Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

J’ai besoin de vos conseils svp !?

! Signaler un contenu abusif

Bonjour à tous,
Je suis nouveau sur ce site, et j’ai quelques questions à vous adresser.
Pour vous expliquer ma situation, cela fait bientôt 3 ans que je suis avec ma chérie. Comme dans tous les couple il y a eu des hauts et des bas, mais chez nous cela a plus souvent été des hauts que des bas c’est pratiquement mon âme sœur, sinon il faut savoir quelle a 10 ans de plus que moi (moi 26 ans) mais que ça me gêne vraiment pas du tout. Elle ne fait pas son âge, elle fait plus jeune en plus, on a une relation assez passionnée et on rigole beaucoup ensemble. Au lit c’est toujours le top, même après presque 3 ans, il faut savoir quelle est très branchée sexe et qu’on est super cochon au lit lol

Nos deux premières années cela a été bien au lit il me manquait rien, mais début d’année on est rentrés dans un délire encore plus cochon puisque ma chérie n’a pas pu s’empêcher de sucer mes doigt pendant l’acte, donc dans l’élan je lui ai demandé à quoi elle pensait quand elle me suçait le doigt.. Et elle m’a répondu un peu timide mais avec un petit sourire de salope " une autre queue " et sur le coup ça m’a excité encore plus et elle aussi. C’est à partir de ce jour-là que tout a commencé.

Depuis à chaque fois qu’on couche ensemble on rentre dans ce délire la, au début j’aurai jamais cru qu’on aller avoir des penser aussi pervers et qu’on serait aussi cochon (alors qu’on était déjà très cochon à la base) je lui ai donc même acheter un gode pour qu’elle ait l’impression de sucer une 2éme queue et pour voir ce que ça fait, et en effet c’est très très excitant pour moi mais pour elle encore plus alors qu’à la base j’aurai jamais pu penser qu’elle le fasse avec un autre homme,

Mais la tentation est trop grande et à chaque fois qu’on est en train de le faire elle aime que je la traite de pute et salope, et puis elle prend le gode et dans son élan elle me raconte ses fantasmes comme quoi elle aimerait se faire baiser par un autre et sucer une autre queue pendant que moi je la regarderais ou que je la baiserais en même temps quelle suce et etc....

J’aimerai bien lui réaliser ce fantasme parce que on n’arrête pas de l’imaginer et qu’il nous excite énormément mais j’ai un peu peur aussi car on a jamais fait ça et c’est juste des fantasmes, donc quoi faire ?? Tenter l’expérience se laisser aller et puis quoi ?? Ou rester comme ça et juste vivre ce fantasme et avec un gode, mais est ce que on serait capable de résister a ça et simplement se satisfaire d’un gode ou est ce qu’on va craquer au fil de temps ???

Merci à vous tous pour vos conseils

4 Commentaires

  • merci pour vos conseilles et réponses, au faite on y pense a chaque fois, et a chaque fois qu’on passe a l’acte on s’imagine ce scénario a 3 ( HHF ), si non on a l’impression que le sexe n’étai pas si pimenté et bon, on a l’impression qu’il manquer quelque chose, même quand on fait l’amour au tel on, s’imagine de chose pareille et c’est très cochon, c’est devenu indispensable, alors qu’avant que l’année débute on y penser même pas a ce genre de scénario... donc je sais pas si on va résister a la tentation, j ai peur d’un coté mais de l’autre coté je pense quelle le veut aussi puisque elle n’arrête pas de me le dire pendant l’acte, je dirai oui que j’aimerai la voir se faire baiser et ma chérie aussi elle aimerai bien de son coté, mais le truc c’est que juste après le sexe elle redeviens mon ange et je voudrai pas la partager, mais une fois l’envie es de retour ça recommence ... donc hmm je sais pas !!! mais j avoue même en me branlent ya rien de plus excitant que d’imaginer ma femme sucer une autre queue

  • Bonjour mistersud
    J’ai été confronté exactement au même scénario que vous sauf que vous c’est au bout de 3 ans, moi et ma femme c’était au bout de 15-16 ans de mariage !!
    Nous avions deux godes (comme tout le monde pour essayer) de taille différentes et puis un jour le temps que ma femme me sucait elle sorti un gode de dessous l’oreiller qu’elle avait préparé avant et le temps qu’elle me sucait donc commença à ce le mettre dans la chatte et faisait des va et vient !! Quelques temps après elle prenait aussi son gode quand je la pénétrait moi dans sa chatte elle se mettait le gode dans le cul ou le contraire !!
    C’est arrivé plusieurs fois avant que je lui demande ses envies et ses désirs et à quoi elle pensait quand on faisait l’amour ( moi et gode) !!!
    Sa réponse à été sans équivoque elle m’a répondu qu’elle avait l’impression d’être prise par deux bites et l’idée avait fait son chemin pour être prise par deux vraies bites et non plus par une vraie et un gode !! Elle m’a avouée qu’elle aimerait essayer non plus avec un gode mais deux hommes avec de vraies bites !!
    Je ne savais pas trop comment m’y prendre et surtout où trouver quelqu’un qui veuille bien baiser ma femme en ma présence et en plus que j’y participe !!
    On a fini par trouver sur ce site les bonnes personnes !!
    Je vous conseil de prendre votre temps avec l’homme que vous voulez !!
    Rdv dans un bar, resto, prenez le temps de savoir si le courant passe bien et si c’est le cas alors plus rien ne vous arrêtera !!!
    Vous verrez vous ne pourrez plus vous en passer !! Quel pied à chaque fois !!
    Nous le faisons principalement en vacances soit 4-5 fois par an !! Il faut que ça reste occasionnel je pense !!
    Bonne continuation
    Christophe et Catherine

  • Pourquoi faire un essai TOTAL dès la première fois ? Vous pouvez commencer piano. Une exhib avec, pourquoi pas, une fellation sur un inconnu de rencontre. Avec feu mon épouse, nous avons commencés par 2 ou 3 exhib. Puis ces exhib réussies, elle a fait une pipe à un routier dans les wc invalides d’une aire de repos d’autoroute. Ces expériences, totalement réussies nous ont lancés dans le monde candauliste et nous y sommes restés 15 ans pour notre plus grand bonheur. Si en plus vous êtes tous les deux d’accord, pourquoi ne pas essayer. Si une expérience fellation est réussie ce sera le top pour vous deux. Si l’expérience est manquée, il n’y a pas de graves conséquences, vous étiez consentants tous les deux. C’est réussi, on continu, c’est manqué on reste avec seulement le fantasme. Allez dans mon avatar et vous pourrez lire quelques unes de nos expériences. f.tyroler2@orange.fr

  • Votre relation de couple est forte d’une belle communication. Votre sexualité est ludique, le partage de vos fantasmes et la mise en pratique virtuelle de ceux-ci sont la preuve de votre ouverture d’esprit à tous les deux.
    Votre moitié a exprimé un fantasme, vous avez découvert et partagé celui-ci, c’est une énorme plus-value pour votre couple.
    Mais qu’en est-il d’un éventuel passage à l’acte ?
    Car passer du virtuel au réel c’est une autre affaire, l’excitation laisse alors la place à la peur.

    Mais la peur ou l’appréhension c’est quoi en définitive ?
    Votre cerveau connaît votre histoire, votre vécu, vos expériences. C’est lui qui structure vos pensées et déclenche vos émotions. Ce qui vous fait peur, c’est la représentation que vous vous faites d’un éventuel passage à l’acte.

    Vos peurs sont la pure production de votre propre esprit et de votre imagination pas de la réalité. Votre cerveau se met à confondre des peurs qui sont le fruit de votre imagination et la réalité.

    Si je le dis autrement, votre cerveau émotionnel ne désapprend pas aisément la peur. Votre éducation, vos expériences du passé sont toujours là, prêtes à se réactiver. Tout se passe comme si le cerveau cognitif, celui de la raison, n’arrivait plus à établir de contact avec le cerveau émotionnel envahi par la peur ou par l’excitation.

    Lorsque les fonctions cognitives sont défaillantes, notre pratique est nouvelle pour vous, vos fonctions cognitives ressentent des difficultés à vous fournir une réponse claire qui permettent à votre cerveau émotionnel de laisser l’excitation s’exprimer.

    Mais est-ce qu’il est nécessaire de réaliser ses fantasmes ?
    En fait, il y a trois réponses, oui, non et peut-être. Pas clair me direz-vous ?
    Il est indispensable de prendre en compte un ensemble d’éléments pour qu’une expérience ne devienne pas un traumatisme.

    Oui…
    En réalité, on peut les réaliser si on en a envie et le ou la partenaire aussi dans la mesure où il est clair que les deux personnes peuvent reculer si elles vivent des inconforts. L’aspect le plus important est le respect de l’autre dans cette réalisation.

    Non....
    Pour de nombreuses personnes, les fantasmes ont leur place dans leur imaginaire, et celles-ci ne souhaitent pas les réaliser car elles sont tout à fait épanouies dans leur sexualité.

    Et puis certains de nos fantasmes seront excitants, mais ne représentent pas nécessairement quelque chose que nous souhaiterons réaliser.

    Il est essentiel de tenir compte de ce que nous ressentons. Par exemple, prenons une femme qui a un fantasme de se faire violer. Elle a un fantasme de viol qui la stimule fortement sans nécessairement avoir besoin de vivre une telle situation.

    Peut-être…
    Il est important de réaliser que l’interdit rend les fantasmes excitants et que les réaliser peut leur faire perdre leur valeur érotique. De plus, on a le contrôle complet sur la situation dans notre fantasme alors qu’on ne l’a pas dans la réalité.

    Dans le fantasme on est à la fois metteur en scène, spectateur et acteur. On met les limites que l’on souhaite et on peut changer le scénario s’il nous déplait, faire fluctuer les émotions des acteurs, tout cela selon notre bon vouloir. Ce contrôle n’est pas le même lorsqu’on réalise le fantasme. Il est donc indispensable de bien y réfléchir à deux !

    Il faut aussi accepter que nos fantasmes nous permettent de réaliser dans notre tête des choses que nous ne voudrions jamais réaliser dans la réalité.

    Et Puis en fait...
    Vous pouvez tout simplement faire vos expériences de couple très progressivement sans envisager directement un passage à l’acte avec un complice qui prendrait Madame sous vos yeux directement. Si l’expérience est désagréable pour vous comme pour Elle, vous vous arrêtez, vous échangez, vous comprenez l’origine des désagréments rencontrés pour construire ensemble les conditions d’un passage à l’acte agréable et sécure pour chacun d’entre vous si vous avez envi de continuez…

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription