Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

J’ai besoin de vos conseils

! Signaler un contenu abusif

Bonjour
Désolé pour la longueur du post, mais c’était nécessaire pour expliquer la situation...
Merci d’avance.

J’ai rencontré la femme de ma vie. Je suis mariée avec elle depuis 8 ans, et nous avons un enfant. J’ai 32 ans et elle 27.

Après un déplacement professionnel de ma femme qui s’est terminé avant hier, celle-ci m’a annoncé qu’elle avait couché avec un collègue lors des 3 dernières nuits...
Et ma femme a pris beaucoup de plaisir.
Je suis encore abasourdi par la nouvelle, et je n’arrive pas à penser à autre chose, ni comment réagir !!

Le pire, c’est qu’elle compte le revoir et entretenir cette relation. Car elle "en a besoin" selon ses dires.

Elle ne veut pas me quitter pour lui, ni divorcer... elle m’aime énormément.

nous sommes mariés depuis 7 ans et ensemble depuis 10 ans.

Je l’ai connu Innocente, vierge, et si timide, voire complexée. À la base, c’est une femme qui n’avait pas confiance en elle, et qui était mal à l’aise avec les hommes.

Mais après la naissance de notre fille, il y a un an et demi, ma femme a déprimé. Elle n’allait pas bien et elle culpabilisait sur sa prise de poids.

Je l’ai soutenu et encouragé dans sa perte de poids sans savoir ce qui pouvait arriver.

Bien sûr, après avoir minci, elle a commencé à se faire plus belle, plus désirable, avec du maquillage, le coiffeur esthéticien et des tenus qui la mettaient plus en valeur.

Elle s’est inscrite dans la même salle de sport, que moi. Elle va à la salle de sports maintenant quasi tous les soirs j’y vais que deux à trois fois par semaine. Elle y va dans une tenue de fitness très très sexy fine et moulante. Elle est si belle, si sexy dans sa tenue de sport ! j’en rêve toutes les nuits... Quand ils ont vu ma femme pour la première fois dans sa tenue très moulante, sortir du vestiaire, ils sont restés bouche bée, en la regardant de haut en bas !Je m’en étonnais pas plus que ça car elle me faisait aussi beaucoup d’effet dans cette tenue ! son corsaire est si moulant qu’il laisse apparaitre la fente de son sexe en dessous et fait bien ressortir ses fesses bombés et c’est pareil pour son débardeur et sa poitrine !

Moi qui fais attention à mon apparence, j’ai bien sûr compris et apprécié ses efforts de transformation. Je l’ai encouragé à ne pas être trop casanière, à sortir avec ses copines, se changer les idées !!

De femme que personne ne remarquait elle est devenue une femme que les hommes regardaient, draguaient et courtisaient. Tant qu’elle n’avait besoin que de regards, de compliments, cela ne me dérangeait pas, j’avais confiance en elle, j’étais fier d’elle. De plus elle ne me cachait rien de ses sorties.

Il y a six mois environs , elle m’a fait accepter l’idée de mettre des tenues plus provocantes, plus courtes, plus moulante, des décolletés pour mettre en avant sa belle poitrine...

Elle s’achète depuis régulièrement des vêtements. Mais tous ont un petit détail qui fait la différence : un décolleté profond, une jupe très courte et fine où un haut suffisamment transparent pour que l’on distingue légèrement sa lingerie au travers. Elle veut donner l’image d’une femme hyper sexy et aguicheuse. Elle aime par-dessus tout que ces messieurs la regardent et fantasment sur elle, que ses collègues de boulot lui fassent des allusions plus ou moins évidentes sur sa poitrine ou ses fesses, etc.
Elle aime faire des jeux d’exhibitions.
Maintenant elle a un corps de déesse, qui est un appel quasi cosmique à la sexualité. Elle se sens belle, complètement disponible, quand elle marche dans les rues elle se sent sexuelle.

Habillée sexy les gens la regardent. Ils doivent penser qu’elle est cinglée ou sublime.

Elle voulait "se prouver" qu’elle pouvait plaire, que des hommes autres que son mari pouvait la désirer. La voyant de mieux en mieux dans sa peau, plus sociable, plus ouverte (y compris avec moi dans l’intimité sa sexualité est devenue plus hard cuni/phellation, toys/god, sodomie et elle prend comme moi beaucoup plus de plaisir ) Elle apprécie beaucoup...
Maintenant c’est un vrai plaisir d’éjaculer dans sa bouche et de la voir avaler.
Le cunnilingus, ça n’a jamais été trop son truc. Maintenant elle ne pensais qu’à ça.

Je n’étais presque plus jaloux face à tous ces regards d’hommes. J’aime sentir son appétit sexuel et ça me plaît.

Je comprenais qu’elle avait besoin de vivre quelque chose, qu’elle n’avait jamais vécu.

Mais à force de dire oui à tout, elle est sortie de plus en plus souvent, de plus en plus tard habillée de plus en plus sexy. Elle est partie en vacances à la mer au Cap d’agde avec ses deux amies pour la première fois toutes deux divorcée elles ont pratiqués le naturisme. J’ai eu beau lui parler, tenté de la raisonner, elle m’a dit que je devais accepter, car elle ne faisait rien de mal et que cela lui permettait d’être bien dans sa peau.

J’aimais (et j’aime toujours) la voir sexy. Je suis fier d’elle.

Le soir, elle adore me raconter dans les détails si des hommes l’ont dragué durant la journée ou ses soirées. Et je dois avouer… que ça me trouble ! après elle me demande, que je lui fasse l’amour elle est surexcitée et accepte toutes mes envies.

Elle devenait de plus en plus proche des hommes, à la recherche de regards, de compliments, de sollicitations pour jouer à quelque chose qu’elle n’avait jamais connu si ce n’est avec moi : la séduction les flirts. Elle devient de plus en plus impudique.
Elle ne peut plus voir un homme sans penser qu’elle pourrait coucher avec lui. Elle détaille leurs corps, leurs fesses, le renflement de leurs jean, les veines sur les muscles des bras, qui lui font penser au sexe en érection. Elle ne peut s’empêcher de les imaginer nu, si possible en pleine bandaison…
Dès qu’elle rencontre un homme, au travail, dans les transports en commun ou ailleurs, elle ne peux pas s’empêcher de l’imaginer au lit. Il y en a qu’elle se représente facilement en train de faire l’amour parce qu’ils ont une sensualité évidente, et d’autres pour lesquels ça paraît impensable tellement ils sont pas terrible. Et comme elle en voit plein, alors elle y pense souvent !

Je regarde de temps en temps des films pornos avec elle, ça lui fait beaucoup d’effet.

Elle m’avait assuré que cela s’arrêtait à des discussions, des verres en présence de ses copines ou collègues de boulot.
Mais qu’elle était régulièrement traversées par des images très crues qui l’assaillent régulièrement, sans qu’elle est le moindre pouvoir dessus. Parfois c’est un vrai scénario qui prend son temps, une sorte de rêve éveillé jouissif dont elle a du mal à s’extraire. le sexe s’infiltre dans ses pensées quotidiennes.

Un collègue a remarqué ces changements, et il s’est rapproché de ma femme par des jeux de séductions. Ils prenaient quelques verres après le boulot mais rien de grave peu être quelques bisous et caresses suite à la perte d’un pari.

Et, avant-hier en rentrant, elle m’avoue qu’elle "s’est lâchée au séminaire", qu’elle a laissé des hommes ( et surtout ce collègue), se rapprocher d’elle, qu’elle a tout fait ( tenue, attitude...) pour jouer à tout ça... mais selon ses aveux elle ne voulait pas non plus me tromper.
Au cours de la soirée avec eux, ils lui ont fait essayer de l’extasie en plus de l’alcool. Ils étaient un peu coquins avec elle et elle c’est laissée faire.
Et, elle s’est isolée avec son collègue et a fini dans son lit...où il s’est passé, ce qu’il s’est passé.
Elle a trouvé leur relation inouïe. D’après ses dires il aurait un sexe très gros.
Le lendemain "étant sur un petit nuage", elle a décidé avec lui de passer les deux autres nuits restantes dans la même chambre. Et la aussi elle a voulu me décrire leurs rapports pendant qu’elle me masturbait et ensuite en me faisait l’amour.

Là où ça me blesse moins, c’est qu’elle me l’a avoué en rentrant, qu’elle a été honnête (même si ça m’a fait un peu mal d’entendre ça...)
Elle me dit sortir de ce qu’elle appelle sa période de glaciation sexuelle, ou elle avait envie de rien, ou il y avait un mur invisible entre elle et les hommes. Puis il y a eu un évènement déclencheur. Ce type qui ne lui plaisait pas spécialement mais qui la fait jouir énormément.

Enfin, selon elle, elle doit vivre ça, savoir ce qu’elle peut tirer de ses expériences pour s’épanouir... elle veut essayer ce que ça fait de vivre ça, faire des choses "un peu osées"... ça fait partie de "sa nouvelle vie", et elle ne peut pas se priver de ça. Elle me dit y avoir pensé, mais elle affirme ne pas pouvoir.

Elle me demande de lui permettre de vivre cette étape de sa vie, et de rester ma femme. Qu’elle ne cherche pas l’amour, mais qu’elle cherchait juste du sexe.

Elle ne veut surtout pas divorcer qu’elle serait vraiment très triste, elle veut partager tout ça avec moi.

Elle ne sait pas combien de temps cela risque de durer, elle veut que je patiente.

Elle ne l’aime pas ce collègue, elle avoue être juste attirée par lui, c’est un flirt selon elle, même si elle souhaite une relation suivie, car il allait lui faire découvrir toutes les joies de la sexualité.

Ma femme dit m’aimer, et ne jamais vouloir vivre avec un autre homme, elle n’a jamais pensé à me remplacer. Elle me dit que c’est une passade ludique, qu’à la maison, elle avait trop le rôle de mère, d’épouse la routine du couple toujours les mêmes positions, au même endroit... En dehors, elle s’abandonne loin des conventions ou du qu’en-dira-t-on dans les bras de cet homme pour pimenter sa vie sexuelle. Elle m’a dit avoir maintenant envie d’une vie sexuelle très active. Que sa libido a été trop longtemps en berne ! Que se faire désirer par d’autres hommes que son mari a été une révélation, que, maintenant elle sait qu’elle plaît.

Je la pense sincère quand elle me dit qu’elle ne veut pas divorcer et qu’elle m’aime encore... elle n’a jamais affiché un ton de mépris dans notre discussion, elle a parlé avec douceur même si elle a été ferme dans sa volonté. Elle me dit que je suis son mari, son amant principal, son confident, le père de sa fille voir de nos futurs autres enfants...

Moi, ça m’a abasourdi sur le coup, je ne la pensais jamais capable de tel chose. On a reçu tous les deux une éducation très stricte. Ce genre de schéma de couples était inconcevable pour nous.

J’ai tout de suite pensé au divorce, je pense que j’aurais beaucoup de mal à refaire ma vie et trouver une femme, aussi extraordinaire... mais je sais que l’on s’aime encore... je suis attaché à elle... elle m’a offert de très belles années de couple, des grands moments de complicité... et je ne veux pas la voir partir avec lui ou quelqu’un d’autre.

Elle m’a confié qu’elle avait envie d’aller dans un club échangiste avec moi. Elle m’a proposé de le faire à trois avec un autre homme en plus. Si un jour on arrive au niveau de le faire avec un autre homme, lorsqu’il va pénétrer ma femme ou de la voir avec son sexe dans sa bouche, j’ai vraiment très peur de ma réaction, que ça casse le délire et de ne plus la voir de la même façon. Elle veut essayer la pluralité masculine et le sexe en groupe… Et si ce n’est pas avec moi ça sera avec d’autres.
J’ai peur de ne pas pouvoir gérer ma jalousie. Peur de ne pas réussir à avoir d’érection lors du passage à l’acte
J’ai peur qu’un retour à la "vie normale" soit difficile.
Je ne me suis jamais vu accepter une telle situation même si je suis très ouvert d’esprit et quelqu’un de très compréhensif.
Par contre elle tient absolument a faire ses expériences en ma présence plutôt qu’avec son collègue.

Bizarrement je n’en fait pas tout un drame, le plus dur était d’avoir appris ses coucheries. De savoir que je ne suis plus le seul homme qu’elle a connu sexuellement.

Mais je demande si je pourrais l’accepter sur la durée. Je ne sais pas comment je pourrais réagir.

Je suis prêt à en accepter une partie qui est trop peu conséquente à ses yeux.

Je n’étais plus gêné quand je savais qu’on la regardait, qu’elle mettait des tenues provocantes y compris loin de moi en vacances, qu’on la draguait qu’elle dansait avec... mais là c’est beaucoup plus dur, et surtout c’est autre chose !!

Je l’ai vue évoluer, et surtout s’épanouir, et c’est grâce à mon amour et à mon soutien qu’elle a pu réaliser et devenir ce qu’elle est maintenant.

J’aimerais que des hommes qui vivent ce genre de situation, où des femmes qui ont "imposé" cela à leur mari me donnent leur avis, et me disent comment cela se passe.

Je ne sais pas quelle décision prendre, donc cela m’aiderait.

J’aime encore ma femme plus que tout, je veux qu’elle se sente heureuse, je ne veux pas trop la contraindre. Mais j’ai peur que ça risque de rompre l’équilibre de notre vie de couple.

Quand je suis optimiste, je me dis que ça peut être juste une passade, une façon de sortir de la routine dans laquelle elle était... et que tout pourrait rentrer dans l’ordre.

Après je lui ai dit que je n’accepterai pas qu’il n’y ait plus de rapports entre elle et moi, plus de sortie, de sexe ou qu’elle délaisse notre fille... et selon ses dires, pour elle aussi c’est hors de question...

Je ne veux pas casser mon couple depuis, j’ai cette question lancinante qui tourne en boucle dans ma tête. Je suis, partagé entre inquiétude et excitation. L’accepter et le refuser
Mais vrai question : Le supporterais-je ?

Je me dit pour me rassurer qu’elle est heureuse ainsi, et c’est tout ce qui devrait compter pour moi malgré ma jalousie !

Elle est belle et je l’aime. Elle me dit qu’elle m’aime aussi. Que je suis l’homme de sa vie. Et que c’est avec moi qu’elle veut vieillir. J’avoue ne pas du tout la comprendre si elle est vraiment amoureuse de moi, pourquoi ressent-elle le besoin de mettre son couple au défit ?

J’ai envie d’essayer, j’ai envie de le lui permettre, la laisser évoluer, la laisser découvrir une autre facette de sa personnalité et de découvrir ce qu’elle n’a pu faire dans son passé... mais je ne sais pas encore si je pourrais le faire...
Comment est-il possible qu’un homme puisse prendre du plaisir à voir sa femme faire l’amour avec un autre homme, sans en être jaloux, sans que la relation n’en soit affectée après ?
J’ai l’impression de me prendre pas mal la tête à ce sujet mais je connais aussi les dommages que ça peut avoir de voir la personne aimée dans les bras d’un autre.
Je ne comprend pas pourquoi un tel décalage entre sa vie d’avant et celle de maintenant.
Merci de m’avoir lu jusqu’au bout.

7 Commentaires

  • Ce récit vécu à toute sa place ici, sauf qu’à ce jour tu ne vis pas (encore) bien ta situation de cocufié
    A te lire ta femme a connu une évolution de sa libido intéressante et semble vouloir vivre une sexualité débridée. Elle t a d’ailleurs fait partager les étapes de son évolution. Elle semble être une très belle femme et savoir ce qu’elle veut. Et je te félicite d’avoir la chance d’être marié à elle.
    Nous sommes au XXI ème siècle et nous pouvons et devons vivre notre sexualité librement, dans la mesure où cela ne blesse personne . Je t’invite à lire mes différents témoignages ici et tenter de comprendre qu’on peut prendre du plaisir à savoir sa femme ’baisée’ par un amant . A toi de tz projeter sur les récits, définir le scénario idéal de candaulisme et en parler avec ta femme.
    Vous êtes un couple, les rencontre ’sexe’ en extra ne nuisent pas aux sentiments que vous avez l’un envers l’autre, bien au contraire, ça peut les renforcer, si tu étudier cette démarche de manière intellectuelle.
    A vous de parler, partir du postulat qur ta femme a besoin de rencontres sexe et trouver votre aller ego

    La démarche que tu vas faire n’est pas facile, mais fait le dans l’idée que tu aimes ta femme et que ensemble vous allez accommplir des choses nouvelles et constructives.

  • @candaule

    Je suis impressionné par votre réponse !

    Sérieuse, profonde et d’une pertinence déconcertante.

    Et surtout transpirant l’envie sincère d’aider.

    @Matthieu
    Bon courage à vous Matthieu, avec tous ces conseils venus probablement en providence inattendue à vos inquiétudes.

    Le message de Candaule sera vous guider vers un épanouissement qui mettra une nette distance sur le plan de la COMPLICITE, du rayonnement de votre personne et de celle de votre femme, et de la beauté de l’amour dans l’écrin de votre couple que tous vos concurrents n’auront aucune chance d’atteindre ! Bon courage !

  • @candaule

    Je suis impressionné par votre réponse !

    Sérieuse, profonde et d’une pertinance déconcertante.

    Et surtout transpirant l’envie sincère d’aider.

    @Mathieur
    Bon courage à vous Mathieu, avec tous ces conseils venus probablement en providence innatemdue à vos inquiétudes.

    Le message de Candaule sera vous guider vers un épanouissement qui mettra une nette distance sur le plan de la COMPLICITE, du rayonnement de votre personne et de celle de votre femme, et de la beauté de l’amour dans l’écrain de votre couple que tous vos concurrants n’auront aucune chance d’atteindre ! Bon courage !

  • Bonjour Matthieu,
    Avant tout, un grand merci pour votre témoignage ! Vous vous prenez pas mal la tête et c’est tout à fait naturel dans de telles circonstances (je ne jette pas la pierre à votre moitié, bien au contraire...). Revenons à vous.

    Vous souffrez en ce moment j’en suis sûr, mais quelle est l’origine de cette souffrance ?
    Votre souffrance est liée à des peurs que vous avez parfaitement identifiées :
    - Je ne veux pas la voir partir avec lui ou quelqu’un d’autre
    - J’ai peur de ne pas pouvoir gérer ma jalousie.
    - J’ai peur de ne pas réussir à avoir d’érection lors du passage à l’acte
    - J’ai peur qu’un retour à la "vie normale" soit difficile.
    - Je ne suis plus le seul homme qu’elle a connu sexuellement
    - Je demande si je pourrais l’accepter sur la durée.
    - Je ne sais pas comment je pourrais réagir.
    - J’ai peur que ça risque de rompre l’équilibre de notre vie de couple.

    Il nous faut ajouter à cela que vous vivez cette situation comme quelque chose qui vous a été imposé et vous trouvez cela d’autant plus injuste que vous avez aidé votre partenaire à devenir ce qu’elle est aujourd’hui " c’est grâce à mon amour et à mon soutien qu’elle a pu réaliser et devenir ce qu’elle est maintenant ".

    Sans trop me tromper vous devez éprouver comme une forme de colère de fond. Ce sentiment de colère est très souvent lié à un sentiment d’injustice et la colère biaise le regard posé sur une situation, cela induit par voie de conséquence comme un point de fixation qui freine toutes adaptations constructives à votre situation.

    Première action :
    Faire taire votre ego qui s’attribue tout ou partie des mérites de l’épanouissement de votre moitié (Attention je ne veux pas vous provoquer, votre ego risque d’être agacé par ces propos !). commencez par lui attribuer à elle, les mérites de son propre épanouissement, c’est elle qui à fait la plus grande part du boulot pour être ce qu’elle est aujourd’hui, vous l’avez avec certitude accompagné et encouragé et c’est là une des plus belles qualités.

    Deuxième point :
    Votre femme est redevenue séduisante et prend plaisir à l’être, elle a une aventure avec un collègue de travail et elle souhaite aller dans un club échangiste avec vous. Elle vous a proposé de le faire à trois avec un autre homme en plus, elle veut essayer la pluralité masculine et le sexe en groupe…

    Pour expliquer ce changement, car vous avez besoin de comprendre, vous êtes en train d’inventer une hypothèse contrefactuelle, un scénario qui vous aide à évaluer et à comprendre ce qui s’est passé, vous imaginer qu’elle a changé, qu’elle n’est plus ce qu’elle était et que le regard qu’elle pose sur vous et votre couple on du changer. l’explication de ces changements que vous imaginez sont basés sur des faits (période de glaciation sexuelle, elle sort plus souvent et plus tard, habillée de plus en plus sexy, elle s’est mise à pratiquer le naturisme….). Votre hypothèse contrefactuelle vous conduit alors, à imaginer des peurs.

    Il vous faut donc commencez par bâtir consciemment une hypothèse contrefactuelle favorable, je vous en propose une qui est positive et qui est tout autant valable qu’une hypothèse négative :
    " Votre épouse se vivait mal, elle était casanière, au fond elle ne s’aimait pas et subissait des périodes de de glaciation sexuelle qui n’étaient pas favorable à la complicité de votre couple et à la viabilité à long terme de celui-ci. Elle a pris à sa charge ce désir de s’épanouir et de se révéler dans toute sa féminité et sa sensualité. Elle est plus sociable, plus ouverte et votre intimité y gagne ! Et puis elle cherche à vous rassurez en vous disant qu’elle vous aime qu’elle ne veut pas vivre avec un autre homme, elle n’a jamais pensé à me remplacer. Elle a parlé avec douceur même si elle a été ferme dans sa volonté. Elle vous a dit que vous êtes son mari, son amant principal, son confident, le père de sa fille voir de nos futurs autres enfants... "

    Elle apprend aujourd’hui de nouvelles émotions, de nouvelles sensations qu’elle veut vous faire partager, elle se révèle et se découvre et elle tient absolument à faire ses expériences en votre présence plutôt qu’avec son collègue du moment….

    Troisième point :
    C’est votre ego qui qui construit des peurs imaginaires, bien évidemment ces peurs ont toujours une base factuelle (ça c’est votre ego qui cherche à se donner du crédit), mais votre ego se serre de votre imagination à vos dépend pour envisager des situations à venir douloureuses ou désagréables pour vous.

    Envisagez l’avenir de manière POSITIVE ! Reprenez le contrôle de votre imagination et faite la liste de tout ce qu’il peut y avoir de positif pour vous et votre couple dans ce que vous propose votre épouse.

    Dites-vous que c’est là une véritable chance d’évoluer et de découvrir de nouvelles sensations et émotions à deux et d’inscrire votre couple dans la durée, en effet :
    - Vous aimez encore votre femme plus que tout,
    - Vous voulez qu’elle se sente heureuse,
    - Vous ne voulez pas trop la contraindre.
    - Elle vous dit avoir maintenant envie d’une vie sexuelle très active.
    - Vous aimez la voir sexy. Vous êtes fier d’elle.
    - Vous aimez sentir son appétit sexuel et ça vous plaît.
    - Votre sexualité de couple est devenue plus hard cuni/phellation, toys/god, sodomie
    - Elle prend comme vous beaucoup plus de plaisirs…
    - Elle adore vous raconter dans les détails si des hommes l’ont dragué durant la journée ou ses soirées. Et ça vous trouble !
    - Elle vous demande, que vous lui fassiez l’amour elle est surexcitée et accepte toutes vos envies.

    En gros, beaucoup d’hommes rêveraient d’avoir une femme comme la vôtre !!!!! Vous êtes un joaillier, votre femme était un diamant brut, elle est devenue un véritable joyau à vos côtés. Offrez-lui un écrin pour qu’elle brille pour vous.

    Encouragez-la à briller de mille feux, c’est avec vous qu’elle veut vieillir et bien vieillir j’en suis certain. C’est un bijou d’une grande valeur que vous avez là, elle va être convoitée par d’autres, certains voudront peut-être prendre votre place mais ils ne mesurent pas comme vous êtes complices tous les deux, comme elle est bien consciente de votre rôle dans son épanouissement. Et puis aimer c’est révéler l’autre, ce n’est pas mettre sous cage pour soi !

    Alors cessez de boucler sur du négatif, cela n’a aucun intérêt pour vous, pour votre moitié, pour votre couple et surtout pour votre enfant. Il vous faut lâcher prise, vous ne pourrez pas tout maîtriser et contrôler.

    Ce rôle de contrôlant, cette peur qui vous habite aujourd’hui sont étouffant pour vous comme pour elle et vous empêche de vous écouter et de vous épanouir vous aussi.

    Je vous embrasse, prenez bien soins de vous mon très cher Matthieu.
    Profitez de tout les plaisirs qui s’offrent à vous et laissez tomber ses peurs qui vous pourrissent l’existence.

  • Bonjour, et merci pour ce partage.
    deux choses, tu dis que ta femme ta masturbé tout en te racontant son adultere.
    Quelle a été ta réaction ou du moins celle de ton pénis ?
    apres je pense qu il y a deux facons de gérer la situation, soit tu es un homme avec un grand H et tu n accepte pas, et tu divorce, soit tu es un homme avec un grand C de cocu et candauliste et dans ces cas la, bienvenue au club.
    Enfin ta situation ne doit pas etre evidente et j espere que tu continuera a nous tenir informé de la situation.

  • Ce site a une particularité : nous y sommes assez majoritairement candaulistes.
    Or c’est bien sur ce site que vous exposez votre problème, et pas sur celui des "cocus mécontents réunis". Ça suppose d’emblée un léger biais !
    Car la question qui se pose est, au-delà de la soumission aux revendications de votre épouse – qui, d’après votre récit, mais un récit est forcément subjectif, ne semble pas très soucieuse de votre ressenti –, c’est celle de votre désir, et de son adéquation avec le sien. D’ailleurs c’est aussi celle de son véritable désir. Aucun de nous ne peut savoir cela à votre place (votre désignant vous deux). C’est d’autant moins évident que vous n’avez, d’après votre récit, guère d’expérience, si vous êtes ensemble, fidèles et sages pour ne pas dire coincés, depuis ses 17 ans et vos 22 ans.
    Je ne sais pas si vous êtes candauliste. Et je ne sais pas si à terme, accepter cette situation vous épanouira. Même si votre ambiguïté est évidente, et que vous la formulez clairement.
    Je ne sais pas si elle désire vraiment une vie de liberté, ou si elle veut seulement vivre autre chose, ou si elle a besoin de sentir que vous êtes là pour exprimer vos limites… Dix ans que vous êtes ensemble, mais cette situation est inédite et vous a échappé à tous deux. Communiquer, parler de tout, c’est idéal, mais ça aussi ça s’apprend.
    Vous nous demandez des témoignages.
    Ma première compagne a mis plusieurs mois avant de m’avouer qu’elle entretenait, quasiment depuis le début de notre relation, une liaison avec un bellâtre. Quand elle me l’a dit, j’étais abasourdi et j’ai tout fait pour que ça cesse. Je suis allé voir le type, en fait, et comme il ne voulait que la sauter sans complication, il est passé à la suivante. N’empêche que j’ai ressenti une excitation sexuelle incroyable de la savoir brûlante dans les bras d’un autre. Bon sang, je crois bien que dans les 13 ans que j’ai passés avec elle, je n’ai jamais autant pris mon pied que ce jour-là ! La suivante m’a appris par inadvertance qu’elle était escort à mon insu. Quand elle me l’a dit, j’étais abasourdi et j’ai tout fait pour que ça cesse. N’empêche que j’ai bandé dur en l’imaginant dans les hôtels. Elle m’a trompé et retrompé, et ça a claqué quand elle a exigé de pouvoir avoir une double vie. Ça n’était pas mon truc. N’empêche que j’ai fait mes premiers pas de triolisme et de candaulisme avec un de ses anciens clients. Avec la suivante, il n’était pas question d’autre chose que de sexualité de couple très sage. Mais, entre temps, j’avais intégré, sinon assumé, mon candaulisme. Je l’y ai amenée peu à peu, et j’ai aussi fait un travail sur mes propres ambiguïtés – qui n’est pas achevé, mais le sera-t-il un jour ? Ce que je peux vous dire, c’est que c’est un chemin que nous faisons à deux, cette fois dans la transparence la plus totale (surtout l’été, ahem…), et que notre amour s’en renforce, sa confiance en elle, sa féminité, son narcissisme jusque-là atrophié par son éducation, mais aussi ma confiance en moi, la conscience de ma virilité, mon propre narcissisme tout aussi malmené par le passé. Eh oui, je me sens plus viril de la sentir plus féminine quand je la vois prendre du plaisir avec un autre.
    Je pense que nous avons tous, ici, un ressenti semblable, mais nous sommes candaulistes et nous le savons.
    En espérant que ça vous aide un peu.
    C

  • Bonjour,
    Vous êtes un "cas d’école" pour l’approche de l’attitude et la pratique candauliste !
    Votre femme vous aime, c’est réciproque. Vous avez une relation épanouie, amoureusement, physiquement, socialement et sexuellement !
    Votre couple semble être solide, bien construit pour durer, avec amour, honnêteté, sincérité en partage.

    La décision de se servir du sexe aussi pour le plaisir et pas seulement pour l’amour vient de votre femme, après un parcours difficile pour elle : complexes, timidité, surpoids, baby blues, etc...
    Je trouve que vous êtes un homme chanceux. Allez-vous briser la dernière barrière de convention sociale qui vous bloque ? On sent bien dans vos mots que vous en avez envie, que ça vous tente, vous excite ? ...mais il reste quelques blocages bien naturels.

    Si vous refusez cette nouvelle orientation de la vie intime de votre couple, vous risquez de passer à coté de beaucoup de plaisirs, certes, mais tous les hommes ne sont pas capables de partager, d’admettre que leur femme puissent trouver du plaisir en dehors de soi, TOUT en conservant un regard amoureux sur soi, ce qui est le cas de votre femme.

    A ce jour, on ne connait qu’UNE solution à cette situation : PARLER ensemble, devenir un couple qui communique, conjointement, sur les désirs, les fantasmes, les blocages, les retenues, les envies des DEUX "acteurs" du couple.

    On résume ?
    1/ Vous transcendez, vous sublimez votre jalousie et s’ouvre pour vous un épanouissement de votre sexualité avec votre femme, jolie et sexy !
    2/ Vous ne supportez pas l’idée du sexe sans l’amour fusionnel et exclusif du couple et... vous risquez d’être malheureux, tous les deux.

    La décision vous appartient.
    Nous les "conseilleurs", nous ne sommes pas les "payeurs", désolés !
    Bonne chance à vous deux.

    Ps : Tenez-nous si possible au courant, merci !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription