, avoir de multiples partenaires est une expérience de la vie très sociabilisant.

Alors les mots me viennent de façon plus littéraire sur mon écran d’ordinateur et c’est bon de pouvoir juste témoigner par écrit.

Voilà, j’espère que mon message n’est pas trop long, j’ai grandi dans une grande famille catholique, j’avais en quelque sorte besoin de me confier et d’avoir quelqu’un qui peut me comprendre, me conseiller, me dire si ce que je fais est bien ou mal, me dire comment vous interprétez tout ça, car dans le milieu d’où nous venons l’acte sexuel est strictement unitif dans la fidélité et non un « objet de plaisir ». Ou la pratique de la fellation ou de la sodomie est immoral et interdite, au motif que ce serait là une relation sexuelle dépourvue de toute finalité de transmission de la vie.

Paradoxalement mon mari éprouve un énorme plaisir dans notre liberté sexuelle ou il est trompées, bafouées, humiliées, j’ai découvert grâce à cette pratique que j’aime être draguée, les premiers baisers, voir mon homme s’exciter, s’illuminer parce que je fais l’amour avec un autre et je ressens du plaisir dans les bras d’un autre, face à cette dérive pensez-vous qu’il y a un danger pour notre couple alors que mon mari aime et moi j’en éprouve aussi du plaisir ? je me pose des question, je n’ai jamais parlé de ça à personne et j’aimerai bien savoir comment vous voyez cela ...
Merci .
Natalia

7 Commentaires

  • je ne pense s pas comme CLAUDE 343, qui se demande pour quoi dire que le mari est bafoué humilié etc..moi je crois que si Natalia dit cela c’est pcq quelque part ça lui plait, ça l’excite de penser qu’elle bafoue et humilie son mari et qu’il y prenne plaisir, de toutes manières il ya automatiquement humiliation recherchée ou non dans le fait de voir son epouse jouir mieux avec un ou des hommes
    moi cela m’excite énormement de voir ma femme jouir mille fois plus avec un autre homme et elle aussi aime me faire voir qU4ELLE A BEAUCOUP PLUS DE PLAISIR AVEC UN AUTRE QUE MOI, cela fait partie du deal si je puis dire et jevois bien qu’elle adore quand je l’embrasse et quelle a encore la bouche pleine du sperme d’un amant ou que je lui lèche la chatte d’ou coule le sperme de son partenaire, et qu’elle ressent par ce geste que je m’humilie , me rabaisse en avalant le sperme de ses amants à qui je fais enqq sorte amende honorable ainsi
    cela fait donc partie intégrante des plaaisirs de Natalia et de son époux

  • Natalia
    J’aime beaucoup votre texte, à de multiples niveaux. On le sent plein de tendresse et de désir. Pourquoi dites-vous que votre mari est bafoué, humilié ? C’est ainsi que lui et vous le ressentez ? Je préfère quand vous le décrivez s’illuminant... Chacun sa sensibilité !
    Y a t’il un danger pour votre couple ? Bien malin qui peut répondre. La routine et l’ennui aussi sont de grands dangers pour le couple et les trahisons clandestines qui s’ensuivent créent des plaies terribles.
    Je m’interroge souvent sur le devenir des couples qui partent dans votre sens à un moment très initial de leur vie. Que devient tout cela avec les années quand le plaisir devient à son tour habitude et que les rancunes accumulées, les humiliations dorénavant sans objet, envahissent tout l’espace amoureux ? Les vieux couples dont l’amour est forgé au feu de la vie et pas seulement du sexe sont peut-être mieux protégés. L’humiliation infligée paraît bien dangereuse quand le complaisant se réveille et se rebiffe. Je déconseillerais vraiment cet aspect des choses. Peut-on impunément et indéfiniment humilier celui qu’on aime ?
    Mais le candaulisme en soi est une pratique très riche, très ouverte, et comme vous le dites plaisamment "sociabilisante". Le sexe quelles qu’en soient les modalités doit être vivant et vivifiant.
    En aparté Nicole, quel plaisir de lire un texte écrit en bon français !!! Timide, audacieuse (ô combien) et cultivée... quel délice ce serait de vous connaître... Sourire sans intention.

  • Chère Nathalia,
    A travers l’évolution de la sexualité de votre couple, vous décrivez bien cette évolution sociétale qui s’annonce.
    Bon je vais paraître moins sexy mais tant pis !!!
    Le sexe à très longtemps été perçu sous couvert de religion comme un acte de reproduction en effet il est dit dans les textes de la genèse 1-28 :
    Dieu a dit à Adam et à Eve : " Soyez féconds et multipliez-vous, remplissez la terre et soumettez-là "

    A cela est venue la notion de "devoir conjugale" comme le sous entend l’article 215 du code civil : "Les époux s’obligent mutuellement à une communauté de vie.". Derrière ces termes flous, se cachent "deux exigences bien précises" en matière de droit :
    - une communauté de toit - encore que, depuis 1975, les époux ne sont plus tenus de vivre ensemble.
    - une communauté de lit. En clair, des relations sexuelles.

    Aujourd’hui le sexe est devenu loisir comme vous le décrivez si bien par votre témoignage. Une source d’épanouissement et de rapprochement du couple.
    Le candaulisme est une des possibilités qui s’offre à nos couples respectifs, encore faut-il accepter que le sexe ne soit plus un devoir mais bel et bien un véritable jeu source de complicité et d’épanouissement.

    Alors merci beaucoup pour votre très belle contribution Natalia, continuez à vous faire plaisir et nous faire profiter de vos aventures.

  • Bonjour Natalia...tout est normal, vous êtes un couple candauliste...c’est a dire que vous y trouver du plaisir tout les deux...ton mari plus cérébralement et toi plus sexuellement, dans votre récit tout est tres tres sain, laisson l’eglise catholique en dehors du lit :) et profité de ce beau partage qu’est le candaulisme...vous déviendrai un couple tellement connecté ensemble que votre entourage en sera sidéré...nous vivons ecxactement la meme situation moi et ma femme présentement et c’est les plus belle années de notre vie sexuel, tout comme toi elle m’es resté fidele 15 ans avant que je lui parle de mon désir (j’ai aussi 43 ans) et maitenant de la voir épanouie dans cette pratique me rend tellement heureux et nous fait découvrir des gens tellement authentique...tout comme toi elle aimerai surement en parler a ses copines qui crois vivre intensément leur sexualité, si elles savait que leur si bonne amie (ma femme) s’est occuper de quelques hommes en meme temps sous mon regard je pense que leurs petites mâchoires tomberai de leur visage......c’est que vraiment nos amis ne se doute pas a quel point nous sommes ouvert....quand la discusion tourne au sexe pendant un souper moi et ma femme on ce regarde et se faisons de petits sourires, en se disant ....si il savait..

    Vous etes un beau couple complice vous vous aimez ca ce sens dans le récit, alors profite en car tu fais plaisir aussi a ton homme croit moi ...le candauliste est tres fort il ne pourrai plus s’en passer....et toi non plus , ni nous...
    bisous xx

    p.s, je demande a ma femme de t’ecrire une réponse aussi elle te rassurera certainement...

  • Bonjour Natalia,

    Tout d’abord, je tiens à vous féliciter pour votre récit et pour vos expériences.
    Avec votre mari, vous vivez des expériences qui visiblement sont de nature à souder votre couple.
    Par ailleurs, il semble que votre mari et vous le viviez très bien. Par conséquent, tout va bien, non ?

    Concernant votre éducation, de quelle nationalité êtes vous ? Sud de l’Europe, non ? Le plus souvent l’éducation que l’on reçoit étant jeunes, nous conditionne pour le futur. Je pense que c’est votre cas mais je pense également qu’à l’age adulte, on doit "quitter les jupons de maman" (ne prenez pas mal ce terme mais je ne savais pas trop comment le dire autrement) et faire ce qui nous fait plaisir. Quand on est mariés, il faut essayer de se faire plaisir, tout en respectant son conjoint et en essayant de lui faire plaisir également.

    Bonne continuation

  • je relis mon message et je vois quil y a une feute de frappe a propos des ages, en effet ayant indique aud ebut que ma femme avait 38ans a cette epouse, j’ai indique apres qu’elel avait passe une nuit avec un jeune hommede 26ans, soit 12 ans de moins qu’elle(et non 1 seul) et 18 de moins que moi
    d’autre part j’en ^rfitte pour dire aussi qu’un été à Nice, elle s’etait baibllée sexy et se promenait le long de la mer, je la suisvais a distance pour l’observer, elle avait consigne de se laisser draguer moyennant finance, je surveillais de loin avec qui
    Plusieurs hmmes l’accostèrent mais elle les refus jusqu’a ce que un bel homme, tres grand, ters...bronzé s’approcha , il se mit a larcher pres d’elle tout en la baratinant et au bout dd qq minutes, il prit ma femme par la taille et l’entraina, je les suivis, ils allernt boire un evrre a une tarrasse de café je pris une table pas loin, ma femme me fit un clin d’oeul, je li fis un signe d’assentiment Puis ils partirent, ej suisvis mais au bout de qq dizainede mètres il fit monter mon epouse dans un cabriolet blanc et ils démarrèrent Jen’avais pas prevu le coup, ma voiture étant beaucoup plus loin.je les vis donc partir avec un peud ’appréhension jusqu’a ce que ma femme me donne un coup de fil rapide environ 40 minutes plus tard Elle me dit on est arrivés à un restaurant ds la colllne,( elle me donna le nom dont je ne me souviens pas) et ellr ajouta il est parti garer sa voiture a l’ombre, je l’attends devant le resto, ne t’en fais il a l’ait bien et il m’a proposé 300 euros,que j’ai accepté il m’a pris pour une d emie mondaine,mis je l’aurais bien suivi meme s’il n’avait pas payé car il me plait beaucoup, mais je ne l’ai pas détrompée ça mexcite,tu vois ta femme est une petite pute , ça va t’exciter toi aussi,ne t’en fais pas je reviens ce soir je t’aime"
    en fin d’apres midi il la ramena en ville , elle me telephona pour m’en prevenir et je vins la chercher
    ça nous donna l’idee et le gout d’aventures tarifées, comme vous pas par besoin d’argent, mais par excitation et fantasmes et nous avons faits alors qq promenades dans des petites rues"chaudes"et ma femem a fait 2 ou 3passes
    nous avons renouvele qq jurs puis avons cesse car ça aurait pu devenir dangereux, j’aimais leche ma femme longuement pendant qu’elle me racontait mais il n’y avait pas de sperme a lecher car elle se faisat prendre avc protection
    ça m’a manque et a elle aussi, alors nous avons retrouve avec plaisir Paris et nos bonnes habitudes avec des partenaires testés
    depuisqq semaine elle a quan meme un amant un eur egulier et qui vient de temps en temps la rpendre devant moi dans notre lit conjugal c’est une autre experience qui ne manque pas dec harme, nous envisageons d’élargir ces "trios" à 3 ou 4 paartenaires supplementaires chez nous en plus des soirees clubs, elle aime aussi de temps en temps passer une nuit ou deux sans moi chez un amant oua l hitel

  • je lis votre message qui m’a fortement intéressé d’autant plus qu’il correspond assez bien a notre cas, même l’âge, vous c’est à 40ans que vous avez eu la"revelation" du plaisir multiple, ma femme c’est à 38 ans qu’elle a eu sa première experience avec un puis des hommes autre que son mari
    et demême ce fut dans un club echangiste a Paris. elle etait encore hésitante et un peu reticente quand nous avons franchi le seuil de ce club, mais heureusement elle s’est faite draguée harmonieusement par un homme qui lui plaisait, il a su l’amener progressivement au conentement, d’aobr une danse avedc des frolements des carresses et des baisers, elle a donc ete excitée et a cedè a son charme et son desir e elle n’a pas regrette car il lui a fait lamour(pas simplement baisée ;, mais bien faire l’amour avec douceur, tendresse) et elel a eu avec lui plusieurs orgasmes" foudroyants"qu’elle n’avait jamais connus avec moi ça l’a donc convertie sans delai au pluralisme
    Nous avons revu plusieurs fois cet amant hyper doué mais nous avons tenu a ce qu’il y ait parallelement d’autres rencontres avec differents hommes pour ne pas s’attacher à un seul Mon epouse acosntaté avec surprise que le sexe des hommes etaient semblables mais aussi différents et que leur maniere de faire l’amour était aussi différente, elle apprecie particulièrement les penetrations vigureuse et qui durent longtemps, çaa la change agreablement de mes prestations un peu courtes, elel aime que j’assiste passivement a ces rencontres,mais je participe aussi quand meme parfois, cependant je preffèrre etre spectateur et j’adore moi aussi la lecher apres quand sa petite chatte coule du sperme de son amant, ou qu’il s’etale sur son ventre,s es seins, j’adore aussi l’embrasser à pleine bouche quand elle vient de sucer une belle queue et qu’elle en a plein la bouche...hum..
    une fois on avait rencontre dun bel homme mais plus jeune que nous, ild evait avoir moinsd e trente ans et quand ns sommes sortis ensemble du club,voyant que ma femme etait toute enamourée, je leur ai propose qu’ils partent ensemble pour la nuit et que je la recupererai le lendemain a leur convenance,
    comme il etait celibataire il l’emmena chez lui, le lendemain vers 11 heures ma femme me telephona pour me dire son plaisir de la nuit et que son jeune amant devant partir pour un RV l’apres midi je vienne la chercher
    au retour elle me confia sa satisfaction d’avoir passe la nuit avec un jeune et tres vigoureux amant il avait 26 ans lui avait il appris soit 1 ans de moins que ma femme et 18 de moi elle me dit son plaisir d’avoir ete dans des bras et des cuisses jeunes et vigoureuses etd e sentir un corps d’adolescent contre le sien,
    mais en club elle se laisse carresser et prendre aussi bien par des jeunes que des hommes de tout age, meme plus ages que moi
    mon plaisir est son plaisir, quand je la vois jouir a fond et faire jouir, je sai que parfois certains etc ertaines ricanent un peu en me voyant en admiration devant ma reine qui se fait prendre par les autres hommes, cela m’humilie mais aussi m’excite et je sais que mon epouse aussi est excitée de me voir humilié
    alors n’ayez aucun sentiment de culpabilite ou d e regret ou autre,nous n’avons qu’une vie et il faut profiter de tout ce qu’elle peut nous apporter et personne n’a le droit de critiquer votre façon de vivre tant que c’est en toute liberté de choix, pour votre épanouissement, plaisir et amour conjugal

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription